Pages in topic:   [1 2] >
Tarif interprétation en France
Thread poster: Claudia Iglesias

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 05:35
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Jul 28, 2009

Bonjour

Un client me demande le tarif d'une journée d'interprétation en France. J'en profite pour vous le demander et demander en même temps si cela varie beaucoup en fonction de la langue (fr-es ou fr-en par exemple), de si c'est simultané ou consécutif, s'il y a des tarifs recommandés...

Si vous préférez parler tarifs en privé, merci de m'écrire par le biais de mon profil.

D'avance merci

Claudia



[Editado a las 2009-07-28 16:59 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Didier Caizergues
Local time: 10:35
English to French
+ ...
Oui, ça dépend de la langue... Jul 28, 2009

... Et du contexte, aussi ! Et de la durée de la mission... A titre d'exemple, lorsque j'interviens au Festival International du Roman Noir de Frontignan, près de Montpellier, je prends 35O euros pour trois jours, mais ce sont des amis, et on travaille dans une atmosphère de vacances (tongs aux pieds, en bras de chemise, etc...), en ce début d'été. Sinon, en général, je facture une journée aux alentours de 180 euros, hors frais de déplacement/hébergement. On parle là d'interprétariat consécutif et de liaison. Dans le cas d'une mission d'interprétariat simultané, on peut aller jusqu'à 80 euros... de l'heure, hors location ou prêt du matériel nécessaire. Ce genre d'exercice dure rarement plusieurs heures, car c'est épuisant, surtout lorsqu'on ne connaît pas encore le contenu des propos à traduire : les interprètes de conférence ont en général déjà une trame, voire des discours complets sous les yeux, et traduisent "en live" les questions et réponses.

Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 09:35
Flemish to English
+ ...
Des prix amateur? Jul 28, 2009

Les prix mentionnés ci-dessus sont des vrais prix de vacances, car
les interprètes de conférences diplômés pigistes demandent 500 à 650 euros par jour et travaillent d'habitude en alternance 20 minutes chacun en simultanée. Consec est considéré le nec-plus ultra et est payé encore plus.
D'habitude, pour réussir leur formation, ils ont dû acquérir une connaissance active très profond de la langue de travail, ce qui n'est pas toujours le cas de ceux qui sont devenus interprètes du jour au lendemain.


[Edited at 2009-07-29 06:54 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 05:35
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Est-ce que les associations donnent des recommandations ? Jul 28, 2009

Merci Didier et Williamson

J'ai pu constater au Chili que les interprètes sont mieux organisés que les traducteurs à l'heure de parler tarifs bien qu'ils soient moins représentatifs et représentés dans les associations. J'entends par là que les tarifs sont plus homogènes. À mon avis ceci est dû au fait que c'est une petite communauté qui, au contraire des traducteurs, ne reste pas dans l'ombre et dont les noms circulent (Chili: 16 millions d'habitants).

Vos commentaires me font constater un grand écart, j'aimerais donc avoir d'autres avis (pour faire une "moyenne") et je me demande si l'AIIC (par exemple) recommande des tarifs.

Ici, simultanée ou consécutive sont facturées au même tarif, et on travaille en général à deux, se relayant toutes les 15 minutes. La journée dure 8 heures.

Merci beaucoup

Claudia


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 06:35
English to French
+ ...
Salut, Claudia Jul 28, 2009

J'ai bien peur que tu n'obtiennes aucune réponse précise sur ce forum (à moins que tu ne passes un message sur le forum hispanophone).

Je ne sais pas quelle est la fourchette actuelle des honoraires en Europe. Ce que j'en sais, c'est qu'ils sont bien plus élevés par rapport à notre continent.

Su tu pars du principe qu'à Rio, une journée (de 6 heures, après ce sont des heures sup) rapporte 1.250 reais (soit 455 euros) par interprète (à 2 dans la cabine qui se relaient toutes les 15 à 20 minutes) et par jour, je pense qu'on peut extrapoler et arriver à au moins 600-700 euros la journée en Europe. Bien entendu les frais de déplacement et de séjour sont facturés à part. Par exemple, si tu dois passer plus de 5 heures dans le train, en voiture, en car (dans ton pays) ou dans un avion, tu dois facturer une journée tant à l'aller qu'au retour.

Pour la consécutive (en fait c'est de l'interprétation alternée), la norme, toujours à Rio, est que la prestation ne peut pas dépasser 1,5 à 2 heures et le tarif est le même que celui d'une simultanée (soit au moins 455 euros).

Je veux parler d'interprètes professionnels connus, reconnus, qui ont fait leurs preuves (niveau AIIC)

Peut-être trouveras-tu les informations qu t'intéressent sur le site de la SFT: www.sft.fr

Amicalement

Bruno



[Modifié le 2009-07-28 21:59 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 05:35
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Bruno Jul 29, 2009

Oui, en effet, j'ai trouvé des infos sur le site de l'AIIC, mais les recommandations c'est une chose et les faits (interprètes non membres de l'AIIC par exemple) peuvent être différents.

Je regrette quand même que d'autres interprètes ne se soient pas prononcés.

Je sais bien que les tarifs varient selon les pays, il y a pas mal de temps j'ai dû organiser l'interprétation pour une mission commerciale qui venait de Chine et passait par le Brésil, l'Argentine, le Chili et le Pérou et même entre ces pays les tarifs pouvaient varier considérablement.

J'imagine que le client me demandait cette information parce qu'il envisage de voyager en France et veut budgétiser le coût de l'interprète. Le jour où il me demandera si j'a des contacts je posterai une offre de travail potentielle qui devrait recevoir plus de réponses (j'ose espérer !).

Claudia


Direct link Reply with quote
 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
il me semble Jul 29, 2009

Que les tarifs "recommandés" sont assez bien respectés dans le cadre des conférences et des négociations commerciales. Les festivals...n'ont pas tous un budget faramineux, et emploient souvent des non-pros.

Direct link Reply with quote
 

Didier Caizergues
Local time: 10:35
English to French
+ ...
Tout dépend de ce qu'on entend par "non pro"... Jul 29, 2009

Les festivals...n'ont pas tous un budget faramineux, et emploient souvent des non-pros.


Cet élitisme me navre un peu : j'ai déjà travaillé aux côtés d'interprètes "certifiés" qui commettaient des contre-sens, voire ne comprenaient simplement pas de quoi on parlait... Savoir traduire (en simultané, en consécutif, peu importe) quelques phrases de langage courant est une chose ; savoir traduire des propos techniques, sans temps mort et sans dénaturer le contenu des phrases sources en est une autre. Je fais de l'interprétariat depuis en gros onze ans, et ma première mission a été de traduire l'intervention du PDG de General Motors lors du lancement d'un nouveau modèle de Cadillac, à Lugano, en Suisse. Je n'avais jusque là jamais fait d'interprétariat, mais l'interprète engagé pour l'occasion avait joué les Arlésiennes, et j'ai été désigné volontaire choisi d'office... J'avais l'estomac au bord des lèvres pendant à peu près trente secondes, puis le Boss (Mr Smith, à l'époque, pas Bruce Springsteen...) m'a regardé, m'a souri et m'a dit "S'alright, kid, you'll do fine". Et j'étais lancé.

Je crois qu'un bon interprète est quelqu'un qui se fait oublier. Qu'on ne remarque pas, ni dans le bon sens, ni dans le mauvais. Les tarifs dépendent largement du client, de ce qu'il est prêt à payer. Si certains arrivent à se faire payer 500 ou 600 euros pour quelques minutes de travail, qu'ils ne s'en privent pas ! Personnellement, j'aime bien gagner 350 euros en trois jours et rencontrer des auteurs de romans noirs que j'admire. J'ai un livre signé de la main d'Elmore Leonard, un autre de celle de Dennis Lehane, un autre encore de celle de Harlan Coben. Une autre forme de récompense...


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 09:35
Flemish to English
+ ...
Interprétariat: autre profession et autre monde... Jul 29, 2009

France-Japon wrote:

Que les tarifs "recommandés" sont assez bien respectés dans le cadre des conférences et des négociations commerciales. Les festivals...n'ont pas tous un budget faramineux, et emploient souvent des non-pros.


En effet, le nombre d'interprètes est plus limité et tous les problèmes du monde de traduction ne sont pas valables.

De préférence, on fait de l'interprétariat dans la langue maternelle, mais aussi retour.
D'habitude, paiement après 30 jours n'est pas un problème.
Si on répète un mot 1000 fois, on ne demande pas des réductions Trados,car dans le monde d'interprétariat Trados n'existe pas. A 17 heures on a fini. Parfois on est invité au restaurant avec les clients. Si on accepte, on arrive à l'hôtel tard. C'est mieux pour le "Networking" (créer son réseau de clients directs). --

@Claudia: une des mes connaissances est interprète pour le bulgare au Parlement Européen. Elle a un diplôme d'interprète, mais n'est (encore) pas membre de l'AIIC. En tant que débutante, elle reçoit 350 euros par jour.

(Interprétariat de conférence français-japonais et retour : 1000 euros par jour.)

[Edited at 2009-07-29 07:30 GMT]


Direct link Reply with quote
 
ShaniinParis
France
Local time: 10:35
Japanese to French
+ ...
1000 euros / J??? Aug 4, 2009



(Interprétariat de conférence français-japonais et retour : 1000 euros par jour.)

[Edited at 2009-07-29 07:30 GMT]


1000 euros par jour? Pas vraiment, non. Seulement dans le domaine de la finance, et encore. Les clients se feraient très, très rares si on pratiquait systématiquement des tarifs pareils.
Des tarifs compris entre 650 € (sim en équipe de 3) et 850 €/J (en conséc, quand l'interprète travaille seul(e)) sont déjà nettement plus réalistes.

Mais chacun fixe les tarifs qu'il veut, et le marché gris tire malheureusement les tarifs très nettement vers le bas.


Direct link Reply with quote
 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
Oui Aug 5, 2009

Didier Caizergues wrote:

Cet élitisme me navre un peu : j'ai déjà travaillé aux côtés d'interprètes "certifiés" qui commettaient des contre-sens, voire ne comprenaient simplement pas de quoi on parlait... Savoir traduire (en simultané, en consécutif, peu importe) quelques phrases de langage courant est une chose ; savoir traduire des propos techniques, sans temps mort et sans dénaturer le contenu des phrases sources en est une autre. Je fais de l'interprétariat depuis en gros onze ans, et ma première mission a été de traduire l'intervention du PDG de General Motors lors du lancement d'un nouveau modèle de Cadillac, à Lugano, en Suisse. Je n'avais jusque là jamais fait d'interprétariat, mais l'interprète engagé pour l'occasion avait joué les Arlésiennes, et j'ai été désigné volontaire choisi d'office... J'avais l'estomac au bord des lèvres pendant à peu près trente secondes, puis le Boss (Mr Smith, à l'époque, pas Bruce Springsteen...) m'a regardé, m'a souri et m'a dit "S'alright, kid, you'll do fine". Et j'étais lancé.

Je crois qu'un bon interprète est quelqu'un qui se fait oublier. Qu'on ne remarque pas, ni dans le bon sens, ni dans le mauvais. Les tarifs dépendent largement du client, de ce qu'il est prêt à payer. Si certains arrivent à se faire payer 500 ou 600 euros pour quelques minutes de travail, qu'ils ne s'en privent pas ! Personnellement, j'aime bien gagner 350 euros en trois jours et rencontrer des auteurs de romans noirs que j'admire. J'ai un livre signé de la main d'Elmore Leonard, un autre de celle de Dennis Lehane, un autre encore de celle de Harlan Coben. Une autre forme de récompense...


Cher Didier,

Je suis navrée de voir que mes propos ont pu être mal interprétés. Je voulais juste dire que si les tarifs "officiels" sont bien respectés en conférence, ce n'est pas forcément le cas des festivals. Ayant travaillé sur plusieurs petits festivals dans le domaine de la musique, j'ai pu remarquer que les organisateurs n'ont souvent pas les moyens de payer le tarif recommandé et n'arrivent donc pas à trouver d'interprète professionel. Ils épluchent donc leurs contacts pour trouver quelqu'un de bilingue qui accepte de relever le défit pour une somme plus modeste...et la joie de rencontrer les artistes.
Je le sais, parce que c'est comme ça que j'ai découvert le métier. Un petit festival qui s'était fait rembarrer par tous les interprètes JP<>FR. Un peu difficile d'obtenir que les gens viennent de "loin" (la capitale) pour 100 euros par jour. Mais moi, j'habitais juste à côté...
Je ne vois pas ce qu'il y a d'élitiste à faire remarquer la différence de tarif entre les grandes conférences et les petits festivals.


Direct link Reply with quote
 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
si c'est vrai... Aug 5, 2009

Williamson wrote:

(Interprétariat de conférence français-japonais et retour : 1000 euros par jour.)

[Edited at 2009-07-29 07:30 GMT]


Je rentre en France et je fais tout pour entrer à l'ESIT! Il n'y a pas de formation en interprétariat de conférence à Perth. D'ailleurs, il n'y a même pas de conférences à Perth...


Direct link Reply with quote
 

Didier Caizergues
Local time: 10:35
English to French
+ ...
Je ne parlais pas des festivals, grands ou petits... Aug 5, 2009

Je ne vois pas ce qu'il y a d'élitiste à faire remarquer la différence de tarif entre les grandes conférences et les petits festivals.


... Mais bien du distingo fait entre les interprètes "professionnels" et les autres. Mais cessons là ce débat stérile : il faut simplement se dire qu'on doit adapter ses prétentions financières aux possibilités du client si on veut qu'il le devienne... Client...

Et moi aussi, j'aimerais travailler pour 1000 euros par jour... Si quelqu'un connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un...


Direct link Reply with quote
 

Véronique Le Ny  Identity Verified
France
Local time: 10:35
Member (2006)
Spanish to French
+ ...
Pour ma part Aug 5, 2009

Je pars sur une base de 300 € la demi-journée et 500 € la journée complète en ESP>FR consécutive. Éventuellement je négocie des frais de déplacement en sus.
Je me rends compte que de plus en plus de clients cherchent en local pour éviter les frais d'hôtel.
Dans le calcul du tarif d'une journée d'interprétariat il faut aussi compter le temps de préparation en amont de la mission.
Didier, sans vouloir t'offenser je trouve des tarifs vraiment en dessous de la réalité et je me demande bien ce qu'il te reste dans la poche une fois que tu as payé tes charges sociales. J'ai bien compris ton cadre de travail et le bénéfice que tu en tires au niveau culture personnelle, c'est ton tarif juste pour ce festival ou pour tous tes clients?
Une entreprise européenne est largement prête et a largement les moyens de te rémunérer 3 à 4 fois plus que ce que tu demandes.
Bonne soirée à tous.


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 09:35
Flemish to English
+ ...
Pros et non pros. Aug 5, 2009

Les "pros" ont suivi une formation d'interprète et certains sont membre de l'AIIC). Pour devenir membre de l'AIIC, il faut un diplôme d'interprète de conférences et un parrain, qui veut guider et évaluer le candidat-membre pendant quelques années.

Les "non pros" n'ont pas de diplôme et se sont nommés interprètes du jour au lendemain. Je croyais que l'interprétariat par un interprète de conférence ayant disons 5 ans d'expérience des langues orientales vers les langues occidentales courantes se paie à peu près 900-1000 euros. Mais si entre 650 et 850 est plus réaliste, bon, alors, j'admets avoir écrit une erreur.

Néanmoins, cette somme est nettement plus que la somme de 180 euros et le plaisir d'une rencontre avec des auteurs du roman noir (ce qui ne m'intéresse pas du tout, je préfère rencontrer des cadres et des chefs d'entreprises). Est-ce-qu'on est dans "le business" ou dans le secteur des loisirs?

Personnellement, en tant que membre de la deuxième catégorie et avec l'espoir de trouver le temps de suivre une formation d'interprète de qualité, j'ai réçu la somme de 500 euros en sous-traitance pour un bureau londonien. Leur client se situait dans le secteur pétrolier. Ce qui veut dire que le bureau à en effet facturé entre 650-850 livres sterling.





[Edited at 2009-08-05 20:35 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Tarif interprétation en France

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search