nombre de modifications acceptable suite à relecture?
Thread poster: renewal
renewal
Local time: 10:30
Sep 12, 2009

Bonjour,

Je traduis actuellement bénévolement pour différentes ONG et tout se passe très bien, elles ont l'air satisfaites de mon travail puisqu'elles font à nouveau appel à moi.

N'ayant encore jamais eu accès au résultat relu et éventuellement remanié de mes traductions, je me pose la question de savoir s'il est "normal", courant, qu'un texte soit remanié. Pour tout dire, j'ai aujourd'hui recherché une newsletter où devait paraître un article que j'ai traduit le mois dernier (1000 mots), et je me suis aperçue que 4 modifications ont été faites. Pas de grosses modifications, des synonymes utilisés à la place de 4 mots que moi j'avais choisis, ou un article défini à la place d'un article indéfini, ce genre de choses.

Cela veut-il dire que ma traduction n'était pas bonne? Un proofreading apporte-t-il toujours son lot de modifications?

Merci de m'éclairer!


Direct link Reply with quote
 

EFT Corp
Dominican Republic
Local time: 04:30
English to French
Ah les relecteurs ... Sep 12, 2009

Bonjour,
Un relecteur ne peut pas s'empêcher de modifier, c'est son boulot, il justifie son salaire.
Parfois de façon amusante.
J'ai un client dont le relecteur est assez, euh, particulier dirons nous. Non pas qu'il soit mauvais, il m'a même donné de bonnes idées. Mais dans certains cas dont voici un exemple :
Je traduis "polynucleotide sequence" par "séquence polynucléotidique".
Il corrige en "séquence de polynucléotide".
Au dossier suivant, je met "séquence de polynucléotide", et, oui vous l'aurez deviné, il re-corrige en "séquence polynucléotidique".

Donc pas de panique, surtout s'il y a 4 misérables mots remplacés par des synonymes. De toute façon, si votre client n'était pas content, il se ferait un plaisir de vous le faire savoir (le contraire est malheureusement beaucoup plus rare).

Cordialement,
Judith


Direct link Reply with quote
 
xxxPaul Daubreu
Local time: 10:30
French to German
+ ...
Mon avis sur les réviseurs Sep 12, 2009

Comme dit dans le message précédent (et c'est tout particulièrement vrai pour certaines agences de traduction, ici et outre-Atlantique), les réviseurs doivent justifier de leur salaire - malheureusement, ils n'ont pas à justifier de leurs modifications par rapport aux traducteurs ou au moins de les expliquer, ce qui serait somme toute normal.
En général, et la SFT le dit également dans les conditions générales de vente qu'elle propose à qui veut bien s'en servir (ou les adapter), les nuances de style ne sauraient justifier une réclamation, cf. En aucun cas, le Prestataire ne saurait être tenu responsable des réclamations motivées par des nuances de style. Et c'est justement là que le bât blesse, parce que certains réviseurs - qui n'ont apparemment jamais été traducteurs - ne savent guère faire la différence entre ces nuances et des erreurs de traduction obvies, pouvant porter à conséquence.
Pas de quoi se décourager, vraiment. Nul n'est infaillible et, au final, c'est la personne ou l'organisme qui publie l'article traduit qui en assume la responsabilité éditoriale...


[Edited at 2009-09-12 20:32 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Maria Tsang  Identity Verified
Local time: 10:30
German to French
+ ...
beaucoup de raisons possibles Sep 12, 2009



Cela veut-il dire que ma traduction n'était pas bonne? Un proofreading apporte-t-il toujours son lot de modifications?


Ce que tu décris indiquerait plutôt que ta traduction a plu.

D'une manière plus générale:

Il est presque impossible de relire un texte qu'on n'a pas écrit soi-même et de ne vouloir rien changer du tout. Et souvent, quand on connaît les autres textes du client, on change des choses parfaitement correctes juste pour harmoniser avec le reste. Dans les deux cas, il est bon d'informer l'agence du fait qu'il ne s'agit pas de rectifications d'erreurs.

Certaines agences soumettent les modifications au traducteur pour demander s'il est d'accord ou ce qu'il en pense, et parfois un texte fait plusieurs allers-retours jusqu'à ce que tout le monde soit content.

À part ça, il y a des gens qui aiment montrer qu'ils peuvent faire mieux (que ce soit justifié ou non, le fait de relire d'autres personnes n'est pas une garantie de compétence supérieure) ou espèrent recevoir plus de jobs en faisant passer les autres pour des nuls, mais c'est rare et ça finit par leur retomber sur la tête. Normalement, les relecteurs sont avant tout des gens extrêmement prudents, terrorisés par l'idée de pouvoir laisser une faute, qui vont donc sucrer tout ce qu'ils ne connaissent pas et tout ce dont ils ne sont pas sûrs à 150 %, et tant pis si la traduction d'origine était sublime.

Une autre raison de corriger inutilement est lorsque le client donne une traduction à adapter parce que le texte source a été remanié : si les modifications ne sont pas soulignées, le relecteur ne sait pas dans quelle mesure une légère déviation du texte source est due à une traduction un peu libre ou à un changement du texte source (que le client voudra retrouver dans la traduction). Dans le doute, le relecteur risque de tout adapter le plus étroitement possible au texte source, quitte à enlever de bonnes expressions.

Une dernière raison possible d'apporter des changements inutiles est la relecture aux fins de non-paiement (soit le client a systématiquement changé l'ordre des mots dans chaque phrase, soit il renvoie la traduction généreusement barrée d'une grosse croix sur chaque page, sans préciser ce qui ne convient pas). C'est extrêmement rare, parce que le client qui fait ça peut être sûr qu'on ne va jamais plus lui traduire une seule ligne.


Direct link Reply with quote
 

Katherine Mérignac  Identity Verified
France
Local time: 10:30
Member (2004)
French to English
Au contraire - bravo! Sep 15, 2009

Je suis plutôt d'accord avec Maria - il m'est très difficile de relire un texte et ne rien changer du tout.

Si je suis contactée par une agence pour une relecture, je fais très attention à ne changer que ce qui est faux ou ce qui me choque vraiment par respect pour un traducteur que je ne connais pas.

Par contre, si je suis contactée par un client direct ou par une agence pour un job que je dois sous-traiter, il m'arrive de changer pas mal de choses. Dans la plupart des cas, ces personnes m'ont contacté parce qu'ils apprécient mon travail, et j'ai mon propre style. Je pourrais donc modifier quelques passages qui ne sont pas forcément mal traduits, mais que je trouve un peu lourds ou que j’aurais tourné autrement, parce que je ne suis pas une agence et c’est ma propre réputation qui est en jeu. Je me fie donc à mes instincts.

Je fais également pas mal de relectures pour des collègues qui me demandent de changer ou de proposer autre chose pour tout ce qui peut sembler ‘traduit’ et donc moins ‘naturel’.

Je reste persuadée que le stade de relecture est très important, et on peut en apprendre beaucoup. Il faut parfois savoir accepter l'avis d'un autre sans se vexer... même si on n'est pas toujours d'accord! Après tout, la traduction parfaite existe-t-elle vraiment ?

Mais ce n’est qu’un point de vue…


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 10:30
French to Dutch
+ ...
Petite question Sep 15, 2009

Katherine Mérignac wrote:

Par contre, si je suis contactée par un client direct ou par une agence pour un job que je dois sous-traiter, il m'arrive de changer pas mal de choses.


Tu sous-traites donc des jobs qui t'arrivent par une agence ??

Cela semble un peu hors sujet, mais cela ne l'est pas tout à fait. En fait dans ce cas l'agence décharge de ses responsabilités - dont surtout la relecture, et tout le monde sait que ça prend du temps - sur toi.


Direct link Reply with quote
 
renewal
Local time: 10:30
TOPIC STARTER
la suite... Sep 15, 2009

Merci à tous pour ces réponses qui m'éclairent.

Alors la suite c'est que ça m'a tellement embêtée, cette histoire, que je suis allée rechercher le mail et le fichier joint que j'avais envoyés, et il se trouve que ce n'est pas le même fichier Word que celui avec lequel j'avais fait ma première comparaison (qui avait montré 4 différences). Finalement il n'y a plus que deux remaniements, les autres étant en réalité de mon fait. D'ailleurs, l'un des remaniements modifie le sens du texte.

Ce n'est pas que j'étais vexée (au contraire, je suis pleine d'humilité dans ce nouveau territoire), mais je me demandais si je n'étais pas en fait une très mauvaise traductrice (vous savez, le fantasme d'usurpation : "je suis pas bonne, jusqu'à présent j'ai réussi à passer entre les mailles du filet mais ça y est, ils s'en sont aperçu, je suis fichue!")


Direct link Reply with quote
 

Katherine Mérignac  Identity Verified
France
Local time: 10:30
Member (2004)
French to English
Avec son accord, oui Sep 15, 2009

Pour NMR - cela m' arrive de sous-traiter avec l'accord de l'agence (par ex. pour un grand job avec un délai très court qui nécessite la participation de deux ou trois personnes). Je facture le prix de la traduction plus la relecture, donc pas de soucis de ce côté-là. Et je suis effectivement responsable de l'ensemble - c'est pourquoi je suis souvent plus exigeante au moment de la relecture.

Par ailleurs, qu'on le veuille on non, il existe malheureusement pas mal d'agences qui ne passent jamais des traductions en relecture - et qui cherchent quand même à faire porter le chapeau au traducteur si un client n'est pas satisfait...

K


Direct link Reply with quote
 

Katherine Mérignac  Identity Verified
France
Local time: 10:30
Member (2004)
French to English
C'est encore mieux ! Sep 15, 2009


Finalement il n'y a plus que deux remaniements, les autres étant en réalité de mon fait. D'ailleurs, l'un des remaniements modifie le sens du texte.


C'est encore mieux !


"je suis pas bonne, jusqu'à présent j'ai réussi à passer entre les mailles du filet mais ça y est, ils s'en sont aperçu, je suis fichue!"



Je me pose toujours cette question - tous les jours !!!

K


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 10:30
French to Dutch
+ ...
Moi aussi Sep 15, 2009

Surtout quand il y a plusieurs centaines de modifs dans un volume de 1000 mots.

Direct link Reply with quote
 
VJC
Local time: 10:30
German to French
André Markowicz relecteur d'André Markowicz Sep 15, 2009

« Après [un premier jet] il y a d'autres étapes. Je refais plusieurs versions moi-même, et je donne à lire le manuscrit à deux personnes qui sont vitales pour le travail : la première [...] pour le texte français. Elle ne lit pas le russe, ne parle pas russe, elle relit donc toutes mes traductions comme elle lirait n'importe quel texte français. La deuxième personne [...] relit par rapport au russe. A la suite de cette double relecture émergent de nouvelles versions et enfin je donne mon texte à l'éditeur qui relit encore. »

André Markowicz interrogé par Delphine Descaves
(Google vous aidera à retrouver le texte de cet entretien publié par «L'Œil électrique» et accessible en ligne)


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 10:30
Member (2007)
German to French
+ ...
No stress Sep 16, 2009

renewal wrote:

Ce n'est pas que j'étais vexée (au contraire, je suis pleine d'humilité dans ce nouveau territoire), mais je me demandais si je n'étais pas en fait une très mauvaise traductrice (vous savez, le fantasme d'usurpation : "je suis pas bonne, jusqu'à présent j'ai réussi à passer entre les mailles du filet mais ça y est, ils s'en sont aperçu, je suis fichue!")

Mais non voyons, pas de panique ! C'est sûr, le doute fait partie de notre quotidien à tous, mais comme l'a souligné Judith, quand un client n'est pas content, il te le fait savoir ! Ensuite, 4 modifications ne signifie pas 4 erreurs de traduction, et enfin quand bien même il y aurait erreurs, il faut encore voir sur quel volume. 4 erreurs sur une phrase, c'est dramatique, 4 erreurs sur des milliers de mots, c'est acceptable.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

nombre de modifications acceptable suite à relecture?

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search