traduction ou interpretation?
Thread poster: Danièle Horta

Danièle Horta  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
Dec 14, 2009

Les traductions que je lis ou qui sont suggérées me semblent parfois plus proches de l'interprétation que de la traduction.

En ce sens je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez.

Un grand merci à tous et à toutes

Danièle Horta


Direct link Reply with quote
 

Jean-Pierre Artigau
Canada
Local time: 02:15
English to French
+ ...
L'art de la traduction Dec 15, 2009

Je ne sais pas à quel équivalent en particulier vous faites allusion, mais la traduction ne consiste pas simplement à placer mécaniquement un équivalent trouvé dans un dictionnaire (traduction) en face d'un terme d'une autre langue. En traduction, il est essentiel de tenir compte du contexte, et également des erreurs ou des imprécisions qui ont été laissées dans le texte de départ. Le traducteur doit d'abord comprendre le texte, puis traduire non pas des mots par des mots, mais des idées par des idées, en s'appuyant sur d'autres mots.
Le même terme de départ peut avoir des sens très différents selon le contexte où il se trouve, et ses équivalents peuvent être très différents.
Dans un film québécois récent dont j'oublie le titre (peut-être CRAZY?), on explique à un petit garçon plutôt naïf que les grenouilles et les crapauds se nourrissent de toutes sortes de bestioles dégoûtantes et même de larves. Un peu plus tard, il demande à sa maman ce que c'est qu'une larve; elle lui répond que c'est quelqu'un de très paresseux qui refuse de travailler. Voilà comment un mot peut avoir plusieurs sens selon son contexte.

[Edited at 2009-12-15 00:22 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Danièle Horta  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
précision Dec 15, 2009

Merci Jean-Pierre !

Je suis bien d'accord avec vous qu'il faut rechercher l'intention de l'auteur et ne pas traduire au pied de la lettre.

Mais je m'insurge contre le fait que sous prétexte de rechercher l'intention de l'auteur on "oublie", par facilité, de chercher/trouver les mots les plus proches possibles de ce qui est effectivement écrit.

Ce n'est que lorsque les concepts exprimés trouvent une expression complètement différente dans une autre langue que nous ponvons, nous traducteurs, nous permettre de le faire.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Pierre Artigau
Canada
Local time: 02:15
English to French
+ ...
Mot "proche" Dec 15, 2009

Qu'est-ce qu'un mot "proche" de ce qui est écrit dans une autre langue? Il faudrait poursuivre cette conversation à partir d'un exemple concret.

Direct link Reply with quote
 

Danièle Horta  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Exemple Dec 15, 2009

Merci Jean-Pierre de m'aider par vos observations à mieux cerner ce que je veux dire.

Je voulais dire qu'un mot peut avoir, dans la langue source et dans la langue cible, la même étymologie (ou presque), et le même sens (là oui, très exactement le même), mais s'écrire de manière un peu différente (=> "proche").

C'est par exemple si on a en anglais une expression comme "clash of civilizations" et qu'au lieu de la traduire par "choc des civilisations", le traducteur veut montrer qu'il est créatif, et qu'il la traduise par "choc des cultures".

En ce faisant il ne fait pas une traduction, il donne une interprétation.

Si un mot existe dans les deux langues (étymologie et sens), je ne vois pas pouquoi chercher l'originalité à tout prix.
Plus la traduction colle au texte source, meilleure elle est.


Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 08:15
Member (2002)
French to German
+ ...
Plus la traduction colle au texte source, meilleure elle est ??? Dec 15, 2009

Bonsoir,

, cette affirmation représente vraiment votre interprétation très très personnelle.

Les mots ne se définissent pas seulement par leur éthymologie, mais aussi et surtout par leur contexte culturel (entre autres) qui varie considérablement d'une langue à l'autre, ce qui vaut même pour les langues européennes qui ont toutes un contexte historique commun (religion, art, etc...), mais où les traditions régionales varient considérablement.

Et les langues évoluent, le français de Proust, l'allemand de Thomas Mann, ne sont plus le français ni l'allemand d'aujourd'hui.

Traduire un texte signifie pour le traducteur : essayer de le rendre comme s'il avait été écrit par un natif de la langue cible. Même si des expressions ou mots sont communs à deux langues, leur niveau ou leur connotation ou leur fréquence pourront être entièrement différents.

Geneviève


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 08:15
French to German
+ ...
... Dec 15, 2009

Geneviève von Levetzow wrote:

Traduire un texte signifie pour le traducteur : essayer de le rendre comme s'il avait été écrit par un natif de la langue cible. Même si des expressions ou mots sont communs à deux langues, leur niveau ou leur connotation ou leur fréquence pourront être entièrement différents.

Geneviève


Je me permets d'appuyer cette affirmation, sachant que rien que les traductions dans les langues "courantes" (p. ex. français allemand) peuvent aboutir à de véritables catastrophes sans même que le "traducteur" s'en rende compte, justement par fidélité au texte source. De plus et au-delà des mots, c'est le sens qu'il faut restituer.

Je suis d'accord pour dire que le "choc des civilisations" n'est pas le "choc des cultures", mais je dirais également qu'il serait facile de trouver x exemples dans lesquels le fait de rester fidèle à la lettre du texte source débouche sur des résultats (et/ou des conséquences) absurdes et culturellement incompréhensibles.

PS : c'est également pour cette raison (parmi d'autres) que je me méfie des affirmations péremptoires du style "Les traducteurs techniques n'ont pas à être créatifs" ou, à l'opposé, "Les traducteurs littéraires peuvent improviser à leur guise". Il faut, en toute chose, savoir raison garder...

[Edited at 2009-12-15 21:11 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Pierre Artigau
Canada
Local time: 02:15
English to French
+ ...
Un exemple Dec 15, 2009

Voici un magnifique exemple de phrase tirée d'un texte que je révise (traduit de l'anglais au français):
"Copyright is the legal protection of literary, dramatic, artistic, and musical works;"

Comment fallait-il traduire "dramatic"?

Je vous donne ma solution demain.

[Edited at 2009-12-15 22:55 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Pierre Artigau
Canada
Local time: 02:15
English to French
+ ...
La réponse! Dec 16, 2009

Comme promis je réponds à mon propre message. Dans ce contexte précis, il fallait traduire "dramatic" par (oeuvres) "théâtrales".
Bien sûr dans le Petit Robert on trouve la définition suivante:
"Dramatique" (premier sens): Destiné au théâtre, en parlant d'un ouvrage littéraire; relatif aux ouvrages de théâtre."
Mais ce n'est pas le sens qui est habituellement véhiculé par ce terme dans la langue courante; "dramatique" s'oppose plutôt à "comique" et "tragique" (sens défini plus loin dans l'article du Petit Robert).

Qu'en pensez-vous Danielle?

Et qu'en pense la communauté de Proz.com?

Joyeuses fêtes.


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 08:15
French to German
+ ...
Il faut faire des choix... Dec 16, 2009

Jean-Pierre Artigau wrote:

Comme promis je réponds à mon propre message. Dans ce contexte précis, il fallait traduire "dramatic" par (oeuvres) "théâtrales".
Bien sûr dans le Petit Robert on trouve la définition suivante:
"Dramatique" (premier sens): Destiné au théâtre, en parlant d'un ouvrage littéraire; relatif aux ouvrages de théâtre."
Mais ce n'est pas le sens qui est habituellement véhiculé par ce terme dans la langue courante; "dramatique" s'oppose plutôt à "comique" et "tragique" (sens défini plus loin dans l'article du Petit Robert).

Qu'en pensez-vous Danielle?

Et qu'en pense la communauté de Proz.com?

Joyeuses fêtes.


et s'entendre sur le niveau linguistique employé, le contexte, le public ciblé ainsi que, dans le cas présent, sur la variante locale de la langue considérée.

Cf. http://www.unige.ch/lettres/framo/enseignements/methodes/oeuvredramatique/odintegr.html ou encore http://www.acsq.qc.ca/down/33826.pdf

Citation :
DÉFINITION
Les œuvres dramatiques comprennent les pièces de théâtre, les comédies musicales, les œuvres chorégraphiques ou pantomimes dont l’arrangement scénique ou la mise en scène est fixée par écrit ou autrement, les œuvres cinématographiques (incluant la vidéo), les compilations d’œuvres dramatiques, etc.


[Edited at 2009-12-16 20:33 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Danièle Horta  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
dramatic Dec 16, 2009

Sûr que "dramatic" a été fort bien traduit et il s'agissait d'un bon exemple.

Bien d'accord que les mots qui ont la même étymologie peuvent (et ont très souvent) des sens très différents dans une langue ou dans l'autre. Et qu'il appartient au traducteur de trouver le sens exact voulu par l'auteur et le rendre parfaitement pour un public de la langue cible.

Cela va sans dire (mais d'accord, cela va mieux en le disant)!

Je proteste contre la recherche systématique dans certaines traductions de mots ou expressions différentes de ce qui est écrit, pour montrer que l'on est utile...
Exemple: à la limite on verra traduire "adiposity" par graisse (pour ne pas mettre le mot adiposité => trop proche!)

J'espère avoir été claire dans mon propos.

Bonnes Fêtes !


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 08:15
French to German
+ ...
Faux amis Dec 17, 2009

Dans le cas spécifique de la paire EN/FR, il y a aussi un autre problème, celui des faux amis et/ou celui de la "pollution" du français par l'anglais.

Quelques exemples :
- "to realize" traduit par "réaliser" au lieu de "se rendre compte" ;
- "addiction" traduit par "addiction" plutôt que par "dépendance" ;
- "eventually" traduit par "éventuellement" au lieu de "finalement".

Et c'est également (et pour parler de notre secteur d'activité) du fait de l'influence anglo-saxonne que l'interprétariat est devenu l'interprétation, alors qu'il ne viendrait à l'idée de personne (enfin je l'espère !) de parler de secrétariation au lieu de secrétariat.

C'est à mon sens... dramatique (!), mais bien moins - ou tout autant - que les textes en allemand dans lesquels on assiste à un foisonnement de mots anglais tout à fait inquiétant. Je ne compte plus les "Events", "Styling" et autres "Mega-Power" dont certains rédacteurs en mal d'inspiration truffent leurs copies dans le but avoué de faire chébran...

[Edited at 2009-12-17 05:56 GMT]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

traduction ou interpretation?

Advanced search






BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »
Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search