Client dyslexique
Thread poster: Marcin Rey

Marcin Rey  Identity Verified
Poland
Local time: 06:15
Polish to French
+ ...
Dec 22, 2009

Bonjour

Chers collègues, je suis curieux de savoir quelle serait votre approche dans la situation à laquelle je suis confronté.

L’un de mes principaux clients est un français qui dirige une grosse société industrielle en Pologne. C’est quelqu’un de très aimable, très compétent techniquement, mais qui a un défaut : il commet en français d’horribles fautes d’orthographe et de grammaire. Qui plus est, il est assez maladroit en informatique, et notamment il n’est jamais parvenu à configurer son ordinateur polonais pour écrire avec les accents français. J’ai essayé gentiment de lui expliquer comment faire, mais il est récalcitrant. Il commence à me sembler qu’il n’utilisait pas les accents avant de venir en Pologne non plus…

Je reçois donc des textes à traduire truffés de fautes, sans le moindre accent, qui se soulignent en rouge et en vert dès que je les ouvre à tel point que je reçois régulièrement le message « trop de fautes pour continuer à les afficher », avec en plus une typographie comme à la machine à écrire (paragraphes centrés avec des espaces, « entrer » à la fin de chaque ligne, etc., la totale quoi). C’était gênant, mais supportable à l’époque où l’on traduisait directement en écrasant l’original ou à partir d’un fax. Pourvu qu’on comprenne le sens…

Mais maintenant, avec les logiciels TAO, traduire les textes de ce Monsieur de son « français » au polonais implique de polluer le côté français de la MT. Qui plus est, bien souvent, des versions successives de ces textes sont traduites plusieurs fois dans les deux sens. Typiquement, ce Monsieur rédige un document en français, me le fait traduire en polonais, ses collaborateurs proposent des modifications, et après je dois les retraduire dans l’autre sens. Il y a parfois plusieurs itérations. Bien entendu, j’utilise mon logiciel de TAO en inversant la MT.

C’est la que je suis coincé : soit je réutilise les UT contenant les fautes de l’original, ce à quoi je rechigne puisque par principe, je ne livre pas sciemment de textes contenant des fautes, soit je « corrige », mais alors il y a tellement de différences que ce Monsieur ne parvient plus à discerner entre mes changements et les modifications sur le fond apportées par ses collaborateurs dans la version polonaise, et en plus, cela lui fait de la peine. En effet, il a un complexe (justifié) sur ce point et cela revient à remuer un couteau, ce qui n’est ni sympa humainement (d’autant plus qu’il est très gentil) ni bon pour le commerce, puisque c’est l’un de mes meilleurs clients.

Si c’était un client occasionnel, je lui demanderai de faire revoir ses textes avant de me les envoyer. Mais là, c’est un client qui m’est fidèle depuis une quinzaine d’années et qui m'a apporté un pourcentage substantiel de mon chiffre d’affaires.

Que me conseillez vous ?


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 06:15
Member (2007)
German to French
+ ...
Dyslexie Dec 22, 2009

Tout d'abord, le mot dyslexie ne me semble pas approprié et me semble un peu offensant tant pour ton client tant pour les personnes réellement dyslexiques que tu mets sur le même plan...

Concernant le fait que ça te "pourrit" la mémoire, j'ai envie de te dire que c'est déjà pas mal d'avoir une mémoire. Certes ça serait encore mieux si elle était propre, mais si tu factures des mots pleins pour des textes que tu ne fais qu'inverser et qu'il ne te reste qu'à corriger, je trouve que c'est quand même pas si mal...

Par contre concernant le fait que ça vexe ton client, je ne vois pas trop quoi te conseiller. Apparemment il en est conscient, ce qui est déjà bien, donc pourquoi pas en parler avec lui ouvertement ?

[Modifié le 2009-12-22 09:57 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 06:15
Member (2007)
German to French
+ ...
Un cas de figure intéressant Dec 22, 2009

Marcin Rey wrote:

Si c’était un client occasionnel, je lui demanderai de faire revoir ses textes avant de me les envoyer. Mais là, c’est un client qui m’est fidèle depuis une quinzaine d’années et qui m'a apporté un pourcentage substantiel de mon chiffre d’affaires.

Que me conseillez vous ?



Je crois voir exactement le topo. Un vrai gag votre affaire, si ce n'est que ce n'est pas du tout drôle.

Comme il s'agit d'un "bon" client, je lui dirais exactement ce que vous feriez avec un "occasionnel" : de vous envoyer des textes corrects.

S'il n'a personne sous la main, montrez-lui une version revue par vos soins par rapport à sa version originale et expliquez-lui ce que vous nous expliquez : la difficulté de l'acrobatie MT.

Alors, puisqu'il n'est pas sot, il verra le problème et devrait vous proposer un tarif de correction avant traduction. Je n'ai pas de proposition tarifaire pour du rewriting, mais donc, c'est à réfléchir.

Bonne continuation malgré tout et tous mes voeux de réussite à venir.


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 06:15
French to German
+ ...
J'aurais tenté la même chose... Dec 22, 2009

Adrien Casseyre wrote:

S'il n'a personne sous la main, montrez-lui une version revue par vos soins par rapport à sa version originale et expliquez-lui ce que vous nous expliquez : la difficulté de l'acrobatie MT.

Alors, puisqu'il n'est pas sot, il verra le problème et devrait vous proposer un tarif de correction avant traduction. Je n'ai pas de proposition tarifaire pour du rewriting, mais donc, c'est à réfléchir.


en insistant sur le fait qu'il y a bien sûr autre chose en jeu (sa crédibilité, par exemple ?)...


Direct link Reply with quote
 

Jenny Forbes  Identity Verified
Local time: 05:15
Member (2006)
French to English
+ ...
Le téléphone? Dec 22, 2009

Ne vous serait-il pas possible de lui parler gentiment au téléphone pour lui expliquer le problème comme vous nous l'avez expliqué? Je pense que ce serait plus cordial que de communiquer par mel dans cette situation délicate.
Bonne chance, de toutes façons.
Jenny


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 06:15
French to Dutch
+ ...
Continuer avec la mémoire polluée Dec 22, 2009

J'ai un client qui repique des phrases dans d'anciennes traductions (quelquefois de TRES anciennes traductions) et y apporte des améliorations qui quelquefois n'en sont pas, sur quoi je dois les re-corriger, ce qui fait que les textes qui arrivent sont mélangés en deux langues, sans et avec erreurs, ce qui fait que la TM contient deux langues source et des segments d'origine avec des tas d'erreurs. C'est sûr que ce n'est pas beau et j'aurais du mal à expliquer ce travail à quelqu'un d'autre, mais techniquement ce n'est pas un problème, pour chaque texte je commence dès le début et je fais donc de la traduction FR>NL et NL>NL sans me soucier de la langue source. Petit à petit la TM s'améliore. Si j'étais obligée de retourner la TM cela se compliquerait, jusqu'au moment où les bonnes traductions prennent le pas sur les mauvaises.

Psychologiquement je crois qu'il vaut mieux ne pas en parler. C'est comme ça. Au contraire, mettez-le à l'aise, prenez le café avec lui et demandez-lui des conseils techniques. Il a besoin d'un collaborateur qui fait sa documentation proprement, pas d'un professeur de français.

[Modifié le 2009-12-22 10:31 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 06:15
Member (2007)
German to French
+ ...
Ce n'est pas de bonne pratique selon moi Dec 22, 2009

NMR wrote:

Psychologiquement je crois qu'il vaut mieux ne pas en parler. C'est comme ça.



Salut NMR !

Je lis régulièrement avec le plus grand bonheur vos contributions. Là, je me permets de ne pas être du même avis : nous avons un rôle didactique. Une incompétence linguistique ou technique ne justifie en rien le non droit de rectification.

Et cela se paye.

Ce que j'oubliais de dire dans ma première réponse est que j'ai eu à faire avec une TM aussi calamiteuse que celle de notre ami. J'ai expliqué ce qu'il en était.

Il m'a été demandé ce que cela représentait comme volume (purement financier). J'ai répondu et lorsque j'ai envoyé ma note sur la base de notre accord, j'ai été rémunéré x 2 !!!

Si.

La personne s'est rendue compte qu'elle avait été blouzée pendant des lustres par des incompétents. Elle a apprécié et nous sommes repartis sur de bonnes bases.

Ce n'est pas compliqué de faire de temps à autre le ménage, mais c'est du boulot et donc ???

Excellente fin et début d'année !

[Modifié le 2009-12-22 11:06 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Marcin Rey  Identity Verified
Poland
Local time: 06:15
Polish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Problème plus psychologique que technique Dec 22, 2009

Dyslexie est offensant ? Ah, pardon, je ne voulais pas. Mais votre réaction montre bien à quel point il faut faire attention. Au fait, si l’on confond les m et les n et les b et les p, ce n’est pas un signe ?

Contentons-nous de dire qu’il est nul en français. Je crois que c’est quelqu’un qui a des origines très simples, et qui a fait sa carrière à la force du poignet et grâce à son intelligence naturelle et sa gentillesse. Il est très apprécié par ses collaborateurs, un peu moins par ses chefs. Il a commencé comme ouvrier, maintenant il dirige une grosse société. Pas facile et chapeau bas. J’ai beaucoup d’admiration pour lui. Je suis sûr qu’il a du se faire moquer de lui pendant toute sa vie par des énarques qui le prenaient de haut à cause son orthographe déplorable, et pas seulement.

C’est bien pour cela que je cherche à être délicat, il ne manquerait plus qu’il se fasse reprendre sur son français par un polonais. Je marche sur des œufs. D’ailleurs je lui ai parlé à peu près ouvertement, mais bon, il continue à oublier de faire F7 quand il pond un texte. Car il est aussi anti-informatique qu’anti-orthographe. Il n’y a pas longtemps encore, il écrivait au stylo et m’envoyait des fax.

Quand je traduis dans l’autre sens, bien entendu je ne lui facture au plein tarif que la traduction des modifications pour ses collaborateurs, le reste à un tarif réduit pour les répétitions, ou parfois je laisse tomber la facturation du reste, pour des raisons commerciales. Je ne vais pas non plus lui demander un supplément pour la correction. Grâce à lui, j’ai obtenu des milliers de pages et des centaines de journées de traduction, puisque c’est justement par lui que j’ai commencé à travailler avec le très gros groupe français qui l’emploie. Ce serait un peu gonflé de ma part, je trouve, d’aller lui réclamer des cacahouètes.

Le problème est beaucoup plus psychologique que technique, en vérité. On ne vans sans doute pas trouver de solution satisfaisante. Merci à tous de vous être penchés sur la question.


[Modifié le 2009-12-22 11:11 GMT]


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 06:15
French to Dutch
+ ...
Merci Adrien. Dec 22, 2009

C'est gentil, surtout avant Noël. Mais si je peux me permettre de dire, il ne faut pas confondre les rôles. On fait appel à Marcin pour ses qualités de prestataire linguistique en traduction/rédaction, et s'il donne des cours ou des instructions à son client il sort de ce rôle-là. Je pense qu'au contraire il a intérêt à rester neutre au plan psychologique. Ce client-là apparemment a un gros problème et si Marcin rentre trop là-dedans il risque de tout perdre. Je dirais même que, d'un certain point de vue, c'est le type de client idéal : il a besoin de son traducteur et lui fait confiance.
A part cela, du point de vue médical on ne traite pas un dyslexique (ou quelqu'un à problèmes en général) en lui mettant le nez sur ses faiblesses, mais on l'encourage là où il est bon.

Et je n'ai jamais dit qu'il ne faut pas se faire rémunérer, bien sûr il faut trouver un équilibre financier. Et chaque travail est différent, si celui-ci prend deux fois de temps on fait un devis deux fois plus gros, mais en restant neutre et sans enfoncer le client.

Côté technique, je retraiterais les fichiers au niveau retours chariot avant de commencer à traduire et je ferais un petit coup de mise en page (gras, etc.) après.

Joyeuses fêtes également !


Direct link Reply with quote
 

Marcin Rey  Identity Verified
Poland
Local time: 06:15
Polish to French
+ ...
TOPIC STARTER
NMR a très bien compris Dec 22, 2009

Encore merci pour toutes vos réactions.

NMR a très bien compris ma situation. Nous avons une relation de confiance et de fidélité client / prestataire, mais c’est justement parce que je le connais bien que je peux sentir qu’il ne faut pas trop m’aventurer sur ce sujet.

J’espérais une nouvelle idée originale, donc je n’avais pas indiqué ce que je fais. Mais en fait, quand je reçois ses textes, je les corrige à peu près et je les mets en page pour qu’elles soient comestibles à la TAO, puis je lui renvoie la traduction accompagnée de la version corrigée de l’original, en lui demandant de bien vouloir l’utiliser à l’avenir pour d’autres modifications. Parfois il le fait, parfois non.

Mais quand il sort un nouveau texte, c’est à chaque fois la même catastrophe.

[Modifié le 2009-12-22 13:54 GMT]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Client dyslexique

Advanced search






LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search