Pages in topic:   [1 2 3] >
Faut-il baisser mes tarifs?
Thread poster: Carla Guerreiro

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 04:05
French to Portuguese
+ ...
Feb 11, 2010

Bonjour à tous,

Depuis un certain temps, j'ai un peu de mal à avoir de nouveaux clients, car j'ai été contactée par des clients potentiels, qui ont trouvé mes tarifs trop élevés (et pourtant, je fais de tarifs dégressifs selon le nombre de mots!) et, donc, refusé mes services.

Que faut-il faire? Baisser mes tarifs? J'avoue que je n'ai nullement envie, car je n'ai pas du tout envie de travailler à perte et il me faut avoir de quoi vivre.

Vos avis sont les bienvenus.


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 04:05
Member (2004)
German to French
+ ...
Stratégie Feb 11, 2010

Carla Guerreiro wrote:

Bonjour à tous,

Depuis un certain temps, j'ai un peu de mal à avoir de nouveaux clients, car j'ai été contactée par des clients potentiels, qui ont trouvé mes tarifs trop élevés (et pourtant, je fais de tarifs dégressifs selon le nombre de mots!) et, donc, refusé mes services.

Que faut-il faire? Baisser mes tarifs? J'avoue que je n'ai nullement envie, car je n'ai pas du tout envie de travailler à perte et il me faut avoir de quoi vivre.

Vos avis sont les bienvenus.


Bonjour,
Ne connaissant pas tes tarifs et ignorant tout de ta paire de langues, difficile de répondre catégoriquement à ta question.

À moins que tes prix débutent à 0,50 €/mot, je te recommanderais plutôt de changer le type de tes clients potentiels.

Emmanuelle


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 04:05
French to Portuguese
+ ...
TOPIC STARTER
0.50 € par mot? J'aimerais bien!!! Feb 11, 2010

Emmanuelle Daburger-Riffault wrote:


Bonjour,
Ne connaissant pas tes tarifs et ignorant tout de ta paire de langues, difficile de répondre catégoriquement à ta question.

À moins que tes prix débutent à 0,50 €/mot, je te recommanderais plutôt de changer le type de tes clients potentiels.

Emmanuelle


Bonjour Emmanuelle,

Merci pour ton message.
0.50 € serait super, mas hélas non, je ne facture pas ce tarif.
Mes tarifs vont de 0.10 € à 0.16 €, selon le nombre de mots du document à traduire...


Direct link Reply with quote
 

Véronique L.  Identity Verified
France
Local time: 04:05
English to French
+ ...
Une idée... Feb 11, 2010

Bonjour Carla,

Je consulte un certain nombre de blogs de traducteurs et j'ai trouvé un post qui se rapproche de vos préoccupations.

http://thoughtsontranslation.com/2009/03/17/lowering-your-translation-rates-whywhy-not/

Il date d'il y a un an mais il est toujours (plus que jamais, devrais-je dire) d'actualité.

Bon courage !

Véronique


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 04:05
Member (2004)
German to French
+ ...
ok Feb 11, 2010

Carla Guerreiro wrote:
Mes tarifs vont de 0.10 € à 0.16 €, selon le nombre de mots du document à traduire...


Et quels types de clients vises-tu avec ces tarifs ? S'il s'agit uniquement d'agences « classiques » qui ont 1000 traducteurs dans leur base de données et qui recherchent le moins cher à tout prix, il sera effectivement difficile d'atteindre les 0,16 €. Mais tout est dans l'art de se présenter et de présenter ses prestations (de nombreux forums ont abordé et abordent le sujet).

Et pourquoi ne pas faire un test perso ? : propose ton tarif le plus bas à la prochaine demande, tu verras bien si ça aboutit. Si les 0,10€ bloquent toujours, passe ton chemin et cherches d'autre clients.

Emmanuelle


Direct link Reply with quote
 

Stéphanie Soudais  Identity Verified
France
Local time: 04:05
Member (2006)
English to French
Demander plus que ce que tu espères Feb 11, 2010

Bonjour Carla,

Si tu souhaites travailler pour un certain client à 0,12 (par exemple) annonce-lui que ton tarif est de 0,13 ou 0,14. S'il te demande de baisser, tu pourras alors facilement accepter 0,12.

Stéphanie


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 04:05
French to Portuguese
+ ...
TOPIC STARTER
Pas tellement des agences Feb 11, 2010

Emmanuelle Daburger-Riffault wrote:

Carla Guerreiro wrote:
Mes tarifs vont de 0.10 € à 0.16 €, selon le nombre de mots du document à traduire...


Et quels types de clients vises-tu avec ces tarifs ? S'il s'agit uniquement d'agences « classiques » qui ont 1000 traducteurs dans leur base de données et qui recherchent le moins cher à tout prix, il sera effectivement difficile d'atteindre les 0,16 €. Mais tout est dans l'art de se présenter et de présenter ses prestations (de nombreux forums ont abordé et abordent le sujet).

Et pourquoi ne pas faire un test perso ? : propose ton tarif le plus bas à la prochaine demande, tu verras bien si ça aboutit. Si les 0,10€ bloquent toujours, passe ton chemin et cherches d'autre clients.

Emmanuelle


... mais plutôt des clients directs, car je sais très bien que je n'aurai jamais la possibilité de travailler avec des agences à ces prix-là et même mon tarif le plus bas les gêne. Une fois, j'ai même reçu une proposition de la part d'une agence qui voulait me payer à ... 0.04 e par mot.


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 04:05
Dutch to French
+ ...
Ca dépend aussi du pays... Feb 11, 2010

Carla Guerreiro wrote:

Mes tarifs vont de 0.10 € à 0.16 €, selon le nombre de mots du document à traduire...


Bonjour Carla,

Quand j'ai vu votre tarif, j'en suis restée sur le cul comme on dit...

J'obtiens parfois 0,10 mais le tarif habituel est plutôt de 0,09... en tout cas pour mes paires de langues, et en Europe, avec plus de 20 ans d'expérience. J'obtiens parfois 0,10 pour une traduction technique, mais plutôt 0,09 pour une traduction générale. Un client direct pourrait peut-être le payer, mais en général on travaille pour des agences qui, elles, auraient du mal à payer ce genre de tarif. Si je leur demandais 0,16 je n'aurai probablement plus de travail du tout... Je pense qu'il ne faut pas être trop gourmande...

De plus, la crise est là pour nous aussi, qu'on le veuille ou non, les entreprises rechignent à faire traduire leur documents, et les agences doivent parfois baisser leurs tarifs pour pouvoir les garder comme client...

Enfin, c'est un choix à faire. Soit vous travaillez plus pour un tarif plus répandu, car 0,16 me paraît quand même bien au-dessus du tarif du marché, soit vous maintenez vos tarifs, mais pour terminer les mois avec un CA bien moindre et des journées à ne rien faire ou presque.

Personnellement, je préfèrerais travailler quelques heures de plus pour avoir le même CA que de ne pas travailler du tout... Quant à pouvoir en vivre, comme vous aurez plus de travail (probablement), vous ne devriez pas trop ressentir de différence... Depuis des années je vis très bien avec un tarif à 0,09-0,10...

Voilà mes 16 centimes
Elisabeth


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 04:05
French to Portuguese
+ ...
TOPIC STARTER
Pas au-dessus de la moyenne Feb 11, 2010

Elisabeth Toda-v.Galen wrote:

Bonjour Carla,

Quand j'ai vu votre tarif, j'en suis restée sur le cul comme on dit...

J'obtiens parfois 0,10 mais le tarif habituel est plutôt de 0,09... en tout cas pour mes paires de langues, et en Europe, avec plus de 20 ans d'expérience. J'obtiens parfois 0,10 pour une traduction technique, mais plutôt 0,09 pour une traduction générale. Un client direct pourrait peut-être le payer, mais en général on travaille pour des agences qui, elles, auraient du mal à payer ce genre de tarif. Si je leur demandais 0,16 je n'aurai probablement plus de travail du tout... Je pense qu'il ne faut pas être trop gourmande...

De plus, la crise est là pour nous aussi, qu'on le veuille ou non, les entreprises rechignent à faire traduire leur documents, et les agences doivent parfois baisser leurs tarifs pour pouvoir les garder comme client...

Enfin, c'est un choix à faire. Soit vous travaillez plus pour un tarif plus répandu, car 0,16 me paraît quand même bien au-dessus du tarif du marché, soit vous maintenez vos tarifs, mais pour terminer les mois avec un CA bien moindre et des journées à ne rien faire ou presque.

Personnellement, je préfèrerais travailler quelques heures de plus pour avoir le même CA que de ne pas travailler du tout... Quant à pouvoir en vivre, comme vous aurez plus de travail (probablement), vous ne devriez pas trop ressentir de différence... Depuis des années je vis très bien avec un tarif à 0,09-0,10...

Voilà mes 16 centimes
Elisabeth


Bonjour Elisabeth,

0.16 € n'est pas du tout au-dessus du marché pour ma paire de langues: il suffit de lire les dernières enquêtes de la SFT, où l'on peut voir qu'il y a des traducteurs qui facturent plus que moi.

Pour mes clients, normalement, je travaille avec des clients directs, qui ne rechignent pas forcément avec mes tarifs. Pour ce qui est des agences, c'est sûr que - malheureusement - je devrai revoir mes tarifs à la baisse, mais JAMAIS des tarifs scandaleux comme 0.04 e par mot!


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 04:05
Member (2007)
German to French
+ ...
Mais ça... Feb 11, 2010

Elisabeth Toda-v.Galen wrote:

J'obtiens parfois 0,10 mais le tarif habituel est plutôt de 0,09... en tout cas pour mes paires de langues, et en Europe, avec plus de 20 ans d'expérience. J'obtiens parfois 0,10 pour une traduction technique, mais plutôt 0,09 pour une traduction générale. Un client direct pourrait peut-être le payer, mais en général on travaille pour des agences qui, elles, auraient du mal à payer ce genre de tarif. Si je leur demandais 0,16 je n'aurai probablement plus de travail du tout... Je pense qu'il ne faut pas être trop gourmande...
...c'est une idée que tu te fais. Je ne travaille quasiment jamais en dessous de 0,10 pour les agences, et pourtant, je suis très loin d'avoir 20 ans d'expérience. En plus, à ce que je sache, tes combinaisons de langue sont très demandées ? (déficit sur le néerlandais, non ?)
C'est un lieu commun usé jusqu'à la corde, mais faut-il rappeler qu'il n'y a quasiment aucune règle en matière de prix dans notre métier ?


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 04:05
French to English
+ ...
Faut se méfier des affirmations répétées Feb 11, 2010

Bonjour Elisabeth,

Il faut se méfier des affirmations répétées, pas forcément exactes, qui créent leur propre réalité.

Elisabeth Toda-v.Galen wrote:

Carla Guerreiro wrote:

Mes tarifs vont de 0.10 € à 0.16 €, selon le nombre de mots du document à traduire...



Quand j'ai vu votre tarif, j'en suis restée sur le cul comme on dit...


La plupart des traducteurs avec qui je collabore ont une fourchette de tarifs encore plus élevés, tout à fait légitimes à la lueur de leur expérience, leurs domaines d'expertise et des prestations fournies. Ils ne seraient *même pas crédibles* face à leurs clients s'ils fixaient des tarifs au ras des pâquerettes! Les tarifs de Carla ne me surprennent pas du tout.

J'obtiens parfois 0,10 mais le tarif habituel est plutôt de 0,09... en tout cas pour mes paires de langues, et en Europe, avec plus de 20 ans d'expérience. J'obtiens parfois 0,10 pour une traduction technique, mais plutôt 0,09 pour une traduction générale..... Je pense qu'il ne faut pas être trop gourmande...


Si, forte de 20 ans d'expérience, vous trouvez que des tarifs plus élevés que 0,09 ou 0,10 signifient être gourmande, désolée, mais je ne comprends pas. Si cela vous convient, c'est super! Mais permettez à d'autres d'avoir confiance dans leurs compétences et leur valeur professionnelles et d'aspirer à des clients, des projets et une rémunération plus valorisants, sans les targuer de gourmandise.

De plus, la crise est là pour nous aussi, qu'on le veuille ou non, les entreprises rechignent à faire traduire leur documents, et les agences doivent parfois baisser leurs tarifs pour pouvoir les garder comme client...


La crise a bon dos. Cela a suffisamment été évoqué sur ces forums et d'autres!

Enfin, c'est un choix à faire. Soit vous travaillez plus pour un tarif plus répandu, car 0,16 me paraît quand même bien au-dessus du tarif du marché...


Il n'y a pas de "tarif marché". Il y a une multitude de marchés et de niches et de types de projets et ils ne sont pas comparables. Quand les traducteurs professionnels auront finalement intégré cette réalité dans leur positionnement, leur marketing, et leur business plan, la profession se portera mieux.

Patricia


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 04:05
French to German
+ ...
Le mot, notion anglo-saxonne Feb 11, 2010

Désolé d'aborder le sujet sous cet angle, mais le décompte au mot a - d'après ce que j'entends dire de plus en plus souvent - des origines anglo-saxonnes et se décline le mieux avec des notions telles que la productivité des traducteurs, les tarifs (très !) dégressifs, l'utilisation obligatoire des outils de TAO (ou d'un outil de TAO, imposé de préférence...) et j'en passe.

Il se marie aussi très bien avec l'idée, assez répandue, qu'une traduction n'a aucune valeur intrinsèque. Et j'évoque seulement pour mémoire l'un des conséquences assez « logiques » de la facturation au mot... À savoir : quand on cherche p. ex. un mot pendant une heure, et que l'on est payé 4 cents du mot, on a travaillé une heure entière au tarif de 4 cents. Très en dessous du SMIC, n'est-ce pas ?

Trêve d'ironie... Si nous voulons être considérés comme des prestataires de service indépendants apportant une valeur ajoutée, et non comme des techniciens plus ou moins qualifiés manipulant des progiciels et débitant au kilomètre (ou à la tonne), nous devons d'abord changer notre façon de voir et arrêter de parler de notre secteur d'activité en le désignant sous le terme (anglo-saxon, est-ce un hasard ?) de translation industry.


[Edited at 2010-02-11 16:26 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 04:05
Dutch to French
+ ...
ah bon ? Feb 11, 2010

Sophie Dzhygir wrote:
c'est une idée que tu te fais. Je ne travaille quasiment jamais en dessous de 0,10 pour les agences, et pourtant, je suis très loin d'avoir 20 ans d'expérience. En plus, à ce que je sache, tes combinaisons de langue sont très demandées ? (déficit sur le néerlandais, non ?)
C'est un lieu commun usé jusqu'à la corde, mais faut-il rappeler qu'il n'y a quasiment aucune règle en matière de prix dans notre métier ?


Ce n'est pas juste une idée, mais les réactions des agences !

Quant au déficit de traducteurs NL-FR, j'ai déjà entendu ça dans les forums ici, mais j'aimerai bien savoir les noms des agences en panne de traducteurs car les agences aux PB avec lesquelles je travaille me donnent déjà moins de travail depuis un certain temps, et en plus elles dépassent rarement le 0,09 ! J'ai contacté tout un tas d'agences aux PB, mais aucune ne s'est manifestée avec du travail au-dessus de 0,09.

Je viens de lire l'enquête de la SFT. Honnêtement, compte tenu de la réalité, ça me fait sourire... Le minimum en EN-FR est de 0,7, le maximum de 0,40 ! Je ne connais personne qui oserait demander 0,40 ! Une moyenne de 0,14 ? Aucune des agences avec qui je travaille n'accepterait, même pour du technique... Et en NL-FR la moyenne est de 0,16... hum, oui bien sûr, donnez-moi le nom des agences qui acceptent ce genre de tarif et j'y cours !

Il n'y a peut-être aucune règle dans les tarifs, mais demander n'est pas obtenir !
Par contre, refuser à 0,04 c'est évident, accepter une baisse oui (en restant dans le raisonnable de 0,09), mais brader son travail, non évidemment...

Elisabeth


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 04:05
German to French
+ ...
Ne pas baisser pour des clients directs Feb 11, 2010

Carla Guerreiro wrote:


... mais plutôt des clients directs, car je sais très bien que je n'aurai jamais la possibilité de travailler avec des agences à ces prix-là et même mon tarif le plus bas les gêne. Une fois, j'ai même reçu une proposition de la part d'une agence qui voulait me payer à ... 0.04 e par mot.


Carla,

Pour des clients directs, je parle d'entreprises, pas de particulier, ton prix ne devrait même pas commencer à 0,10...
Nous devons contribuer à réguler le marché aussi (nous en sommes aussi un élément).
Faites la comparaison avec des professions intellectuelles qui exigent le même nombre d'années d'études... le calcul est vite vu.
Si depuis 15 ans environ, les traducteurs n'ont pas augmenté leur tarif alors que l'inflation galope, rien d'étonnant. Et je le sais d'interprètes par exemple...
Le problème est que nous devons expliquer aux clients directs comment nous travaillons, en quoi consiste la traduction, bref faire un travail de pédagogie et de marketing et que c'est difficile. Mais la revalorisation passe par là. La plupart des clients non agences ignorent tout de notre travail comme nous ignorons souvent en quoi consistent d'autres professions.

Le portugais est sans doute un peu comme l'italien (?), mis à mal au niveau tarif (en tout cas en Italie), mais tu bosses en France...
Personnellement, je préfère serrer les fesses et les dents (très fort) et ne pas baisser mes tarifs, sauf si le client me propose qqch de très particulier qui en vaut le coup (et encore je maîtrise la baisse). Ce n'est pas drôle dans les moments difficiles, mais comme dirait presque D. : "À quoi ça sert que je me sois décarcassée comme ça" ?

Je sais, la période est mauvaise, mais c'est aussi le moment de tout remettre à plat et de travailler sur soi.
Et de rechercher un autre type de clientèle.
Pour les agences, il faut moduler... mais on peut négocier comme le souligne Stéphanie.

@ Elisabeth, je connais par personne interposée une personne qui prend 0,40 €. Évidemment, le secteur est porteur, la finance, mais il s'agit d'anglais et non d'une langue rare.
Mais je connais aussi une jeune traductrice qui vient de s'installer et qui travaille à 0,085 avec des agences.

Entre 0,07 et 0,40, on doit quand même pouvoir trouver son bonheur...
Il est temps de négocier avec les agences, surtout avec les années d'expérience qui comptent tout de même... et la compétence ! Mais apprendre à négocier, c'est du travail... auquel nous ne sommes pas formé(e)s au départ. Mais il faut en passer par là si l'on veut améliorer l'état de la profession.

Ma contribution à la vitesse grand V, en appuyant les interventions de Sophie et Patricia et Laurent aussi. Vous excuserez les fôtes.

H.

P.S. Au passage, je refuse aussi désormais les offres venant d'agences dont je sais que les travaux viennent d'une agence-mère dans un pays où les tarifs pratiqués sont bien meilleurs. Ex. l'Italie pour la Suisse. Histoire aussi de ne pas casser le marché pour les traducteurs suisses qui doivent pouvoir continuer à vivre de leur labeur.


[Edited at 2010-02-11 18:24 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 04:05
Member (2007)
German to French
+ ...
Faut-il baisser mes tarifs ? Feb 11, 2010

???

Non !


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Faut-il baisser mes tarifs?

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search