Pages in topic:   [1 2] >
Danger de mort
Thread poster: Geneviève von Levetzow

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 08:51
Member (2002)
French to German
+ ...
Nov 16, 2003

Je ne vais pas certainement me faire des amis avec ces quelques mots. Mais je pense qu’il faut que ces choses soient dites une fois pour toutes et non seulement exprimées dans des commentaires sous des réponses à des questions.

Notre travail est très souvent lié à de graves responsabilités. Je parle des collègues qui comme moi travaillent dans les domaines techniques et médicaux. Au moins 60 % de mes traductions touchent de près ou de loin à la sécurité.
Si je fais une erreur, les conséquences n’en sont non seulement graves pour mon client et pour moi, mais pour d’autres personnes dont la vie risque d’être mise en danger.

Des collègues s’empressant de répondre à toutes les questions posées, semblent souvent ignorer cet aspect vital. Nous en avons eu un bel exemple de nouveau aujourd’hui. Ce qui dans ce cas, n’était heureusement pas si grave, le demandeur étant quelqu’un qui prend son travail et ses responsabilités au sérieux et dont les connaissances suffisantes dans les 2 langues et le domaine en question, lui ont permis de refuser une réponse farfelue.
Mais… très souvent, le demandeur ne sait vraiment pas de quoi il s’agit et choisit une réponse dangereuse.

Il m’est arrivé parfois après avoir distribué des « disagrees » soit d’être attaquée publiquement d’une manière plus ou moins subtile soit de recevoir des courriels plus ou moins polis. Parce que Mr X ou Mme Y se sentait blessé(e) par mes commentaires.

Ma conscience s’accommode parfaitement des blessures portées à l’amour-propre de ces personnes, elle aurait bien d’autres problèmes si des vies humaines étaient mises en danger en raison de la vanité, de la bêtise ou de l’inconscience de traducteurs n’ayant pas de conscience professionnelle.

Je me suis efforcée de rester polie, n’est nommé personne (il y a d’ailleurs des tas d’exemples dont j’ai oublié les responsables….). Mais je pense vraiment qu’il fallait rappeler ces principes qui me semblent parfois un peu oubliés.

Geneviève


Direct link Reply with quote
 
xxx00000000
English to French
+ ...
La personne qui traduit est responsable Nov 17, 2003

Geneviève von Levetzow wrote:

...le demandeur étant quelqu’un qui prend son travail et ses responsabilités au sérieux et dont les connaissances suffisantes dans les 2 langues et le domaine en question, lui ont permis de refuser une réponse farfelue.
Mais… très souvent, le demandeur ne sait vraiment pas de quoi il s’agit et choisit une réponse dangereuse.



Je crois que le noeud du problème est là. Si des personnes acceptent des contrats de traduction dans des paires ou des domaines qu'elles ne maîtrisent pas, qu'est-ce qu'on peut y faire de plus que s'en désoler?

J'ai souvent vu des demandeurs rejeter des bonnes réponses bien documentées au profit d'une réponse erronée qui venait confirmer leur propre préférence fondée sur l'ignorance. Quand je n'ai pas fait de suggestion moi-même, il m'est assez facile d'ajouter une remarque, mais ça devient délicat si je risque d'avoir l'air frustrée que ma réponse n'ait pas été retenue.

Et j'ai aussi connu l'expérience inverse de proposer quelque chose sur un fil mort -- dans le but de peut-être inspirer quelqu'un d'autre -- et de voir ma suggestion acceptée sur-le-champ, de toute évidence sans vérification. Dans un cas où quelqu'un avait protesté et proposé quelque chose de mieux, je l'ai appuyée sans hésiter, mais je ne crois pas qu'on doive être absolument certaine avant de faire une suggestion.

Les quelques fois où j'ai moi-même posé des questions, ce qui ne me convenait pas ne m'a aucunement dérangée -- en fait, il m'est arrivé plus d'une fois de trouver la réponse que je cherchais en expliquant plus précisément aux autres ce que je voulais parce qu'ils me semblaient complètement à côté de la track (pour les Euros, à côté de la plaque).

Pour en revenir aux problèmes de sécurité, les traducteurs à rabais -- et ceux qui les engagent -- sont bien plus dangereux que les personnes qui viennent faire des suggestions incorrectes dans les KudoZ.

Salutations chaleureuses,
Esther


Direct link Reply with quote
 
xxxWayne Sutton
Local time: 08:51
French to English
chicken and egg Nov 17, 2003

Esther Pfeffer wrote:


Pour en revenir aux problèmes de sécurité, les traducteurs à rabais -- et ceux qui les engagent -- sont bien plus dangereux que les personnes qui viennent faire des suggestions incorrectes dans les KudoZ.

Salutations chaleureuses,
Esther


Je me demande si le système des Kudoz n'encourage pas quelque part les traducteurs à rabais car ils savent qu'ils trouveront toujours une réponse. Il y a pas très longtemps, il y avait une rafale de questions qui démontraient clairement que la personne ne maîtrisait ni la langue, ni le sujet qu'elle était en train de traduire. J'ai jeté un coup d'oeil sur son profil PROZ -les taux affichés étaient 3 à 4 centimes d'euros.
Il nous arrivent tous de tomber sur des problèmes pour lesquels on a besoin d'aide, même quand on reste avec le sujets qu'on maîtrise. Dans ces cas là, on est bien content de pouvoir compter sur l'aide de nos collègues. Par contre on pourrait peut être s'inspirer du mécanisme des browniz -c'est à dire, il faut des "crédits" Kudoz pour pouvoir poser une question, ou bien il faut payer.
Wayne


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 08:51
German to French
+ ...
Principes Nov 17, 2003

Geneviève von Levetzow wrote:


Notre travail est très souvent lié à de graves responsabilités. Je parle des collègues qui comme moi travaillent dans les domaines techniques et médicaux. Au moins 60 % de mes traductions touchent de près ou de loin à la sécurité.
Si je fais une erreur, les conséquences n’en sont non seulement graves pour mon client et pour moi, mais pour d’autres personnes dont la vie risque d’être mise en danger.

Geneviève


Tu fais bien de le rappeler, Geneviève, l'attention à la vie des autres étant une priorité dans ces domaines (et dans d'autres, d'ailleurs).
Les mises au point sont souvent bénéfiques

Amicalement

[Edited at 2003-11-17 08:36]


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 08:51
Member (2003)
German to French
Danger de vie (comme disent les Allemands) Nov 17, 2003

Merci Geneviève.

J'en profite pour vous signaler ou vous rappeler que l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) publie sur son site des dossiers (rubriques "Dossiers" et "Bases de données")extrêmement complets et informatifs sur la sécurité au travail. Tout y est très clairement expliqué, avec moult dessins et pictogrammes, normes etc. Incontournable.

Bien à vous,
Sylvain


Direct link Reply with quote
 
hirselina
Italian to Dutch
+ ...
conscience professionnelle Nov 17, 2003

Geneviève a raison et son plaidoyer pour la conscience professionnelle mérite toute notre attention.

Toutefois si "le demandeur ne sait vraiment pas de quoi il s’agit et choisit une réponse dangereuse", c'est en premieur lieu le demandeur qui est en cause et bien moins les personnes qui suggèrent des réponses farfelues. Un demandeur qui n'est pas capable de faire un choix judicieux n'aurait jamais dû accepter le travail qu'il est en train de faire. Malheureusement, dans un marché libre, il n'y a aucune façon d'empêcher les clients de s'adresser à des traducteurs peu compétents.

Ceci dit, même en dehors du domaine technique où les erreurs sont potentiellement dangereuses, les règles du jeu de Kudoz demandent que les réponses erronnées soient signalées au demandeur par des "neutre" ou "disagree". La virulence et la grossierté des réactions de certains n'ont pas fini de m'étonner.

Keep up the good work, Geneviève!


Direct link Reply with quote
 

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 08:51
Member (2003)
English to French
+ ...
La vie, la mort c'est tellement plus sérieux qu'une réponse Kudoz Nov 17, 2003

Bien sûr que les traducteurs ont une responsabilité, c'est ce qui justifie que nous nous battons pour un "salaire" raisonnable et pour couper l'herbe sous le pied à ces agences qui "louent" les services de traducteurs à des prix ridicules et ces traducteurs qui bradent leurs services...bien souvent... simplement pour vivre. Car travailler et vivre vont de pair.

Mais ne nous prenons pas la tête, nous sommes très souvent relus par une batterie de spécialiste. Les machines ou autres qui pourraient donner la mort si mal utilisée sont légion mais plus la traduction est subtile plus le niveau technique de celui qui est sensé s'en servir est élevé. Il faut donc croire en nos semblables. C'est la même chose en voiture, la conduite défensive permet de prévoir la défaillance de vigilance de l'autre mais pas l'alcoolique qui écrase 2 gamines sur le passage pour piétons, ni le chauffard qui vous coupe la priorité...

Le monde est fait de danger et les "accidents" de traduction rapportés ne sont quant même pas si nombreux.

Le titre de ce post m'a un peu heurté, même si le sujet en est intéressant.

La réponse au Kudiz ne doit jamais être considéré comme une solution infaillible mais comme une mise sur la voie demandant réflexion. Si parfois le terme est simple, il arrive que le mot n'existe pas et qu'il faille passer par le néologisme et la paraphrase, l'aide des collègues est inestimable et inespérée même si parfois nous nous plantons tous.

[Edited at 2003-11-17 12:14]


Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 08:51
Member (2002)
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Pas tout à fait exact.... Nov 17, 2003

Martine,

" très souvent relus par une batterie de spécialiste. "
Je reçois très souvent de mes clients des traductions déjà effectuées. Et même pour des clients à réputation mondiale, j'ai souvent découvert des horreurs dangereuses.

Et j'avais choisi le titre très sciemment parce que cela fait des mois que je remarque ce laissez-faire.

Geneviève


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 03:51
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Deux poids... Nov 17, 2003

Je suis d'accord sur le fond, critiquer le manque de responsabilités, mais je ne suis pas tout à fait d'accord pour juger aussi sévèrement celui qui accepte une traduction pour laquelle il n'est pas apte que quelqu'un qui offre une traduction possible, une piste (juste ou fausse) dans les KudoZ. Que les gens qui répondent soient des traducteurs professionnels (quand ils le sont, car ce n'est pas obligatoire) veut aussi dire qu'ils sont humains. Et l'erreur aussi.
Donc, en ce qui concerne les réponses KudoZ, elles sont à prendre avec des pincettes, à analyser et examiner avec autant d'attention que les citations de Google, et à choisir en faisant preuve de jugeotte. Si le demandeur prend une mauvaise réponse parce qu'il n'a pas appliqué ces mesures c'est lui qui doit être jugé plus sévèrement que celui à qui il FAUT donner des disagrees s'il est à côté de la plaque.


Direct link Reply with quote
 

Florence LOUIS  Identity Verified
France
Local time: 08:51
English to French
+ ...
Et les agences ? Nov 17, 2003

Bonjour à tous,
Je suis bien consciente que mon intervention risque de ternir mon image, mais je souhaitais néanmoins réagir à vos propos en explicant mon cas personnel.
Cela ne fait qu'un an que je travaille en freelance, et en tant que salariée, j'ai auparavant surtout traduit dans le domaine juridique. Je n'affectionne pas du tout le domaine technique, mais force est de contaster que lorsque l'on débute et que l'on veut se faire des clients, on est bien content de prendre ce que l'on nous propose. Et puis je pense que pour se spécialiser dans un domaine, il faut bien débuter dans ce domaine. Je tiens à préciser que j'ai cependant une grande conscience professionnelle, que je suis bien consciente des enjeux de telles traductions, et que j'effectue de nombreuses recherches dans les domaines que je ne connais pas (même si cela ne m'empêche pas de poser de nombreuses question Kudoz).
Il y a quelques mois, une agence m'a proposé une traduction dans l'aéronautique. J'ai accepté ce projet, mais j'ai bien entendu précisé à cette agence que je n'y connaissais rien. Cela ne les a pas empêché de me confier le projet. Je pense que dans un tel cas, l'agence a également sa part de responsabilité et qu'elle doit soit trouver un autre traducteur, soit s'assurer que la traduction sera relue par quelqu'un de spécialisé.
Quant aux réponses Kudoz, elles me sont toujours très utiles, et j'encourage les "disagree" lorsqu'ils sont justifiés, même si comme le dit Geneviève, les retours sont parfois un peu vaches (certains semblent même profiter des questions pour régler leurs comptes!)


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 08:51
German to French
+ ...
Je dévie un peu du sujet, mais Nov 17, 2003

Wayne Sutton wrote:

Par contre on pourrait peut être s'inspirer du mécanisme des browniz -c'est à dire, il faut des "crédits" Kudoz pour pouvoir poser une question, ou bien il faut payer.
Wayne


C'est peut-être dû à une arrivée simultanée de factures à payer, mais j'ai du mal à avaler le "il faut payer", surtout pour des questions Kudoz. Gardons-nous un espace de liberté et de gratuité. Je crois qu'il est assez facile de détecter les questions de personnes qui ne maîtrisent pas le sujet, qui les posent "en rafale" et d'ailleurs épisodiquement. Il convient alors de ne pas y répondre, c'est aussi simple que cela.

Par contre, comme tout le monde, il m'arrive de sécher devant un terme, parce qu'il est tard, parce que j'ai faim, parce que la traduction ne me passionne pas, etc. Et j'apprécie de pouvoir être dépannée par un(e) collègue. Et il m'est arrivé aussi de faire quelques traductions hors de mon domaine (informatique, par exemple) et, là encore, j'ai posé des questions, fait ensuite réviser mon texte par une collègue, bref, j'ai été bien contente de ne pas payer pour cela!!

Evidemment, il y a certains domaines qui sont à manier avec des pincettes, le médical et le technique/sécurité, entre autres. Par conscience professionnelle, et même si nous avons tous besoin d'argent pour manger, il y a des limites. La limite, c'est la sécurité des autres.

Petite anecdote: j'ai eu l'occasion en Italie de voir que les scrupules de ce genre n'étouffaient pas même les institutions (françaises en l'occurrence), puisque des traductions de diagnostic médical (demandées par des personnes qui s'adressaient là où il trouvait des Français) étaient traduites par des gens certes bilingues, mais sans aucune compétence dans le secteur. Alors même si les deux langues sont assez similaires, bon sang, un peu de conscience professionnelle....


Mais, je reviens à mon propos de départ: un peu de gratuité dans ce monde de brutes, please!!

[Edited at 2003-11-17 14:21]


Direct link Reply with quote
 

Tradeo
Local time: 08:51
English to French
histoire de... Nov 17, 2003

noicir un peu le tableau et responsabiliser ceux qui acceptent ces travaux.

j'ai traduit un compte rendu juridique d'un procès aux US suite à des accidents survenus sur un chantier pétrolier.

Devenez qui étaient dans le boxe des accusés ?

L'entreprise, une agence de traduction ayant gérée la traduction et 2 traducteurs ayant traduit les consignes de sécurité incorrectement.

Verdict : 100 000 dollars pour l'agence, et les deux traducteurs (chacun)

Comme je suis content d'avoir refusé de traduire ce types de document lorsque cela m'a été proposé.... (sur un autre projet)

Et j'ajoute que dans ce procès, il n'était pas question de mort mais de blessures corporelles mineures.

Maintenant, libre aux traducteurs sans vergogne de prendre tout et n'importe quoi en pensant que si l'agence ou le client le sais, je suis protégé. Dans ce procès, l'entrepreneur à porté plainte contre l'agence et celle-ci s'est retournée contre les traducteurs.

Lorsque je travaille pour la première fois avec une agence, je demande toujours un contrat de "travail" afin d'en étudier un peu les closes.

Bref, c'est ma façon de faire ainsi qu'un exemple réel et je ne juge personne.

A plus
Olivier

[Edited at 2003-11-17 15:56]


Direct link Reply with quote
 

Florence LOUIS  Identity Verified
France
Local time: 08:51
English to French
+ ...
Oups! Nov 17, 2003

Maintenant, libre aux traducteurs sans vergogne de prendre tout et n'importe quoi en pensant que si l'agence ou le client le sais, je suis protégé. Dans ce procès, l'entrepreneur à porté plainte contre l'agence et celle-ci s'est retournée contre les traducteurs.


Merci Olivier, pour cet exemple concret. Ca donne à réfléchir!!


[Edited at 2003-11-17 15:56][/quote]


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 08:51
Member (2003)
German to French
Non Florence Nov 17, 2003

Florence LOUIS wrote:

Bonjour à tous,
Je suis bien consciente que mon intervention risque de ternir mon image,


Je ne le crois pas. La franchise ne "ternira" jamais l'image de quelqu'un (d'autant plus que point d'image je ne vois), et ton intervention est tout à ton honneur, bien que je n'aime pas trop entendre l'expression "on est bien content de prendre ce que l'on nous propose". Que celui qui ne s'est jamais retrouvé confronté à des difficultés inattendues me jette la première pierre (aïe!)

Mais je ne pense pas que c'était là le sujet soulevé par Geneviève. Je m'arrêterai donc ici.
Bonne fin ou début de journée à toutes et tous.
Sylvain


Direct link Reply with quote
 

Tradeo
Local time: 08:51
English to French
Précisions Nov 17, 2003

Florence LOUIS wrote:

Merci Olivier, pour cet exemple concret. Ca donne à réfléchir!!




Maintenant, ayant commencé il n'y a que 2 ans en tant que traducteur et en tant que freelance, j'ai également pris tout et n'importe quoi, il faut être honnête mais je me suis borné à refuser tout travail qui pouvait avoir des conséquences graves, pour les autres et pour moi (très égoistement).

Par la suite les clients (malheureusement surtout des agences) se sont fidélisés et ainsi va la vie.

A ciao bonsoir.

Olivier

[Edited at 2003-11-17 18:29]


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Danger de mort

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search