Evaluation de la qualité d'une traduction
Thread poster: xxxLaurent 1973

xxxLaurent 1973  Identity Verified
Switzerland
Local time: 02:02
English to French
+ ...
Apr 1, 2010

Bonjour,

Un client me conteste la qualité d'une traduction. Ladite traduction a été effectuée par une traductrice de langue maternelle anglaise, avec qui je collabore depuis un an. J'ai toujours été très satisfait de la qualité de son travail et le client ne s'en est jamais plaint. Je contrôle chaque travail qu'elle me remet, car même si je ne suis pas de langue maternelle anglaise, je pense que mon expérience de vie dans un pays anglophone et dans une équipe de travail anglophone me permet d'apprécier ou non la qualité d'une telle traduction.

J'ai demandé au client de me fournir des exemples de passages contestés. Aucune réponse de sa part. Je tiens à la qualité du travail que je fournis et je pense solliciter une évaluation de tierces personnes. Je pensais m'adresser à d'anciens collègues rédacteurs et/ou traducteurs de langue maternelle anglaise et leur demander un avis objectif. Peut-on également s'adresser à une association de traducteurs, par exemple? Quelqu'une d'entre vous a-t-il déjà procédé de la sorte? Des idées?

Laurent


Direct link Reply with quote
 

Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 02:02
French to German
+ ...
Qualité contestée sans exemples Apr 1, 2010

Bonjour,
Ce cas de figure est malheureusement (et de plus en plus ?) courant dans notre branche.
La SFT dispose d'une commission d'arbitrage, laquelle agit selon une procédure bien définie. L'ASTTI fait-elle de même ?

En tout état de cause, et s'il est nécessaire de recueillir un avis impartial à propos d'un travail contesté, il vaut mieux choisir l'instance de départage en commun avec le client (et, bien sûr, partager les frais avec lui - ou suggérer que les frais seront à la charge de la personne qui aura eu tort) et/ou demander à ce que la traduction « corrigée » soit envoyée au traducteur initial pour qu'il fasse ses commentaires.

Une contestation émise sans preuve n'a, à mon sens, aucune valeur - et le fait qu'elle ne plaise pas au client (la SFT exclut p. ex. les préférences stylistiques des motifs de réclamation valides) ne signifie rien en soi.

Comme le suggérait une collègue dans l'un des forums anglophones de ProZ, nous devrions prendre l'habitude d'expliquer la nature et l'étendue de nos prestations, d'abord au téléphone, puis par écrit. Les clients potentiels qui n'ont soi-disant pas le temps de prendre en compte ces explications sont généralement ceux qui réclameront le plus fort et même pour des raisons futiles.

[Edited at 2010-04-01 10:09 GMT]


Direct link Reply with quote
 

xxxLaurent 1973  Identity Verified
Switzerland
Local time: 02:02
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Laurent Apr 1, 2010

Merci Laurent pour ces explications exhaustives. Je vais d'abord attendre un peu avant d'envisager l'utilisation d'une commission d'arbitrage. Le cas est très récent et je n'ai envoyé la facture que hier. Je vais cependant prendre les devants et contacter l'ASTTI pour savoir si ce type de service est offert. Je sais que l'ASTTI, dont je suis membre, met à disposition un service de protection juridique.

Bonne journée,
Laurent

Laurent KRAULAND wrote:

Bonjour,
Ce cas de figure est malheureusement (et de plus en plus ?) courant dans notre branche.
La SFT dispose d'une commission d'arbitrage, laquelle agit selon une procédure bien définie. L'ASTTI fait-elle de même ?

En tout état de cause, et s'il est nécessaire de recueillir un avis impartial à propos d'un travail contesté, il vaut mieux choisir l'instance de départage en commun avec le client (et, bien sûr, partager les frais avec lui - ou suggérer que les frais seront à la charge de la personne qui aura eu tort) et/ou demander à ce que la traduction « corrigée » soit envoyée au traducteur initial pour qu'il fasse ses commentaires.

Une contestation émise sans preuve n'a, à mon sens, aucune valeur - et le fait qu'elle ne plaise pas au client (la SFT exclut p. ex. les préférences stylistiques des motifs de réclamation valides) ne signifie rien en soi.

Comme le suggérait une collègue dans l'un des forums anglophones de ProZ, nous devrions prendre l'habitude d'expliquer la nature et l'étendue de nos prestations, d'abord au téléphone, puis par écrit. Les clients potentiels qui n'ont soi-disant pas le temps de prendre en compte ces explications sont généralement ceux qui réclameront le plus fort et même pour des raisons futiles.

[Edited at 2010-04-01 10:09 GMT]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Evaluation de la qualité d'une traduction

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search