Un ouvrage gratuit à télécharger à propos du numérique
Thread poster: Adrien Esparron

Adrien Esparron
Local time: 05:52
Member (2007)
German to French
+ ...
May 4, 2010

Le journal La Tribune vient de mettre en ligne un "Dictionnaire politique d'Internet et du numérique". C'est un PDF de 108 pages librement téléchargeable ici :

http://www.latribune.fr/loisirs/livres-bd/20100420trib000500799/dictionnaire-politique-d-internet-et-du-numerique.html

Très étonnant avec des rédacteurs qui ont de la "plume".

Bonne lecture !


Direct link Reply with quote
 

Sylvie Eschkotte
Germany
Local time: 05:52
Member (2006)
German to French
Merci May 4, 2010

du tuyau, Adrien,

ça a l'air intéressant.
Vous nous signalez toujours des lectures super.

Sylvie


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 05:52
Member (2007)
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
J'ai pas encore tout dépoté ! May 4, 2010

Sylvie Eschkotte wrote:

Vous nous signalez toujours des lectures super.



Merci, Sylvie.

C'est très gentil et j'apprécie le commentaire.

Je reconnais en retour qu'il m'arrive de me rater magistral, mais c'est donc la règle du jeu ?

Oui, donc.


Direct link Reply with quote
 

Catherine GUILLIAUMET  Identity Verified
Local time: 05:52
English to French
+ ...
Remarques sur "traduction" May 4, 2010

Merci Olivier. Très intéressant.

Bien sûr pas tout lu, loin de là.
Mais j'ai eu la curiosité de faire une recherche sur le mot "traduction".

La première occurrence figure dans l'article "Concurrence". (pp 17-19)
Et de nous plonger d'emblée dans le marais gluant de nos basses préoccupations matérielles de pauvres traducteurs, traducteurs d'édition en l'espèce :

Je lis p. 19, à propos de l'objectif, louable au demeurant, de favoriser un accès aussi large que possible à la
lecture ainsi que le pluralisme de la création et de l’édition
:

Au regard de ces objectifs, le
modèle de la distribution numérique représente des opportunités considérables. Il permet en
effet une diffusion large au public et induit une diminution du coût d’édition, de traduction et
de distribution, ce qui incite à accroître le nombre de références disponibles et contribue à
faire émerger de nouvelles « niches ».
.

La deuxième occurrence, qui sera d'ailleurs la dernière !, se trouve p. 56, dans l'article Humanisme :

Selon Wikipedia : "L’humanisme est un courant culturel européen qui s'est développé à la
Renaissance. Renouant avec la civilisation gréco-latine, les intellectuels de l'époque
manifestent un vif appétit de savoir (philologie notamment). Considérant que l’Homme est en
possession de capacités intellectuelles potentiellement illimitées, ils considèrent la quête du
savoir et la maîtrise des diverses disciplines comme nécessaires au bon usage de ces facultés.
Ils prônent la vulgarisation de tous les savoirs, même religieux : la parole divine doit être
accessible à toute personne, quelles que soient ses origines ou sa langue (traduction de la
Bible en langue vulgaire par Érasme en 1516)
.
.

Si je comprends bien, dans le monde de l'internet et du numérique, la traduction n'a de place que pour en évoquer le coût en réduction ou son aspect spirituel ancien, pour ne pas dire antique bien qu'il s'agisse de la Renaissance.

Si nous pouvons être fiers que notre activité soit mentionnée à l'article consacré à l'Humanisme et, très accessoirement, dans celui célébrant indirectement la diffusion du savoir, il est lamentable que la place qui est la sienne sur Internet aujourd'hui soit ignorée à ce point.

La dévalorisation qui transpire de la perception morale et intellectuelle qu'a l'univers politique et citoyen de notre métier ne peut manquer de conduire à sa dévalorisation économique, dont nous constatons tous les jours les effets consternants.

Le traducteur est-il à ranger dans les galeries antiques du Louvre, comme un trophée estropié des anciens triomphes de la Connaissance ? Ne sommes-nous donc plus que des Victoires de Samothrace, décapitées et démembrées, auxquelles quelques touristes de l'esprit jettent encore un regard furtif, vaguement admiratif ?
Ou devons-nous très vite réagir face à cette chute de l'ange, ne plus nous laisser faire et rappeler à tous ces supposés beaux théoriciens de l'avenir que, sans nous, ils n'auraient pas plus d'audience que le crieur de journaux dans les rues de Manhattan ?

Catherine


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 05:52
Member (2007)
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Un élément de réflexion May 5, 2010

Catherine GUILLIAUMET wrote:

Le traducteur est-il à ranger dans les galeries antiques du Louvre, comme un trophée estropié des anciens triomphes de la Connaissance ? Ne sommes-nous donc plus que des Victoires de Samothrace, décapitées et démembrées, auxquelles quelques touristes de l'esprit jettent encore un regard furtif, vaguement admiratif ?



Sincèrement, j'ai plus un penchant pour la Vénus de Milo.

Non, bien entendu, mais j'ai noté, page 8, la chose suivante :

L’utopie libertaire dominante des « visionnaires de l’internet » réinvente la devise : « la propriété (intellectuelle), c’est le vol ». Et réussit cette campagne de désinformation extraordinaire : les ayants droit, qui subissent de plein fouet le contrecoup financier des échanges gratuits, sont vilipendés. « Corporatistes, passéistes, dinosaures », ils sont accusés de tous les maux, et principalement…d’être une industrie, et de vouloir vivre de leur travail.

Ben oui, nous sommes des tarés : vivre de son travail (utopie à l'état pur) ? C'est pas Lénine qu'est devenu fou, mais Marx (Brothers).



Ou devons-nous très vite réagir face à cette chute de l'ange, ne plus nous laisser faire et rappeler à tous ces supposés beaux théoriciens de l'avenir que, sans nous, ils n'auraient pas plus d'audience que le crieur de journaux dans les rues de Manhattan ?



Non, faut pas dreamer ni se vautrer dans le caniveau. Lorsque d'obscurs (quoique) truands sont en mesure de mettre des états à genoux, le chti traducteur il n'a rien à dire. Qu'il soit révolté (salut Albert) est un fait, mais cela ne changera jamais rien à rien. Et cela ne peut en aucun cas être fédérateur !

Mon propos n'est pas fataliste, mais très sottement réaliste ???


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Un ouvrage gratuit à télécharger à propos du numérique

Advanced search






BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search