À propos des calques fautifs et légitimes
Thread poster: Simon S

Simon S  Identity Verified
Local time: 18:54
English to French
May 27, 2010

Bonjour à tous,

J'aimerais savoir si quelqu'un parmi vous connaît un ouvrage ou une référence quelconque sur les calques - principalement pour savoir distinguer les calques légitimes des calques fautifs. Bon, ça semble plutôt b-a-ba comme question, mais malgré mon éducation, mon expérience (anglais > français) et ma bonne réputation auprès de mes clients, j'ai encore du mal à m'y retrouver. Les critiques négatives (bien que rares, heureusement pour moi) concernent le plus souvent un calque jugé fautif.

Pourquoi, par exemple, peut-on dire "ouvrir le dialogue" pour "open the dialogue" mais que d'autres syntagmes du même genre sont à proscrire? Je sais répérer les anglicismes les plus courants, mais les calques fautifs semblent se multiplier de façon exponentielle et je suis souvent étonné d'apprendre que tel ou tel mot est considéré comme un calque fautif. (Je précise que je suis québécois, si cela est pertinent.)

À proprement parler, toute traduction littérale est un calque, mais une traduction littérale n'est pas forcément fautive et peut passer très bien... Des suggestions?

Merci et meilleures salutations,

Simon


 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 20:54
English to French
+ ...
« Calque fautif » May 28, 2010

Que voulez-vous dire par là ?

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif


 

Simon S  Identity Verified
Local time: 18:54
English to French
TOPIC STARTER
Calque fautif... May 28, 2010

Par exemple, "être confortable avec" pour traduire "to be comfortable with" est un calque fautif (il faut dire "être à l'aise"). D'autres calques/traductions littérales ne sont pas jugés fautifs, comme l'exemple que je donne dans mon post.


Bruno Magne wrote:

Que voulez-vous dire par là ?

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif


 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 20:54
English to French
+ ...
Si j'ai bien compris, May 28, 2010

vous voulez parler des « ímplantations », des « performances », des «dédiés » et autres anglicismes qui envahissent notre langue depuis quelques années, aux dépens de mots français qui existent depuis longtemps...?

Personnellement, je les rejette quasiment toujours (et je ne les utilise jamais, vieille école oblige) . Mais le plus grave à mon avis, c'est l'application « systématique » des règles grammaticales de l'anglais (omission des articles, mélange des genres avec les adjectifs indéfinis (« toute » suivi de susbstantifs masculins et féminins), etc..., la non répétition des prépositions (« à » et « de ») et autres perles du même genre....

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif


 

Simon S  Identity Verified
Local time: 18:54
English to French
TOPIC STARTER
Oui May 28, 2010

Oui, je parle des anglicismes, les calques sont en fait des anglicismes évidemment... Ceux que vous mentionnez sont de bons exemples, mais il y en a plusieurs autres, moins évidents, qui m'échappent car ils semblent tout à fait idiomatiques. Comment les recenser et les éviter tous, là est la question, ce pourquoi je trouve qu'il manque d'ouvrages vraiment complets sur le sujet (à part le très rudimentaire Colpron...).

Bruno Magne wrote:

vous voulez parler des « ímplantations », des « performances », des «dédiés » et autres anglicismes qui envahissent notre langue depuis quelques années, aux dépens de mots français qui existent depuis longtemps...?

Personnellement, je les rejette quasiment toujours (et je ne les utilise jamais, vieille école oblige) . Mais le plus grave à mon avis, c'est l'application « systématique » des règles grammaticales de l'anglais (omission des articles, mélange des genres avec les adjectifs indéfinis (« toute » suivi de susbstantifs masculins et féminins), etc..., la non répétition des prépositions (« à » et « de ») et autres perles du même genre....

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif


 

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 00:54
French to German
+ ...
Ma suggestion May 28, 2010

Simon S wrote:

Oui, je parle des anglicismes, les calques sont en fait des anglicismes évidemment... Ceux que vous mentionnez sont de bons exemples, mais il y en a plusieurs autres, moins évidents, qui m'échappent car ils semblent tout à fait idiomatiques. Comment les recenser et les éviter tous, là est la question, ce pourquoi je trouve qu'il manque d'ouvrages vraiment complets sur le sujet (à part le très rudimentaire Colpron...).


Ma suggestion : pourquoi ne pas rassembler tous ces calques dans un corpus un peu plus élaboré et en faire une œuvre collective ? Même si cela ne répond pas directement à la question, je pense que ce type de projet est susceptible d'intéresser bon nombre de traducteurs francophones des deux côtés de l'Atlantique.

Sans parler de la publicité qui en découlerait...


 

HorizonTrad  Identity Verified
France
Local time: 00:54
English to French
La traduction raisonnée May 28, 2010

Bonjour Simon,

Lors de mes études à Londres, la traductrice française en charge du suivi de mes traductions m’a conseillé un ouvrage qui ne m’a plus quitté depuis cette époque : La traduction raisonnée de Jean Delisle (2004). Dans ce livre, Jean Delisle aborde les nombreux pièges auxquels un traducteur est confronté et notamment les anglicismes, exemples à l’appui. Il évoque en page 340, les neuf classes d’anglicisme établis par Gilles Colpron (Les anglicismes au Québec. Répertoire classifié, Montréal, 1970) : phonétiques, graphiques, morphologiques, de modalité grammaticale, sémantiques, lexicaux, locutionnels, syntaxiques et structuraux et rajoute les anglicismes de fréquence. Par ailleurs, l’auteur mentionne l’ouvrage intitulé Le Colpron : dictionnaire des anglicismes de Constance Forest et Denise Boudreau (1998).

Jean Delisle donne notamment de nombreux exemples de traductions en français d’extraits de textes contenant les mots « challenge », « control », « development », « identify », « problem », « system », etc. et il montre que, suivant les contextes, la fréquence d’usage de ces mots n’est pas la même en français et en anglais. C’est fait de manière très pédagogique et ça aide à y voir plus clair dans la jungle des anglicismes.

Bonne lectureicon_wink.gif


 

Simon S  Identity Verified
Local time: 18:54
English to French
TOPIC STARTER
Je connais :) May 28, 2010

Merci Samuel. En fait, ce livre est LA bible à se procurer quand on étudie la traduction à l'Université de Montréal; je le possède donc déjà, mais j'avoue ne jamais l'avoir parcouru en entier. C'est vrai qu'il est très bien conçu. Maintenant que tu m'en parles, je vais le dépoussiérer et j'en profiterai pour rafraîchir mes connaissancesicon_smile.gif Merci du conseil et salutations,

Simon



Samuel Sultan wrote:

Bonjour Simon,

Lors de mes études à Londres, la traductrice française en charge du suivi de mes traductions m’a conseillé un ouvrage qui ne m’a plus quitté depuis cette époque : La traduction raisonnée de Jean Delisle (2004). Dans ce livre, Jean Delisle aborde les nombreux pièges auxquels un traducteur est confronté et notamment les anglicismes, exemples à l’appui. Il évoque en page 340, les neuf classes d’anglicisme établis par Gilles Colpron (Les anglicismes au Québec. Répertoire classifié, Montréal, 1970) : phonétiques, graphiques, morphologiques, de modalité grammaticale, sémantiques, lexicaux, locutionnels, syntaxiques et structuraux et rajoute les anglicismes de fréquence. Par ailleurs, l’auteur mentionne l’ouvrage intitulé Le Colpron : dictionnaire des anglicismes de Constance Forest et Denise Boudreau (1998).

Jean Delisle donne notamment de nombreux exemples de traductions en français d’extraits de textes contenant les mots « challenge », « control », « development », « identify », « problem », « system », etc. et il montre que, suivant les contextes, la fréquence d’usage de ces mots n’est pas la même en français et en anglais. C’est fait de manière très pédagogique et ça aide à y voir plus clair dans la jungle des anglicismes.

Bonne lectureicon_wink.gif


 

Mohamed Mehenoun  Identity Verified
Algeria
Local time: 23:54
English to French
+ ...
Druide - Antitode May 28, 2010

Simon S wrote:

Bonjour à tous,

J'aimerais savoir si quelqu'un parmi vous connaît un ouvrage ou une référence quelconque sur les calques - principalement pour savoir distinguer les calques légitimes des calques fautifs. Bon, ça semble plutôt b-a-ba comme question, mais malgré mon éducation, mon expérience (anglais > français) et ma bonne réputation auprès de mes clients, j'ai encore du mal à m'y retrouver. Les critiques négatives (bien que rares, heureusement pour moi) concernent le plus souvent un calque jugé fautif.

Pourquoi, par exemple, peut-on dire "ouvrir le dialogue" pour "open the dialogue" mais que d'autres syntagmes du même genre sont à proscrire? Je sais répérer les anglicismes les plus courants, mais les calques fautifs semblent se multiplier de façon exponentielle et je suis souvent étonné d'apprendre que tel ou tel mot est considéré comme un calque fautif. (Je précise que je suis québécois, si cela est pertinent.)

À proprement parler, toute traduction littérale est un calque, mais une traduction littérale n'est pas forcément fautive et peut passer très bien... Des suggestions?

Merci et meilleures salutations,

Simon


Druide offre un excellent produit pour les corrections qui permet de détecter les calques et qui les explique...


 

Julie Dion (X)  Identity Verified
Canada
Local time: 18:54
English to French
Jean Forest May 28, 2010

Bonjour Simon,

J'ai acheté "Le grand glossaire des anglicismes du Québec" (plus de 10 000 entrées) de Jean Forest. Certains calques répertoriés sont évidents : clé d'ignition, traverser les lignes (pour franchir la frontière); d'autres, moins : être sous l'impression, sous observation, mourir avant son temps.

C'est parfaitement soporifique comme lecture de chevet, mais très révélateur (en fait, parfois, on se demande où il va chercher tout ça). Et si l'on y ajoute Antidote, l'affaire est ketchupicon_wink.gif


 

Simon S  Identity Verified
Local time: 18:54
English to French
TOPIC STARTER
Merci Julie May 28, 2010

Je ne le connaissais pas celui-là. Je vois que l'auteur a aussi collaboré au Colpron, j'imagine que certaines entrées se répètent, mais il semble + exhaustif d'après ta description... Merci!

Simon

Julie Dion wrote:

Bonjour Simon,

J'ai acheté "Le grand glossaire des anglicismes du Québec" (plus de 10 000 entrées) de Jean Forest. Certains calques répertoriés sont évidents : clé d'ignition, traverser les lignes (pour franchir la frontière); d'autres, moins : être sous l'impression, sous observation, mourir avant son temps.

C'est parfaitement soporifique comme lecture de chevet, mais très révélateur (en fait, parfois, on se demande où il va chercher tout ça). Et si l'on y ajoute Antidote, l'affaire est ketchupicon_wink.gif




 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

À propos des calques fautifs et légitimes

Advanced search






SDL Trados Studio 2019 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2019 has evolved to bring translators a brand new experience. Designed with user experience at its core, Studio 2019 transforms how new users get up and running, helps experienced users make the most of the powerful features, ensures new

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search