Pages in topic:   [1 2] >
Majorations et tarifs dégressifs
Thread poster: Simone Duverger

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 18:58
Member (2010)
French to German
Jun 13, 2010

Bonjour,

Je ne sais pas si c’est une question indiscrète, mais comme il n’existe pas de « prix fixe » dans la traduction, je me permets de venir vers vous :

- Est-ce que vous faites des majorations pour des travaux urgents (genre plus de 1000 mots à livrer dans la journée) et pour du travail de nuit et du week-end ? Si oui, à combien s’élève une telle majoration en moyenne - 30%, 50%, plus, moins ? Les agences en pratiquent-elles (car en effet, si je fais une majoration alors que l’agence n’en pratique pas, elle risque de ne pas faire beaucoup de bénéfice) Et est-ce que vous l’appliquez seulement aux grosses traductions ou également aux petites (genre 1 page) ?

- Est-il conseillé de pratiquer des tarifs dégressifs ? Si oui à partir de combien de mots ? Ou bien vaut-il mieux se réserver ce tarif comme « promotion » pour un très bon client qui vous fourni beaucoup de travail ?

Cela fait beaucoup de questions, je sais, mais je me sens un peu perdue là…

Pour info, ma combinaison linguistique c’est français vers allemand.

Merci d’avance !

- Simone -


Direct link Reply with quote
 
xxxmediamatrix
Local time: 14:58
Spanish to English
+ ...
Traducteur ou marchand d'aliments pour le bétail? Jun 13, 2010

Simone Duverger wrote:
Je ne sais pas si c’est une question indiscrète, mais comme il n’existe pas de « prix fixe » dans la traduction, …


Tant qu’on reste dans les pourcentages éventuels sur un ‘prix fixe’ non-déclaré, il n’y a rien d’indiscrète, me semble-t-il.

Simone Duverger wrote:
Est-ce que vous faites des majorations pour des travaux urgents (genre plus de 1000 mots à livrer dans la journée) et pour du travail de nuit et du week-end ?


Non. Jamais. D’abord, parce que 1000 mots à l’imprévu dans la journée ne sont que très rarement source de gros problèmes (donc justificatif d’un surcoût au dépens du client) ; même si pour ce même journée on a déjà programmé huit heures de travail ‘normal’, une petite bronzage au bord de mer, voire une visite impromptue chez la belle-mère. Ensuite parce que c’est précisément là l’avantage d’être indépendant(e) dans l’économie globale : lorsque le client fait la fête (ou qu’il dort…), nous, on travaille ! Et vice versa

Simone Duverger wrote:
Est-il conseillé de pratiquer des tarifs dégressifs ?


Absolument pas ! A moins que vous comptez prêtez 80% seulement de votre attention à la grammaire et l’orthographie pour les mots qui dépasseraient le seuil d’enclenchement du tarif dégressif, bien sur... Et 50% pour la palier suivant... Et ainsi de suite jusqu’à arriver au point où votre tarif est tellement ‘dégressifié’ que c’est vous qui doit payer au client pour le privilège de travailler pour lui.

Chaque mot traduit a trois choses d’importantes :
- sa traduction (quelle soit la bonne, compte tenu du contexte, le registre et tout le reste, quelque soit le prix ‘au mot’) ;
- sa valeur pour le client (qui n’a rien a voir, bien entendu, avec vos loisirs et vos RDV galants) ;
- son prix. Y là vous visez juste : c’est un « prix fixe », donc par définition invariable en fonction des volumes, des ‘weekends’, des projets familiales et de toutes les autres distractions qui nous appellent.

Le truc est celui qui consiste en fixer ce fameux « prix fixe » juste au bon point sur l'échelle pour que, ni vos clients, ni vous-même, soient tentés de solliciter/offrir des rabais. Car le 'prix juste' n'a jamais raison de se discuter.

Bref : laissons les tarifs dégressifs aux marchands d'aliments pour le bétail et autres du même style. Ce n’est pas notre marché !

MediaMatrix


Direct link Reply with quote
 

Giulia TAPPI  Identity Verified
France
Local time: 18:58
French to Italian
+ ...
Sondage SFT Jun 14, 2010

Bonjour.

Pour ce qui est des majorations diverses, je te conseille vivement de consulter l'excellent sondage que la SFT publie tous les ans.

Pour ma part, je ne vois pas de raison de consentir des tarifs dégressifs, car (je cite encore la source SFT), les mots ne se vendent pas au kilo.

Bonne journée,

Giulia


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:58
Member (2007)
German to French
+ ...
Très variable Jun 14, 2010

Les points de vue divergent beaucoup sur ces sujets. Pour ma part je ne pratique ni l'un ni l'autre. Mais si tu cherches dans les archives du forum, tu trouveras l'avis de beaucoup de gens, car ce sujet a été traité des dizaines de fois.
L'étude de la SFT est aussi un excellent conseil.


Direct link Reply with quote
 

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 18:58
Member (2010)
French to German
TOPIC STARTER
Tarif dégressif, non, ok - mais majoration WE me semble légitime? Jun 14, 2010

Merci de m’avoir répondu !

Je suis en train de lire peu à peu les discussions du forum et j’ai effectivement compris pourquoi un tarif dégressif n’est pas vraiment avantageux… après, tout dépend peut-être du client (et encore, ceux pour lesquels je faisais des traductions régulièrement ne m’ont jamais demandé de baisser mon tarif pour un volume plus gros qu’à l’ordinaire.

Là où je sèche un peu, c’est la majoration pour le travail du week-end. En effet, une bonne partie de mon chiffre d’affaire se faisait en travaillant du vendredi au lundi - étant « triple » mère de famille aujourd’hui, je ne suis pas sûre de pouvoir reprendre une cadence pareille. Et si je le fais, je me dis qu’un freelance devrait avoir autant le droit d’être payé un peu plus pour un travail le dimanche qu’un salarié après tout ?! Il me semble que pour ce dernier, cela peut aller jusqu’à +150% de son taux horaire, alors que là, je pensais tout bêtement à 10 ou 20%, et encore pour des projets « lourds », pas forcément pour une ou deux pages…


[Modifié le 2010-06-14 09:09 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 18:58
French to English
+ ...
Qui choisit? Jun 14, 2010

L'application d'une majoration week-end dépend AMHA des circonstances.

Si j'ai accepté un projet d'un client avec des délais normaux (jours ouvrables) et que, pour X ou Y raison, je **choisis** d'effectuer tout ou partie du travail le week-end, il n'y a aucune raison de majorer son tarif au client.

En revanche, si un client me confie un projet où les délais m'obligent à travailler un week-end, je trouve normal que le tarif de cette prestation soit majorée. Ce qui fut le cas le week-end dernier, avec une majoration de 50%.


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 18:58
Member (2004)
German to French
+ ...
Bon sens Jun 14, 2010

Bonjour,
Comme le dit Patricia, si l'on travaille le week-end parce qu'on a préféré aller à la piscine le jeudi matin quand il n'y a personne, il n'y a pas de raison de facturer une majoration. C'est une question de bon sens !

En revanche, si, par ex., je rends service à un client en acceptant un boulot le vendredi pour le lundi matin, une majoration est tout à fait justifiée. Les salariés sont payés plus les nuits, les week-ends, les jours fériés. Mais pas seulement eux : les plombiers qui viennent en urgence en dehors des horaires normaux aussi, les médecins pareil : lors de mon dernier séjour en France, j'ai malheureusement dû consulter un vendredi soir à 21 h et j'ai payé plus de 60 € au lieu des 22 € pour la consultation normale, ça fait donc une majoration de près de 200 %.

10-20 % me semblent bien trop peu, 50 % un minimum, 100 % à souhaiter et justifiables. À chacun de mesurer les possibilités selon le contexte et surtout d'oser : on est souvent surpris de ce qui possible.

Emmanuelle


Direct link Reply with quote
 
Michel Forster  Identity Verified
France
Local time: 18:58
German to French
Marchands de tapis Jun 14, 2010

Quand le marchand a vendu son tapis, même avec 50% de réduction, il a terminé son travail. Le nôtre ne commence qu'avec l'acceptation du contrat ! C'est généralement à ce moment que nous en entrevoyons les difficultés et le volume réels. Le seul client pour qui j'ai fait un "effort commercial" pour un travail de gros volume a mis 6 (six) mois pour me payer : plus jamais ça !

Direct link Reply with quote
 

Marie-Céline GEORG  Identity Verified
France
Local time: 18:58
English to French
+ ...
Urgence +50% Jun 14, 2010

Bonjour Simone,

Pour moi c'est pareil que Patricia et Emmanuelle.
Si un client débarque le vendredi à 18h avec un truc urgentissime pour lundi 8h et que je peux m'en occuper, même si c'est "seulement" 300 mots, j'applique une majoration. Une fois j'ai indiqué mon taux de majoration "habituel" de +50 % à une cliente et elle m'a répondu que ça lui paraissait trop peu par rapport au dérangement qu'elle m'imposait, que je devais lui facturer +100% !

[Modifié le 2010-06-14 13:26 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 18:58
Member (2010)
French to German
TOPIC STARTER
Pourquoi je suis si hantée par le travail de WE... Jun 14, 2010

Je confirme, quand je parle d'urgence je parlais bien d'un travail qu'on m'envoit un vendredi après-midi pour lundi matin!

Je donne un exemple qui m'est resté gravé dans la mémoire - cela date d'il y a plus de dix ans, mais ça m'avait marqué tout de même:

Un vendredi après-midi, un client m'a appellée en me disant qu'il avait un arrêté préfectoral de 30 pages à traduire pour lundi matin. Sur le coup, j'étais tellement heureuse d'avoir enfin une "grosse" commande (cela a dû être ma troisième traduction!) que je me suis dit que j'allais y arriver. J'ai accepté, cela a pris près d'une heure que je réceptionne toutes les feuilles par fax (certaines pas bien lisibles) et je n'ai donc pas pu me mettre au travail avant le soir. J'ai bossé tout le week-end dessus, j'y ai passé deux nuits blanches, je me suis arrachée les cheveux devant un texte qui, je l'ai remarqué trop tard hélas, dépassait largement mes compétences (sincèrement, même en français j'avais du mal à comprendre ce charabia administratif) Après 3 ou 4 h de sommeil j'ai continué lundi matin, le client m'a rappelée deux fois parce que le délai (8h) était dépassé, j'ai dû lui livrer une traduction qui n'était pas correctement relue, où j'avais surlignés des termes dont je n'étais pas sûre...

Bien sûr, le client n'était pas vraiment satisfait de mon travail et m'a demandé une ristourne pour relecture.

Ce fut le jour où sincèrement, j'avais honte de moi, je me disais que je n'étais pas une bonne traductrice. Et j'avais passé un week-end d'enfer (alors que mon mari était parti voir la famille) et cela pour mon tarif habituel sur lequel, en fin de compte, j'avais encore perdu des sous... J'avoue que ce jour-là j'étais prête à "rendre mon tablier" et c'est grâce à un autre client qui m'avait appelée pour une traduction et qui m'a encouragée à poursuivre que j'ai finalement continué.

Tout cela pour dire que j'ai appris de mes erreurs, que je me renseigne toujours sur la nature des textes (à savoir s'ils sont dans mes cordes ou pas) et si je devais encore une fois passer tout un week-end + nuits à traduire un texte (qui cette fois-ci sera dans mes cordes), je voudrais tout de même être payée à ma juste valeur!

(Soit dit en passant, je me demande justement si 30 pages en deux jours c'est un délai raisonnable? (cela aurait presque mérité 100% de majoration)


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 18:58
French to German
+ ...
Raisonnable ? Jun 14, 2010

Simone Duverger wrote:


(Soit dit en passant, je me demande justement si 30 pages en deux jours c'est un délai raisonnable? (cela aurait presque mérité 100% de majoration)


30 pages = environ 7 500 mots, sachant que le traducteur moyen arrive à 2 000 ou 2 500 mots par jour... sans s'arracher les cheveux, ni passer de nuits blanches.


Direct link Reply with quote
 

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 18:58
Member (2010)
French to German
TOPIC STARTER
Je ne le referais pas ;-) Jun 14, 2010

Laurent KRAULAND wrote:

Simone Duverger wrote:


(Soit dit en passant, je me demande justement si 30 pages en deux jours c'est un délai raisonnable? (cela aurait presque mérité 100% de majoration)


30 pages = environ 7 500 mots, sachant que le traducteur moyen arrive à 2 000 ou 2 500 mots par jour... sans s'arracher les cheveux, ni passer de nuits blanches.


Je vous assure que je ne le referais pas! Je venais tout juste de me mettre à mon compte et sincèrement, je ne me rendais pas compte du volume! Aujourd'hui, je sais que jamais je n'accepterais un tel volume sur un délai aussi court - et surtout qu'il faut bien choisir les textes que l'on accepte!

Mais comme c'était une agence qui m'avait proposé ce travail, je pensais sincèrement que si elle me le proposait, c'est que ça devait être faisable *rougi* (et surtout, pleines de recherches à faire!!!)


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:58
Member (2007)
German to French
+ ...
Autre problème Jun 15, 2010

Pour moi, dans ton anecdote, Simone, le problème n'est pas le travail le week-end, mais le fait d'accepter des commandes qu'on ne peut pas honorer, pour cause de délai trop serré et/ou de sujet trop complexe. Tu l'aurais accepté en semaine, tu aurais eu exactement les mêmes difficultés. Par conséquent, je ne vois aucune raison d'appliquer un supplément, il aurait juste fallu refuser !

Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 18:58
Member (2004)
German to French
+ ...
Pas d'accord Jun 15, 2010

Sophie Dzhygir wrote:

Pour moi, dans ton anecdote, Simone, le problème n'est pas le travail le week-end, mais le fait d'accepter des commandes qu'on ne peut pas honorer, pour cause de délai trop serré et/ou de sujet trop complexe. Tu l'aurais accepté en semaine, tu aurais eu exactement les mêmes difficultés. Par conséquent, je ne vois aucune raison d'appliquer un supplément, il aurait juste fallu refuser !


Si on exclut la composante "dans mes cordes/pas dans mes cordes" (qui n'est pas le propos ici), ce dossier méritait une belle majoration :

1. Le boulot en question devait être réalisé en week-end = majoration justifiée.

2. 7500 mots (et en plus sur papier !!!) en 2 jours avec nuits blanches assurées, même en semaine = majoration justifiée.

Emmanuelle

[Modifié le 2010-06-15 07:38 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 18:58
Member (2007)
German to French
+ ...
Juste analyse Jun 15, 2010

Sophie Dzhygir wrote:

Par conséquent, je ne vois aucune raison d'appliquer un supplément, il aurait juste fallu refuser !



Même remarque pour ma part : erreur de débutant.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Majorations et tarifs dégressifs

Advanced search






PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search