Tarifs relecture
Thread poster: Simone Duverger

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 05:07
Member (2010)
French to German
Jun 23, 2010

Décidemment, je ne m'arrête jamais

Est-ce que vous facturez vos relectures à l'heure ou au mot? Je vois que beaucoup de traducteurs affichent un taux horaire, mais sincèrement, j'ai beaucoup de mal à évaluer ma vitesse de relecture et un taux horaire correcte qui correspond aux prix de traduction... Je suppose que cela dépend aussi s'il faut simplement relire le texte traduit ou bien vérifier en plus si rien n'a été omis du texte source?

Si ce n'est pas indiscret, on relit combien de pages par heure en moyenne? 10, 15, plus?

La facturation au mot me semble là encore plus simple - sauf que si j'y passe trois heures de plus que prévu en raison d'une mauvaise traduction et/ou de nombreuses omissions, dans ce cas je travaille probablement à perte...

Les prix à l'heure, vous les calculez par rapport à ce que vous gagneriez si, au lieu de relire, vous feriez une heure de traduction (donc p.ex. 250 mots traduits en une heure à 0,12 €, taux horaire de la relecture 30 €)?

Merci encore à vous et bonne journée,

- Simone -


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 05:07
French to English
+ ...
relecture ou bien? Jun 23, 2010

Bonjour Simone,

Avant de pouvoir faire une estimation de temps, il faut savoir précisément ce que demande le client:
- relecture monolingue pour chopper les dernières coquilles avant impression?
- relecture comparative bilingue pour aussi vérifier que rien ne manque et valider la termino?
- révision, ce qui implique aussi travailler le style et la structure du document traduit?

Et avant d'accepter un projet, il est prudent de voir le texte en question; parfois, la traduction est tellement mauvaise que même une révision lourde ne peut rattraper la mayonnaise...

En relecture, comme d'autres collègues avec qui je travaille, je table sur un volume de 1000 mots/heure et applique mon tarif horaire.

Patricia


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 05:07
Member (2004)
German to French
+ ...
"Ça dépend", ça dépasse pas Jun 23, 2010

Bonjour Simone,
À propos du taux horaire, je t'invite à lire ou à relire le fil suivant : http://www.proz.com/forum/french/163372-proposition_tarifaire_indécente.html. Notamment les dernières pages. Il y a sûrement plein d'autres : c'est un thème récurrent.

Et comme le dit Patricia, il y a différents types de relecture. Personnellement, je fonctionne de la façon suivante :
- soit je relis une(e) collègue que je connais (et dont je connais la qualité de travail) et j'applique un tarif au mot (selon le type de travail entre 1/3 et 1/2 du tarif de trad.)
- soit je relis pour un client "à l'aveugle" et j'applique mon taux horaire.

Emmanuelle


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 05:07
Member (2007)
German to French
+ ...
Je confirme Jun 23, 2010

ce que dit Patricia : je pars aussi sur une base de 1000 mots par heure, en relecture bilingue, pour une traduction correcte. Si elle est désastreuse, bien sûr ça prendra plus. c'est ce que j'annonce au client en précisant que le nombre d'heures sera régularisé à la fin.

J'étais partisane de la facturation à l'heure, à cause du risque de mauvaise qualité justement. Mais c'est vrai que ce n'est pas toujours facile pour le client de ne pas savoir combien budgéter et je me suis aussi rendu compte que mon tarif horaire était trop bas. J'essaie donc de le remonter aussi, mais par ailleurs, je préfère désormais proposer un tarif au mot pour la relecture, mais un tarif élevé : environ 40-50% de mon prix de traduction. Ca en repousse pas mal, mais ce n'est pas grave. Car il me semble qu'on observe une tendance dans notre secteur : des agences qui font traduire pour pas cher, d'où résultat catastrophique, et qui ensuite font relire pour encore moins cher, en espérant que le relecteur va en faire un bijou. Il me semble que pratiquer des prix élevés pour la relecture devrait contribuer à enrayer cette tendance.


Direct link Reply with quote
 

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 05:07
Member (2010)
French to German
TOPIC STARTER
Et pour les petits textes? A la page? Jun 23, 2010

Patricia Lane wrote:

Bonjour Simone,

Avant de pouvoir faire une estimation de temps, il faut savoir précisément ce que demande le client:
- relecture monolingue pour chopper les dernières coquilles avant impression?
- relecture comparative bilingue pour aussi vérifier que rien ne manque et valider la termino?
- révision, ce qui implique aussi travailler le style et la structure du document traduit?

Et avant d'accepter un projet, il est prudent de voir le texte en question; parfois, la traduction est tellement mauvaise que même une révision lourde ne peut rattraper la mayonnaise...

En relecture, comme d'autres collègues avec qui je travaille, je table sur un volume de 1000 mots/heure et applique mon tarif horaire.

Patricia


Merci Patricia

Oui, bien entendu, si cela m'arrive, je demanderai à voir le texte! Une fois un client m'avait envoyé un texte pour relecture, il s'est avéré que j'avais plus vite fait de le retraduire...

1000 mots par heure semble une bonne moyenne, mais pour les petits textes, tu fais comment? En dessous de 500 mots appliquer le tarif horaire n'est pas un peu "casse-tête"? Tarif à la page dans ce cas?

(Je sais, je coupe les cheveux en quatre - mais je préfère le faire tant que j'en ai encore le temps car une fois en phase prospection et traduction, je voudrais avoir ma grille de tarifs toute faite)


Direct link Reply with quote
 

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 05:07
Member (2010)
French to German
TOPIC STARTER
Pas mal de "booster" le prix au mot! Jun 23, 2010

Sophie Dzhygir wrote:

ce que dit Patricia : je pars aussi sur une base de 1000 mots par heure, en relecture bilingue, pour une traduction correcte. Si elle est désastreuse, bien sûr ça prendra plus. c'est ce que j'annonce au client en précisant que le nombre d'heures sera régularisé à la fin.

J'étais partisane de la facturation à l'heure, à cause du risque de mauvaise qualité justement. Mais c'est vrai que ce n'est pas toujours facile pour le client de ne pas savoir combien budgéter et je me suis aussi rendu compte que mon tarif horaire était trop bas. J'essaie donc de le remonter aussi, mais par ailleurs, je préfère désormais proposer un tarif au mot pour la relecture, mais un tarif élevé : environ 40-50% de mon prix de traduction. Ca en repousse pas mal, mais ce n'est pas grave. Car il me semble qu'on observe une tendance dans notre secteur : des agences qui font traduire pour pas cher, d'où résultat catastrophique, et qui ensuite font relire pour encore moins cher, en espérant que le relecteur va en faire un bijou. Il me semble que pratiquer des prix élevés pour la relecture devrait contribuer à enrayer cette tendance.


Pas mal ton idée, en effet!!! Comme je te le disais, j'aime quand les choses sont carré et proposer à un client un tarif horaire pour ses 1000 mots et ensuite devoir lui dire qu'en vérité, il me faudra 3 heures tellement c'est mal écrit... c'est délicat! Au moins avec un tarif au mot je sais où j'en suis et le client aussi! Après, on peut peut-être décider au cas le cas: si le texte a l'air correct appliquer le tarif horaire, s'il est catastrophique proposé le tarif au mot ("boosté")?

En effet, si les agences qui proposent des prix bas agissent ainsi, cela leur fait économiser de l'argent! C'est honteux tout de même surtout que sur la plupart des sites on parle toujours d'une qualité plus ou moins excetionnelle... *soupir*


Direct link Reply with quote
 

Celine Gras  Identity Verified

Local time: 05:07
English to French
+ ...
Tarif minimum Jun 23, 2010

Bonjour Simone

En-dessous d'une heure de travail, je facture mon tarif minimum, qui correspond à une heure de travail.
C'est aussi valable pour la traduction.
Sauf accord contraire avec le client, je ne facture jamais moins que mon tarif minimum.

Bonne journée !
Céline


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 05:07
French to English
+ ...
idem Jun 23, 2010

Pareil que Céline.
De plus, mon tarif minimum est volontairement rédhibitoire - la gestion comptable/fiscale d'un projet à deux balles étant identique à celle d'un projet en or.


Direct link Reply with quote
 

Catherine GUILLIAUMET  Identity Verified
Local time: 05:07
English to French
+ ...
Moi aussi et ... je hais la relecture Jun 23, 2010

Patricia Lane wrote:

Pareil que Céline.
De plus, mon tarif minimum est volontairement rédhibitoire - la gestion comptable/fiscale d'un projet à deux balles étant identique à celle d'un projet en or.


C'est parce que je la hais tellement que je mets un tarif horaire répulsif.
Je la hais, parce que à chaque fois que j'ai eu le malheur d'accepter de relire, j'ai dû tout refaire. Je ne sais pas si c'est moi qui suis trop perfectionniste, mais tout ce qu'on m'a donné à relire était de qualité déplorable : style inexistant ou hideux, incompréhension de la langue et, surtout, incompétence médicale totale. Ce dernier point étant à l'origine de nombreuses erreurs de traduction.

Quand on connaît le sujet, même si l'auteur original n'est pas Victor Hugo ou Shakespeare, on arrive à rendre un document cible impeccable (et, surtout, techniquement compréhensible et exact).

Catherine


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 05:07
Member (2007)
German to French
+ ...
Je ne relis que rarement Jun 23, 2010

Catherine GUILLIAUMET wrote:

Je la hais, parce que à chaque fois que j'ai eu le malheur d'accepter de relire, j'ai dû tout refaire.



Je pense qu'il s'agit d'une erreur : s'il s'agit de tout refaire, retour à l'expéditeur avec deux trois explications. Pas de temps à perdre à tarif de misère.

Je ne relis éventuellement que les gens que je connais et qui me le demandent. Si un tiers me sollicite, c'est retour à la case départ : c'est bon ou non, mais je ne "refais" jamais rien dans ce dernier cas.


Direct link Reply with quote
 

Simone Duverger  Identity Verified
France
Local time: 05:07
Member (2010)
French to German
TOPIC STARTER
Forfait minimum -250 mots Jun 23, 2010

Sincèrement, je ne me rappelle plus comment nous avions procédé pour la relecture dont j'ai parlée (celle qui était franchement mauvaise). C'étaient de très bons clients, donc il est fort probable qu'ils m'aient demandé si je pouvais leur "arranger" le texte - soit en ajoutant une ou deux heures supplémentaires à la facture, soit en proposant mon tarif de traduction habituel.

Je travaillais également avec un forfait minimum quand les traductions étaient inférieures à une page (250 mots). Je vois que certains forfaits sont bien supérieurs (moins de 300, 400 ou 500 mots) mais j'avais des clients qui m'envoyaient régulièrement des tout petits textes - je me voyais mal facturer 30 à 40 € à chaque fois! Je ne me suis servie que très rarement de mon taux horaire (seul un ou deux clients m'ayant demandé des relectures).


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 05:07
Member (2007)
German to French
+ ...
Pareil Jun 23, 2010

...que Céline, Patricia et Catherine pour le tarif minimum. Et que Catherine et Adrien pour la relecture : dans l'ensemble, je n'aime pas beaucoup, sauf pour des collègues de confiance ou quelques relations de longue date. Il m'arrive quand même de m'y adonner dans d'autres circonstances, mais sans grand enthousiasme car il y a toujours un risque : si le financier est aléatoire, celui de s'ennuyer est presque toujours au rendez-vous.

Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Tarifs relecture

Advanced search






PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search