Quel est le nombre maximum admissible de courriels pour conclure un contrat?
Thread poster: Paul VALET

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 16:51
Jul 31, 2010

Je craque.

Aujourd'hui, j'ai échangé 10 emails et un devis pour arriver à la conclusion que l'affaire, de 5000 mots, n'était pas faisable.

Au cours de la quinzaine qui vient de s'écouler, j'ai également échangé au moins 20 courriels sur 7 jours avec une même interlocutrice pour arriver à une même conclusion sur un autre projet; j'ai fini par annuler le projet, au bord de la crise de nerfs.

A chaque fois, des gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent, ou qui ne savent pas le dire, qui n'écoutent pas plus vos demandes de précisions que vos réponses à leurs questions, qui trouvent le moyen de raturer votre devis pour un point qui n'a jamais été abordé jusque-là. Un quiproquo pour deux courriels en moyenne... l'enfer.

J'en arrive à la conclusion qu'au bout de 5 courriels émis et 5 en retour pour une traduction simple de moins de 5000 mots, il vaut mieux tout arrêter, sinon c'est le stress pour rien. Qu'en pensez-vous?

C'est pourtant simple, non? Un délai de livraison, un volume, un prix, un délai de paiement, l'identité de chacune des parties... Certaines s'ingénient à en faire des négociations du genre de celles que même l'OMC ne parvient pas à conclure. Navrant.

Paul Valet


Direct link Reply with quote
 

Catherine GUILLIAUMET  Identity Verified
Local time: 16:51
English to French
+ ...
Faire le tour du pâté de maisons en courant + 1 bonne tasse de thé Jul 31, 2010

C'est mon remède personnel, quoique je le fasse davantage en marchant (vite) qu'en courant dorénavant, mais un bon thé (Earl Grey de préférence) reste d'actualité.

En fait, de nos jours le niveau culturel de nos interlocuteurs diminuant de manière inversement proportionnelle à celui de leurs préoccupations financières, ce genre de situations sera de plus en plus fréquent.

Pas grand chose à faire, à part s'aérer l'esprit pour résister à la furieuse tentation de leur faire prendre conscience de la profondeur incommensurable de leur bêtise, trop facilement résumable en 3 lettres et dont il faut résolument s'abstenir si l'on veut garder des clients

A part t'offrir ma compassion émue ...

Catherine


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 16:51
Member (2004)
German to French
+ ...
Téléphoner Aug 4, 2010

Avant de craquer et d'échanger un nombre infini de mails : prenez votre téléphone. L'e-mail, qui nous fait croire qu'il nous permet de plus communiquer, tue en fait la communication. Qui-pro-quo à tire-larigot, 10 mails d'1 phrase (puisque ça va si vite et que c'est si simple) à la place d'un seul message réfléchi de 10 phrases. Il y a effectivement de quoi s'arracher les cheveux.

Notez vos questions, appelez le client potentiel et éclaircissez les points nécessaires. Récapitulez tout dans 1 mail. Et si le client récidive et vous envoie encore 10 mails, rappelez-le. Vous vous rendrez plus vite compte du potentiel et vous laisserez peut-être plus vite tomber ce qui semble bancal ou incertain.

Mes 2 centimes

Emmanuelle

Modification : ai corrigé ma faute sur le tire-larigot

[Modifié le 2010-08-05 09:10 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 16:51
TOPIC STARTER
Je suis d'accord, l'e-mail, ce peut-être la fin des arigots... Aug 4, 2010

Emmanuelle Riffault wrote:
Avant de craquer et d'échanger un nombre infini de mails : prenez votre téléphone. L'e-mail, qui nous fait croire qu'il nous permet de plus communiquer, tue en fait la communication. Qui-pro-quo à tire l'arigot, (...)Emmanuelle


En attendant que le téléphone sonne, tire-larigot, Emmanuelle, tire-larigot.

Mes 2 centimes de même.

Paul


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Quel est le nombre maximum admissible de courriels pour conclure un contrat?

Advanced search






BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search