Durée effective d'un travail par rapport au BdC
Thread poster: Laurent KRAULAND (X)

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 15:16
French to German
+ ...
Aug 10, 2010

Bonjour,
J'ai un cas de figure assez inhabituel, pour lequel j'aimerais des avis.

Sans entrer dans les détails techniques, on m'a confié une relecture d'une durée théorique de 45 minutes.

Du fait du format du fichier et de sa taille, le logiciel de TAO n'arrivait pas à fonctionner correctement. Plantages, écran vide, arrêts intempestifs, temps de passage entre les segments relativement long (10 à 15 secondes)...

Bref, le temps planifié a largement été dépassé (180 minutes au lieu de 45).

Mettre la TAO ou ma machine en cause me semble impossible ou peu probable, vu que je traite régulièrement des fichiers de taille supérieure à celui de cette commande.

Question, puisqu'il s'agit apparemment d'un « problème imprévisible » : factureriez-vous le client en fonction du BdC ou demanderiez-vous à être payé(e) au temps effectivement passé sur le travail ?


 

NMR (X)
France
Local time: 15:16
French to Dutch
+ ...
Oh, c'est simple. Aug 10, 2010

Bonjour Laurent ! A mon avis, une fois qu'il y a un bon de commande, et qu'il a été accepté par le traducteur, c'est que celui-ci s'est engagé à faire ce travail, avec ce volume-là, et ces difficultés-là, au prix convenu. C'est un contrat : 1 relecture = xx euros.
Si le fichier est illisible ou pose des problèmes techniques, il aurait fallu le dire avant.

Bon courage quand même !


 

Adrien Esparron
Local time: 15:16
Member (2007)
German to French
+ ...
Savoir renoncer Aug 10, 2010

Laurent KRAULAND wrote:

J'ai un cas de figure assez inhabituel, pour lequel j'aimerais des avis.



J'ai une première interrogation sur ce que signifient "format du fichier" et "sa taille".

L'un ou l'autre ou les deux sont-ils inhabituels ?

Si oui il faut y aller avec des pincettes avant d'aller plus loin (donc avant de conclure) et de tester sur pièces.

Je teste avant de contractualiser.

Si je vois la galère dès le départ, je contacte le donneur d'ordre et lui soumets le problème (je n'ai pas toujours signé).

S'il n'a pas de réponse convaincante, je renonce sans hésiter à 45 min d'ennuis qui dans le cas contraire se traduisent par une culbute par 4 (180 min).

Maintenant si j'ai signé sans me douter des ennuis à venir, je ne m'en prends qu'à moi-même et ne reviens pas sur ce qui a été convenu et je m'en veux et suis sûr que c'est désormais la dernière fois que je me fais eu.

Pas sûr que cela soit vraiment inhabituel. Il y a tellement de formats qui se font la gueule les uns les autres que je ne suis pas surpris. D'où l'impérative nécessité de tester avant de conclure.

Tiens, qui avait déterminé que cela devait prendre 45 min et sur quels critères ?

Bonne continuation cependant !


 

Catherine GUILLIAUMET  Identity Verified
Local time: 15:16
English to French
+ ...
Temps passé réel Aug 10, 2010

Franchement, oui ! Mais avec explications détaillées. La faute est sûrement imputable à une mauvaise préparation du fichier qui t'a été livré.

De toute façon, toute heure commencée est due. S'ils récalcitrent trop, propose un accord amiable à 2 heures, mais pas en-dessous !

Mes 5 cents (waou, voilà que je me surestimeicon_biggrin.gif )

Catherine


 

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 15:16
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Détails... Aug 10, 2010

Adrien Casseyre wrote:

Laurent KRAULAND wrote:

J'ai un cas de figure assez inhabituel, pour lequel j'aimerais des avis.



J'ai une première interrogation sur ce que signifient "format du fichier" et "sa taille".



Pour faire simple : environ 6 MO (1), fichier .XML.TTX avec utilisation obligatoire d'un fichier .INI ad hoc pour OpenOffice (le progiciel de TAO concerné étant SDL Trados 2007 Freelance).

Quant au volume, le client en question estime que l'on peut traiter entre 800 et 1 000 mots par heure en relecture (le sujet étant connu et relativement répétitif, avec un bon niveau de traduction et la mémoire de traduction étant fournie). Il s'agit bien entendu d'une agence.

Au-delà de la question du prix, c'est l'attitude du PM qui m'interpelle : « Merci de nous avoir fait part de vos remarques concernant la taille du fichier. Nous veillerons à répartir les fichiers de manière plus équitable la prochaine fois » (2). Le collègue ayant réalisé la traduction n'aurait rien remarqué ni signalé ?

Je crois effectivement que, pour l'avenir, je vais m'en tenir aux conseils d'Adrien et de NMR.

(1) en précisant que la TAO accepte fort bien 7 voire 8 MO sans indigestion, p. ex. quand il s'agit d'un .INX.TTX.

(2) ce qui me rappelle vaguement une annonce récente, qui exigeait l'utilisation d'un Macintosh pour traduire du .TXT parce que les fichiers d'origine avaient été réalisés avec un Macintosh. Non pas du point de vue du projet, mais parce que cela démontre à mon avis une certaine confusion intellectuelle... pour ne pas dire plus.

[Edited at 2010-08-10 18:39 GMT]


 

Adrien Esparron
Local time: 15:16
Member (2007)
German to French
+ ...
Confusion intellectuelle et curiosité arithmétique Aug 11, 2010

Laurent KRAULAND wrote:

Pour faire simple : environ 6 MO (1), fichier .XML.TTX avec utilisation obligatoire d'un fichier .INI ad hoc pour OpenOffice (le progiciel de TAO concerné étant SDL Trados 2007 Freelance).

Quant au volume, le client en question estime que l'on peut traiter entre 800 et 1 000 mots par heure en relecture (le sujet étant connu et relativement répétitif, avec un bon niveau de traduction et la mémoire de traduction étant fournie). Il s'agit bien entendu d'une agence.



Là, j'avoue disjoncter : en admettant que l'estimation du client est juste (je n'en sais rien cependant, mais tu l'as acceptée pour 45 min), il ne devait donc pas y avoir plus de 1000 mots à relire au grand max ?

Qu'est-ce qui explique un volume aussi important ? 6 Mo pour 1000 mots, c'est assez dur à avaler.

Quant aux bidouilles sur les fichiers ad hoc, c'est assez sensible dans la mesure où les conventions de déclaration XML ne sont pas nécessairement très bien respectées et que des conflits ou des erreurs peuvent en résulter (ce qui semble avoir été le cas ici, mais c'est peut-être autre chose cependant).

Bon courage pour la suite !


 

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 15:16
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Fichier... Aug 11, 2010

Adrien Casseyre wrote:

Là, j'avoue disjoncter : en admettant que l'estimation du client est juste (je n'en sais rien cependant, mais tu l'as acceptée pour 45 min), il ne devait donc pas y avoir plus de 1000 mots à relire au grand max ?

Qu'est-ce qui explique un volume aussi important ? 6 Mo pour 1000 mots, c'est assez dur à avaler.

Quant aux bidouilles sur les fichiers ad hoc, c'est assez sensible dans la mesure où les conventions de déclaration XML ne sont pas nécessairement très bien respectées et que des conflits ou des erreurs peuvent en résulter (ce qui semble avoir été le cas ici, mais c'est peut-être autre chose cependant).

Bon courage pour la suite !


En fait et dans l'interface de TagEditor, le texte en lui-même commençait au moment où le curseur vertical arrivait à environ 50 % de sa course. Autrement dit, la première moitié du fichier consistait uniquement en balises (!).

À mon avis, c'est d'avoir créé le fichier .XML sous OpenOffice en y rajoutant le fichier .INI OpenOffice - alors que ce n'était pas nécessaire, puisque TE peut traiter directement le .XML - qui a fait mouliner TE.

Mais bon, en l'occurrence, le client (surtout si c'est une agence) doit savoir ce qu'il fait - on peut toujours y croire.

J'ai quand même mis mon clignotant pour signaler que je n'accepterai plus ce genre de fichier bidouillé à l'avenir.

PS : le décompte était, autant que je puisse m'en rendre compte, tout à fait correct - donc aux environs de 1 000 à 1 200 mots.


[Edited at 2010-08-11 19:51 GMT]


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Durée effective d'un travail par rapport au BdC

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
SDL Trados Studio 2019 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2019 has evolved to bring translators a brand new experience. Designed with user experience at its core, Studio 2019 transforms how new users get up and running and helps experienced users make the most of the powerful features.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search