Pages in topic:   [1 2] >
S'installer à son compte : questions, conseils ?
Thread poster: Julien Navarro
Julien Navarro  Identity Verified
France
Local time: 01:48
English to French
+ ...
Sep 18, 2010

Bonjour à tous,

Tout d'abord, je vais commencer par me présenter car il s'agit de mon premier message sur Proz.

Je m'appelle Julien, j'ai 25 ans et je viens de terminer (et normalement d'obtenir) mon master de traduction à l'Université de Provence.
Je viens de terminer mon stage de fin d'études à Madrid et dans quelques jours je vais rentrer en France et m'installer à mon compte.
Pour m'installer à mon compte j'ai opté pour le statut d'auto-entrepreneur, au moins pour commencer. Je sais bien que ce statut a des inconvénients, mais il a l'avantage d'être faiblement taxé (surtout quand on bénéficie de l'ACCRE comme cela devrait être mon cas) et sans minimum forfaitaire à payer chaque mois.


J'ai pas mal parcouru le forum, mais il me reste quelques questions en suspend. Vous me rendriez un immense service si vous pouviez m'aider à y répondre.


Donc première question, le compte bancaire. Je sais qu'il faut un compte distinct. Ce compte doit-il obligatoirement être un compte pro ? J'ai cru comprendre que légalement ce n'est pas indispensable mais peut-on travailler correctement en utilisant un compte "personnel" pour son activité de traducteur ?

Deuxième question, une de celles qui me tracasse le plus : les CGV. J’ai lu que certains d’entre vous demandaient à leurs clients de signer des conditions générales avant de commencer à travailler. J’ai bien conscience qu’il est utile, pour ne pas dire indispensable d’avoir une base sur laquelle s’appuyer en cas de conflit mais je m’interroge, les agences acceptent-elles facilement de signer ce genre de documents ? N’est-ce pas un peu présomptueux de vouloir imposer ses conditions quand on débute.

Troisième question, quel matériel ? Bon, il faut un ordinateur et une connexion Internet, ça je le sais déjà. Je suppose que faire l’acquisition de Trados peut se révéler utile (les groupes d’achat de Proz permet de faire baisse significativement les prix). Voyez-vous un autre outil indispensable ?

Quatrième question, niveau facturation, utilisez-vous des logiciel spécifique et si oui lesquels ? J’ai jeté un œil à Ciel et Solegis (versions auto-entrepreneur) et je ne suis pas emballé.

Cinquième question : la SFT. Est-il vraiment intéressant d’y adhérer ou pas. J’ai entendu dire que leurs assurance responsabilité civile est vraiment moins chère, quelqu’un pourrait-il confirmer ?

Et enfin la dernière question, les tarifs. Une idée d’un seuil en dessous du quel je ne devrais pas descendre ? Sachant que d’une part je ne veux pas casser le marché et d’autre part je ne veux pas me retrouver « piégé » par des tarifs trop bas.

Voilà, je vous remercie d’avance pour les réponses que vous aurez la gentillesse de me donner. Je prends aussi les conseils en tout genre.

Bon week-end à tous.


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 01:48
Member (2003)
German to French
Quelques réponses Sep 18, 2010

Bonjour et bienvenue,

Mes réponses, forcément subjectives :

Donc première question, le compte bancaire. Je sais qu'il faut un compte distinct. Ce compte doit-il obligatoirement être un compte pro ? J'ai cru comprendre que légalement ce n'est pas indispensable mais peut-on travailler correctement en utilisant un compte "personnel" pour son activité de traducteur ?


Un compte perso est amplement suffisant, les comptes dits "Pro" facturent des tas de services généralement inutiles pour notre activité. À partir du moment où vous faites le rapprochement bancaire et que tout est clair, il n'y a aucun problème.

Deuxième question, une de celles qui me tracasse le plus : les CGV. J’ai lu que certains d’entre vous demandaient à leurs clients de signer des conditions générales avant de commencer à travailler. J’ai bien conscience qu’il est utile, pour ne pas dire indispensable d’avoir une base sur laquelle s’appuyer en cas de conflit mais je m’interroge, les agences acceptent-elles facilement de signer ce genre de documents ? N’est-ce pas un peu présomptueux de vouloir imposer ses conditions quand on débute.


En 8 ans je n'ai jamais rédigé de CGV. Je fais en sorte de fixer les conditions par écrit pour avoir une trace (généralement un bref échange de mails qui sert de base à toute relation avec un nouveau client - je sais, la valeur juridique n'est pas la même que celles de CGV signées), conditions reprises dans le bon de commande du client et mentionnées ensuite dans ma facture.
Je ne suis pas quelqu'un de "procédurier" par nature, peut-être cela finira-t-il par me retomber dessus un jour mais je n'en ai jamais ressenti la nécessité. Je précise : mes clients sont tous des agences de traduction. Si je devais travailler avec des clients directs, j'envisagerais peut-être de faire signer des CGV.
PS Pour ce qui est de la présomption : non ! Au contraire, il faut être d'emblée intraitable, rester ferme et sûr de soi. De nombreux clients potentiels risquent de miser sur le fait que vous débutez pour "faire pression" sur vous ; ne cédez pas ! Je parle en connaissance de cause et je suis certain que 90 % des collègues pourraient en dire de même.

Troisième question, quel matériel ? Bon, il faut un ordinateur et une connexion Internet, ça je le sais déjà. Je suppose que faire l’acquisition de Trados peut se révéler utile (les groupes d’achat de Proz permet de faire baisse significativement les prix). Voyez-vous un autre outil indispensable ?

Votre cerveau
Non, sans rire, un bon ordi, les logiciels "de base" (suite Office), éventuellement un outil de TAO (il en existe beaucoup) selon le type de traductions que vous comptez effectuer et surtout si vous en avez envie et/ou besoin. Des dictionnaires solides dans vos langues de travail (généraux et spécialisés dans vos domaines de travail).

Quatrième question, niveau facturation, utilisez-vous des logiciel spécifique et si oui lesquels ? J’ai jeté un œil à Ciel et Solegis (versions auto-entrepreneur) et je ne suis pas emballé.

J'ai testé 1 ou 2 fois, c'est purement une question de goût mais je n'ai pas aimé du tout. Un modèle Excel fait amplement l'affaire pour moi.

Cinquième question : la SFT. Est-il vraiment intéressant d’y adhérer ou pas. J’ai entendu dire que leurs assurance responsabilité civile est vraiment moins chère, quelqu’un pourrait-il confirmer ?

Je passe sur la RCP. Je suis membre mais n'ai pas bénéficié de cette offre.

Et enfin la dernière question, les tarifs. Une idée d’un seuil en dessous du quel je ne devrais pas descendre ? Sachant que d’une part je ne veux pas casser le marché et d’autre part je ne veux pas me retrouver « piégé » par des tarifs trop bas.

Essayez ceci : http://www.proz.com/translator-rates-calculator/
Je n'ai jamais testé, hein, c'est juste pour info.
Tout dépend de vous, des revenus que vous visez, de la façon dont vous souhaitez vous positionner sur le marché...
Une devise lue ici il y a peu, et qui m'a beaucoup plu : "Soyez cher et vous aurez des clients riches"

Bon courage,
Sylvain





[Modifié le 2010-09-18 14:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 00:48
Member (2007)
English
+ ...
Pas beaucoup à ajouter Sep 18, 2010

Sylvain a tout dit.

Personnellement, je n'ai pas de compte pro (même pas un deuxième compte perso), je n'ai pas de CGV (mais je parle toujours des points importants dans un mail avant de commencer), je n'ai pas Trados mais par contre j'ai la version payante de Wordfast Classic, je n'utilise aucun logiciel pour la facturation, je n'adhère pas à la SFT mais j'ai une assurance chez mon assureur auto/habitation.

Pour les tarifs, comme indique ProZ dans le lien donné par Sylvain, il faut faire des calculs pour être sûr de survivre avec un tel revenu - mais cela ne marche que si tu trouve du travail regulier. Pour le tarif par mot source c'est difficile à dire. Beaucoup entre nous montrent nos tarifs sur le site. Fais des recherches des traducteurs dans tes langues qui habitent en France, fais une petite réduction si tu veux, mais n'approche-toi pas aux tarifs dénoncés partout dans les forums.


Direct link Reply with quote
 

Aline Canino  Identity Verified
France
Local time: 01:48
Member (2007)
Chinese to French
+ ...
Presque rien de plus... Sep 18, 2010

Sylvain et Sheila ont déjà fait le tour de la question.
Concernant le compte pro, je n'en avais pas quand j'ai commencé, j'en ai pris un depuis deux ans environ, il ne me coûte vraiment pas cher (je crois qu'il y a de grandes différences entre les banques) et me permet d'y voir plus clair. Mais ceci est purement subjectif.
Je suis membre de la SFT et j'ai pris ma RCP chez eux, les tarifs y sont c'est vrai attractifs. Cela permet aussi d'obtenir des renseignements utiles, surtout quand on débute, notamment en cas d'impayés (ce que je ne te souhaite pas!) Pour ce qui est de trouver des clients, seuls 3 ou 4 clients m'ont contacté par ce biais, mais ce n'est pas là la principale vocation de la SFT.
Question tarifs, essaie de rester dans la moyenne.
Et pour finir, bienvenue et bon début d'activité.


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 01:48
French to Dutch
+ ...
Presque rien de plus Sep 18, 2010

Le deuxième compte bancaire peut très bien être un compte perso. Il faut essayer de faire dès le début une séparation stricte entre les rentrées et les dépenses perso et pro. Une astuce peut être de prendre le deuxième compte chez une autre banque, histoire de ne pas se tromper de chéquier.

Je n'ai jamais rédigé de conditions de vente, mais il y a trois lignes sur mes factures et je renvoie à celles de la SFT. Par contre il faut bien lire les conditions d'achat des clients avant de les signer.

J'ai également pu prendre l'assurance RCP de la SFT ; cela m'a permis d'annuler la précédente qui était 8 fois le prix. Mais je n'ai pas adhéré pour ça ; cela me semblait juste d'être membre d'une association qui défend le métier.

Pour les logiciels, Trados n'est pas nécessaire (il y a des solutions plus simples), par contre savoir traduire oui.

Pour répondre à la devise de Sylvain, il y en a une autre : "Généralement (au bout d'un certain temps d'installation) tout traducteur reçoit le type de travail qu'il sait faire".

Bon courage


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 01:48
Member (2007)
German to French
+ ...
À l'unisson Sep 18, 2010

Je rejoins les propos des confrères déjà exprimés.

Pour mon expérience personnelle :

1 - Pas de compte pro

2 - Pas de CGV (pas même avec des clients directs, qui sont presque mes seuls clients, sauf cas particuliers)

3 - Si le besoin s'en fait sentir, des outils de TAO peuvent être utiles, mais contrairement aux apparences il n'y a pas que TRADOS sur le marché

4 - Pas de logiciel de compta : Excel. Je crois me souvenir que le site des AE propose des modèles de journaux et de factures (à vérifier, je ne suis pas AE)

5 - Je ne suis pas membre de la SFT et n'ai pas d'assurance responsabilité civile (mais la réponse a été donnée sur ce point par un membre)

6 - La SFT et l'ATLF font régulièrement des enquêtes sur les tarifs pratiqués. Ce ne sont que des indications, mais elles sont une bonne base de réflexion. Débutant ou pas, il n'y a rien à céder en effet.

J'ajouterais par rapport à l'équipement (en dehors des logiciels de base et ceux qui ne manqueront pas de s'y ajouter), mais cela va de soi cependant, qu'il faut être très rigoureux au niveau des sauvegardes des travaux. Une panne, une erreur de manip peuvent faire perdre plusieurs jours de travail. Personnellement j'ai trois sauvegardes simultanées ou presque : disque dur de l'ordi de bureau, disque dur du portable synchronisé en réseau local, et disque USB externe. Si tout devait craquer en même temps, ce ne serait que la faute à pas de chance. Il existe également des services de sauvegarde en ligne (que je ne pratique pas).

Très bonne installation et bonne continuation,

Adrien


Direct link Reply with quote
 
Ihatetrados
Local time: 01:48
English to French
Mon humble avis Sep 18, 2010




Donc première question, le compte bancaire.

Le compte "pro" est indispensable si vous tenez une comptabilité (d'ailleurs exigé par la plupart des associations agréées), mais à ma connaissance en AE ce n'est pas nécessaire. Vous éviterez ainsi les frais de tenue de compte et autres commissions de mouvement.

Deuxième question, les CGV.

Il vous suffit de déposer votre tarif, le faire accepter par courrier ou e-mail et ne jamais commencer un travail sans bon de commande de l'agence ou du client.

Troisième question, quel matériel

N'achetez Trados que si un client qui vous assure un volume régulier et important de travail l'exige. Sinon commencez avec une appli en essai gratuit. Il y a sur ce forum des gens qui connaissent bien la question.

Quatrième question, facturation

Faites vos factures sous Word avec une calculette, et vérifiez 2 fois avant d'envoyer.

Cinquième question : la SFT

Après 30 ans de métier je n'ai pas encore trouvé une bonne raison d'adhérer.

Et enfin la dernière question, les tarifs

Le sujet donne lieu a beaucoup de déclarations de pure forme. Vous aurez de la peine à vous faire une idée de ce qu'est un tarif correct. De toutes façons, vous serez contraint d'accepter les tarifs imposés par les agences prospectées. Sachez que si vous fixez un tarif bas "pour commencer" vous ne ferez que grossir les rangs de ceux qui cassent le marché et ne pourrez jamais le modifier à la hausse (certains prétendent le contraire, chacun son expérience).

Bon courage



Direct link Reply with quote
 
Julien Navarro  Identity Verified
France
Local time: 01:48
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Sep 20, 2010

Merci à tous pour vos réponses. J'ai bien pris note de tout cela.

En ce qui concerne les tarifs (je sais que c'est parfois un sujet de discorde dans la profession), je vous rassure je n'ai pas la moindre intention de casser le marché, dans la mesure où j'aimerais bien vivre correctement de mon travail tout en assurant la qualité.

Une petite question supplémentaire tout de même : j'ai lu que désormais les auto-entrepreneur devaient avoir un numéro de TVA même s'ils ne facturent pas la TVA lorsqu'ils effectuent des opérations avec les autres pays de l'UE. Je suppose donc que les Impôts ne nous attribuent pas ce numéro d'office lors de l'installation et que je vais donc devoir le leur demander. Quelqu'un peut-il confirmer ?


Direct link Reply with quote
 

AnneMarieG  Identity Verified
France
Local time: 01:48
Member (2009)
German to French
+ ...
TVA intracommunautaire Sep 21, 2010

Il s'agit du N° de TVA intracommunautaire que toute entreprise doit mentionner sur ces documents ; si le fisc ne vous l'a pas envoyé (ils sont un peu débordés qq fois), appelez-les.

Par rapport aux CGV, vous avez certainement intérêt à passer 2-3 heures à en formuler vous-même, en vous inspirant notamment de ceux mis à disposition par la SFT, ne serait-ce que pour mentionner votre délai de paiement... à 30 ou à 60 jours... ? Quitte à faire de rares exceptions dans certains cas -)

En ce qui concerne l'assurance, les frais ne sont pas très élevés finalement, par contre si vous n'en avez pas, ça peut vous coûter très vite, très cher.

Mon grain de sel - bienvenu dans le Club !


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 00:48
Member (2007)
English
+ ...
N° TVA pour AE Sep 21, 2010

Julien Navarro wrote:
Je suppose donc que les Impôts ne nous attribuent pas ce numéro d'office lors de l'installation et que je vais donc devoir le leur demander. Quelqu'un peut-il confirmer ?


Il faut demander ... et demander ... et demander. Il faut insister. Ce n'est pas facile.


Direct link Reply with quote
 
Julien Navarro  Identity Verified
France
Local time: 01:48
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
N° de TVA Sep 21, 2010

Sheila Wilson wrote:
Il faut demander ... et demander ... et demander. Il faut insister. Ce n'est pas facile.


Je pense en fait que dès que j'aurai reçu mon numéro de SIRET, je vais aller aux impôts (SIE ?) avec mon plus beau sourire et muni de la notice explicative et je vais le leur demander gentiment.
Avec de la chance je tomberai sur quelqu'un qui est au courant...

[Edited at 2010-09-21 23:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 
xxxFlorence_G  Identity Verified
Local time: 01:48
English to French
+ ...
N°TVA Sep 22, 2010

Bonne chance pour l'obtention du numéro du TVA.

Pour moi, ce fut long, très long !

Bienvenue parmi nous !


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 01:48
English to French
+ ...
Sourire et diplomatie : ça marche Sep 22, 2010

Julien Navarro wrote:

Je pense en fait que dès que j'aurai reçu mon numéro de SIRET, je vais aller aux impôts (SIE ?) avec mon plus beau sourire et muni de la notice explicative et je vais le leur demander gentiment.
Avec de la chance je tomberai sur quelqu'un qui est au courant...

[Edited at 2010-09-21 23:12 GMT]


Il faut toujours expliquer et faire preuve de diplomatie. J'ai beau habiter en zone frontalière les impôts sont toujours surpris quand je leur pose des questions sur la TVA - pour eux seules les PME exportent. Mais à chaque fois je redis que comme je traduis vers le français il est normal que la plupart de mes clients soient étrangers - et à partir de là ils sont rassurés et ne soupçonnent plus de sombres trafics.


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:48
Member (2007)
German to French
+ ...
Salut Julien, Sep 25, 2010

Tout d'abord félicitations pour ton projet et bonne chance pour le démarrage !

Les premières réponses des confrères ont été excellentes, je voulais juste réagir sur quelques points de détail des uns et des autres.

Je pense effectivement que tu aurais du mal à imposer des CGV aux agences. Sans doute est-ce plus simple pour les clients directs, mais les agences ont souvent leurs propres CGV, qu'elles te demandent de signer et qui annulent les tiennes. Ceci dit, l'important n'est pas tellement d'utiliser tes CGV, les leurs ou aucunes, l'important est de se mettre d'accord sur les conditions de travail et de ne bosser que dans les conditions qu'on juge acceptables, que cela fasse l'objet d'un contrat ou juste d'un échange de mails moins formel.
En réaction à quelques propos : non, on n'est pas "contraint" d'accepter les tarifs "imposés" par les agences : on peut aussi les refuser ou les négociés. Il est certain que toute agence à une plage de prix dont elle ne sortira pas, mais rien ne nous "contraint" à accepter, on peut aussi aller voir ailleurs et fort heureusement l'ailleurs est nombreux et varié.

Ihatetrados wrote:

Le compte "pro" est indispensable si vous tenez une comptabilité (d'ailleurs exigé par la plupart des associations agréées), mais à ma connaissance en AE ce n'est pas nécessaire. Vous éviterez ainsi les frais de tenue de compte et autres commissions de mouvement.
Non non, d'ailleurs les confrères l'ont dit précédemment. C'est plus simple d'avoir deux comptes distincts pour la vie privée et l'activité professionnelle, et il se peut que les AGA l'exigent pour plus de clarté même si ça n'a rien d'un obligation légale, mais le compte utilisé pour l'activité professionnelle n'a pas à être un compte pro : non obligatoire, inutile et trop coûteux pour notre activité. N'importe quel compte courant est adéquat.


Direct link Reply with quote
 

AnneMarieG  Identity Verified
France
Local time: 01:48
Member (2009)
German to French
+ ...
CGV Sep 26, 2010

Rebonjour,
j'ai été très étonnée de constater que les agences françaises (et européennes), notamment celles qui utilisent le système de recherche de tàpi [traducteurs à prix intéressants] de notre site préféré, hhm !, ces agences donc sont très sensibles aux CGV.
Serait-ce à cause du tableau bleu ?

Personnellement, j'affiche un paiement à 30 jours après facturation, condition à laquelle je fais référence dans mon offre et qui est acceptée dans la majorité des cas ; quand l'interlocuteur "sait" pertinnement qu'ils ne paient jamais sous 30 jours, il y a toujours un échange de mails pour que je "valide" l'exception -)
... et le paiement est à l'heure (jusqu'à présent en tout cas !).

Re- bon courage,

Anne-Marie


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

S'installer à son compte : questions, conseils ?

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search