Après l'AE...
Thread poster: Sandrine A.
Sandrine A.  Identity Verified

Local time: 21:30
English to French
Feb 3, 2011

Bonjour,

Installée en AE depuis un peu plus d'un an, j'ai la chance que les affaires tournent plutôt pas mal dirons-nous. Aussi la question de "l'après-AE" va-t-elle se poser à moi plus vite que je ne l'avais prévu.

Quelle est donc la "suite logique" (si tant est qu'il y en ait une) une fois le plafond de CA dépassé ? Je n'ai pas envie de partir dans quelque chose de trop compliqué (constitution de société etc.).

J'entends parler de différents régimes ou statuts, sans trop savoir à quoi ils correspondent (micro, réel etc.). Quelles sont les différentes possibilités ? Ceux d'entre nous qui ne sont pas AE, quel est donc leur statut/régime ?

Autre question : comme, pour des raisons personnelles, je vais encore me contenter de rester sous le plafond pendant quelque temps, où puis-je me renseigner et surtout avoir des informations FIABLES sur tout cela ? On m'a dit que la CCI s'adressait surtout aux artisans (mais "on" dit toujours beaucoup de choses !), alors qui ? Une AGA ? Un juriste, un comptable ?

Bref, toutes les idées sont les bienvenues !

Sandrine



[Edited at 2011-02-03 10:44 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Benoit HUPIN  Identity Verified
France
Local time: 21:30
English to French
+ ...
Le portage peut être une solution Feb 3, 2011

Bonjour,

Personnellement, je suis passé en portage salarial après huit années de statut indépendant.

Le statut d'indépendant demande un gros investissement en temps entre les déclarations, l'actualisation des connaissances des textes en vigueur (qui changent tout le temps bien sûr), la vérification des informations et contre-informations (nous avons une administration ultra-performante et au courant, c'est bien connu), etc. Or, notre gagne-pain, ce sont les heures de travail que nous vendons aux clients. Autant de temps non-productif...

Avec un CA plutôt confortable et régulier, j'ai donc cherché le moyen d'optimiser au maximum ma journée de travail. La solution s'est imposée d'elle-même : une bonne agence de portage salarial qui se chargerait de toute la paperasse et des déclarations pour moi. Le monde du portage salarial est une jungle, il est vrai. Mais en prenant son temps et en ne recherchant pas forcément les géants du secteur, on arrive à trouver des agences "familiales" qui apportent une vraie valeur ajoutée à l'activité.

Ca me coute donc environ 8 % de mon CA, mais je n'ai plus à m'occuper des tâches annexes, du recouvrement, etc. Résultat : hausse de chiffre d'affaires régulière d'environ 12 % par an grâce au temps économisé - ce qui compense largement les 8 % de frais d'agence.

Je suis totalement autonome en matière de GRC, de tarifs, etc. Et aucun compte à rendre à l'agence. En gros, ca ne change pas grand-chose.

Une piste à suivre donc... avec beaucoup de prudence cependant. Les agences de portage, c'est comme les agences de traduction, on trouve de tout et n'importe quoi... surtout n'importe quoi.

Bonne journée

Benoit


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 21:30
Member (2003)
German to French
Entreprise individuelle, comptable Feb 3, 2011

La plupart d'entre nous, je pense, exerce sous la forme juridique de l'entreprise individuelle (couramment appelée "en nom propre"), avec pour régime fiscal le "réel simplifié".

L'AE est d'ailleurs un régime fiscal (et social), sa forme juridique étant aussi celle de l'EI.
Vous ne changerez donc "que" de régime, pas de statut.


Rien de compliqué du tout, le mieux à mon avis est de consulter un comptable qui vous expliquera très clairement de quoi il en retourne et pourra vous conseiller.


P.S. : effectivement, la CCI (Chambre de commerce et d'industrie) n'a rien à voir avec notre activité, car nous ne sommes ni des commerçants, ni des industriels ; elle n'a rien à voir non plus avec les artisans, qui dépendent de la Chambre des métiers.

Notre interlocuteur administratif est l'URSSAF/le RSI. Vous pouvez aussi prendre un rendez-vous avec eux et ils sauront certainement vous renseigner.




[Modifié le 2011-02-03 10:50 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Laurence Forain  Identity Verified
France
Local time: 21:30
Member (2007)
English to French
+ ...
AGA, formation SFT, etc... Feb 3, 2011

Bonjour Sandrine,

Je rajoute aux bons conseils de mes confrères celui de vous rapprocher d'une association de gestion agrée qui vous sera de toute façon utile (indispensable) par la suite. Elle pourra sûrement vous renseigner, le seul hic, c'est qu'elle risque de vous demander d'adhérer avant de vous renseigner.

Sinon, régulièrement la SFT organise une formation sur l'installation des traducteurs, les différents statuts et régimes etc. Elles sont généralement ouvertes aux non-membres. Allez jeter un coup d'œil sur leur site pour voir si l'une des ces formations est prévue dans votre région prochainement.

Ici EI, réel simplifié avec TVA et je ne suis pas envahie de paperasses et autres démarches administratives. La majorité de mon temps (de travail) reste consacré à la traduction.

Bonne journée,
Laurence


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 21:30
English to French
+ ...
www.apce.com Feb 3, 2011

Ce site officiel regroupe TOUTES les informations.

L'avantage c'est qu'il est à jour.
Dans le chapitre "créer son entreprise" il y a des tableaux comparatifs des différents régimes et statuts.

A lire avant de consulter éventuellement un professionnel ou la chambre de commerce, qui organise régulièrement des réunions d 'informations ouvertes à tous sur le thème de la création d'entreprise.


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 21:30
Member (2007)
German to French
+ ...
Complément Feb 3, 2011

Sylvain et les autres ont très bien expliqué.
Je mets un bémol sur la CCI : en principe, elle ne s'occupe pas des professions libérales en particulier. Mais elle s'occupe des entreprises en général, et nous sommes une entreprise. Dans mon cas, c'est la CCI de Lyon qui m'a informée d'une permanence gratuite qu'elle organise pour les professions libérales, qui est tenue en trois horaires différents par l'URSSAF, par une AGA et par un comptable. C'est d'ailleurs là que je me suis immatriculée (jamais mis les pieds à l'URSSAF) et que j'ai trouvé mon AGA. Il peut donc être utile de frapper à toutes les portes, mêmes celles qui ne semblent pas forcément les plus logiques d'emblée.

Comme Laurence, je ne me sens pas du tout crouler sous la paperasse. Les changements de lois incessants, c'est surtout l'auto-entrepreneur qu'ils concernent, donc si tu survis à l'AE, tu devrais survivre au réel


Direct link Reply with quote
 
Sandrine A.  Identity Verified

Local time: 21:30
English to French
TOPIC STARTER
Merci beaucoup Feb 3, 2011

Vous m'avez tous à votre manière donné des pistes à explorer, y compris des pistes auxquelles je n'aurais pas spontanément pensé (ex. : le portage salarial).

Je vais potasser tout cela au calme !

Merci encore,

Sandrine


Direct link Reply with quote
 

Madeleine Chevassus  Identity Verified
France
Local time: 21:30
Member (2010)
English to French
nouveau statut en cours d'officialisation Feb 5, 2011

bonjour,

pour une approche individuelle après l'AE, un autre statut est en cours de création, il y aura responsabilité limitée, possibilité de déduire les frais, mais évidemment plus de charges qu'en AE.

La personne spécialisée qui nous a fait un topo sur les différents statuts nous en a parlé (lors du séminaire Proz à la Tour Eiffel début décembre).

Il s'agit de l'EIRL. L'ordonnance officielle devait paraître le 16/12/2010.

Voir http://www.eirl.fr/

Avantage de la chose: une meilleure protection.

moi je n'en suis pas encore là..mais à apprendre Trados

Bonne chance - Marie

[Edited at 2011-02-05 13:36 GMT]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Après l'AE...

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search