Nouvelle fraude à l'international (de source bancaire)
Thread poster: nordiste

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 08:29
English to French
+ ...
Feb 17, 2011

Ma banque, très implantée auprès des artisans et petites entreprises, me signale qu'ils sont confrontés à une nouvelle catégorie de fraude, plus subtile et mieux personnalisée que le célèbre phishing/ hameçonnage.

Pays concernés : pays lointains tels que Emirat Arabes Unis, Chine, Thaïlande...
Professions cibles : taxis, ambulanciers, plombiers, traiteurs, fleuristes...
Je pense que les traducteurs peuvent être concernés aussi (sans doute plus que les taxis et ambulanciers d'ailleurs)

Déroulement de la fraude :
1- demande de devis - en fait pour récupérer les coordonnées et le tampon de l'entreprise.
2- Accord donné sur le devis avec demande d'un RIB de la société prestataire et d'une copie
de la pièce d'identité du représentant de l'entreprise
afin d'effectuer le virement.

3- Ensuite, le fraudeur établit un ordre de virement frauduleux à partir de tous ces éléments et le faxe à l'établissement bancaire concerné (il a le RIB !), après avoir appelé pour faire changer les coordonnées fax et téléphone de la dite société. Il propose l'envoi de la copie de la carte d'identité du gérant de l'entreprise pour prouver la validité de la demande.

Caractéristiques des virements : montants élevés, signature bien imitée.



Pour ma part, jamais un client ne m'a demandé une copie de ma carte d'identité, et si cela arrivait un jour je n'hésiterais pas à prendre mon téléphone pour vérifier pourquoi il en a besoin.
Et je ne signe pas non plus mes devis.

[Edited at 2011-02-17 09:54 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Chakir Mahjoubi  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 07:29
English to Arabic
+ ...
Fraude Feb 17, 2011

Déroulement de la fraude :
1- demande de devis - en fait pour récupérer les coordonnées et le tampon de l'entreprise.
2- Accord donné sur le devis avec demande d'un RIB de la société prestataire et d'une copie
de la pièce d'identité du représentant de l'entreprise
afin d'effectuer le virement.

Ce type de fraude existe depuis très longtemps. Les fraudeurs ont commencés tout au début par Ebay ensuite les annonces d'emploi et et maintenant ils s'attaquent aux petites entreprises. Les fraudeurs viennent souvent de Afrique de l’Ouest


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 08:29
Member (2007)
German to French
+ ...
Une fois, cela m'est arrivé Feb 17, 2011

nordiste wrote:

Pour ma part, jamais un client ne m'a demandé une copie de ma carte d'identité, et si cela arrivait un jour je n'hésiterais pas à prendre mon téléphone pour vérifier pourquoi il en a besoin.



Un jour, j'ai été démarché par courriel par un inconnu et il a effectivement demandé copie de ma carte d'identité.

Cela était "Made in China" et j'ai ignoré la chose.

À ce propos il y a ce soir (jeudi 17 février) un sujet "Les nouveaux escrocs du Web" dans Envoyé spécial de France 2.

Ce qu'en a dit France-Info ce matin laisse penser que certaines âmes sensibles devraient s'abstenir. Il y a du hard, visiblement.

Je pense qu'il est possible de récupérer le sujet de France-Info sur le site de la radio : entretien avec la dame qui a fait le reportage à Abidjan.

Bonne écoute et visionnage.


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 08:29
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
La France rattrape son retard concernant Internet ?? Feb 17, 2011

Pour le moment, de nombreuses banques françaises restent encore méfiantes vis à vis d'Internet et demandent de suivre des procédures "papier" et face à face.

Par ex. la banque en question, très populaire, exige que je passe en personne si je veux mettre en place un virement vers un compte externe, même si je suis le titulaire de ce compte externe.

J'ai aussi une banque 100% en ligne mais qui demande un courrier ou un fax signé pour procéder à un virement vers un compte hors de France. Un jour j'ai oublié de signer un fax pour un virement de 50€ destiné à la Belgique, ils m'ont aussitôt appelé pour me demander de rectifier. C'est plutôt rassurant.

Je serai devant la lucarne ce soir, merci pour l'info - je pense que je ne suis pas une âme sensible


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 08:29
Member (2007)
German to French
+ ...
Ma banque très locale et ancestrale... Feb 17, 2011

nordiste wrote:

Pour le moment, de nombreuses banques françaises restent encore méfiantes vis à vis d'Internet et demandent de suivre des procédures "papier" et face à face.



...quoique faisant maintenant naturellement partie d'un grand groupe, qui vient de déclarer des profits faramineux pour 2010, m'a alerté ainsi que le réseau Carte Bancaire, sur une tentative de fraude lorsque, pour justifier mon compte chez Moneybookers, j'avais été prélevé de l'astronomique somme de 1.25 €.

Il a été assez compliqué de faire comprendre que je ne bookméquais pas sur l'âge du départ à la retraite du premier ministre britannique : ils ignoraient l'existence du service tout comme peu après pour Paypal.

Depuis, c'est rentré dans l'ordre et cela fonctionne, mais mon "inamovible" (cf. un autre fil) directeur d'agence ne comprend toujours pas ce que Ltd signifie, quoiqu'il fasse confiance à un saltimbanque de traducteur.

PS - Pas réussi à récupérer le sujet sur France-Info. Je vais peut-être postuler comme ouèbemestre ?





[Modifié le 2011-02-17 11:04 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 08:29
Member (2007)
German to French
+ ...
Carte d'identité Feb 17, 2011

nordiste wrote:

Pour ma part, jamais un client ne m'a demandé une copie de ma carte d'identité
Ca m'est arrivé. Et de clients qui semblaient pour le coup bien réels et établis, mais juste désireux de prendre mille garanties, je suppose. Pour moi, c'est toujours non. Un client n'a pas besoin de mes papiers d'identité. S'il veut être certain que j'existe, il peut faire vérifier mon numéro de TVA ou d'URSSAF, me passer un coup de fil, etc. Si ça ne lui suffit pas... tant pis pour lui !


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 08:29
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Reportage FR2 sur les dangers du web Feb 18, 2011

J'ai regardé le reportage d'Envoyé spécial" : édifiant.
Mais rien de commun avec les usurpations d'identité contre lesquelles la banque met en garde.

Là on est dans l'escroquerie "sentimentale" sur des sites de rencontre, avec en France un/une personne naïve qui pense avoir en ligne une/un européen vivant en Afrique, qui a des malheurs, et qui lui demande régulièrement de l'argent pour se sortir de situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres... alors qu'il s'agit de petits voyous à l'imagination fertile qui opèrent depuis des cybercafés d'un quartier glauque d'Abidjan !

Le pire, c'est que lorsque la police locale arrête deux de ces escrocs la main dans le sac en communication avec leur victime et appelle la victime en France, celle-ci, en entendant l'accent africain du policier, se met à rire et pense qu'il s'agit d'un canular ! Et sans plainte de la victime, les escrocs sont remis en liberté...

Un point intéressant toutefois : les bureaux locaux des sociétés de transfert de fonds comme Western Union sont tenus par des employés qui participent à l'escroquerie, en ce sens qu'ils remettent l'argent envoyé à l'escroc sous un faux nom sans vérifier aucun document d'identité comme l'exige la procédure maison ...mais évidemment ils partagent le gâteau.

Tant qu'il y aura des personnes un peu fragiles et très naïves ... ce genre d'escroquerie prospérera, ce n'est que la variante Internet de vieilles méthodes utilisées depuis longtemps par des sectes ou des petits malins sans scrupules.


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 08:29
Member (2007)
German to French
+ ...
Les brouteurs Feb 18, 2011

nordiste wrote:

J'ai regardé le reportage d'Envoyé spécial" : édifiant.
Mais rien de commun avec les usurpations d'identité contre lesquelles la banque met en garde.



C'est juste et merci pour ce compte-rendu. Western Union est régulièrement montrée du doigt dans ce genre d'affaires louches et c'est utile de bien le savoir.

Finalement ce n'était pas vraiment aussi "chaud" que ne le laissait penser l'entretien sur France-Info. Plutôt sordide en fait.

J'ai enrichi mon vocabulaire avec des termes comme "brouteurs" et "travaillement".

Pour ceux qui n'auraient pas vu ou enregistré, c'est en rattrapage sur Pluzz.fr (je viens de vérifier).

Bonne journée.


Direct link Reply with quote
 

Géraldine Chantegrel  Identity Verified
France
Local time: 08:29
Member (2007)
German to French
+ ...
Un travail comme un autre Feb 18, 2011

Ho oui, j'ai adoré les "brouteurs" ! Un vocable fleuri qui devrait faire le bonheur d'Henriette Walter !

Ça m'a beaucoup fait penser à d'autres reportages diffusés dernièrement sur les petits "gigolos" qui chassent les riches Européennes sur les plages d'Afrique et de Rep Dom.

Sordide au possible pour ceux/celles qui se font prendre, mais eux n'ont pas plus de scrupules que ça, ils disent d'ailleurs qu'ils "vont au travail". Ce qui en dit long sur le fossé entre les deux parties du monde...

Que ce soit en séduisant ou en proposant d'hypothétiques contrats de trad, ils se contentent de s'engouffrer dans des failles. On peut manquer de confiance en soi d'un point de vue personnel comme professionnel... Espérons seulement que cette information aidera certains à résister au chant des sirènes !

[Modifié le 2011-02-18 13:44 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Germaine  Identity Verified
Canada
Local time: 02:29
Member (2005)
English to French
+ ...
Euh... Feb 19, 2011

Mont Aiguille wrote:
J'ai enrichi mon vocabulaire avec des termes comme "brouteurs" et "travaillement".


Et c'est quoi, du travaillement?


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 08:29
Member (2007)
German to French
+ ...
Le monde fabuleux de la francophonie Feb 20, 2011

Germaine wrote:

Et c'est quoi, du travaillement?



Ben je me demande bien si ce n'est pas une contraction de "travail et accouchement" ???

Pas vrai dans ce cas.

Alors, cela doit être l'acheminement du travail des enquêteurs qui travaillent durement.

Pour les brouteurs, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une déformation de broutard. Mais la définition du Robert pour brouter est "manger en arrachant sur place".

Bien vu.


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 08:29
English to French
+ ...
L'escroc, la raison et la banque Feb 21, 2011

nordiste wrote:
(...)
Déroulement de la fraude :
1- demande de devis - en fait pour récupérer les coordonnées et le tampon de l'entreprise.
2- Accord donné sur le devis avec demande d'un RIB de la société prestataire et d'une copie
de la pièce d'identité du représentant de l'entreprise
afin d'effectuer le virement.
3- Ensuite, le fraudeur établit un ordre de virement frauduleux à partir de tous ces éléments et le faxe à l'établissement bancaire concerné (il a le RIB !), après avoir appelé pour faire changer les coordonnées fax et téléphone de la dite société. Il propose l'envoi de la copie de la carte d'identité du gérant de l'entreprise pour prouver la validité de la demande.
(...)


L'escroc joue toujours de la flatterie et de la culpabilité. Par la flatterie, il fait s'abaisser les défenses naturelles de sa victime, et, en la culpabilisant, il lui montre qu'il peut lui retirer sa flatterie. La victime, tenant au paradis de la flatterie, va entrer dans la culpabilité, sans autre raison.

Ici, la flatterie c'est la "grosse" commande promise payée d'avance, par exemple. Ca peut en faire baver d'envie plus d'un.
La culpabilité, ce sont diverses conditions déraisonnables : il faut prouver à l'escroc qu'on est digne de ses flatteries... La belle affaire!

1ère demande à laquelle il est stupide de répondre favorablement : le tampon.
Pourquoi mettre un tampon sur son propre devis, où toutes les mentions d'un tampon d'entreprise sont déjà, plus d'autres ? Ca n'a aucun sens, sinon pour l'escroc de pouvoir le faire reproduire dans son pays afin de se faire passer plus facilement pour vous.
C'est vous au contraire qui aurez besoin du tampon du client sur votre devis! Renversement de situation.

2e demande à laquelle il est plutôt stupide de répondre favorablement : le RIB.
L'acheteur n'a pas besoin de RIB au moment de passer commande, il n'en aura besoin que pour payer. Par contre c'est vous qui auriez besoin de son RIB avant de lui faire un devis, afin de pouvoir éventuellement vérifier son crédit bancaire.
Renversement de situation.

3e demande, pas systématiquement illégitime : la copie de papier d'identité.
Ce n'est pas illégitime dans le cas de contrat sur des montants substantiels ou récurrents, mais à condition que ce soit réciproque, c'est-à-dire à condition que l'acheteur ait montré le premier patte blanche. En général, le petit escroc sur Internet n'a même pas une adresse géographique vérifiable.
Ca n'a pas de sens de donner copie de sa CNI à quelqu'un qui ne présente aucune surface.

4e demande, pas systématiquement illégitime non plus : la signature.
Sur un devis, ça se fait, ça peut même être exigé. Mais il ne faut pas signer des papiers à n'importe qui. Jusqu'à preuve du contraire, c'est à l'acheteur d'établir le premier ses bonnes intentions et son crédit. Tant qu'on n'a pas une certitude sur l'existence et la solvabilité d'un demandeur de prestations, il n'y a aucune raison d'entrer dans un formalisme à sens unique en sa faveur.
L'établissement d'un devis est d'ailleurs une excellente raison pour obtenir des précisions utiles sur le client potentiel : adresse géographique, numéro d'immatriculation, coordonnées bancaires, références commerciales... Tant qu'on n'a pas cela, un devis en une ligne de courriel suffit.

L'escroc oppose à la raison de belles histoires auxquelles on a envie de croire, semées d'obstacles qu'il essaie de nous faire franchir pour nous plumer sans en avoir l'air.

Mais c'est à la banque de ne pas accepter de faire des changements de coordonnées de ses clients de façon légère. C'est elle qui est responsable de ce genre de faute.

[Modifié le 2011-02-22 00:11 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 08:29
English to French
+ ...
SDL-TRADOS et les scammeurs Feb 24, 2011

J'ai reçu plusieurs scams via le site translationzone.com de SDL-TRADOS.

Ici, le scammeur sélectionne sa victime/cible. En effet, il la cherche dans un fichier de fournisseur de logiciels professionnels. Il est donc sûr, quant à lui, d'un minimum de crédit de la part de cette cible, ce site lui indiquant, en l'espèce, à sa rubrique "Répertoire" :"Looking for a skilled SDL enabled professional translator to help with that important project?".

Il peut ainsi connaître au sujet de celle-ci:
- les logiciels Trados qu'elle détient et ses
- Nom
- Prénom
- Adresse
- Adresse de page web
- Téléphone
- CV sommaire
- Spécialisations

Il en sait donc un maximum sur sa cible avant de s'adresser à elle.
Or, dans les divers scams que j'ai reçus par ce site, ces scammeurs, soi-disant moyen-orientaux, après m'avoir fait des offres alléchantes et compatibles avec mes spécialisations, ne précisaient jamais d'entrée leur adresse, mais ne tardaient pas à me re-demander la mienne... Ils ne précisaient qu'un nom et un prénom, voire aucun nom ou signature sous quelque forme que ce soit. Cherchez l'erreur.

Il convient lorsqu'un client potentiel nous a ainsi trouvés, de lui demander de s'identifier clairement le premier dans sa communication, d'entrée, afin de discuter à armes commerciales égales ou de rompre au plus tôt avec lui.

[Modifié le 2011-02-24 20:48 GMT]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Nouvelle fraude à l'international (de source bancaire)

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search