Vérification des réf. bibliographiques : travail du traducteur ou de l'éditeur ?
Thread poster: Tom C

Tom C  Identity Verified
France
Local time: 02:15
English to French
+ ...
Sep 26, 2011

Je viens de rendre la traduction d'un essai de sociologie. L'éditeur est globalement satisfait de mon travail mais me demande de vérifier toutes les références bibliographiques des ouvrages (américains et allemands pour la plupart) cités dans l'original qui ont été traduits en français.

Or je n'habite pas à Paris, même pas en France, ce que l'éditeur sait et il m'a confié la trad' en connaissance de cause.

Il est évident que je ne peux pas faire cette recherche sérieusement d'ici, en Espagne, et je ne vais pas me payer un aller-retour à Paris simplement pour aller à Beaubourg. Est-ce que ce n'est pas le travail de l'éditeur, de toute façon, de vérifier les citations et d'adapter les numéros de pages en fonction des livres français ?

Je suis disponible pour tous les allers-retours nécessaires au fignolage de la traduction elle-même, mais ces "détails" (importants, j'en conviens) ne peuvent-ils pas être traités par l'éditeur ?

J'avoue que je ne sais pas trop comment me positionner là-dessus. Je me sens un peu coupable, mais en même temps, je n'ai jamais caché ma résidence à l'étranger (le contrat m'a d'ailleurs été envoyé chez moi sans problème), et je suppose que je ne suis pas le seul traducteur à ne pas vivre en France !

Qu'en pensez-vous ?

T.


 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 02:15
Member (2007)
German to French
+ ...
Idée Sep 26, 2011

Je ne connais pas le milieu de l'édition, mais j'imagine volontiers que si tu proposes à l'éditeur de te rendre à Paris pour le faire, à ses frais, il fera le calcul et aura tôt fait de trouver un obscur stagiaire à qui il pourra le faire faire. Ne crois-tu pas ? icon_biggrin.gif

 

Tom C  Identity Verified
France
Local time: 02:15
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Pas tellement le choix de toute façon Sep 27, 2011

Sophie Dzhygir wrote:

Je ne connais pas le milieu de l'édition, mais j'imagine volontiers que si tu proposes à l'éditeur de te rendre à Paris pour le faire, à ses frais, il fera le calcul et aura tôt fait de trouver un obscur stagiaire à qui il pourra le faire faire. Ne crois-tu pas ? icon_biggrin.gif


Haha, oui, sans doute. De toute façon, c'est la seule solution que j'ai, et en effet je m'apprête à lui expliquer que je ne peux pas faire ça d'ici et que je pourrais éventuellement m'occuper de cette recherche (assez rapide, finalement, pour un Parisien) fin octobre.

Et puis j'ai rendu mon manuscrit avec trois semaines d'avance sur le délai, ce qui leur permet de publier le bouquin trois mois avant la date prévue à l'origine, j'estime avoir été assez sympa.

Je pense qu'il y a un peu de bizutage dans cette attitude, en fait. Pourquoi pas...

Merci de ta réponse !

T.


 

Paul VALET (X)  Identity Verified
France
Local time: 02:15
Il y a des limites, surtout quand on les a posées par contrat Sep 27, 2011

J'avoue que je ne comprends pas tout.

De quoi vous sentez-vous "un peu coupable" ? Pourquoi le fait de rendre la trad 3 semaines plus tôt que prévu permettrait à l'éditeur de publier trois mois plus tôt que prévu ? En quoi cela vous concerne-t-il ? Qu'est-ce que le fait d'habiter en France vous permettrait de plus ? Que comprend le contrat initial ?

J'ai l'habitude de traduire des documents dans lesquels il y a des citations en langue source, pour lesquels il faut vérifier l'origine des sources et l'existence éventuelle de traductions officielles. Mais c'est prévu dans le contrat et le tarif est en conséquence, car cela prend du temps.

Pour les bibliographies, idem. En général, le client se contente d'une traduction des termes de la langue source qui permettent au lecteur de mieux identifier la source; mais pas toujours, parfois il se contente des sources telles qu'elles sont citées dans le texte source.

Ce que vous demande votre client après coup est un travail de documentation spécifique. Il n'est pas sûr que vous parviendriez à le faire intégralement si vous étiez en France, même à Beaubourg. A ce sujet, Internet nous rend assez égaux. Peut-être faut-il rapprocher ces demandes tardives de votre client de votre contrat initial afin de lui montrer que ce n'était pas prévu et que vous en tiriez ensemble les conséquences utiles.

[Modifié le 2011-09-27 10:47 GMT]


 

Tom C  Identity Verified
France
Local time: 02:15
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
J'explique Sep 27, 2011

Paul VALET wrote:

De quoi vous sentez-vous "un peu coupable" ? Pourquoi le fait de rendre la trad 3 semaines plus tôt que prévu permettrait à l'éditeur de publier trois mois plus tôt que prévu ? En quoi cela vous concerne-t-il ? Qu'est-ce que le fait d'habiter en France vous permettrait de plus ? Que comprend le contrat initial ?


"Un peu coupable" car c'est toujours assez désagréable d'avoir le sentiment que le client n'est pas satisfait. Mais ça y est, je suis guéri, depuis hiericon_wink.gif

Trois semaines plus tôt : ça permet de publier le bouquin dans le train de janvier, et je crois que l'éditeur a deux ou trois périodes importantes dans l'année.

Paul VALET wrote:

Ce que vous demande votre client après coup est un travail de documentation spécifique. Il n'est pas sûr que vous parviendriez à le faire intégralement si vous étiez en France, même à Beaubourg. A ce sujet, Internet nous rend assez égaux.
[Modifié le 2011-09-27 10:47 GMT]


Oui, c'est vrai, et c'est la première fois qu'on me demande ça comme ça, comme si c'était une évidence. Dans le contrat, rien de tel, en tout cas.

En revanche Internet ne permet pas encore de feuilleter des ouvrages pour retrouver des passages entiers de livres qui ne sont pas libres de droit... Amazon le permet partiellement, très partiellement.

Je vous rejoins sur le fait qu'il (Internet), pour tous les livres du domaine public, est un outil d'une puissance incroyable.

Merci de votre réponse en tout cas, vous m'avez tous deux décomplexé. Vive l'entraide !

T.


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Vérification des réf. bibliographiques : travail du traducteur ou de l'éditeur ?

Advanced search






SDL Trados Studio 2019 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2019 has evolved to bring translators a brand new experience. Designed with user experience at its core, Studio 2019 transforms how new users get up and running, helps experienced users make the most of the powerful features, ensures new

More info »
BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search