Traduction posant un problème moral
Thread poster: theda

theda  Identity Verified
Vietnam
Local time: 04:26
Member (2007)
German to French
+ ...
Nov 26, 2011

Bonjour à tous,

J'ai accepté une traduction de mode il y a quelques jours, commencé le travail en regardant le site pour référence, mais sans y porter une attention particulière, en recherchant directement les images des articles en question. Je viens de m’apercevoir avec horreur que la marque en question est une marque néonazie, en partie interdite...
Le projet est pour une nouvelle agence, je ne sais pas s'ils cautionnent ce genre de choses où s'ils ne sont pas au courant.
La traduction est à rendre lundi matin, j'ai traduit la moitié du projet mais moralement, c'est bien la première fois que je pense sérieusement ne pas rendre une traduction.
D'un point de vu professionnel, je n'ai encore jamais rendu un travail en retard et j'ai bien accepté cette commande sans chercher plus loin...
D'un point de vue moral, je refuse absolument de cautionner ce genre de choses...
Que feriez-vous ?

Merci de vos avis éclairés,

Très cordialement,

Béatrice


 

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 23:26
French to German
+ ...
Une source d'inspiration, peut-être ? Nov 27, 2011

Ici : http://tinyurl.com/2wrded9 où il est clairement dit qu'une marque de vêtements allemande flirte ou a flirté avec l'illégalité en Allemagne, sans y tomber toutefois.

Est-ce celle-ci qui est en cause ? Question purement rhétorique et ne nécessitant donc pas de réponse - je le précise au cas où...

Je serais pour 1) terminer le travail et 2) informer le client qu'il devra chercher à l'avenir un(e) autre collègue pour réaliser ce genre de traductions.

Et je relativiserais la chose, sachant par quelle marque et dans quelles conditions les uniformes d'une certaine organisation paramilitaire du 3ème. Reich ont été produits.

[Edited at 2011-11-27 12:19 GMT]


 

Cécile Sellier  Identity Verified
France
Local time: 23:26
English to French
+ ...
Rendre la trad quand même... Nov 27, 2011

Bonjour Béatrice,

Je pense que du moment que tu as accepté le projet, tu t'es engagée à rendre une traduction et tu dois t'y tenir.

Si le problème moral t'étais apparu immédiatement tu aurais simplement pu refuser le projet au départ, mais malheureusement tu t'en es rendu compte ensuite. Je pense que ton client ne devrait pas avoir à en pâtir et que l'attitude professionnelle consiste à terminer la traduction et la rendre comme convenu.

En revanche, rien ne t'empêche d'annoncer à ton client qu'à l'avenir tu refuses de traduire d'autres projets pour cette marque.

Bonne chanceicon_smile.gif

Cécile


 

Arnaud HERVE  Identity Verified
France
Local time: 23:26
English to French
+ ...
Pro Nov 27, 2011

Je pense que tout n'est pas une question de livraison et de service au client dans la vie.

Du point de vue moral comme légal tu jouxtes le crime. Je te conseille donc de ne pas livrer.

Il me semble aussi que dans un tel cas tu es légalement couverte. Dans la vraie vie le droit est bien plus clément envers les traducteurs et les cas de conscience personnels que le droit façon forums Proz.


 

Stéphanie Soudais  Identity Verified
France
Local time: 23:26
Member (2006)
English to French
Ne pas livrer Nov 27, 2011

Bonjour,

Personnellement, si j'étais gênée par le contenu d'un texte, j'arrêterais immédiatement de traduire et tant pis pour le temps, l'argent et le client perdus. Et si l'agence a du mal à trouver des traducteurs pour traduire ce genre de choses, ce n'est pas plus mal à mon avis.

Stéphanie

[Edited at 2011-11-27 09:52 GMT]


 

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 23:26
French to German
+ ...
« Tu jouxtes le crime » ? Nov 27, 2011

Béatrice nous parle d'un problème ÉTHIQUE, et non LÉGAL - quoi qu'on en dise.

Car :

1) la marque mentionnée dans l'article pour lequel j'ai donné un lien dans mon premier message n'est p. ex. pas interdite en France ;

2) la définition du crime en droit pénal français se trouve ici.

Sans vouloir préjuger des intentions des uns et des autres, je trouve que dire à Béatrice qu'elle « jouxte le crime » est un peu fort de café. Sans autre commentaire.

Si l'on prend de plus le temps de lire en entier l'article susmentionné, on voit bien effectivement que la marque évoquée joue sur l'aspect « identitaire » des vêtements qu'elle commercialise, sans que cela constitue une activité criminelle... et d'autant moins que le reste de la population passe complètement à côté d'une signification bien précise attribuée à de tels vêtements par quelques-un(e)s.

Ce n'est donc pas stricto sensu une marque « néo-nazie », tout au plus une marque portée de préférence par des personnes appartenant à cette mouvance en lieu et place des looks précédents, devenus décidément trop repérables (genre skinhead).

De plus, nous nous bornons ici à donner des avis à propos de ce que nous aurions fait, pas à propos de ce qui doit être fait. Il est peut-être utile de le rappeler, tout comme il l'est de souligner que chacun(e) d'entre nous est censé(e) prendre la responsabilité de ses propres actes et décisions.

PS : pour ajouter à mon tour mon grain de pure spéculation (audacieuse), et jusqu'à plus ample informé, je me permets de supposer que l'agence savait probablement à quel type de client final elle avait affaire. Sinon pourquoi aurait-elle contacté une traductrice établie hors d'Europe (où cette marque de vêtements est possiblement connue à cause de sa réputation sulfureuse) ?

PPS : le contenu du texte en tant que tel pose-t-il réellement problème ? Si j'ai bien compris Béatrice, non - une description d'article de mode n'a a priori aucun caractère idéologique.

[Edited at 2011-11-27 15:47 GMT]


 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 23:26
English to French
+ ...
engagement professionnel vs morale personnelle Nov 27, 2011

Le problème est que le délai de livraison ne permet pas à l'agence de trouver un autre traducteur, donc je ne pense pas que ce soit correct de la lâcher à ce stade,
indépendamment des problèmes de rupture de contrat : contrat signé ? clauses de pénalités pour retard ou non livraison ? je parle pas de non paiement du travail non effectué mais de possibles dommages et intérêt pour préjudice, perte du client etc.

Le mieux aurait été évidemment de décliner l'offre dès le début.

Un traducteur professionnel accepte une commande en toute connaissance de cause. Chacun est libre de décliner les demandes qui lui conviennent pas, quelle qu'en soit la raison, mais ce n'est pas la même chose que lâcher le client en cours de route, surtout qu'il n'y a pas eu tromperie de sa part.

Et , surtout s'il s'agit d'une agence américaine, je ne suis pas d'accord avec Arnaud quand il affirme
"dans un tel cas tu es légalement couverte. Dans la vraie vie le droit est bien plus clément envers les traducteurs et les cas de conscience personnels que le droit façon forums Proz."

Au contraire ... il n'y a qu'à voir les exemples de clauses de contrat fournies ici tous les jours pour commentaires. Alors ne pas livrer une traduction parce que la marque de mode a mauvaise réputation (même justifiée) mais sachant qu'elle existe légalement, c'est prendre un risque.



[Edited at 2011-11-27 14:29 GMT]


 

theda  Identity Verified
Vietnam
Local time: 04:26
Member (2007)
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Réponse de l'agence Nov 27, 2011

Merci à tous pour vos commentaires, je vois qu'il y a deux partis, rendre parce que lorsqu'on s'est engagé on livre, ou ne pas rendre, une raison éthique justifiant de briser le contrat...

Tout d'abord, l'agence n'est pas américaine mais bien en Europe, elle n'était pas au courant et maintenant, elle se voit confrontée au même problème et hésite à livrer. C'était le premier contrat pour ce 'nouveau' client.
Je suis soulagée de voir que cette petite agence plutôt sympathique n'a pas accepté ce contrat en connaissance de cause.

Laurent, en effet, le contenu du texte n'a absolument rien d'idéologique mais cela ne change rien à la situation... C'est une question de principe, et ayant habité 6 ans en Allemagne, l'idée de soutenir de quelque façon que ce soit une marque dont la clientèle ciblée est les skins et autres sombres personnages, cela n'a pas la même signification qu'en France.

Nordiste, la marque n'a pas seulement mauvaise réputation, il est interdit de la porter au Bundestag et dans d'autres lieux. Cela fait quand même une différence...


Merci encore pour tous vos avis,

Béatrice

[Modifié le 2011-11-27 16:43 GMT]


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction posant un problème moral

Advanced search






Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search