Pages in topic:   [1 2] >
Off topic: C'est mon Tour !
Thread poster: Jean-François Pineau

Jean-François Pineau  Identity Verified
Local time: 09:39
German to French
+ ...
Jul 2, 2004

Demain, l'été commence vraiment. En attendant l'arrivée du Tour chère à Bashung, le Tour va commencer par démarrer et, chaque année qui passe, le plaisir est intact.
Je sais bien, depuis 98, il n'a plus le même brillant et ses chromes sont un peu ternis. Mais c'est pas parce qu'il va mal qu'on va le laisser tomber, hein ? Parfois, je trouve ballot de m'emballer pour cette bimbeloterie digne d'une kermesse d'école, avec la caravane, la musique flonflonesque et tout le bazar d'un goût parfois douteux. Mais voilà, par un bel après-midi d'été du milieu des années soixante-dix, le peloton du Tour a débarqué dans ma rue et je me suis retrouvé au bord, assailli par un essaim de coureurs, avec le bitume qui faisait des zavoum-zavoum-zavoum. L'instant d'après, le souffle d'air laissé par les vélos, déjà loin, était retombé et on pouvait rentrer chez nous. Résultat, j'ai encore dans la tête le cliquetis des dérailleurs et le zonzonnement des rayons dans le vent. Qu'est-ce que c'est beau, cette musique de plateaux.

Et vous, c'est quoi vos souvenirs de Tour ?

Coluche disait qu'il y a pas plus con comme sport, le vélo. Il avait un peu raison : y a pas tellement de bien à se faire du mal. Et pourtant, c'est plus fort que tout, je ne voudrais pas manquer ça cette année encore.
Lucide (vous vous rappelez la Beausonge ?), comme pour le foot, mais heureux quand même.

Allez Jan Ullrich !
JF


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 04:39
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Mon souvenir (au singulier) Jul 2, 2004

Jef wrote:
Et vous, c'est quoi vos souvenirs de Tour ?


Le seul souvenir qui soit resté de plusieurs tours infligés par les hommes de la maison (à la télé heureusement) c'est l'image d'un policier qui a provoqué un accident parce qu'au lieu d'assurer la sécurité il s'est mis là où les spectateurs n'avaient pas le droit d'aller, en plein devant les cyclistes, et il y en a un qui lui a volé dans les plumes.

J'ai des amis qui ne ratent pas le passage du tour dans la montagne de Reims et qui sont tout contents de montrer les casquettes, porte-clés, etc. que les sponsors jettent, c'est à se demander quelles sont les raisons qui les poussent à y aller (oui, je reconnais, il y a un peu de mauvaise foi dans mon commentaire).

Claudia, cycliste pour le fun, pas du tout pour la compétition.


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 04:39
English to French
+ ...
Le col du Galibier... Jul 3, 2004

du temps d'Anquetil, de Poulidor, de Van Loy...

Mais mieux que les souvenirs de plusieurs Tours, les balades avec les copains le jeudi et ensuite le mercredi sur les départementales...

Pour celles et ceux habitant à l'étranger, le plaisir de (re)voir la France filmée depuis un hélicoptère...

Bon week-end

et n'en déplaise à Hélène, gros m.... pour le Portugal.

Bruno Magne


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 09:39
German to French
+ ...
En fait, Bruno Jul 3, 2004

Bruno Magne wrote:

et n'en déplaise à Hélène, gros m.... pour le Portugal.

Bruno Magne


Je suis neutre dans l'histoire !

La joie des Portugais faisait plaisir à voir


[Edited at 2004-07-03 07:59]


Direct link Reply with quote
 

Olivier San Léandro  Identity Verified
Local time: 09:39
English to French
+ ...
Tour 1989 Jul 3, 2004

Je passais mes vacances à la Toussuire et mes parents m'ont donc emmenés voir le Tour. Dans l'ascension du Col de la Croix de Fer, après le bruyant passage de la caravanne, je me souviens avoir remarqué Greg Lemond et Laurent Fignon...ces deux lascars ne se lâchaient pas d'un mètre.
Cette année-là, Fignon a perdu le Tour pour 8 petites secondes au profit de Greg Lemond...le suspense aura duré jusqu'à l'ultime étape sur les Champs (Laurent Fignon vient de perdre le Tour de France, au terme de 3257 kilomètres parcourus, pour 8", soit 82,225 mètres in http://www.memoire-du-cyclisme.net/dossiers/dos_1989_1.php)...un vrai scénario dramatique !!!
Impressionant de les voir trimer dans cette énième ascension de la journée par ces chaleurs accablantes...remarquez qu'à l'époque, ils "salaient déjà la soupe", mais ça se savait moins !

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 09:39
English to French
Ah la la, que d'émotions... Jul 3, 2004

Jef wrote:

Et vous, c'est quoi vos souvenirs de Tour ?



Je ramène ma fraise (de Carpentras)pour évoquer l'étape Montpellier-Carpentras du Tour 1994, 230 km de l'Hérault au Vaucluse en traversant le Gard. En Vaucluse, l'étape comprenait une boucle pour l'ascension du Mont Ventoux, 1912 m. Pour ceux qui connaissent, le Ventoux c'est pas rien à se fader en vélo par 37° à l'ombre. Et quand en plus, on a déjà 200 km dans les guiboles... j'ose pas imaginer.

Bref, ce jour de juillet 1994, j'avais décidé de prendre mon après-midi pour voir les coureurs arriver à Carpentras. Je m'étais dit, ma biquette, faut voir ça au moins une fois dans ta vie, la France profonde en proie à la folie de la petite reine et qui se convulsionne en direct (live) à l'arrivée d'une étape mythique comme celle du Ventoux. Mais je voyais ça de loin, de haut, observatrice dépassionnée et un rien dubitative des spasmes sportifs par médias interposés qui saisissent les Français à intervalles télévisuels programmés.

Me voilà donc postée à l'affût sous les platanes qui ombragent l'avenue opportunément dite "des platanes" au bout de laquelle un portique gonflable annonçait en gros "arrivée". Depuis les platanes, on a d'ailleurs une très jolie vue sur le Ventoux et j'imaginais l'épreuve que l'ascension avait dû être sous un cagnard à pas laisser Mémé dehors. Avaient-y dû en suer les pauvres gars ! En attendant, les touristes belges et hollandais transpiraient dans leurs bières tièdes en écoutant distraitement brailler des hauts-parleurs qui parvenaient à peine à couvrir la stridulation obsédante des cigales.

Quand soudain, du fond de l'avenue, déboucha un coureur, un seul, qui remonta les platanes à la vitesse de l'ADSL (je rappelle qu'il venait de s'avaler 230 km dont 1 ascension/désascension complète à fond la caisse). Cet homme, qui laissait loin derrière lui les Pantani, Indurain et autres Virenque, c'était Eros Poli. Je ne sais pas ce qu'il avait avalé à la veille de cette étape mémorable et je m'en fiche : quand il est passé devant moi, j'ai vu qu'il pleurait.


Direct link Reply with quote
 

Karl Supierz  Identity Verified
Dominican Republic
Local time: 03:39
English to French
+ ...
Les belges transpirent et les français respirent au frais ? Jul 3, 2004

[/quote]

En attendant, les touristes belges et hollandais transpiraient dans leurs bières tièdes [/quote]

Tandis que les touristes français étaient pimpants et sirotaient leur vin chambré ?
J'ai souvent traversé la France en voiture et j'avoue que si je conserve la beauté des paysages en mémoire, je ne garde pas un souvenir ému de la sympathie, de la finesse, de la tolérance et de l'humour débridé de ses habitants... Mais c'est évidemment une opinion personnelle que je ne généraliserai pas, ayant de très bons amis et collègues français (si si, ce sont des gens comme les autres, je vous assure !).

Et si j'ai bon souvenir, en parlant du Tour, c'est pas un spectateur français (donc exempt de tous soupçon de suer dans sa bière tiède)qui a fait chuter Eddy Merckx en le poussant lors d'une étape de montagne (sais plus en quelle année)?

Belgiquement vôtre (même si je suis maintenant à 7000 km de là...)


C'est dommage, j'aimais bien votre style d'écriture, jusqu'à ce que cette remarque facile vienne tout gâcher...


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 09:39
English to French
+ ...
Briançon-Digne 1969 - Tour érotique, mais non Serge Jul 3, 2004

Juste une coincidence arithmétique, mais j'étais à Digne, à l'arrivée... Ca ne me rajeunit pas.
Merckx arriva premier devant Gimondi et Pingeon... Eddy, Felice... des prénoms de légende.

Merckx, Faema, vous vous souvenez ? C'était mon héros, oui Karl, comme celui de tous les gamins de mon quartier. Des Français avec un héros belge, surtout du côté des gagnants

Tour 2004 : Armstrong au "dope" niveau serait diffile à battre ! Un des gros intérêts du tour est de voir s'il va gagner son sixième tour d'affilée et faire mieux que les Anqetil et Merckx. Il est paraît-il très bien préparé et gonflé à bloc (chuttttt). Plus que jamais l'homme à battre...

De plus, il a un moral plus solide que jamais et l'envie de faire avaler leurs mots à tous ses détracteurs. Souhaitons lui d'être toujours négatif

Roi de la pédale et un seul testicule, comment il a fait pour sortir avec Sheryl Crow... Vraiment, un exemple de combattivité pour tous, sérieux. Les mecs, gardez l'espoir !

JL


[Edited at 2004-07-03 23:01]


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 09:39
English to French
Les touristes sur le Tour Jul 4, 2004

Karl Supierz wrote:



En attendant, les touristes belges et hollandais transpiraient dans leurs bières tièdes


Tandis que les touristes français étaient pimpants et sirotaient leur vin chambré ?


Je ne sais pas ce que buvaient les touristes français, ni s'ils transpiraient plus ou moins que les belges et les hollandais : en général, dans une foule estivale, je préfère me rapprocher des "estrangers" qui sont moins braillards, sentent moins l'aïl (ou autre chose) et vous marchent moins sur les pieds que les Français. En plus, j'aime bien les accents et entendre parler d'autres langues, ça me rappelle que je n'ai pas toujours habiter ce si joli pays dont les habitants, oh dommage, sont parfois si décevants, n'est-ce pas ?

J'ai souvent traversé la France en voiture et j'avoue que si je conserve la beauté des paysages en mémoire, je ne garde pas un souvenir ému de la sympathie, de la finesse, de la tolérance et de l'humour débridé de ses habitants... Mais c'est évidemment une opinion personnelle que je ne généraliserai pas, ayant de très bons amis et collègues français (si si, ce sont des gens comme les autres, je vous assure !).

Et si j'ai bon souvenir, en parlant du Tour, c'est pas un spectateur français (donc exempt de tous soupçon de suer dans sa bière tiède)qui a fait chuter Eddy Merckx en le poussant lors d'une étape de montagne (sais plus en quelle année)?

Belgiquement vôtre (même si je suis maintenant à 7000 km de là...)


Belgiquement vôtre aussi

C'est dommage, j'aimais bien votre style d'écriture, jusqu'à ce que cette remarque facile vienne tout gâcher...


Dommage aussi que vous ayez la "gâchette" facile.

Cécile Facile

[Edited at 2004-07-04 08:40]


Direct link Reply with quote
 

Jean-François Pineau  Identity Verified
Local time: 09:39
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Ennui sur le mont Chauve Jul 4, 2004

Karl,

je ne vois pas que Cécile ait écrit quoi que ce soit de désobligeant à l'encontre des Belges et des Hollandais, fussent-ils buveurs de bière et même de bière tiède ! Chacun de ces pays a une grande tradition de cyclisme et c'est bien normal que les amateurs de vélo se déplacent en foule pour assister à la course, surtout sur les étapes de montagne. Les Néerlandais sont traditionnellement nombreux à l'Alpe d'Huez, par exemple. Cécile s'était peut-être postée dans un lacet du Ventoux occupé par une amicale cycliste belgo-hollandaise. Et vue la végétation du Ventoux, pas étonnant que tout le monde sue à grosses gouttes.
D'ailleurs, depuis que je déguste sa prose, à Cécile, je n'ai jamais rien trouvé de frelaté dans ses livraisons. Jamais un petit-beurre avarié, jamais un fromage de bique pas frais, toujours de la qualité extra, sans origine douteuse.
Et pour preuve qu'elle s'y entend la bougresse : en lisant son compte rendu, une larme à Poli s'est écrasée sur mes chaussures.

JF


Karl Supierz wrote:

Tandis que les touristes français étaient pimpants et sirotaient leur vin chambré ?
J'ai souvent traversé la France en voiture et j'avoue que si je conserve la beauté des paysages en mémoire, je ne garde pas un souvenir ému de la sympathie, de la finesse, de la tolérance et de l'humour débridé de ses habitants... Mais c'est évidemment une opinion personnelle que je ne généraliserai pas, ayant de très bons amis et collègues français (si si, ce sont des gens comme les autres, je vous assure !).


???

[Edited at 2004-07-04 08:48]


Direct link Reply with quote
 

Jean-François Pineau  Identity Verified
Local time: 09:39
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Éteignez la chaudière ! Jul 4, 2004

JLDSF wrote:

Juste une coincidence arithmétique, mais j'étais à Digne, à l'arrivée... Ca ne me rajeunit pas.
Merckx arriva premier devant Gimondi et Pingeon... Eddy, Felice... des prénoms de légende.


Quoi, t'as vu le Cannibale en vrai ?
Moi, c'était le blaireau !


JLDSF wrote:
Tour 2004 : Armstrong au "dope" niveau serait diffile à battre ! Un des gros intérêts du tour est de voir s'il va gagner son sixième tour d'affilée et faire mieux que les Anqetil et Merckx. Il est paraît-il très bien préparé et gonflé à bloc (chuttttt). Plus que jamais l'homme à battre...

Mais pas homme à battre sa coulpe, enfin pas encore…
En attendant que la coulpe soit pleine un jour et sans préjuger de ce qu'il y avait dans le verre d'E. Poli, il semble que les dernières tisanes de la Tisanière ne fassent plus de tache si l'on sait bien s'en servir. Pas de risque de positiver, donc.

JLDSF wrote:
Roi de la pédale et un seul testicule, comment il a fait pour sortir avec Sheryl Crow... Vraiment, un exemple de combattivité pour tous, sérieux. Les mecs, gardez l'espoir !


Domme que l'autre unitesticulaire passé à la postérité n'ait pas fait carrière dans le vélo…

En toute bonne logique, Philippe Tricouillard n'aurait donc pas fait un bon Tour, lui, même avec une arrivée sur la place d'Angers ?

JF


Direct link Reply with quote
 

Karl Supierz  Identity Verified
Dominican Republic
Local time: 03:39
English to French
+ ...
Just call me Lucky Luke Jul 4, 2004

Cécile,

Désolé si j'ai tiré un peu vite sur la pianiste... Mais j'avoue que, bien que n'étant pas chauvin pour deux sous, toutes les "blagues belges" entendues depuis 30 ans, qu'elles soient fines ou non, ont eu raison du peu de patience que j'ai et que je ressents celles-ci à chaque fois comme un sentiment de supériorité déplacé, confinant à la xénophobie. Je ne dis pas que c'est votre cas et je reconnais bien humblement qu'il m'est arrivé de "transpirer dans ma bière tiède" mais est-ce notre faute si des commercants malhonnètes ne vendent pas toujours de la bière froide ?


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 04:39
English to French
+ ...
Le bon de l'Europe... Jul 4, 2004

c'est qu'en France on peut enfin boire de bonnes bières, dont et surtout les belges.

Pour la température, je ne sais pas, mais quand j'étais adolescent, la bière ne servait qu'à se désaltérer quand il faisait très chaud, car c'était la seule boisson "alcoolisée" autorisée pour les moins de 18 ans (et encore, accompagnés d'un adulte) et dans ma mémoire, elle n'était jamais froide, ou alors il fallait demander un panaché.

À la vôtre et bonnes vacances !


Bruno


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 09:39
English to French
Vous l'aimez comment votre bière ? Jul 4, 2004

Karl Supierz wrote:

Cécile,

Désolé si j'ai tiré un peu vite sur la pianiste... Mais j'avoue que, bien que n'étant pas chauvin pour deux sous, toutes les "blagues belges" entendues depuis 30 ans, qu'elles soient fines ou non, ont eu raison du peu de patience que j'ai et que je ressents celles-ci à chaque fois comme un sentiment de supériorité déplacé, confinant à la xénophobie. Je ne dis pas que c'est votre cas et je reconnais bien humblement qu'il m'est arrivé de "transpirer dans ma bière tiède" mais est-ce notre faute si des commercants malhonnètes ne vendent pas toujours de la bière froide ?



Karl,

J'ai sans doute été maladroite en oubliant de préciser que, par 37° à l'ombre, le pastis, le rosé et le gros rouge qui tâche tiédissent aussi rapidement que la bière, qu'elle soit belge, alsacienne ou d'ailleurs.

D'accord avec vous au sujet des blagues régionalistes en général et belges en particulier, c'est lourd. Mais non, ce n'était vraiment pas le but de la manoeuvre ici.

Cécile Lagaffe - qui a un faible pour la bière tiède, c'est plus digeste

A la tienne, Bruno Chugger beurp, pardon

[Edited at 2004-07-04 17:14]


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 04:39
English to French
+ ...
Prost! Jul 4, 2004



Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

C'est mon Tour !

Advanced search






LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search