Délocalisation, localisation et localisation-délocalisante
Thread poster: Paul VALET

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 05:11
Aug 23, 2012

La délocalisation ne date pas d'hier, en France. Dès les années 1970-80, Pierre Cardin, comme d'autres couturiers français, a délocalisé en Afrique du Nord une partie de sa production de vêtements. C'était pour diminuer ses coûts de production et donc augmenter ses marges.

Dans les années 1980-90, Swissair a délocalisé son système de réservation en Inde, grâce aux progrès de la téléinformatique. C'était toujours pour des raisons de diminution des coûts. Cela n'a pas empêché cette société de faire faillite.


La localisation est plus récente et différente de la délocalisation dans ses motivations. On entend d'ailleurs parler de localisation dans deux acceptions différentes.

Dans la traduction, la localisation consiste à adapter un texte à la culture du pays pour lequel le texte de destination est produit. En théorie, un texte source en anglais, par exemple, pourrait ainsi être traduit en français avec au moins quatre localisations différentes : une pour la France, une autre pour la Suisse, une autre pour la Belgique et une dernière pour le Québec. Il s'agit donc d'adapter un produit ou un service au goût du consommateur pour les lui vendre.

La localisation de la production manufacturière répond à des préoccupations plus financières. Il s'agit de produire en pays en développement au motif de produire suivant les coûts et le pouvoir d'achat de ces pays afin de pouvoir vendre les produits concernés à la population locale, qui n'a pas les moyens d'acheter à des coûts américains ou européens.

Cela est typiquement le cas de Dacia, filiale de Renault, qui produit des voitures à bas coût et peu sophistiquées, destinées aux pays de l'Est. Le bas coût de cette production ne provient pas que du seul coût de la main d'œuvre locale, mais également de la conception de produits plus rustiques, convenant à ces clientèles locales.

Dans ce dernier contexte, l'industriel a la morale pour lui. Produisant en pays low-cost des voitures low-cost pour une population locale à faible pouvoir d'achat, il ne fait visiblement pas concurrence à la production dans son pays d'origine. Sauf que, à la marge, Renault a fini par vendre un certain nombre de Dacia en France…


Les constructeurs semblent passer désormais à une localisation de leur production qui ressemble à une délocalisation rampante.

Certains d'entre eux produisent désormais en Inde, par exemple, des voitures qui sont plus proches des voitures aux standard européens que ne l'était la Dacia, voire qui sont des modèles analogues aux modèles conçus pour l'Europe ou l'Amérique du Nord. L'argument du coût de production bas pour « capter » un marché local qu'ils ne capteraient pas sans cela reste vrai. Mais à partir du moment où, sous ce prétexte « moral », ils se mettent à produire en pays à bas coût des modèles analogues à ceux qu'achètent d'habitude les consommateurs des pays industrialisés, la tentation financière sera grande pour eux de passer ensuite à l'importation en France, par exemple, de produits fabriqués en Inde pour le monde entier. L'étape de la localisation n'aura alors été qu'une étape dans une délocalisation de fait. C'est ce que l'on peut appeler une localisation-délocalisante, ou délocalisation rampante ou subreptice.

A force de s'habituer à ne considérer que des intrants à bas coût, c'est-à-dire à des coûts de pays en développement, pour leurs productions, on peut se demander si les filiales de production délocalisée de ces constructeurs européens ou nord-américians pourront encore imaginer payer des prix de pays développés pour leurs traductions.

Paul Valet


[Modifié le 2012-08-24 07:24 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Pascale Pluton  Identity Verified
Netherlands
Local time: 05:11
Member (2005)
English to French
+ ...
cercle vicieux Aug 23, 2012

Paul VALET wrote:

...
A force de s'habituer à ne considérer que des intrants à bas coût, à à coût de pays en développement, pour leurs productions, on peut se demander si les filiales de production délocalisée de ces constructeurs européens ou nord-américians pourront encore imaginer payer des prix de pays développés pour leur traduction.

Paul Valet


Tout d'abord merci pour ton bref exposé Paul.

Ensuite, c'est effectivement une crainte qui me semble tout à fait fondée.
La course-poursuite à la compétitivité (produire moins cher que le concurrent), a enclenché un mécanisme difficile à infléchir.

À partir du moment où les entreprises doivent réduire les coûts (pour damer le pion au concurrant), elles ne se privent pas de rogner sur la masse salariale (quelle expression déshumanisante!). Ainsi les (ex)employés au revenu de plus en plus précaire recherchent d'eux-mêmes les prix les plus bas, généralement de produits fabriqués..... dans les pays qu'on sait.

Et c'est ainsi que la course folle vers le toujours moins cher prend de plus en plus d'élan...

En toute logique, cela devrait aboutir à un nivellement par le bas. Là où ça risque de coincer, c'est auprès de toutes les entreprises qui, sachant leur marché captif, ne manqueront pas d'invoquer l'inflation, pour augmenter encore et encore leurs prix.

Bref, je ne suis pas très optimiste, mais comme je ne suis pas matérialiste non plus, je tente de relativiser.

Pascale Pluton


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Délocalisation, localisation et localisation-délocalisante

Advanced search






BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »
PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search