Pages in topic:   [1 2] >
Off topic: Toucher sa retraite (en France, un exemple)
Thread poster: VJC
VJC
Local time: 07:52
German to French
Mar 11, 2013

Comment fonctionne la CIPAV à l'heure de la retraite ?

La CIPAV est la caisse à laquelle les traducteurs libéraux exerçant en France cotisent obligatoirement.

J'ai cotisé. En 2012, après 164 trimestres d'activité (j'en devais 161 mais j'ai mal compté, tant pis), j'ai envoyé les dossiers de demande de retraite aux nombreux organismes auxquels j'avais cotisé.

Je touche donc plusieurs retraites, très modestes, depuis plusieurs mois.

Le 12 décembre 2012, bonne dernière, la CIPAV accusait réception de ma demande de juin 2012 et m'informait :
— qu'elle était « en mesure de liquider [ma] retraite avec effet au 1er juillet 2012 » ;
— que le « rappel de mes prestations dues depuis le 1er juillet 2012 [ferait] l'objet d'un virement bancaire le 30 décembre prochain » [2012]
.

En janvier 2013, n'ayant rien reçu, j'essaie de joindre un service de la rue de Vienne. Je finis par trouver une correspondante, non concernée mais qui peut accéder à mon dossier. Elle me rapelle le lendemain et m'annonce que je serai payé fin janvier 2013.

Nous sommes en mars et je n'ai toujours rien reçu.

Depuis, je ne peux plus atteindre aucun service par téléphone.

Cotisations ? Si, si, je paie, la pompe fonctionne à merveille dans ce sens-là.

Leur site ne fournit aucune information sur les retards, aucune explication, rien. Le mépris le plus total.
Le « compte en ligne » qu'il est possible d'ouvrir sur leurs pages ne présente que très peu d'intérêt sur ce point.


D'autres exemples ?

Vieillard
Jean-Christophe


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 07:52
English to French
+ ...
se déplacer ? Mar 11, 2013

La CIPAV étant centralisée à Paris pour toute la France, il est parfois utile de se déplacer pour rencontrer un "vrai" employé.
Quand on habite loin ce n'est pas toujours facile mais selon plusieurs témoignages autour de moi (de première main ) c'est finalement assez efficace.

Sinon essayez de contacter le médiateur
http://service.cipav-retraite.fr/cipav/article-88-le-mediateur-117.htm


Direct link Reply with quote
 
Hacia  Identity Verified
French to Spanish
+ ...
lettre recommandée avec AR ? Mar 12, 2013

Bonjour VJC,

Je suis d'accord avec Nordiste, se déplacer est très souvent la bonne solution. A plusieurs reprises (pas pour la CIPAV mais d'autres organismes) une lettre recommandée avec AR à l'attention du directeur a fait bouger les choses en ce qui me concerne.

Bonne chance, j'espère que cette situation se débloquera.

[Modifié le 2013-03-12 09:44 GMT]

[Modifié le 2013-03-12 09:45 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Ihatetrados
Local time: 07:52
English to French
Bienvenue au club Mar 12, 2013

J'ai moi-même récemment dû passer par le même parcours du combattant.

Je confirme que les adhérents Cipav (qui n'ont d'ailleurs pas le choix) sont traités de manière totalement désinvolte. Le seul moment où la Cipav se montre efficace c'est lorsqu'il s'agit de percevoir nos cotisations. Les appels de cotisations arrivent en temps et en heure, et on ne badine pas avec les retards de paiement. Ce qui serait totalement acceptable s'ils faisaient preuve de la même célérité "dans l'autre sens".

Pour ma part, étant Parisien et à quelques stations de métro, j'ai rapidement compris que je gagnerais du temps et du stress en me rendant sur place, ce que j'ai dû faire à de multiples reprises. Moins facile quand on habite loin.

Il semble pourtant que ce soit la seule solution. Lors de ma dernière visite, il y avait dans la salle d'attente deux personnes venues spécialement de province (pardon, de région) pour régler leur situation. L'une d'elles, très énervée, menaçait de ne pas quitter les lieux sans "son chèque".

Les conseillers auxquels j'ai eu affaire se sont toujours montrés aimables, à défaut d'être fiables ou compétents. Mais à force d'obstination polie et de patience j'ai enfin commencé à toucher ma retraite Cipav en février dernier, avec rétroactivité de six mois. Inutile de dire qu'il faut avoir une épargne de précaution ... Je n'ai à ce jour toujours pas reçu ma notification de retraite et n'ai donc aucune idée de la manière dont elle a été calculée.

Un des conseillers m'a confirmé que le délai de traitement du courrier était de 4 à 6 semaines et ce dans les deux sens. Soit entre 2 et 3 mois pour un simple échange de lettres.

Quant au téléphone, vous avez pu constater que c'est totalement aléatoire. J'ai appelé une fois à 9 heures pile, et obtenu un correspondant instantanément. Après quoi je n'ai plus jamais pu avoir la moindre réponse.

Dernier détail, le dernier chèque de régularisation de mes cotisations, pourtant remis "en mains propres" sur place il y a de nombreuses semaines, n'a toujours pas été débité.

Bon courage


Direct link Reply with quote
 

Claire Dodé  Identity Verified
France
Local time: 07:52
German to French
Eh bé ! Mar 15, 2013

Tu as l'air d'être loin d'être le seul.

http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-3937300-liquidation-droits-a-la-retraite-cipav
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-4578136-impossible-de-joindre-la-cipav

Apparemment, une fois que c'est lancé, ils payent régulièrement.

Je me demande si on a le droit de compenser leurs dettes par les prélèvements (avec explications écrites à leur intention, évidemment).


Direct link Reply with quote
 
VJC
Local time: 07:52
German to French
TOPIC STARTER
Merci à tous ! Mar 22, 2013

Le 12 mars 2013, j'envoyais deux recommandés (par Internet, voir le site de la Poste.fr, il suffit de numériser sa griffe, pour signer). Ces recommandés ont été signés le 14 par le destinataire.

Je reçois, aujourd'hui, copie de mes « titres de pension », datés du 15 mars 2013 (postés le 20 mars).

La date annoncée pour le premier paiement est le 30 mars 2013 (montant peu élevé mais sans surprise et correspondant à mes revenus, je suis relativement pauvre).

Je ne me suis pas fâché. Mes lettres, l'une adressée à la Cipav et l'autre au modérateur, étaient très courtoises.
Je n'ai fait que reprendre les faits et demander des explications.

Coïncidences ? Le saura-t-on jamais.

En voyant tous les jours le nombre de lecteurs de ce fil augmenter, je me sentais moins seul.

Merci du fond du cœur !


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 06:52
Member (2007)
English
+ ...
Vous n'êtes pas seul Mar 22, 2013

VJC wrote:
En voyant tous les jours le nombre de lecteurs de ce fil augmenter, je me sentais moins seul.

Je suis très heureuse pour vous et c'est bien de savoir que la réussite est une possibilité.

Pour moi, j'aurai une longue bataille, je crois. Après 15 ans de travail en Angleterre (insuffisant pour faire le plein de ma retraite), j'ai travaillé 15 ans en France comme indépendant à mi-temps. Plus quelques boulots en CDD. Pour ma retraite, tout est très, très difficile. Question de numéro sécu. J'ai bossé 12 ans sous un numéro qui commençait avec un "4". Puis, un IUT m'a dit que c'était impossible de me payer mes heures d'enseignement (en vacataire) car le numéro était "faux"! Apparamment, c'était un numéro temporaire (depuis 12 ans ?). Malheureusement, INSEE avait gelé depuis des mois l'attribution de numéros définitifs et on ne pouvait rien faire pour moi et pour les centaines d'autres étrangers impliqués. Pour être bref, mon avocat voulait faire appel au Cour Européen, quand soudain ils ont réussi à me donner une dérogation. Dommage pour les autres ! A ce point-là ils m'ont donné un numéro commençant par "2" - mon numéro définitif ; à vie. Sauf que pendant les mois à venir, j'ai reçu QUATRE autres ! Et j'ai trouvé que pour mes petits boulots de CDD un peu partout, les RH avaient changé le numéro sans m'avertir. Donc, quelqu'un d'autre sera attribué ma retraite !:eek:

Maintenant, j'habite en Espagne et CIPAV ne me répond pas. Me présenter en personne ? Je suis à 4 000 km de Paris !

Mon seul espoir est d'attendre l'âge de retraite, contacter les autorités en Angleterre, et demander à eux de communiquer avec l'organisme français. Et les autorités espagnoles, bien sûr, car je gagne ma vie ici.


Direct link Reply with quote
 
VJC
Local time: 07:52
German to French
TOPIC STARTER
autres caisses Mar 22, 2013

Bonjour Sheila,

Pardon, je vous ai répondu trop rapidement mais ce que j'écris peut intéresser des collègues.

Procédez par ordre, sériez les problèmes.
Grâce à l'informatique, il est probable que votre dossier existe sans pertes, que votre situation vous paraisse un peu désordonnée mais qu'elle ne le soit pas. Faites le ménage chez vous (si vous avez conservé vos fiches de paie, vos numéros d'INSEE) trouvez ensuite la porte d'entrée : En Espagne ? En France ? En Grande-Bretagne ? Elle existe sans doute. Dans mon cas, elle a consisté à m'adresser à la CNAV, à une caisse de retraite complémentaire (obligatoires en France) qui m'a orienté vers les autres, et à la CIPAV. Attention aussi aux problèmes d'âge légal de départ à la retraite dans les différents pays et de durée de cotisation. Consacrez un jour par semaine ou par mois ou par trimestre, selon l'urgence, à votre quête.

Les autres caisses auxquelles vous avez cotisé ne se font pas prier pour régler les pensions, si elles savent où vous êtes.

Il y en a plusieurs et vous devez les retrouver et vous adresser à elles. Elles vous répondront. Il est possible, d'autre part, qu'il y ait des accords avec l'Espagne, vous devez alors vous adresser à la caisse à laquelle vous cotisez actuellement.

Votre cas est peut-être compliqué mais pas désespéré. Je le répète : vous devez trouver à qui adresser vos demandes et il est possible que vous puissiez faire valoir vos droits en Espagne.

Vos fiches de paie peuvent également aider vos recherches.
Cherchez avec Google : CNAV, retraite de la sécurité sociale, Ircantec (autres caisses de retraite complémentaires mentionnées sur vos feuilles de paie ou connues de collègues travaillant en France là où vous avez travaillé, mais d'abord la CNAV ou la caisse de retraite à laquelle vous cotisez en Espagne).

Je suppose également que vos cotisations en Grande-Bretagne ne sont pas perdues (et quand j'écris que je suppose, je suis prêt à parier. Non, pas beaucoup, juste un petit peu).

Vous pourriez ouvrir un fil en anglais, peut-être, vous n'êtes pas la seule dans votre cas. Voyez également votre consulat, vos amis, les sites compétents.

Il me semble impossible que quelqu'un d'autre touche votre retraite (sans vous avoir... que voulais-je dire, lisez Patricia Highsmith), non.

Point important : ne tardez pas.

La retraite commence à courir au début du trimestre qui suit le dépôt de la demande.
J'ai demandé en juin, je ne touche ma retraite qu'à partir de juillet.

Certes, je touche un peu plus et, dans une soixantaine d'années, j'aurai rattrapé le retard que j'ai pris.

La Cipav ne traite que les dossiers complets. C'est, en tout cas, ce que j'ai cru comprendre. Ils sont dans la situation d'un hôpital débordé pendant une guerre : ils parent au plus pressé, traitent ce qu'ils peuvent traiter rapidement sans problème. Les dossiers trop gros : ils les remettent sous la pile. Priorité : encaisser les cotisations ! Le reste, ça ne presse que si ça fait du bruit et si la bête a bien fait son travail. Si elle n'a pas bien fait son travail : « Ah, désolé, votre dossier n'était pas complet, nous vous avions prévenu ! »

En conclusion : dépêchez-vous, procédez par ordre, renseignez-vous, simplifiez le plus possible le travail des organismes de retraite (en leur fournissant au moins votre adresse !). Devenez spécialiste de ce genre de choses et ouvrez un cabinet de consultation pour les candidats à la retraite !

Bonne chasse au trésor (il ne sera pas très gros, mais vous fera plaisir quand même)

[Modifié le 2013-03-22 20:40 GMT]


Direct link Reply with quote
 
VJC
Local time: 07:52
German to French
TOPIC STARTER
reçu Mar 29, 2013

La Cipav m'a payé les neuf derniers mois le 28 mars (au lieu du 30 !). La somme correspond à ce que j'attendais.

[Modifié le 2013-03-29 12:25 GMT]


Direct link Reply with quote
 
polyglot45
English to French
+ ...
@Sheila Mar 29, 2013

Effectivement il s'agit d'un cas compliqué mais pour ce qui est de l'Angleterre, rien n'est perdu. Il faut simplement connaître son "national insurance number" pour remonter la filière.
Autrefois, dès qu'on atteignait 57 ans en France, on pouvait demander un précalcul du montant auquel on aurait droit à la retraite. L'âge de la retraite étant en pleine ébullition, je ne sais pas si cela reste valable. Et je ne sais pas quel âge vous avez (vaguement sans plus).
Dès que j'aurai un instant, je vous enverrai un PM.


Direct link Reply with quote
 

Catherine GUILLIAUMET  Identity Verified
Local time: 07:52
English to French
+ ...
@ Sheila et aux autres Mar 29, 2013

Bonjour Sheila, et tous

Pour toute activité exercée sur le territoire français, sous contrat de droit français (c.à.d. pas ceux qui ont travaillé dans certaines ambassades étrangères à Paris, p. ex.) ou à l'étranger pour le compte d'entreprises françaises, de même que pour les indépendants, le relevé de carrière s'obtient ici :
https://www.lassuranceretraite.fr/cs/Satellite/PUBPrincipale/Salaries/Accueil-Salaries/service/AuthentExigee

Il suffit de s'inscrire. Pour ça, avoir sous la main son n° de sécu français (actuel - pour Sheila )
C'est très simple du moment qu'on a eu le moindre petit boulot salarié. Les trimestres CIPAV apparaissent aussi.

Pour ceux qui auront été indépendants toute leur vie, sans avoir jamais mis les pieds dans un emploi salarié (même étudiant), voir son relevé de points CIPAV directement.

Ne pas oublier que ne sont validés que 4 trimestres par année, même quand on a cotisé pour davantage (cas où il y a eu de multiples employeurs sur une même année, avec des temps de travail supérieurs à la moyenne).

Majorations pour enfants :

"Une majoration maternité de 4 trimestres est attribuée à la mère assurée sociale pour chacun de ses enfants au titre de l’incidence de la maternité sur sa vie professionnelle, notamment la grossesse et l’accouchement.

Cette majoration de 4 trimestres est également accordée à la mère d’un enfant mort-né.

Majoration pour l’éducation

Une majoration éducation de 4 trimestres par enfant est attribuée au titre de son éducation pendant les 4 ans suivant sa naissance ou son adoption.

Pour avoir droit à cette majoration éducation, il faut réunir 3 conditions.

La condition de durée d’assurance : chacun des parents doit justifier d’au moins 8 trimestres d’assurance à un régime de sécurité sociale obligatoire de l’un des Etats de l’Espace économique européen ou de la Suisse. La condition de durée d’assurance doit être remplie par le père et par la mère de l’enfant.
Cette condition n’est pas exigée si le parent a élevé seul son enfant pendant tout ou partie de la période de 4 ans.
La condition relative à l’autorité parentale : le parent ne doit pas avoir été privé de l’autorité parentale pendant la période de 4 ans.
La condition de résidence : le nombre de trimestres de la majoration éducation ne peut pas dépasser le nombre d’années de résidence commune avec l’enfant au cours des 4 ans suivant sa naissance ou son adoption.

Enfant né ou adopté à compter de 2010

Les parents choisissent le bénéficiaire de la majoration éducation de 4 trimestres et la répartition des trimestres entre eux dans les 6 mois à partir du 4ème anniversaire de l’enfant ou du 4ème anniversaire de l’adoption. Passé ce délai, la majoration est attribuée à la mère.
Enfant né ou adopté avant 2010

Cette majoration éducation de 4 trimestres par enfant mineur est accordée à la mère biologique ou adoptive sauf si le père prouve qu’il a élevé seul son enfant pendant une ou plusieurs années au cours des 4 premières années de l’enfant ou des 4 ans suivant l’adoption. Dans ce cas, la majoration est attribuée au père à raison d’un trimestre par année d’éducation. Il doit en faire la demande à sa caisse de retraite dans le délai de 4 ans et 6 mois à partir de la naissance ou de l’adoption.

A noter

Les tiers éduquant bénéficient de la majoration d'éducation à la place des parents s'ils ont assumé l'éducation de l'enfant pendant 4 ans à partir de la décision de justice qui leur confie l'enfant. Les tiers éduquant sont les personnes qui ont reçu la délégation totale de l'autorité parentale ou auxquelles le juge a confié l'enfant.


Majoration en cas d’adoption

L’adoption peut être simple ou plénière. L’enfant doit être mineur à la date de son adoption.
Enfant adopté à compter de 2010

Une majoration adoption de 4 trimestres par enfant mineur adopté est attribuée au titre de l’incidence sur sa vie professionnelle.

Les parents choisissent le bénéficiaire de la majoration et la répartition des trimestres entre eux dans le délai de 6 mois à partir du 4ème anniversaire de l’adoption de l’enfant. Passé ce délai, la majoration est attribuée à la mère.
Enfant adopté avant 2010

Une majoration adoption de 4 trimestres par enfant mineur adopté est attribué à la mère adoptive au titre de l’incidence sur sa vie professionnelle.

Cette majoration adoption est accordée à la mère sauf si le père prouve qu’il a élevé seul son enfant adoptif pendant tout ou partie des 4 premières années suivant l’adoption. Dans ce cas, la majoration est attribuée au père à raison d’un trimestre par année d’éducation. Il doit en faire la demande à sa caisse de retraite dans le délai de 4 ans et 6 mois à partir de l’adoption.
Majoration pour enfant handicapé

Vous pouvez bénéficier d'une majoration de durée d'assurance dans la limite de 8 trimestres, si vous élevez ou avez élevé un enfant handicapé.
Vous avez droit à la majoration même si vos cotisations à l’assurance vieillesse ne valident aucun trimestre.

La majoration peut être accordée si l'enfant ouvre droit à :

l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH ) et son complément ;
l'AEEH et la prestation de compensation du handicap (PCH).

Toute personne qui assume ou a assumé la charge de l'enfant handicapé a droit à cette majoration. Il n'est pas nécessaire d'avoir un lien de parenté avec l'enfant.

Cette majoration est cumulable avec la majoration de durée d'assurance pour enfant ou la majoration de durée d'assurance pour congé parental.

Consulter la rubrique : J'ai pris un congé parental

Majoration du montant de la retraite pour 3 enfants ou plus

Si vous avez eu 3 enfants ou plus, votre retraite est augmentée de 10 %. Vous avez également droit à cette majoration pour les enfants que vous avez élevés pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans, à votre charge ou à celle de votre conjoint.

La majoration pour enfants est attribuée à la même date que la retraite. Si les conditions ne sont pas remplies à cette date, la majoration est attribuée le premier jour du mois qui suit la date à laquelle les conditions sont remplies."

Source : https://www.lassuranceretraite.fr/cs/Satellite/PUBPrincipale/Salaries/Droits-Cas-Par-Cas-Salaries/Evenements-Vie-Personnelle/Enfants?packedargs=null

Joueuses Pâques !
Catherine


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 06:52
Member (2007)
English
+ ...
Un nouveau tuyau, peut-être Mar 29, 2013

Merci à VJC et à Polyglot, et à ceux qui m'ont envoyé des messages privés. Je ne suis pas prête à renoncer à ma retraite, mais c'est certes difficile.
VJC wrote:
trouvez ensuite la porte d'entrée : En Espagne ? En France ? En Grande-Bretagne ? Elle existe sans doute.
Là, c'est mon premier problème. Il existe des accords en Europe, mais à qui contacter, et quand ? Pour simplicité de langue, et une meilleure écoute sans doute, je crois que je vais m'adresser bientôt aux Anglais. Ils semblent me reconnaître parfaitement, même après presque 20 ans de silence de ma part. Communiquer avec les Espagnols est un peu compliqué car j'ai toujours un niveau bas en espagnol.

polyglot45 wrote:
dès qu'on atteignait 57 ans en France, on pouvait demander un précalcul du montant auquel on aurait droit à la retraite.
C'est exactement à cause de cette "estimation indicative globale" que j'ai trouvé que les organismes ignoraient mes presque 15 ans de travail indépendant.

Mais une commentaire de la part de VJC me donne un nouveau tuyau :
trouvez ensuite la porte d'entrée
elle a consisté à m'adresser à la CNAV, à une caisse de retraite complémentaire (obligatoires en France) qui m'a orienté vers les autres, et à la CIPAV
Alors, j'ai contacté CNAV et CIPAV, sans réponse. Mais je trouve que ces autres cotisations allaient à CNAVPL, organisme avec lequel je n'ai jamais eu de contact. Je vais leur envoyer une LR+AR. Merci, VJC

Félicitations d'avoir surmonté vos propres problèmes, VJC. Pas chose facile avec CIPAV ! Et très encourageante !


Direct link Reply with quote
 
VJC
Local time: 07:52
German to French
TOPIC STARTER
des adresses Mar 29, 2013

Bonsoir Sheila,

Je ne peux que vous conseiller d'essayer de vous inscrire en ligne sur le site de la CIPAV (Cipav) et sur le site dont Catherine vous indique l'adresse.
Mon problème avec la CIPAV n'était pas bien compliqué, juste un délai.

Vous y arriverez !


Direct link Reply with quote
 

Claire Dodé  Identity Verified
France
Local time: 07:52
German to French
Patience et tenacité Apr 10, 2013

VJC wrote:

Le 12 mars 2013, j'envoyais deux recommandés (par Internet, voir le site de la Poste.fr, il suffit de numériser sa griffe, pour signer). Ces recommandés ont été signés le 14 par le destinataire.

Je reçois, aujourd'hui, copie de mes « titres de pension », datés du 15 mars 2013 (postés le 20 mars).

La date annoncée pour le premier paiement est le 30 mars 2013 (montant peu élevé mais sans surprise et correspondant à mes revenus, je suis relativement pauvre).

(...)

Coïncidences ? Le saura-t-on jamais.



C'est assez classique : "on allait justement vous payer, ce n'était pas la peine de nous écrire...". Mon œil !

Une bonne chose de faite !

Sheila, je suggère, si vous ne les avez déjà et que le système postal fonctionne pareil en Espagne et en France, que vous alliez prendre une quinzaine d'enveloppes prépayées de courrier suivi d'avance à la poste et quelques formulaires de recommandés. Cela vous évitera de faire des déplacements répétés à la poste pour les envois de courriers.
En cas de prise de contact par internet, copie d'écran du message envoyé (avant l'envoi, au cas où le système ne vous envoie pas de copie du message envoyé).
Un peu de patience, et beaucoup de ténacité, comme avec toutes les administrations. (j'ai mis deux ans avant d'avoir des arriérés de remboursement de sécurité sociale).


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 06:52
Member (2007)
English
+ ...
Voilà - toute ma carrière est sous le même numéro! Apr 11, 2013

Mes excuse à Catherine et VJC - j'ai du ignoré une notification.

Enfin, CIPAV a remis ses dossiers en bon ordre et j'ai même pu télécharger un relevé de retraite. Je ne toucherai pas beaucoup car sous la CREA (certains d'entre vous se rappellent de l'ère avant-CIPAV?) j'ai décidé de ne pas cotiser car j'étais sous la seuil d'obligation, mais tout compte.

CIPAV m'a même contacté pour me donner des bonnes nouvelles. Malheureusement, ils ont procédé au tirage au sort avec mon adresse espagnol, en perdant totalement la ligne du code postal et de la ville, donc leur courrier n'arrivera jamais. Mais l'essentiel est fait !

Un grand merci à tout le monde.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Toucher sa retraite (en France, un exemple)

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search