Pages in topic:   [1 2] >
Allongement des conditions de paiement.... et impuissance
Thread poster: Elisabeth Toda-v.Galen

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 13:57
Dutch to French
+ ...
Mar 25, 2013

Bonjour à tous,

Depuis quelque temps déjà, je constate que les délais de paiement s'allongent de plus en plus, et qu'il faut relancer sans cesse les agences pour être payé, mais là c'est le pompon!

Je travaille avec une agence néerlandaise depuis 10 ans maintenant et jusqu'à là, jamais de problème, bonne ambiance, traductions intéressantes, tarif normal. Je précise qu'elle représente à elle seule près de 60% de mon CA. Depuis ces 10 années, j'ai traduit plus de 3,5 millions de mots pour elle.

Depuis quelques mois, elle a créé un "portail" pour les traductions. On reçoit donc un mail, on se connecte et on prend ou non le boulot. Au revoir la communication et la chaleur humaine... bonjour tristesse. Les factures sont également téléchargées sur ce portail. Soit-disant, ce portail servait à faciliter, entre autres, les paiements.

Normalement, les factures étaient payées à 45 jours date de facture (que j'envoie mensuellement). Janvier aurait donc dû être payé autour du 15 mars. Vers le 20, plusieurs relances. Aucune réponse. Je prends donc le téléphone et j'appelle la patronne, avec qui j'entretenais une relation très amicale depuis de nombreuses années. Et là, je m'entends dire très froidement que, "oui, nous savons que ça vous met dans une situation délicate, mais nos clients ne nous paient pas à temps non plus. Nous allons même repousser nos conditions de paiement à 60 jours." (Fin 2012, elle m'avait quand même annoncée que l'année 2012 avait été excellente...)
(Donc, nous comprenons votre situation, mais on s'en fout, nous, on passe en premier, vous n'avez qu'à vous démerder)

Une facture mensuelle comprend les traductions depuis le 1er du mois en question, ce qui veut donc dire que le paiement passera en fait à 90 jours. Sur quoi elle répond "Ce que vous pouvez faire, c'est d'envoyer des factures, soit pour chaque traduction, soit pour une certaine somme... donc plusieurs factures par mois au lieu d'une seule." Avec toutefois aucune garantie qu'elle ne seront payées à temps non plus, évidemment.

Enfin, pour résumer, elle m'annonce quand même que le paiement de ma facture de janvier était prévu le jour même (vendredi dernier) et que je devrais le recevoir sur mon compte en fin d'après midi. Évidemment, il n'en était rien, je n'ai toujours rien reçu.

Honnêtement, je ne sais plus quoi faire. D'un côté, j'ai envie de l'envoyer sur les roses, ce qui équivaut à me tirer une balle dans le pied, puisque c'est mon plus gros client, de l'autre je n'ai pas un besoin urgent de cet argent... c'est juste une question de principe. Ces conditions de paiement de 45 jours sont affichées sur son portail, mais apparemment, elle ne se sent pas obligée de s'y tenir...

Ça me bouffe de me faire avoir une fois de plus, d'être contrainte et forcée d'assumer les risques qui ne sont pas les miens.

J'arrive à quelques années de la retraite, je pensais (espérais) pouvoir tenir jusque là et voilà que même les "amies" vous poignardent dans le dos.

Que feriez-vous?


 

Luca Tutino  Identity Verified
Italy
Local time: 13:57
Member (2002)
English to Italian
+ ...
Very annoying Mar 25, 2013

If you really cannot let them go, never stop to voice your disappointment.

Unfortunately the scheme of using some unnecessary and complicated "portal" to increase downwards pressure on the rates and delay payments is spreading. In my case this translates in continuous re-negotiations with some established clients, which is annoying and a loss of time and energy on top of the diminished revenue, but ends up being less harmful than just accepting their conditions.

Of course as soon as I have a better client, I let the degraded relation fade away.

Luca


 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 13:57
Member (2003)
German to French
Rester ferme Mar 25, 2013

Salut Elisabeth,

Ces logiciels de gestion/facturation sont une véritable plaie.
Je ne sais pas lequel utilise ta boîte, mais s’il commence par « plu » et finit par « net », il est en train de contaminer tous mes clients. Je ne sais pas quelles méthodes utilisent leurs commerciaux mais ils sont très efficaces pour vendre ce logiciel aux boîtes de traduction…

Pour ma part, en parlant franchement avec la chef de projet d’une de ces agences, j’ai obtenu qu’elle m’envoie directement les fichiers sans passer par ces notifications par mail, qui sont extrêmement pénibles et chronophages. Elle m’a avoué que ça l’arrangeait aussi beaucoup.

Ensuite, je me suis adressé à la compta de l’entreprise en question pour que le paiement d’une facture émise par exemple le 1er février au lieu du 31 janvier ne soit pas automatiquement relégué au 31 mars au lieu du 28 février (on est à 30 jours fin de mois). Donc là aussi, une demande polie et ferme et le tour est joué.

Concernant le comportement de ta cliente, j’ai tendance à être assez impulsif de ce côté-là moi aussi, même si c’est « juste pour le principe ». Je me suis déjà fâché avec des clients plus ou moins importants pour des raisons de ce type (engagements non tenus).
Il peut arriver qu’ils fassent marche arrière si tu leur dis ne plus vouloir travailler avec eux dans ces conditions (genre gros soupir, puis « Bon, on va faire ça exceptionnellement pour vous »), mais dans ces cas-là la relation de travail est de toute façon déjà détériorée.

Là c’est tout de même assez inadmissible de sa part, je crois que personnellement je l’enverrais balader sans trop d’états d’âme.

Mais bon, c’est toi qui vois !

Sylvain


 

Marie-Helene Dubois  Identity Verified
Spain
Local time: 13:57
Member (2011)
Spanish to English
+ ...
Taking it personally Mar 25, 2013

Whilst it's hard sometimes not to take these things personally, especially when you've been working with an agency/company for many years it's probably not going to help you much. What you do is a business and as such, you have a business relationship with your agency based on mutual benefit. You owe no loyalty to this client if they change their terms much as they owe no loyalty to you if they find someone better who is available when they have a job.
Now that you know their payment terms, you can use this information to shape the way you work with this agency in the future.
Non-payment by clients is their problem, not yours, and therefore should not affect your payment rhythm so their excuse is shoddy and has no legal basis since your contract is with them and not their clients.
Whilst I wouldn't advise shooting yourself in the foot and telling them you don't want to work for them any more (this is a natural, but not very rational, response to feeling they have treated you unfairly), I would advise using this information to your advantage.
It is certainly a little dangerous to rely on one client for 60% of your income so if I were you, I'd start by working towards redressing that balance straight away. Take a day to do some research and marketing on other agencies that may need your skills. With your experience it won't be difficult to acquire new clients.
One thing I've started doing is adding payment terms to my filing system for agencies. By this I mean that each client has their own file on my computer and the name of the file is the name of the agency/company followed by their payment terms.
This means that when I have offers from several agencies, or someone is really asking me to help them out when I wasn't planning on working, I can quickly check their payment terms to help determine the decision I will make.

This means that agencies who pay promptly will always get more attention from me and those who do not, will only get my attention if there is nothing else around.

In an ideal world, we would all do this and then agencies would soon realize that the agenices which do better are the ones which treat their translators correctly because those who don't, can't find the right people or fulfil their deadlines.

In the immediate future, I wouldn't be inclined to accept any more work from this agency until they'd settled my outstanding bills and I would say so.

Good luck!


 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 13:57
Member (2003)
German to French
Forum francophone Mar 25, 2013

Pourriez-vous écrire vos réponses en français s’il vous plaît ?

Tout le monde ne lit pas l’anglais, et quand bien même ; nous sommes ici sur le forum francophone du site.

Merci !


 

Catherine De Crignis  Identity Verified
France
Local time: 13:57
Member (2012)
English to French
+ ...
Ferme, oui mais... Mar 25, 2013

Bonjour Elisabeth,

Sylvain parle d'envoyer balader la cliente, mais étant donné la place qu'elle a dans ton CA, cela semble peu réaliste. "Laisser" un client représenter 60 % de son CA me semble imprudent. Je mets le verbe entre guillemets car évidemment contrôler ces proportions est plus facile à dire qu'à faire !
Sur la question des délais de paiement, j'en suis venue à facturer presque systématiquement au max. 10 jours après la livraison, quitte à faire plusieurs factures dans le mois au même client (pour ceux qui ont du mal à mettre la main à la poche). Au départ, cela me semblait excessif et j'ai cherché à l'éviter, mais il a bien fallu que je me rende à l'évidence. Petit négoce me direz-vous, mais cela me convient.
Il reste cependant le problème des agences dont le site n'admet les factures que du 1er au 10 du mois par exemple (super invention, n'est-ce pas Sylvain ! )... cela nous ramène à mon 1er point : ne pas laisser ces gens-là prendre trop de place, du moins essayer.

Bonne continuation,
Catherine


 

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 13:57
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
Ce n'est pas un logiciel.... Mar 25, 2013

Sylvain Leray wrote:

Ces logiciels de gestion/facturation sont une véritable plaie.
Je ne sais pas lequel utilise ta boîte, mais s’il commence par « plu » et finit par « net », il est en train de contaminer tous mes clients. Je ne sais pas quelles méthodes utilisent leurs commerciaux mais ils sont très efficaces pour vendre ce logiciel aux boîtes de traduction…


Il ne s'agit pas d'un logiciel, mais d'un portail que quelqu'un dans l'agence a créé... et il ne s'appelle pas "Plu Net"icon_smile.gif

Pour ma part, en parlant franchement avec la chef de projet d’une de ces agences, j’ai obtenu qu’elle m’envoie directement les fichiers sans passer par ces notifications par mail, qui sont extrêmement pénibles et chronophages. Elle m’a avoué que ça l’arrangeait aussi beaucoup.

C'est malheureusement eux qui ont pondu cette merde, et nous, les traducteurs, l'ont parfait en apportant nos remarques.... (pour le rendre moins lent/nul/insupportable...) et il ne sont que 4 personnes, toutes à fond pour cette daube

Ensuite, je me suis adressé à la compta de l’entreprise en question pour que le paiement d’une facture émise par exemple le 1er février au lieu du 31 janvier ne soit pas automatiquement relégué au 31 mars au lieu du 28 février (on est à 30 jours fin de mois). Donc là aussi, une demande polie et ferme et le tour est joué.

Là encore, la compta, c'est la patronne, et j'ai vu sa réaction!!

Concernant le comportement de ta cliente, j’ai tendance à être assez impulsif de ce côté-là moi aussi, même si c’est « juste pour le principe ». Je me suis déjà fâché avec des clients plus ou moins importants pour des raisons de ce type (engagements non tenus). Il peut arriver qu’ils fassent marche arrière si tu leur dis ne plus vouloir travailler avec eux dans ces conditions (genre gros soupir, puis « Bon, on va faire ça exceptionnellement pour vous »), mais dans ces cas-là la relation de travail est de toute façon déjà détériorée.

C'est même pire, c'est elle qui m'a dit qu'elle pourrait comprendre si je ne voulais plus travailler avec eux... Entendre ça après avoir tout donné pendant 10 ans, ça fait mal.

Là c’est tout de même assez inadmissible de sa part, je crois que personnellement je l’enverrais balader sans trop d’états d’âme.

Ça me démange, mais j'ai des charges mensuelles encore trop lourdes pour effacer la moitié de mon chiffre sur un coup de colère!

L'année dernière j'avais (re)commencé à prospecter dans d'autres agences, mais ça n'avait rien donné malheureusement. Je ne sais pas me vendre.... je ne vaux pourtant pas chericon_wink.gif


Elisabeth


 

Jacek Sierakowski
Belgium
Local time: 13:57
English to French
+ ...
Les multinationales et leurs portails Mar 25, 2013

Quand j’ai débuté dans la traduction, j’étais payé à 90 jours. Les délais de paiement ne me dérangent plus trop.
Mon souci est ailleurs.

À l’insu de mon plein gré, une multinationale est devenue mon client principal. Récemment, ils ont eux aussi créé un portail. Le premier arrivé et le moins cher reçoit le job. Les prix sont en chute libre. Et il faut être à l’écran au bon moment et ne pas perdre trop de temps à examiner les textes à traduire avant de décider si oui ou non on les prend.

Le problème, c’est qu’en cassant les prix, ils bouffent les petites agences locales à dimension humaine.
Ils les rachètent ou leurs prennent leurs clients. J’ai très peu d’offres de celles-ci, ces derniers temps.
Ce qui rend hypothétique la recherche de nouveaux et meilleurs clients.

Bien à vous.
Jacek


 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 12:57
Member (2007)
English
+ ...
Lettre? Mar 25, 2013

Peut-être un courrier type officiel de votre part ou par le biais d'un avocat ferait le nécessaire pour débloquer votre argent. Un rappel formel au loi. Il y a maintenant un prix à payer si on traîne trop sur les factures, non ? Je crois que c'est systématique maintenant en France d'appliquer l'intérêt et même les frais d'avocat à la facture non-payée.

C'est un vrai problème. Mais je crois que les traducteurs (pas vous spécialement, Elisabeth) sont leurs pires ennemis. Chaque fois qu'on ne fait rien, qu'on attend avec (im)patience, qu'on accepte cette situation, alors la situation s'empire.


 

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 13:57
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
Il y a donc encore pire? Mar 25, 2013

CatherineDC wrote:
Sylvain parle d'envoyer balader la cliente, mais étant donné la place qu'elle a dans ton CA, cela semble peu réaliste. "Laisser" un client représenter 60 % de son CA me semble imprudent. Je mets le verbe entre guillemets car évidemment contrôler ces proportions est plus facile à dire qu'à faire !


En effet, avant la "crise" il n'y avait aucune problème, plein de boulot et des clients qui te réglaient rubis sur l'ongle. Hélas, ce temps est révolu. Ce client est devenu tout naturellement le plus important de mon écurie, car c'était très agréable de travailler avec eux...icon_wink.gif Je dis bien "c'était" car cette histoire va naturellement entacher notre relation...

Sur la question des délais de paiement, j'en suis venue à facturer presque systématiquement au max. 10 jours après la livraison, quitte à faire plusieurs factures dans le mois au même client (pour ceux qui ont du mal à mettre la main à la poche). Au départ, cela me semblait excessif et j'ai cherché à l'éviter, mais il a bien fallu que je me rende à l'évidence. Petit négoce me direz-vous, mais cela me convient.

J'avais décidé de faire ça, mais encore faut-il qu'il me paie ces factures morcelées à temps! Je n'aurai la réponse que dans 2 mois...

Il reste cependant le problème des agences dont le site n'admet les factures que du 1er au 10 du mois par exemple (super invention, n'est-ce pas Sylvain ! )... cela nous ramène à mon 1er point : ne pas laisser ces gens-là prendre trop de place, du moins essayer.

Ça, je n'ai pas encore vu, pas chez mes clients en tout cas, et j'espère ne pas le voir avant mon départ à la retraiteicon_wink.gif


 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 13:57
Member
English to French
Un peu d'optimisme là-dedans ? Mar 25, 2013

Je suis aussi témoin de cette épidémie de TMS et de plate-formes pour récupérer ses fichiers, envoyer les traductions, déposer ses factures et autres activités de gestion d'agence transférées au traducteur sans compensation.

Il y a quelques années, un client est passé au tout cloud, et j'ai presque cessé de travailler pour lui pour cause d'incompatibilité philosophique. Peu d'emails professionnels donc, mais des messages automatiques, le serveur est en rade, le serveur est en cours de mise à niveau, le serveur a disparu, etc.
Et voilà qu'il y a quelques semaines, on m'annonce qu'ils vont changer de système et demandent les opinions et contributions des traducteurs!
Je ne me suis pas gêné pour préciser ma pensée à propos de ces guichets automatiques, qui ne présentent aucun intérêt pour la qualité des traductions et chargent le traducteur de tâches qui ne le concernent pas (ie chercher dans le 41e sous-dossier à gauche en entrant, après le rond-point, pour récupérer le texte source).

Il se pourrait bien que de plus en plus de monde refuse de travailler dans ces conditions. Tous ces gadgets ne remplaceront jamais un bon chef de projet, un e-mail clair et un bon traducteur. Et je ne vois quère plus simple que ça.

En tous cas, moi j'ai passé l'âge de gérer 50 mots de passe et d'apprendre un nouveau système tous les 4 matins parce que l'agence va économiser 3 petits jeunes et infogérer en Inde ou en Chine. Parce que c'est ça, l'enjeu. Pas la peine d'acheter du made in France d'un côté pour jouer le jeu de la dématérialisation intégrale de l'autre.

J'ai pourtant essayé de nombreux clients travaillant avec ces plates-formes, mais ça n'a jamais duré. Parce que je ne peux pas augmenter mes tarifs quand je veux, parce que le paiement est en retard et on n'y peut rien tant que le client n'a pas validé la traduction, parce que je passe 15 minutes à tout récupérer pour traduire 5 mots et que je ne peux pas changer ma min fee... Et puis il y a cette absence d'humanité qui devient pesante à la longue.

Fort heureusement, ces usines à la pointe technologique ne représentent qu'une petite part de ce marché ultra-fragmenté et il reste possible de s'en détourner par principe pour s'intéresser à des clients qui comprennent ce qu'est un traducteur.

Maintenant, je constate aussi que ça a consolidé pas mal ces dernières années, et j'ai perdu 1 bon client ingéré par un plus gros, avec lequel je n'ai jamais plus travaillé.

Philippe


 

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 13:57
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
O,h mais ils vont finir par me payer... Mar 25, 2013

Sheila Wilson wrote:

Peut-être un courrier type officiel de votre part ou par le biais d'un avocat ferait le nécessaire pour débloquer votre argent. Un rappel formel au loi. Il y a maintenant un prix à payer si on traîne trop sur les factures, non ? Je crois que c'est systématique maintenant en France d'appliquer l'intérêt et même les frais d'avocat à la facture non-payée.

Je sais qu'ils vont finir par me payer, c'est le procédé que j'ai du mal à accepter. Quant au rappel à la loi et au prix à payer dont vous parlez, on ne doit pas vivre sur la même planète, car tout le monde s’assoit allègrement sur ce que dicte l'Europe ou la France (si tant est qu'elle a encore quelque chose à dicter...) en terme de délais de paiement .... (normalement de 30 jours dans l'UE, mais qui s'y tient ??).

En France, si votre interlocuteur ne veut pas payer, il lui suffit de se mettre en faillite et le tour est joué (et vous l'avez dans l'os, sans rien pouvoir y faire...) Après, il remonte une autre boîte!

C'est un vrai problème. Mais je crois que les traducteurs (pas vous spécialement, Elisabeth) sont leurs pires ennemis. Chaque fois qu'on ne fait rien, qu'on attend avec (im)patience, qu'on accepte cette situation, alors la situation s'empire.

Ça ne s'applique pas qu'aux traducteurs... il faut bien que nous mangeons tous. Moi je me disais la même chose sur les personnes qui travaillent dans les grands groupes de chimie qui nous empoisonnent, ou alors l'industrie alimentaire qui fait pareil, comment peut-on travailler pour ces empoisonneurs?

Mais que voulez-vous, tout le monde doit vivre!

Elisabeth


 

Jacek Sierakowski
Belgium
Local time: 13:57
English to French
+ ...
Traductions à la chaîne Mar 25, 2013

Philippe Etienne wrote:

Je suis aussi témoin de cette épidémie de TMS et de plate-formes pour récupérer ses fichiers, envoyer les traductions, déposer ses factures et autres activités de gestion d'agence transférées au traducteur sans compensation.

Je ne me suis pas gêné pour préciser ma pensée à propos de ces guichets automatiques, qui ne présentent aucun intérêt pour la qualité des traductions et chargent le traducteur de tâches qui ne le concernent pas (ie chercher dans le 41e sous-dossier à gauche en entrant, après le rond-point, pour récupérer le texte source).


Fort heureusement, ces usines à la pointe technologique ne représentent qu'une petite part de ce marché ultra-fragmenté et il reste possible de s'en détourner par principe pour s'intéresser à des clients qui comprennent ce qu'est un traducteur.



Puisses-tu avoir raison. Ce n'est malheureusement pas mon impression.

Jacek


 

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 13:57
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
Voilà le maître mot.... humanité Mar 25, 2013

Philippe Etienne wrote:

Je suis aussi témoin de cette épidémie de TMS et de plate-formes pour récupérer ses fichiers, envoyer les traductions, déposer ses factures et autres activités de gestion d'agence transférées au traducteur sans compensation.

Il se pourrait bien que de plus en plus de monde refuse de travailler dans ces conditions. Tous ces gadgets ne remplaceront jamais un bon chef de projet, un e-mail clair et un bon traducteur. Et je ne vois quère plus simple que ça.

Notre plus gros problème, c'est qu'on peut trouver des traducteurs de toutes langues dans tous pays du monde. Maintenant le français, ça se traduit aussi bien au Vietnam, en Russie et en Afrique qu'en France, l'anglais, c'est dans le monde entier que se trouvent les traducteurs. Alors quand il y un traducteur qui regimbe, pas grave, on va chercher ailleurs, et probablement moins cher. Bon d'accord, la qualité s'en ressentira aussi probablement, mais encore faut-il que le client final remarque la qualité...

En tous cas, moi j'ai passé l'âge de gérer 50 mots de passe et d'apprendre un nouveau système tous les 4 matins parce que l'agence va économiser 3 petits jeunes et infogérer en Inde ou en Chine. Parce que c'est ça, l'enjeu. Pas la peine d'acheter du made in France d'un côté pour jouer le jeu de la dématérialisation intégrale de l'autre.

Moi itou, mais il y a de petits programmes pour çaicon_wink.gif

J'ai pourtant essayé de nombreux clients travaillant avec ces plates-formes, mais ça n'a jamais duré. Parce que je ne peux pas augmenter mes tarifs quand je veux, parce que le paiement est en retard et on n'y peut rien tant que le client n'a pas validé la traduction, parce que je passe 15 minutes à tout récupérer pour traduire 5 mots et que je ne peux pas changer ma min fee... Et puis il y a cette absence d'humanité qui devient pesante à la longue.

Je dirais même pire que l'absence d'humanité, c'est l'apparition de l'inhumanitéicon_wink.gif

Fort heureusement, ces usines à la pointe technologique ne représentent qu'une petite part de ce marché ultra-fragmenté et il reste possible de s'en détourner par principe pour s'intéresser à des clients qui comprennent ce qu'est un traducteur.

Sûr qu'il y a les très grandes agences, bien que ce ne soient pas toujours les pires... Il y en a une grande aux USA, connue de tous, qui s'est associé avec tout un tas de petites agences dans le monde entier. Depuis 3 mois, je reçois des propositions de ces petites agences, plusieurs aux Pays-Bas, une en Tchéquie, une en Espagne. Bon d'accord, on travaille toujours pour l'agence américaine, mais ces petites agences discutent moins les tarifs, les PM sont agréables à travailler avec, et sont plus enclins à arranger vos affaires.

L'agence dont je parle ici emploie 4 personnes en tout, la patronne et 3 autres. Pourtant ils ont pondu un "Portal" pour gagner quelques sous de plus. Ce n'est donc pas seulement une question de taille, mais de vision des choses.

Maintenant il faut livrer la traduction (à temps bien sûr), en deux versions, nettoyée et "sale" et puis la TM pendant qu'on y est.
Ah pour ça ils ont tout compris! Nous on fait plus de boulot et eux palpent plus... en étant payé de plus en plus tard

Trouver de nouvelles débouchées n'est pas chose aisée, même dans la combinaison NL-FR, pourtant les bons traducteurs dans cette combinaison sont rares. J'en vois la preuve à chaque relecture...

Elisabeth


 

Jacek Sierakowski
Belgium
Local time: 13:57
English to French
+ ...
@ Elisabeth Mar 25, 2013

Je cois que nous parlons de la même agence. Je ne fais plus de relectures pour eux. Et les PM des petites agences phagocytées commencent aussi à mégoter. Et puis il y a les experts en QM ou ISO, ne connaissant ni la langue source ni la langue cible, faisant des contrôles de qualité à la machine. Et ils viennent vous demander, 3 mois après la livraison du texte, pourquoi vous avez ajouté une virgule dans une phrase de 10 lignes, ou pourquoi vous avez ajouté un accent aigu au nom français d'un médicament.

 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Allongement des conditions de paiement.... et impuissance

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
WordFinder Unlimited
For clarity and excellence

WordFinder is the leading dictionary service that gives you the words you want anywhere, anytime. Access 260+ dictionaries from the world's leading dictionary publishers in virtually any device. Find the right word anywhere, anytime - online or offline.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search