Relecture payée à l'heure : faut-il compter les pauses ?
Thread poster: Isabelle Cluzel

Isabelle Cluzel  Identity Verified
France
Local time: 06:12
German to French
+ ...
Feb 24, 2014

Bonjour,

J'ai reçu hier après-midi (dimanche) une offre urgente de révision (correction plus ajout de segments de traductions, car le traducteur avait travaillé sur une vieille version de l'original et non sur la version la plus récente, comme il aurait dû). J'ai travaillé au final de 16h30 à 0h30 (échange de mails jusqu'à 1h du matin, bref un beau dimanche...). Je dois facturer par heure mais je ne sais pas si je dois compter les pauses ou compter les heures strictement passées devant l'écran...? Je facture d'habitude au mot, mais ici, c'est un cas trop compliqué... Des indications sur un éventuel tarif sont également bienvenues, car j'hésite étant donné qu'il s'agit d'un travail express et un dimanche soir.

Merci d'avance !


Direct link Reply with quote
 

Christophe Delaunay  Identity Verified
Italy
Local time: 06:12
Member (2011)
Spanish to French
+ ...
Pause ou pas pause Feb 24, 2014

Bonjour Isabelle,

Vous n'avez pas décidé d'un tarif avant de commencer le travail?
Normalement on ne compte que les heures passées devant l'écran. Il y a d'ailleurs des petits programmes qui permettent de suivre votre activités sur le PC.
Ensuite, tout dépend si votre tarif est "normal" ou plus que normal. Il y a 3 choses qui s'ajoutent: un dimanche + le soir + urgence. Pour ma part, j'appliquerais un plus global et j'oublierais les pauses, ou je pousserais un peu et j’inclurais les pauses (dans les limites du raisonnable bien sûr).
Cela dépend de votre relation avec le client


Direct link Reply with quote
 

Isabelle Cluzel  Identity Verified
France
Local time: 06:12
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
merci Feb 24, 2014

C'est la première fois que je travaille avec cette agence (basée aux Pays-Bas), donc il n'y a pas encore de relation. Nous n'avons pas fixé de tarif, elle m'a dit de facturer à l'heure, en soulignant que c'était dimanche et urgent et je suis censée envoyer ma facture, c'est tout. Au total, cela m'a pris 8h30, avec peut-être 1h30 de pauses (en étant généreux) au total...

Direct link Reply with quote
 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 06:12
Member
English to French
Pratique communément admise Feb 24, 2014

Facturer au temps "utile" passé, c'est-à-dire celui dont bénéficie le client. Ce dernier ne tire rien des pauses qu'on s'octroie pour manger, dormir ou promener le chien.
Et comme le relève Christophe, pour un travail de nuit le week-end sans préavis, le tarif horaire devrait être ajusté en conséquence.

Mais en l'absence d'accord préalable sur un tarif horaire soigneusement majoré, c'est délicat. Certaines agences estiment que 25 euros/heure est déjà abusif aux horaires de bureau et pourraient voir d'un mauvais oeil un tarif double ou triple.

Si tu poses cette question des pauses, c'est peut-être que tu as sous-estimé la valeur d'une soirée dominicale tranquille!

Philippe
Qui ne facture pas le temps d'écrire ce message au client en cours.

Edit: pour répondre plus précisément, quand je traduisais de la F1 à l'autre bout du monde ie réveil à point d'heure pour être aux taquets à la fin de la course, je majorais de 50% mon prix du mot source à l'agence, soit 0.126 euro/mot source pour amortir le prix du réveil.
En 2005. Il y a 9 ans.

[Edited at 2014-02-24 16:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 06:12
English to French
+ ...
pas de pauses payées - mais tarif urgence + week-end + nuit Feb 24, 2014

Ce n'est pas très correct de compter les temps de pause. Personnellement je ne tiendrais compte que des heures de travail effectif, dans lesquelles sont inclus les échanges de mail avec le client bien sûr.

Par contre, il faut tenir compte de différents suppléments :
urgence : prise en charge immédiate du travail
week-end : travail du dimanche
nuit : presque tout le travail a été fait en dehors des heures de bureau 9-18h

Chacun de ces suppléments est de l'ordre de 30 à 100% pris séparément, il reste à les combiner.

Penser à l'avenir : d'une part l'agence sait combien de temps a été passé en brut, d'autre part pour un autre travail éventuel elle demandera le tarif horaire normal. Autant lui présenter une facturation établie en toute transparence.


Direct link Reply with quote
 
Texte Style
Local time: 06:12
French to English
How long were the pauses? Feb 24, 2014

If you just made yourself a cup of coffee while continuing to ruminate a tough term, I would bill for that time.

If you stopped to watch a film, well no.

If you were interrupted by a quick phone call, I would count that time.

If you popped out for a quick breather because your head was spinning, I would count that too. My head only spins when I'm under pressure, so that counts as working time.

I basically bill the same way as the agency I used to work for, where we counted only in whole hours. So if I spent 6 hours on a project, interspersed with small interruptions, that counts as 6 hours. If a client wants to quibble over that, I equate that with clients trying to deduct the name of their company and a sprinkling of repeated sentences from the word count.

The software that tracks exactly how much time you spend on this or that can be interesting, but honestly, would a lawyer deduct a three-minute phone call from the hour he billed you? No.

Just as you would not then send in another bill for three minutes when the client rings up to check that the term you used was the correct one.


Direct link Reply with quote
 

EvaVer  Identity Verified
Local time: 06:12
Member (2012)
Czech to English
+ ...
De toute manière, il s'agira d'une estimation Feb 24, 2014

Il faut simplement que le nombre d'heures soit raisonnable. Un test simple pour dire si tel est le cas : calculer le prix à votre tarif à la page (au mot). On devrait arriver au même ordre de grandeur.

Direct link Reply with quote
 

Isabelle Cluzel  Identity Verified
France
Local time: 06:12
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
facture envoyée Feb 25, 2014

Merci à tous pour vos réponses, c'est toujours intéressant d'avoir l'avis de chacun sur ces questions. J'ai finalement opté pour une majoration de 50%, ils n'ont pas bronché - toujours difficile dans ces cas-là quand on ne sait pas où on met les pieds, avec une nouvelle agence notamment, on regrette souvent de ne pas avoir demandé plus...
@ nordiste : j'ai effectivement été transparente, merci de votre conseil pour l'avenir


Direct link Reply with quote
 
Texte Style
Local time: 06:12
French to English
English! Feb 25, 2014

je viens de me rendre compte que j'ai écrit en anglais, j'en suis désolée!

Direct link Reply with quote
 

Isabelle Cluzel  Identity Verified
France
Local time: 06:12
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Lol Feb 25, 2014

ce n'est pas grave, je comprends aussi l'anglais

Direct link Reply with quote
 
Sophie Thereau
France
Local time: 06:12
English to French
Il y a pause et pause ... Jan 23, 2015

Bonsoir,

Pour mettre un petit grain de sel dans la conversation :

Qu'est-ce qu'une pause exactement ? à quoi sert-elle ?

Réponse moins simpliste qu'il n'y paraît.

Lorsque vous donnez les horaires d'ouverture (sous-entendu d'accès quasi garanti à votre personne, par téléphone ou mail) à vos clients, potentiels ou non, sur votre site, en admettant que vous indiquiez 09h30-18h30 : cela signifie-t-il que vous serez, à chaque minute de cette fourchette horaire, engagée dans une activité productive ?

Non. il vous faudra bien manger, aller aux toilettes, vous faire un thé ou café, répondre au téléphone ou au mail ou les deux pour d'autres clients (en tous cas je vous le souhaite) etc., donc techniquement vous n'êtes pas disponible pendant l'intégralité du temps indiqué. Ce serait d'ailleurs intéressant, et peut-être que certains l'ont fait, de décompter sur une journée, une semaine, un mois ... le temps non exclusivement consacré à la production, pour parler "corporate".

Ce temps peut-il être considéré comme une pause ? A partir de combien de minutes d'affilée ? En fonction de quels besoins ?

Certaines entreprises, notamment les centres d'appels, obligent leurs employé-es à se connecter sur le téléphone qu'ils/elles utilisent pendant leur journée de travail (en entrant un identifiant perso du type code à 4 chiffres), puis à sélectionner leur disponibilité ou non, via un menu présent sur un écran du même téléphone. Dès qu'on se met en disponibilité, le téléphone sonne, avec obligation de répondre au bout de 2 sonneries/10 secondes. Pour aller manger, on choisit dans le menu du téléphone le type d'indisponibilité approprié, idem pour aller aux toilettes, etc.

C'est la version moderne de la pointeuse, en plus vicieux (tout est enregistré, donc susceptible d'être utilisé contre les salarié-es pour leur mettre la pression : "tu passes en moyenne 7,8 minutes pour chacune de tes pauses biologiques, alors que 5 minutes suffisent", etc.)

Pour un employeur, cela se comprend de ne pas vouloir payer les tire-au-flanc, mais avec ce système Big Brother n'est jamais loin, surtout si vous êtes intérimaire, mère célibataire ...

Le même système, à peu de choses près, arrive pour les freelance : certaines plateformes de mise en relation clients/freelances (notamment aux U.S.), imposent l'installation d'un logiciel de surveillance sur l'ordinateur de l'indépendant-e. En cas de mission facturée à l'heure, le mouchard effectue des captures d'écran toutes les 10 minutes et enregistre le fait que les touches du clavier aient été pressées et la souris utilisée.

La STASI n'aurait pas fait mieux.

Mon avis est que les pauses doivent être comptées et ce pour une bonne raison : elles permettent de rester productif/productive. Après un certain temps passé à traduire ou relire, notre attention diminue et nous sommes susceptibles de commettre des erreurs que nous n'aurions pas faites en étant pleinement concentrées. Travailler le ventre vide ou la vessie pleine n'est pas un gage d'efficacité maximale ... et faire un tour dehors, pendant 10 minutes ou un quart d'heure peut permettre de recharger suffisamment les batteries pour être plus efficace après, idem pour la pause café ou thé.

Le visionnage de l'intégrale du Seigneur des Anneaux (environ 9 heures en non-stop) serait évidemment exagéré dans ce contexte, mais nous ne sommes pas comme ça, je pense ^^

On l'oublie peut-être parfois, mais le grand avantage d'être freelance, c'est de disposer d'une richesse qui s'appelle le temps et notre plus grand défi est d'apprendre à l'utiliser à bon escient.

Mes deux centimes du vendredi soir.


Direct link Reply with quote
 

Andrea Halbritter  Identity Verified
France
Local time: 06:12
French to German
+ ...
Pas les pauses Jan 23, 2015

Bien sûr qu'on ne facture pas les pauses....

Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 06:12
Member (2007)
German to French
+ ...
Horaires et pauses Jan 25, 2015

Sophie Thereau wrote:

Lorsque vous donnez les horaires d'ouverture (sous-entendu d'accès quasi garanti à votre personne, par téléphone ou mail) à vos clients, potentiels ou non, sur votre site, en admettant que vous indiquiez 09h30-18h30 : cela signifie-t-il que vous serez, à chaque minute de cette fourchette horaire, engagée dans une activité productive ?
Je n'ai pas d'horaires d'ouvertures et ne me sens nullement obligée à une quelconque disponibilité, joignabilité ou obligation de prouver que je suis en "activité productive" et non pas en train de boire un thé. C'est moi le boss de ma boîte !

Pour les pauses, en ce qui me concerne les travaux à l'heure sont facturés en heures pleines (autrement dit toute heure entamée est due). Donc, que je compte ou pas une pause de 5 mn pour aller aux toilettes ou me faire un café, cela n'a aucune influence significative sur le total. Étant bien entendu que, même selon le principe heure entamée heure due, si je travaille 9 heures 05, je facturerai 9 heures et pas 10.
Évidemment qu'on ne compte pas les grandes pauses type déjeuner.

Tout cela pour moi se résume au prix pratiqué : franchement, si vous appliquez un tarif horaire suffisant, vous n'avez pas besoin de vous prendre la tête à savoir si vous comptez 5 mn de pause ou non.


Direct link Reply with quote
 
Sophie Thereau
France
Local time: 06:12
English to French
Pas de prise de tête Jan 26, 2015

Sophie, nous avons dit peu ou prou la même chose, mais de manière différente ... je ne me prends pas la tête pour savoir si 5 minutes à ne pas être sur mon PC doivent être décomptées ou non. Heureusement d'ailleurs, ce serait se préparer des nuits blanches, des nervous breakdowns ...

Direct link Reply with quote
 
xxxnrichy
France
Local time: 06:12
French to Dutch
+ ...
J'ai travaillé pour un avocat d'affaires Jan 26, 2015

et pas un tout petit (il travaillait pour des multinationales), dont les prestations se facturaient à plusieurs centaines euros de l'heure. Tous les jours il remplissait une fiche qui était ensuite traitée par la comptabilité et transformée en facturation. Bien sûr s'il travaillait quatre heures sur un dossier il n'enlevait pas un quart d'heure pour prendre un café ou pour aller aux toilettes ! Une réunion-déjeuner était du travail, un déjeuner normal non, aller faire une partie de foot avec ses confrères dans la cour du cabinet non plus bien sûr. Si je me rappelle bien la comptabilité avait différents taux pour les études, les réunions et les déplacements. Il y avait une secrétaire par avocat, et sa facturation devait aussi inclure le salaire de la secrétaire. Comme quoi le taux horaire doit vraiment tout comprendre : un certain temps administratif ou mort, et tous les frais. En ce moment je vois trop souvent des traducteurs appliquer un tarif horaire de 17 €, à moyen terme ce n'est pas faisable bien sûr.

Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Relecture payée à l'heure : faut-il compter les pauses ?

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search