Jeune freelance et mauvais payeurs
Thread poster: Aurore Gilson

Aurore Gilson
Belgium
Local time: 08:40
Russian to French
+ ...
Mar 31, 2014

Bonjour à tous,

Je me décide à rédiger un message sur ce forum car je perds espoir.

J'ai commencé mes activités de traductrice indépendante à l'été dernier, au sortir de mes études.
Au mois d'octobre, j'ai répondu à une offre parue sur un portail similaire. J'ai remporté le contrat et j'ai donc effectué plusieurs traductions pour cette agence entre octobre et novembre 2013 (avec des PO rédigés dans les règles de l'art).
Fin novembre 2013, j'envoie une facture de 965 euros, et c'est là que le bât blesse… Depuis, plus aucune nouvelle ! Jamais eu de réponse, j'ai beau les harceler, je ne vois pas mon argent venir. Dès que j'envoie un mail au coordinateur, je reçois une réponse automatique me notifiant qu'il est absent, je tombe systématiquement sur le répondeur. J'ai commencé à les harceler sur leur page Facebook, ils suppriment mes messages, donc ils sont bien vivants…

J'aimerais savoir quelles sont les voies de recours possibles… Il s'agit là d'un manque à gagner d'une valeur quasiment inestimable pour une freelance débutante…

Merci beaucoup pour votre aide,

Aurore

[Edited at 2014-03-31 14:58 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Nelia Fahloun  Identity Verified
France
Local time: 08:40
English to French
+ ...
Précautions d'usage Mar 31, 2014

Bonjour,

Avais-tu consulté le profil de ce client sur le Blue Board ou sur d'autres sites tels que Payment Practices ? On peut facilement se faire avoir au début par des clients qui sont des mauvais payeurs notoires si l'on ne sait pas comment vérifier ces informations.
Le fait de mettre une très mauvaise note sur le Blue Board (ou au moins d'indiquer au client qu'on va le faire) permet très souvent d'obtenir son dû.

Bon courage.

Nelia


Direct link Reply with quote
 

Aurore Gilson
Belgium
Local time: 08:40
Russian to French
+ ...
TOPIC STARTER
LWA de 2,5 Mar 31, 2014

Bonjour,

Merci pour votre réponse. À l'époque, je ne connaissais pas encore la Blue Board, mais j'avais consulté d'autres plateformes libres d'accès, lesquelles ne faisaient aucunement mention de cette agence. J'ai cherché depuis lors, et je ne trouve pas réellement d'avis négatif à leur sujet. Je viens de consulter la Blue Board ; l'agence est dotée d'une moyenne de 2,5/5.
Je constate par ailleurs qu'il a également posté des offres sur Proz.com.

Etant donné que mes deux factures n'ont pas été payées à terme échu, j'ai envoyé des rappels, ainsi qu'une mise en demeure, mais l'agence n'a jamais donné de suite. En fouillant un peu, j'ai trouvé le profil Facebook de la femme de mon contact avec cette agence, qui m'a baratiné que la boîte avait fait faillite et que son mari ne pouvait rien pour moi… Je n'y crois pas trop et j'aimerais réellement savoir ce que je peux faire pour récupérer cette somme (l'agence est située à Londres et je me trouve en Belgique)…

Je dispose de leur numéro de TVA mentionné sur le bon de commande. Existe-t-il un outil pour vérifier si cette société a été déclarée en faillite ? (Cette société se trouve donc à Londres.)

Merci encore !

Aurore


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 07:40
Member (2007)
English
+ ...
Presque mille euros ? Mar 31, 2014

Aurore Gilson wrote:
une facture de 965 euros

Il s'agit là d'un manque à gagner d'une valeur quasiment inestimable pour une freelance débutante…

Aie, aie, aie ! C'est une fortune ! Même si on n'est plus débutant(e), en freelance cela doit représenter beaucoup de travail, trop à perdre. On pourrait bien parler de la bonne gestion de risques, mais peut-être pas très utile ici, donc je me limite aux conseils de collection.

Jamais eu de réponse, j'ai beau les harceler, je ne vois pas mon argent venir. Dès que j'envoie un mail au coordinateur, je reçois une réponse automatique me notifiant qu'il est absent, je tombe systématiquement sur le répondeur. J'ai commencé à les harceler sur leur page Facebook, ils suppriment mes messages, donc ils sont bien vivants…

Alors, vous savez qu'ils existent. C'est bon. Tout dépend de votre définition de "harceler", mais une chose est claire - le non-paiement n'est pas toléré, mais ni le harcèlement, non plus. Il faut toujours rester poli mais ferme. Vous avez le droit d'être payé, et c'est un droit absolu en loi. Il faut éviter de se placer en mauvaise position - vous devez rester le "good guy".

D'abord, il faut vérifier si l'entreprise est toujours solvable. Vous ne donnez pas le pays mais les pays européens ont tous un registre de commerces, normalement disponible en ligne mais pas toujours gratuit. Rien ne vaut la suivre si l'entreprise a fermé la porte (sorry if that's scrambled French - I have a feeling it is).

Si l'entreprise est toujours en vie (pas seulement la page Facebook) vous devez suivre les phases nécessaires. Je ne connais pas les phases en Belgique mais celles en France, qui ont bien marché pour moi, sont :

1) Un mail de rappel, ou une série de mails demandant le paiement, dans un langage chaque fois plus soutenu, du cordial et amicale jusqu'à la froideur impersonnel.

2) Une mise en demeure, adressée au siège sociale et envoyé recommandé avec avis de réception. Le contenu peut se trouver sur le web, et cet avis deviendra une pièce justificative devant la cour.

3) Si aucun paiement à la date spécifiée, vous pouvez vous saisir la cour. Si c'est un client belge c'est probablement le recours le plus simple. Si le client se trouve à l'étranger c'est peut-être une bonne idée de demander à un avocat spécialisé d'adresser une deuxième mise en demeure, sur papier à lettres à en-tête en relief avec tous ses tampons. Vous devez payer pour cela, qui donne un message très fort à vos clients : vous les suivront jusqu'au bout !

4) Pour un client belge, vous pouvez saisir le tribunal de petite instance ; dans un pays membre de l'UE vous pouvez vous adresser à la procédure simplifiée en surfant ici : https://e-justice.europa.eu/content_monetary_claims-40-en.do (pas disponible en français aujourd'hui) ; pour un client hors de l'UE, il faut consulter un avocat spécialisé ou une entreprise de recouvrement qui opère dans le pays du client.

P.S. je vois vos nouvelles mais je vais laisser les infos ci-dessus plutôt que supprimer le tout. Pour le numéro TVA, vous devez vérifier si cela existe sur la base de données : http://europa.eu/youreurope/business/vat-customs/check-number-vies/index_fr.htm


Modifié pour ajouter un lien très utile : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_company_registers#France

[Edited at 2014-03-31 16:19 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Carola BAYLE  Identity Verified
France
Local time: 08:40
Member (2005)
German to French
+ ...
Veux-tu nous donner le nom de l'agence Mar 31, 2014

Peut-être que quelqu'un parmi nous les connaît déjà ? A savoir qu'il y a des agences qui sont spécialisées dans ce genre de "truc", ils cherchent de préférence des novices et les font travailler jusqu'à ce que ceux-ci insistent pour réclamer leur dû. Alors, ils jouent aux abonnés absents et cherchent d'autres "naïfs".
Courage


Direct link Reply with quote
 

Yolanda Broad  Identity Verified
United States
Local time: 02:40
Member (2000)
French to English
+ ...

MODERATOR
Attention - ne pas nommer les donneurs d'ordre dans les forums Mar 31, 2014

Si on a une mauvaise expérience avec un donneur d'ordre, veuillez bien employer le Blue Board, pas les Forums.

«Pour indiquer la vraisemblance d'une autre coopération avec un donneur d'ordre précis, les utilisateurs du site doivent utiliser le Blue Board de ProZ.com.» http://fra.proz.com/siterules/forum/8#8


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Jeune freelance et mauvais payeurs

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search