Être indépendant en France vs "autónomo" en Espagne
Thread poster: Alice Berrou

Alice Berrou  Identity Verified
France
Local time: 04:55
English to French
+ ...
Jul 26, 2014

Bonjour,

Nouvelle sur le forum, je suis actuellement en stage de fin d'études dans une entreprise de services linguistiques (Master) à Barcelone.
J'ai fait mes études en France.
Mon stage en traduction, révision et post-édition prend fin en septembre prochain et l'entreprise dans laquelle je l'effectue m'a fait une offre alléchante, c'est-à-dire qu'elle me propose de m'installer en temps qu'"autónoma" et de m'envoyer du travail.
J'en ai parlé à mes profs, qui ne m'encouragent pas du tout, me disant que commencer dès la fin de mes études une activité en indépendant était difficile et risqué, toute entreprise me proposant des traductions n'étant jamais un client sûr.
Ils ont sans doute raison mais je vois cette proposition d'un autre œil, comme une opportunité qui s'offre à moi d'évoluer et de me "faire ma place" dans le monde de la traduction.
D'autant plus que je n'ai d'autre expérience que ce stage et un autre de trois mois effectué il y a deux ans, que cette entreprise a un gros client nécessitant tous les mois des traductions de l'espagnol vers le français et qu'elle me propose de me former en traduction médicale en parallèle.

Tout d'abord, j'aimerais avoir des avis de professionnels sur ma situation : qu'en pensez-vous ? Est-ce trop risqué, comme me le disent mes profs ?

Ensuite, j'aimerais savoir, selon vous, s'il vaut mieux que je m'enregistre en temps qu'indépendante sous le statut d'auto-entrepreneur en France ou d'"autónoma" en Espagne.
Je connais très peu tout ce qu'impliquent ces deux statuts, leurs avantages, leurs inconvénients, ce que je cotise dans chacun des cas, les conséquences sur ma future retraite (très lointaine, mais tout de même à prendre en compte), ce qui se passe en cas d'inactivité, si je peux changer de l'un à l'autre si un jour l'envie m'en prend, et si je peux vivre dans un autre pays que celui où je suis enregistrée (si je peux exercer en Espagne en étant enregistrée en France ou déménager vers d'autres pays dans les prochaines années en conservant mon statut).

Si vous avez des informations à propos de toutes mes interrogations, je serai ravie ! Me lancer dans cette aventure me paraît une perspective tant angoissante qu'excitante (peut-être un peu plus excitante qu'angoissante !) et je voudrais surtout peser le pour et le contre avant de prendre une décision, sans m'arrêter à l'avis de mes profs.

Merci beaucoup d'avance pour votre aide et n'hésitez pas à compléter avec des éléments auxquels je n'aurais pas pensé.

Alice


Direct link Reply with quote
 

Catherine De Crignis  Identity Verified
France
Local time: 04:55
Member (2012)
English to French
+ ...
Bien s'informer Jul 26, 2014

Bonjour,

Une manière de simplifier vos nombreuses questions serait de vous demander combien de temps vous pouvez vous permettre de vivre avec un seul client, si client il y a.

Être à la merci d'un seul client n'est de toute façon pas souhaitable et il vous faudrait trouver d'autres clients fiables et rentables assez rapidement, or cela prend du temps.

Que trouvez-vous d'alléchant dans cette "offre" ? L'entreprise s'engage-t-elle en bonne et due forme à vous
fournir tel volume d'affaire pendant tant de temps (je n'y crois pas) ?

Avant de songer à vous installer à votre compte, vous devez vous renseigner sur les différents statuts et surtout être certaine de vouloir prendre le risque, car risque il y a forcément.

Que se passe-t-il en cas d'inactivité ? C'est très simple : zéro euro d'encaissé.

Pour le pays, il faut résider là où l'on travaille en tant qu'indépendant.

Pour la retraite, ne pas rêver, quel que soit le scénario.

D'autres sont sans doute mieux renseignés que moi, mais autant que je sache les agences espagnoles ne sont pas réputées pour leur générosité envers les traducteurs indépendants. Qu'en est-il de l'agence en question ?
Question à se poser d'autant plus sérieusement si vous décidez de vous installer en France, où le coût de la vie est plus élevé.

Beaucoup de questions à se poser et de recherches à faire avant de franchir le pas.

Je ne connais pas la partie hispanophone de ProZ, mais en fouillant bien dans le forum francophone et les forums anglophones, vous trouverez pas mal d'informations utiles pour commencer à réfléchir.

Bonne réflexion et bonne continuation à vous,

Catherine


Direct link Reply with quote
 

Juan Jacob  Identity Verified
Mexico
Local time: 21:55
French to Spanish
+ ...
Vous êtes débutante et... Jul 26, 2014

"l'entreprise dans laquelle je l'effectue m'a fait une offre alléchante, c'est-à-dire qu'elle me propose de m'installer en temps qu'"autónoma" et de m'envoyer du travail."

Et vous vous posez des questions ?

¡Adelante!

Pour le reste, aucune idée.


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 04:55
English to French
+ ...
indépendant = entrepreneur Jul 27, 2014

Les conseils de Catherine sont excellents. Voici d'autres pistes de réflexion.

Premier point point : l'auto-entrepreneur doit être professionnellement domicilié en France. En clair il faut enregistrer son activité en France - ça peut être l'adresse de tes parents pour commencer si tu es hébergée chez eux. Évidemment rien ne t’empêche de voyager ou de passer six mois de l'année en Espagne.

Les profs ne sont pas forcément les mieux placés pour juger : ils ont une réelle sécurité d'emploi et ont souvent du mal à s'imaginer ce que signifie être indépendant - sauf si ce sont eux-mêmes des indépendants aussi.

Débuter comme indépendant : pourquoi pas ? d'ailleurs, as-tu d'autres opportunités ? Dans l'idéal, travailler un an ou deux comme salarié permet de mieux appréhender le métier, mais les jobs sont rares.
Un seul client, qui plus est une agence, ce n'est pas assez pour vivre. Si le gros client de l'agence en question va voir ailleurs, l'agence te laissera tomber du jour au lendemain. Donc pourquoi pas pour commencer, mais il faut dès le début chercher d'autres clients, d'autres agences, et parfois savoir dire non pour ne pas se retrouver à travailler à 100% pour un unique client qui ne te laisse plus de temps pour prospecter.

Si cette agence a vraiment besoin de toi à temps plein ... qu'elle t'embauche comme salariée ! C'est la seule offre alléchante que je connaisse. Tout le reste ne sera que des promesses. Attention aussi aux contrats à sens unique, du genre le traducteur s'engage à être disponible ... mais l'agence ne s'engage pas à fournir un certain volume minimum payé quoi qu'il arrive.

Notre collègue Les Piles Intermédiaires a écrit récemment un excellent article sur "Comment perdre un client (ou : la traduction indépendante, c'est un peu Dallas). L'idée n'est pas de te faire peur mais de prendre conscience qu'il faut impérativement toujours chercher de nouveaux clients, même (et surtout) quand on a du travail.
http://lespilesintermediaires.blogspot.fr/

Dans tous les cas c'est à toi de décider, c'est d'ailleurs le propre de l'entrepreneur : prendre ses propres décisions et les assumer.

Un peu de lecture pour terminer.
Sur l'auto-entrepreneur http://www.lautoentrepreneur.fr/

Bon courage !


Direct link Reply with quote
 

Corinne Jeannet  Identity Verified
France
Local time: 04:55
Member (2009)
English to French
+ ...
Contrato 'TAED' Jul 27, 2014

Alice Berrou wrote:
l'entreprise dans laquelle je l'effectue m'a fait une offre alléchante, c'est-à-dire qu'elle me propose de m'installer en temps qu'"autónoma" et de m'envoyer du travail.


Bonjour Alice,

J'ai passé plusieurs années en tant que "autónoma" en Espagne avant de revenir en France exercer en libéral l'an dernier.

En complément aux commentaires très justes de nordiste et de Catherine, ce que propose l'entreprise peut toutefois être intéressant pour débuter s'il s'agit d'être "trabajador autónomo economicamente dependiente" (TAED), auquel cas il faut absolument un contrat. Ce lien résume ce statut :
http://www.infoautonomos.com/informacion-al-dia/seguridad-social/trabajadores-autonomos-economicamente-dependiente/
et le lien officiel:
https://sede.sepe.gob.es/contenidosSede/generico.do?pagina=proce_ciudadanos/info_TAED.html

Sinon, tous les risques reposent sur vous : ils vous donneront du travail, mais uniquement s'ils en ont... et à quel prix ?!

Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas qu'en indépendant, on n'a pas de congés payés et des charges professionnelles (ordinateur, logiciels, papier, formations, adhésions, honoraires du 'gestor' = le comptable, etc.).
Il ne faut donc surtout pas comparer un salaire avec le chiffre d'affaires potentiel, et bien tout prendre en compte pour évaluer combien on gagnera.

Sur le plan administratif, le système espagnol est plutôt simple et clair.
Etre autónomo implique une charge fixe de sécurité sociale de 250€/mois environ, quel que soit le chiffre d'affaires (réduite à environ 170€ pendant 1 à 2 ans quand on est une femme de moins de 35 ans, si cette mesure est encore en vigueur - renseignez-vous).
Tous les trimestres, outre la TVA encaissée, vous devez verser à Hacienda (Trésor Public) 20% du résultat net (chiffre d'affaires moins charges déductibles, qui comprennent la cotisation Sécu).
C'est tout. Selon vos revenus globaux, un ajustement d'impôts est fait l'année suivante lors de la déclaration de revenu (remboursement de trop-perçu ou complément à verser).

En France, le statut auto-entrepreneur ne permet pas de déduire les charges, et celui de libéral est bien plus lourd administrativement et au niveau des cotisations minimum...
Aucun ne s'applique à vous de toutes façons si vous êtes basée à BCN.

Réfléchissez-bien !


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 03:55
Member (2007)
English
+ ...
Où voulez-vous vivre ? Jul 27, 2014

Alice Berrou wrote:
J'en ai parlé à mes profs, qui ne m'encouragent pas du tout, me disant que commencer dès la fin de mes études une activité en indépendant était difficile et risqué, toute entreprise me proposant des traductions n'étant jamais un client sûr.

Ils ont quelle autre proposition ? Traducteur salarié est un animal rare. Être indépendant n'est pas sans risque, c'est vrai, mais c'est la vie.
cette entreprise a un gros client nécessitant tous les mois des traductions de l'espagnol vers le français et qu'elle me propose de me former en traduction médicale en parallèle.

Un client ne suffit pas - il faut en chercher d'autres dès le premier jour - mais c'est mieux que commencer avec zéro clients. Toutefois, une agence va vous former en tant de traductrice médicale ? Hmmm...
Alors, commencer avec un client est meilleur que commencer avec zéro clients.
Je connais très peu tout ce qu'impliquent ces deux statuts, leurs avantages, leurs inconvénients, ce que je cotise dans chacun des cas

Où voulez-vous vivre ? Personnellement c'est la question la plus importante. Vous parlez de votre vie entière, pas des vacances. Vivre où vous n'êtes pas contente serait une abomination, à mon avis.

Si vous commencer en France, en AE, vous trouverez que hyper simple comme statut : vous payerez 21.n% de vos revenus en cotisations et impôts, presque immédiatement. Zéro euros est le minimum cotisation. C'est bon pour la première année mais il y a beaucoup de limitations sur ce statut et ce n'est pas à vie. Une ou quelques années plus tard vous aurez un statut plus compliqué et plus lourd.

Si vous travaillez en Espagne vous travaillerez toujours en tant d'autonomo, qui implique 280€ minimum par mois en cotisations (hausse récente) + impôts.

Comme les autres ont dit, vous devez être résidente du pays, mais vous pouvez travailler pendant vos "vacances" ailleurs. Mais rien ne vous oblige de travailler uniquement avec des clients résidents de votre pays. Loin de cela. Quand j'ai déménagé de la France en Espagne (de AE en autonomo), je n'ai perdu qu'un seul client et en tout cas ils habitent partout dans le monde. Jusqu'à ce jour, après deux ans en Espagne, je n'ai facturée que 30€ à un client ici car les agences espagnoles ne paient pas beaucoup.


Direct link Reply with quote
 

Alice Berrou  Identity Verified
France
Local time: 04:55
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci ! Jul 28, 2014

Merci pour toutes ces réponses, je ne pensais pas en recevoir tant !

Je ne connaissais pas le contrat "trabajador autónomo economicamente dependiente", qui me paraît fort intéressant et adapté à mon cas. J'en parlerai à ma responsable, merci pour cette information !

Corinne Jeannet :
"Etre autónomo implique une charge fixe de sécurité sociale de 250€/mois environ, quel que soit le chiffre d'affaires (réduite à environ 170€ pendant 1 à 2 ans quand on est une femme de moins de 35 ans, si cette mesure est encore en vigueur - renseignez-vous)."
--> Oui, c'est 52€ les six premiers mois, 128€ les six suivants et 179€ les 18 mois restants. Ce qui me paraît une marge de sécurité raisonnable.

Je suis jeune et ne compte pas décider de m'installer dans un pays en particulier, j'aimerais rester à Barcelone peut-être 2 ou 3 ans, puis vivre dans un pays de mon autre langue de travail, l'anglais, ou pourquoi pas ailleurs... c'est pourquoi je posais la question du lieu de résidence et du lieu d'exercice, me demandant si les régimes étaient flexibles à ce niveau...

Je vais bien réfléchir à tout cela, merci à tous et si certains veulent témoigner, me parler de leur expérience, j'en serai ravie !

Alice


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Être indépendant en France vs "autónomo" en Espagne

Advanced search






SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »
SDL Trados Studio 2017 only €495 / $595
Get the cheapest prices for SDL Trados Studio 2017 on ProZ.com

Join this translator’s group buy brought to you by ProZ.com and buy SDL Trados Studio 2017 Freelance for only €495 / $595 / £425 / ¥70,000 You will also receive FREE access to Studio 2019 when released.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search