Quel statut pour un « traducteur itinérant » ?
Thread poster: Robin Dufaye

Robin Dufaye  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member
Spanish to French
+ ...
Sep 8, 2014

Bonjour,

Je suis actuellement autoentrepreneur résidant en France et je vais dépassé le seuil des 34900€ cette année. Ayant démarré mon activité il y a tout juste un an et n'ayant que 27 ans, je suis un peu dépassé par les démarches administratives qu'impliquent le passage au régime réel.
J'ai eu un entretien aujourd'hui avec un expert comptable qui m'a conseillé de passer au régime « travailleur indépendant » profession libérale ou BNC. D'après lui, ce régime permet de ne payer qu'environ 35% de cotisations et est le plus adapté à ma situation.
Je pensais plutôt m'orienter vers une EURL mais le comptable m'en a dissuadé en invoquant des démarches administratives plus lourdes et des cotisations plus importantes liées à ce régime.
Jusqu'ici tout va bien, à part le montant des prestations annuelles du comptable qui s'élèvent à 1300€. Ce n'est pas ma question principale mais pensez-vous que je devrais trouver un comptable moins cher ?

Enfin et je rentre dans le vif du sujet, je souhaite réaliser mon rêve et voyager tout en maintenant mon activité : louer des appartements au mois avec connexion Internet et changer de destinations (de pays aussi) assez fréquemment. Le comptable m'a expliqué qu'il est illégal d'être domicilié fiscalement en France si je réside plus de 6 mois par an à l'étranger, ce qui serait mon cas. Alors que faire, quel statut adopter afin de travailler et payer mes cotisations de façon honnête ?

J'ai parcouru le forum et je n'ai trouvé aucune réponse à ce sujet, merci d'avance pour vos réponses !

Cordialement,
Robin


Direct link Reply with quote
 

Dorothee Rault  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member (2007)
French to German
+ ...
Passage au régime réel Sep 9, 2014

Bonjour Robin,

Je suis passée il y a deux ans du statut d'autoentrepreneur au régime réel. Franchement, les démarches ne sont pas si terribles que cela. Tout vient en fait en douceur; mais c'est vrai aussi que les factures montent et qu'il est important de ne pas se fier aux premiers relevés reçus de URSSAF ou de la CIPAV (c'est après deux ou trois ans que tu connais le montant réel) et de mettre l'argent de côté...

Concernant les frais du comptable: Tu peux les réduire si tu fais ta comptabilité toi-même. Tu peux pour cela suivre les cours des ARAPL (Associations Régionales Agréées de l'Union des Professions Libérales) auxquelles tu devais adhérer (autour de 200 Euro) pour bénéficier d'une réduction d'impôt de 25 %.

Par ailleurs, tu pourrais te renseigner auprès d'elles concernant ta question sur le "traducteur itinérant". Mais quelle vie de rêve:).

Dorothee


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 13:41
Member (2007)
English
+ ...
Votre comptable a le bon scenario ? Sep 9, 2014

Si vous passez plus de la moitié de l'année dans un autre pays vous devez y devenir domicilié fiscalement. Mais si vous visitez plusieurs autres pays pendant l'année cela ne s'applique pas. Vous devez être domicilié quelque part donc pourquoi pas en France.

Direct link Reply with quote
 

Colin Smith  Identity Verified
France
Local time: 14:41
French to English
Non-dom Sep 9, 2014

Si réellement vous arrivez à passer moins de 6 mois dans chaque pays, et vous minimalisez vos liens avec la France (fermer compte bancaire/téléphone portable...la principe de 183 jours/an ne s'applique plus comme avant) vous avez beaucoup d'options en ce qui concerne votre statut fiscal. Ca serait de la folie de se domicilier dans un pays "high-tax" comme la France si on n'y vit pas, et ne bénéficie pas des prestations santé etc..

J'ai un ami qui va se domicilier au Portugal pendant un an, il parait que la fiscalité y est très avantageuse. Normalement il est domicilié fiscalement à Dubai, et en plus il a le statut de "Non-Dom" en angleterre (il paie un forfait chaque année, quoique soit le niveau de ses revenus).

Donc il existe des solutions. Ca vaut le cout de consulter un expert dans ces circonstances.


Direct link Reply with quote
 

Robin Dufaye  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Sep 10, 2014

pour tous vos conseils,

J'ai appelé l'ARAPL mais il est trop tard pour m'inscrire cette année, je verrais donc pour l'année 2015, merci pour l'info Dorothée !

Concernant le choix du statut, je vais contacter d'autres comptables pour être certain du statut me convenant le mieux.

Pour ce qui est du voyage, je vais d'abord me domicilier en France et je verrai par la suite, étant donné que je vais dépasser le seuil en septembre je crois qu'il y a urgence, j'ai d'ailleurs annoncé aux agences avec qui je travaille que je mets leurs factures en attente jusqu'au changement de statut.

Encore merci !


Direct link Reply with quote
 
Maéva Orsi  Identity Verified
France
Local time: 14:41
English to French
+ ...
Vie de traducteur itinérant Oct 7, 2014

Bonjour Robin,

Je reviens sur le sujet et notamment par rapport à votre statut de traducteur itinérant.
En fait, le plus simple serait de conserver une adresse fiscale en France tout en voyageant un peu partout tout au long de l'année. Au moins pour commencer les premières années. C'est ce que j'ai fait pendant deux ans à peu près. Je m'étais domiciliée chez mes parents tout simplement, qui ont déclaré aux impôts m'héberger à titre gratuit. Après, l'Etat n'est pas censé savoir où vous vivez le reste de l'année, et vous êtes libre de voyager où bon vous semble, de revenir chez vos parents de temps en temps, d'autant plus que vous risquez d'être hébergé de manière plus ou moins officielle (sous-location d'appartement notamment).
On ne sait jamais de quoi demain sera fait, les personnes que vous allez rencontrer, tout peut changer du jour au lendemain. Donc inutile, je pense, de vouloir se domicilier à tout prix dans un pays particulier alors que si ça se trouve, dans deux ans votre seul souhait sera de revenir vivre en France. Profitez bien en tout cas !


Direct link Reply with quote
 

Robin Dufaye  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Une nouveauté Dec 16, 2014

Bonjour,

Encore merci pour vos conseils, d'après vous et le comptable, il est plus simple de rester domicilié en France, même si les charges sont assez importantes. Je pense donc suivre ces conseils. La question du voyage devient donc secondaire quant au choix du statut.

Je souhaite maintenant m'associer avec ma compagne. Je refuse souvent des offres de traductions car je ne peux pas à moi seul assumer cette charge de travail et elle semble avoir toutes les qualités requises pour être une bonne traductrice. L'idée étant quelle puisse ainsi bénéficier de mon « réseau ». Libres à nous de partir une fois que tout sera en place.

Le but n'est pas de créer une agence, l'idée est plutôt de conserver une structure assez légère.
Avez-vous des conseils à me donner sur le statut à choisir?

Merci d'avance!
Robin

[Edited at 2014-12-16 21:32 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member (2007)
German to French
+ ...
Société Dec 16, 2014

Concernant le statut, si vous êtes deux, il me semble que c'est forcément une société, donc forcément pas léger. Mais ton comptable sera le mieux placé pour te renseigner !

[Modifié le 2014-12-17 14:14 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Robin Dufaye  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Sophie, Dec 16, 2014

je vais voir un comptable demain, je voulais avoir un deuxième avis!

[Edited at 2014-12-16 21:38 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Claire Dodé  Identity Verified
France
Local time: 14:41
German to French
deux indépendants ou une société ? Dec 19, 2014

Je crois qu'on peut tout à fait rajouter dans ses CGV que l'on travaille avec une autre personne et la nommer.
Prévenir les clients, et on prend le travail, on le fait à deux, et on le rend. La personne qui le livre le facture et est responsable de la qualité de la livraison devant les clients.

Choisir ou non d'être en société dépend des avantages et inconvénients de chacun des statuts.
Par exemple : rsi, cipav, mutuelle, ass. resp. prof., ass. revenu de remplacement/indem. jour., etc. - quelle différence selon que l'on est en société ou que l'on est deux traducteurs indépendants travaillant ensemble ?


Direct link Reply with quote
 

hduverle  Identity Verified
Local time: 08:41
Member (2004)
English to French
+ ...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Dec 27, 2014

Ma première question sera : avez-vous clairement défini votre projet ? L'internet et la mondialisation du métier permettent parfaitement de voyager, de travailler quelque temps dans un pays d'Asie, d'Amérique ou d'Europe. encore que dans le dernier cas, les questions de fiscalité deviennent prépondérantes.
La vie nomade impose, même jeune, de penser à deux choses : (1) une assurance santé de qualité et (2) la constitution d'économies en lieu sûr mais facilement accessibles en cas de besoin, c.-à-d. de coup dur. Le reste tient dans un ordinateur portable résistant, un site internet avec possibilité de stockage externe, etc. Bref, de la technique pour la sécurité.
Pour ce qui est du statut, la constitution d'une société impose des contraintes relativement lourdes (comptabilité et fiscalité) notamment en France, mais avec une tendance à l'harmonisation dans la zone Euro. Le droit anglais ou d'inspiration anglaise, par exemple Hong Kong et bien d'autres endroits ont une vue beaucoup plus pragmatique. On gagne de l'argent, on le déclare, on paie des impôts. Point.
Travailler en couple comme deux indépendants dans ces conditions ne pose pas de problèmes majeurs. Le client, toujours informé de la collaboration, recevra une facture qu'il paiera rubis sur l'ongle et "l'associé" facturera sa part de travail au principal partenaire. Écritures comptables sans plus (enfin, si, avec chèque ou virement nominatif à la clef). Chacun sa déclaration de revenus professionnels.
Dans ce genre de situations, l'Angleterre offre beaucoup plus de souplesse que la France, mais on peut citer Malte, Chypre...
Reste aussi à choisir une bonne banque qui sait ce que signifie le mot international... et petite entreprise.
Mais avant tout... définir noir sur blanc votre projet ! Et bonne chance.


Direct link Reply with quote
 

Robin Dufaye  Identity Verified
France
Local time: 14:41
Member
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci pour vos réponse! Dec 28, 2014

Je suis allé voir un comptable qui m'a recommandé de monter une SARL, cela permettrait de payer 45% de cotisations.

L'assurance santé est importante, en ce qui concerne la banque je pensais rester chez la CE et utiliser Western Union en cas de pertes de carte bleu, ou peut-être Skrill (il faut que je creuse la question).

Se domicilier dans un autre pays où la fiscalité est simple et moins lourde est attirant, mais je suppose que cela implique de bien connaître le pays et de louer un bureau afin d'y avoir une adresse.
En cotisant dans un autre pays et même étant jeune, il y a aussi la question de la retraite à se poser.
Je vais dans un premier temps rester déclaré en France et changer de statut vers mars-avril. Je verrai par la suite si je peux être déclaré dans un autre pays.

Quant au fait de s'associer, d'après le comptable, il y a plusieurs options: ma compagne peut prendre le statut autoentrepreneur (qui est très bien pour démarrer) et me facturer sa part de travail. Le problème est que si je facture au client 100 €, pour des raisons comptables, elle ne pourra toucher qu'environ 60€ (selon le comptable), mon but n'est pas de faire du bénéfice sur son travail et pour elle cela reviendrait à ne toucher que 60% du tarif proposé par le client, ça ne vaut pas forcément le coup (selon le tarif, d'autant plus qu'elle devra à son tour cotiser à l'URSSAF.

Une autre possibilité est de lui faire un contrat, mais ça ne me plairait pas non plus d'être son « patron » et il faudrait gérer le temps de travail dans une activité qui exige pas mal de flexibilité.

La dernière solution proposée par le comptable est que nous soyons tous les deux gérants, il faudra donc s'impliquer tous les deux au même degré dans la société.

Nous devons encore en discuter, mais je crois que c'est la dernière solution que nous choisirons.

Par ailleurs, j'ai vu qu'il existe des services sur Internet de « courrier numérique», pour environ 40 € par mois ces entreprises réceptionnent et transmettent le courrier par voie numérique.

Bref, pas mal d'éléments à prendre en compte
Merci encore pour vos commentaires.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Quel statut pour un « traducteur itinérant » ?

Advanced search






Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search