Quel statut choisir pour traducteur?
Thread poster: ilaryme
ilaryme
France
Local time: 12:16
French to Italian
+ ...
Mar 10, 2015

Bonjour,
J'aimerais me lancer dans la traduction à temps plein en France (français vers italien) mais je ne sais pas quel statut pourrait me convenir le mieux pour payer le moins de cotisations sociales possibles et les moins d’impôts. J'ai vu que les traducteurs inscrits à l’URSSAF payent beaucoup plus que ceux qui dépendent de l'AGESSA. Est-ce qu'il faut faire exclusivement des traductions littéraires pour être dépendent de l'AGESSA? En voyant les cotisations qui chargent sur les travailleurs indépendants je me demande aussi si ce n'est pas mieux d'être en portage salarial et garder le statut de salarié. Actuellement je suis demandeur d'emploi. Je demande des conseils aux traducteurs expérimentés qui sont passés par là. Merci beaucoup par avance de vos réponses!


Direct link Reply with quote
 

Thomas T. Frost  Identity Verified
Germany
Local time: 12:16
Member (2014)
French to Danish
+ ...
Agessa pour le auteurs et traducteurs de leurs œuvres Mar 10, 2015

https://www.agessa.org/getpage_Questions-frequentes-concernant-les-auteurs_83,92,.html :

"Puis-je exercer une activité de travailleur indépendant tout en étant affilié à l’AGESSA ou adopter en tant qu’auteur le statut d’ "auto-entrepreneur" ?"

"La perception de droits d’auteur et l’affiliation à l’AGESSA sont compatibles avec toutes autres activités professionnelles. Le statut d’ "auto-entrepreneur" peut concerner des activités artistiques (auto-édition, prestation de services…) mais il ne vise pas vos activités d’auteur. Les revenus d’auteur ne relèvent pas du régime de l’ "auto-entrepreneur". Si vous avez un statut de travailleur indépendant ou d’auto-entrepreneur pour certaines de vos activités, il vous faudra cotiser également au RSI."

https://www.agessa.org/getpage_Les-activites-concernees_46,,.html :

"LES ACTIVITÉS CONCERNÉES"

"L’AGESSA assure l'affiliation au régime général de la Sécurité Sociale des artistes auteurs exerçant l’une des activités suivantes :"

"1- Branche des écrivains"

"- auteurs de livres, brochures et autres écrits littéraires et scientifiques (ce qui exclut les textes à caractère publicitaire ou promotionnel et de communication)
- auteurs de traductions, adaptations et illustrations des œuvres précitées
- auteurs d'œuvres dramatiques et de mises en scène d'ouvrages dramatiques, lyriques et chorégraphiques
- auteurs d'œuvres de même nature enregistrées sur un support matériel autre que l'écrit ou le livre (tel que disque, cassette, CD-Rom, réseau câblé), auxquels sont rattachés les auteurs de logiciels exerçant leur activité à titre indépendant"

Donc, les traductions littéraires passent par Agessa et toute autre traduction par le régime fiscal choisi en tant que profession libérale selon le travail que vous faites. C'est fortement conseillé de commencer avec le système d'auto-entrepreneur pour éviter les complexités et les cotisations minimales des charges sociales.

Attention à la taxe CFE qui est une taxe sur l'immobilier utilisé par toute entreprise. Même si vous travaillez chez vous, et même si vous gagnez 0 en tant qu'auto-entrepreneur, on vous demande de payer un montant minimal de CFE, et vous n'aurez aucune réduction de votre taxe d'habitation correspondant à la surface professionnelle.

Attention aussi que sauf si vous gagnez votre vie assez bien en tant qu'auto-entrepreneur, les cotisations de retraite de base et complémentaire que vous obligé(e) de payer (elles font partie du taux unique) ne vous donnent aucun droit de bénéficier d'une retraite ; ces cotisations ne bénéficieront qu'aux autres.


Direct link Reply with quote
 

Romain Boisnault  Identity Verified
France
Local time: 12:16
Member (2012)
English to French
+ ...
Plusieurs possibilités Mar 10, 2015

Bonjour,

vous pouvez à la fois dépendre de l'Agessa et de l'URSSAF : vos traductions littéraires avec l'Agessa, et les autres avec l'URSSAF.

Concernant le choix du statut, je vous conseille également de commencer en tant qu'auto-entrepreneur. En outre, étant actuellement sans emploi, vous pouvez bénéficier de l'ACCRE (réduction des cotisations). Vous passerez ensuite en profession libérale une fois le plafond de chiffre d'affaires annuel dépassé (et ça vient très vite...), et là, bonjour les charges ^^

Concernant le portage salarial, je ne peux pas me prononcer, étant donné que je n'y connais absolument rien du tout, désolé.

Une autre solution, une fois que vous aurez bien développé votre activité, consiste à « sortir » du RSI et de l'URSSAF, ou d'installer votre siège social à l'étranger ; à vous de faire les calculs le moment venu.

En espérant vous avoir aidé(e),

Romain


Direct link Reply with quote
 
ilaryme
France
Local time: 12:16
French to Italian
+ ...
TOPIC STARTER
Statut auto-entrepreneur Mar 10, 2015

Merci Romain.
Vous aussi me conseillez le statut d'auto-entrepreneur avec un plafond annuel de 32 900 euros. J'ai l'impression que c'est beaucoup 32 900 euros mais j’espère le dépasser vite comme vous dites. Merci encore pour votre aide Romain.

[Modificato alle 2015-03-10 19:05 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Andrea Halbritter  Identity Verified
France
Local time: 12:16
French to German
+ ...
Portage salarial et coopératives à l'emploi + CA Mar 10, 2015

Le portage salarial ou une coopérative à l'emploi prennent environ 10 % sur votre chiffre d'affaires (certaines sociétés moins, mais faut les trouver...). Ce statut peut être valable si vous avez beaucoup de dépenses (communication, déplacements...) ou que vous comptez proposer de la gestion de projet par ex. Les coopératives à l'emploi accompagnent aussi les porteurs de projet en leur proposant différents ateliers (par ex. marketing, prospection etc.).

@ Romain: Je vous trouve très optimiste en disant qu'un traducteur dépasse assez vite le plafond de chiffre d'affaires annuel d'un autoentrepreneur. J'en connais qui depuis des années ont du mal à se faire 20 000 €/année. Je dirais que le chiffre d'affaires dépend de beaucoup de facteurs et ne généraliserais donc pas trop...


Direct link Reply with quote
 
ilaryme
France
Local time: 12:16
French to Italian
+ ...
TOPIC STARTER
Portage salarial et coopératives à l'emploi Mar 10, 2015

Merci Thomas et Andrea pour toutes ces infos.
10% sur le CA je trouve que ce n'est pas beaucoup si ce n'est que ça.
En faisant le calcul des charges sociales et impôt sur le revenu à payer en tant qu'auto-entrepreneur je crois qu'ils arrivent à me prendre 20% ou 25% du CA. Mais peut-être je me trompe. Je n'avais pas pensé à la CFE dont parle Thomas pas exemple et peut-être qu'il y a aussi une autre cotisation qui m’échappe!
Donc l'idée de passer par une couveuse d'entreprise ou une coopérative d'activité et d'emploi ou le portage salarial ne serait pas si mal. En tout cas je vous remercie pour vos infos.

[Modificato alle 2015-03-10 19:04 GMT]


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 12:16
English to French
+ ...
Agessa, URSSAF, portage, et compagnie Mar 10, 2015

ilaryme wrote:

Bonjour,
J'aimerais me lancer dans la traduction à temps plein en France (français vers italien) mais je ne sais pas quel statut pourrait me convenir le mieux pour payer le moins de cotisations sociales possibles et les moins d’impôts. J'ai vu que les traducteurs inscrits à l’URSSAF payent beaucoup plus que ceux qui dépendent de l'AGESSA. Est-ce qu'il faut faire exclusivement des traductions littéraires pour être dépendent de l'AGESSA? En voyant les cotisations qui chargent sur les travailleurs indépendants je me demande aussi si ce n'est pas mieux d'être en portage salarial et garder le statut de salarié. Actuellement je suis demandeur d'emploi. Je demande des conseils aux traducteurs expérimentés qui sont passés par là. Merci beaucoup par avance de vos réponses!


L'AGESSA est un statut spécifique aux auteurs. Il faut traduire pour un éditeur ou un diffuseur (par ex. catalogue de musée, sous-titrage pour le cinéma et l'audiovisuel, jeux vidéo) pour prétendre à ce statut. Le système de cotisations est complètement différent. A noter que les prix sont plus bas, donc au final on ne gagne pas vraiment plus.
Pour le reste tu entendras tout et son contraire, chaque statut ayant ses défenseurs et ses ennemis farouches :
Auto-entrepreneur : oui si tu n'as pas beaucoup de dépenses pro : pas de voyages à l’étranger, pas d'ordinateur, de logiciels, de mobilier de bureau.
Portage salarial : pourquoi pas si tu trouves la bonne société compte-tenu de tes clients - certaines sociétés de portage refusent les clients étrangers par exemple.
BNC classique : le plus répandu. Certes on paie des cotisations, mais on peut aussi déduire ses dépenses pro.
Pour démarrer il y a aussi les pépinières, les CAPE, les coopératives ... à voir ce qui existe dans ta région.
Et sans oublier eux qui ne jurent que par l’installation hors de France : au choix UK, Allemagne, pays qui seraient tellement plus accueillants pour les petites entreprises que nous sommes

Pour te renseigner sérieusement : Pôle Emploi (un peu) pour les aides aux créateurs demandeurs d'emploi, la chambre de commerce, le site www.apce.com ...
Attention, il faut des infos récentes.


Direct link Reply with quote
 

Lori Cirefice  Identity Verified
France
Local time: 12:16
French to English
Oui tu te trompes je crois... Mar 11, 2015

ilaryme wrote:


10% sur le CA je trouve que ce n'est pas beaucoup si ce n'est que ça.
En faisant le calcul des charges sociales et impôt sur le revenu à payer en tant qu'auto-entrepreneur je crois qu'ils arrivent à me prendre 20% ou 25% du CA. Mais peut-être je me trompe.


Prenons un exemple hypothétique : vous facturez 1000 € à un client à travers une société de portage. La société de portage encaisse cette somme et vous verse un salaire... moins les charges patronales et salariales, et moins leur frais d'environ 10% selon les sociétés de portage.... en portage on touche bien moins en "net" que pour le statut AE, mais le portage a aussi des avantages.

Encore mieux un exemple concret de 2009 quand j'étais en portage... 1294.50 € facturé au client, moins 129.45 € frais de gestion, mois charges sociales 450.71 € = salaire net 520.20 € Il y a aussi une ligne "frais forfaitaires" de 194.18€, je crois qu'ils déclaraient ça pour payer moins de charges sur mon salaire ?

Au fil des ans j'ai eu le statut de portage, puis AE, et depuis 2013 je suis en BNC réel... je peux répondre à vos questions mais plutôt demain quand j'aurais plus de temps libre !


Direct link Reply with quote
 

Andrea Halbritter  Identity Verified
France
Local time: 12:16
French to German
+ ...
Les 10 % Mar 11, 2015

Comme Lori précise, les 10 % (ou un autre chiffre selon la société) pour la coopérative ou la société de portage sont prélevés en plus du reste. Ce serait trop beau sinon...

Direct link Reply with quote
 
ilaryme
France
Local time: 12:16
French to Italian
+ ...
TOPIC STARTER
Sociétés porteuses et coopératives Mar 12, 2015

J'ai déjà eu pas mal d'informations grâce à vous tous.

En fait en sommant toutes les charges j'étais à un pourcentage d'à peu près 28% avec le statut AE (si l'on considère aussi l’impôt sur le revenu) et 45% de charges/frais en portage salarial.

Lori, en lisant ce que vous avez écrit "1294.50 € facturé au client = salaire net 520.20 €" on serait à 60% de charges en portage. Encore pire!
Par rapport à votre expérience me conseilleriez-vous quel statut pour commencer?

Quels sont les avantages d'une société porteuse? Je veux tout de même approfondir ma connaissance de ce système avant de faire mon choix.
Il y aurait aussi les coopératives d'emploi que je crois sont presque la même chose que les sociétés porteuses mais elles s'adressent plus à des personnes qui sont au début de leur projet. C'est ça?


Direct link Reply with quote
 

Madeleine Chevassus  Identity Verified
France
Local time: 12:16
Member (2010)
English to French
cas de l'auto-entrepreneur Mar 12, 2015

Oui, le montant prélevé par l'URSSAF correspondant aux impôts, retraite et sécu

est d'environ 25% du CA, je paie ceci trimestriellement. Il y a aussi la CFE.

Il faut bien voir qu'en plus, les sommes gagnées et déclarées seront ajoutées au revenu du foyer pour imposition suivant les critères habituels de l'IR (nombre de parts etc).

L'avantage du statut d'AE est que si on n'a pas de travail, on n'est pas prélevé par l'URSSAF, en principe.

Par ailleurs pas de déduction de frais professionnels ce qui est très gênant pour changer mon ordinateur, acheter un logiciel important, payer toutes les cotisations et assurances, aller à un congrès à Berlin, éventuel local professionnel..

Dans les statuts de style BNC, le but du jeu est d'avoir un maximum de frais professionnels pour minimiser ses impôts. (m'a dit mon ARAPL).

Pas mal d'informations AE sur le site: http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/, mais ce site n'est pas dédié aux traducteurs.

Bonne soirée


Direct link Reply with quote
 

Lori Cirefice  Identity Verified
France
Local time: 12:16
French to English
Ca dépend de ce qu'on cherche Mar 13, 2015

Portage ou AE, tout dépend de ce qu'on cherche, qui on est, sa situation familiale, patrimoniale, il faut tenir compte des revenus des autres membres du foyer aussi dans le cas AE (pour décider par rapport à l'option impôt sur le revenu).

Le statut AE a plutôt le vent en poupe... mais on peut se poser la question sur son avenir, est-ce un statut qui va rester ? C'est un statut simple, sans surprises, facile à gérer - mais limité à un chiffre d'affaires d'environ 32000 €. Je trouve que ça convient bien au métier de traducteur où nous avons généralement peu de frais à déduire... donc l'impossibilité de "comptabiliser" ses frais dans ce statut a moins d'impact que dans d'autres métiers. J'ai bien aimé ce statut mais j'ai heureusement dépassé le plafond et je me trouve maintenant en BNC.

BNC - comme le dit si bien Madeleine, en effet il faut trouver un max de frais à déduire, mais pas facile si on en a peu...

Portage - les avantages : le fait de rester salarié cadre, ce qui donne une meilleure retraite (un jour !) et tous les avantages qui vont avec, possibilité d'être chômeur indemnisé, indemnités journalières SS en cas de maladie, congé maternité... bref, selon sa situation personnelle, ces avantages peuvent être des facteurs décisionnaires. C'est aussi moins de paperasse, parce que c'est la société de portage qui fait les déclarations. Il n'y a pas de limite de CA, mais il peut y avoir des minimums de CA à respecter. Oui ça coûte plus cher quand même... maintenant je me rappelle que ma sté de portage me versait le salaire net + les frais forfaitaires, donc ce n'est pas 60%.

Je connais un jeune retraité ancien salarié qui s'est mis à son compte en AE, mais il a eu trop de succès et a dépassé le plafond la première année, maintenant il s'est mis en portage parce qu'il ne voulait pas s'embêter avec la paperasse d'une activité BNC.

Il faut penser aussi à se renseigner à la SIE locale avant de se lancer, chose que je regrette - étant en zone rurale défavorisée (ou qqchose comme ça !) j'aurais pu bénéficier de certaines aides quand j'ai démarré mon activité, mais je ne savais pas que ça existait, je l'ai su trop tard. Ce n'est pas partout en France, mais il y a des aides et exonérations possibles selon les endroits.


Direct link Reply with quote
 
ilaryme
France
Local time: 12:16
French to Italian
+ ...
TOPIC STARTER
Merci à tous Mar 13, 2015

J'ai collecté pas mal d'informations.

Lori, merci pour votre disponibilité. Je remercie toutes les personnes qui ont répondu à mes questions.


Direct link Reply with quote
 

Jeff Henson  Identity Verified
France
Local time: 12:16
Member (2015)
French to English
Auto-entrepreneur + portage salarial Apr 13, 2015

Lori Cirefice wrote:

...

Je connais un jeune retraité ancien salarié qui s'est mis à son compte en AE, mais il a eu trop de succès et a dépassé le plafond la première année, maintenant il s'est mis en portage parce qu'il ne voulait pas s'embêter avec la paperasse d'une activité BNC.





Bonjour,

J'ai récemment été en entretien à la BGE pour m'informer sur les différents régimes avant de prendre la décision finale quant au statut que je choisirais. Le conseiller m'a informé que le régime d'Auto-entrepreneur (car il s'agit bien d'un "régime" et non d'un "statut") est cumulable avec le statut de salarié... y compris le statut de "salarié d'une société de portage salarial", car aux yeux de la FISC vous êtes bien leur salarié.

Donc, si vous voulez optez pour la facilité administrative en vous inscrivant comme "auto-entrepreneur" (ce que j'ai choisi de faire), mais qu'en cours d'année vous voyez que vous allez dépasser la limite du CA autorisé, vous pouvez très bien vous inscrire chez un porteur salarial (genre Label vie, qui a une section dédiée aux traducteurs / interprètes), afin de facturer vos prestations pour le restant de l'année en tant que "salarié" et non pas en tant que "auto-entrepreneur" et éviter ainsi de dépasser le seuil maximal de CA permis pour une activité d'auto-entrepreneur.

Bonne chance !
Jeff

[Edited at 2015-04-13 16:33 GMT]

[Edited at 2015-04-13 16:33 GMT]

[Edited at 2015-04-13 16:37 GMT]

[Edited at 2015-04-13 16:38 GMT]

[Edited at 2015-04-13 16:39 GMT]

[Edited at 2015-04-13 16:40 GMT]

[Edited at 2015-04-13 16:41 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Cecilia Norton
United Kingdom
Local time: 11:16
Member (Mar 2017)
English to French
+ ...
Vous avez décidé de faire quoi alors ? Jun 16, 2015

Bonjour,

A mon tour de me poser les mêmes questions que vous, j'attendais votre conclusion avec impatience au fil des conversations haha


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Quel statut choisir pour traducteur?

Advanced search






PDF Translation - the Easy Way
TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation.

TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation. It also puts your translations back into the PDF to make new PDFs. Quicker and more accurate than hand-editing PDF. Includes free use of Infix PDF Editor with your translated PDFs.

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search