Que faire à la fin des études : indépendant ou en entreprise?
Thread poster: Cacahouette

Cacahouette
France
Sep 9, 2015

Bonjour,

Je fais actuellement mes études de traduction et j'aimerais préparer au mieux mon entrée dans la vie active. Ainsi j'aimerais savoir s'il est préférable de chercher un poste en tant que salarié ou bien se lancer en tant qu'indépendant?

Quel salaire peut-on espérer en tant que débutant?


Merci beaucoup pour vos réponses,


Bonne journée à tous.


 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 14:42
Member (2007)
English
+ ...
Vous pouvez chercher, bien sûr Sep 9, 2015

Mais il y a très peu de postes de traduction aujourd'hui. Les grandes entreprises ont des contrats avec les grandes agences multilingues, et les agences ont parfois quelques chefs de projets salariés, mais ils font appel aux indépendants pour la traduction.

En France c'est très facile de commencer comme travailleur indépendant, et pas du tout onéreux : l'autoentreprise est parfaite pour un début simple, avant de changer de statut quand le clientèle sera bien établi.


 

Grace Shalhoub  Identity Verified
France
Local time: 15:42
French to English
+ ...
Entreprise Sep 9, 2015

A mon avis, il faut viser une société (privée) dans le domaine qui vous intéresse (et non pas une agence de traduction).

J'ai commencé ma carrière au sein d'un bureau d'étude en gestion environnementale parce que c'est le domaine qui m'intéresse le plus. C'était une création de poste (donc pas d'annonce publiée) mais c'est la meilleure manière de se spécialiser et de se faire un réseau...

Un cabinet d'avocat - si la traduction juridique vous intéresse.

Etc.

Bon courage!

Grace


 

Cacahouette
France
TOPIC STARTER
merci pour vos réponses Sep 10, 2015

Sheila, vous parlez du statut auto-entrepreneur, j'y ai songé. Etant toujours étudiante je peux bénéficier de l'ACCRE, je me dis donc que ça pourrait être un début pour chercher des petites missions et développer un réseau. En y réfléchissant je ne crois pas que ça m'engage à grand chose, surtout que le statut auto-entrepreneur n’empêche pas d'être salarié il me semble?

Merci pour vos réponsesicon_smile.gif


 

Maggie WAKEFIELD  Identity Verified
France
Local time: 15:42
Member (2015)
French to English
+ ...
auto entrepreneur + salariée = OK Sep 10, 2015

Vous avez tout à fait raison, le statut d'auto entrepreneur peut se cumuler avec un emploi salarié.

 

Cacahouette
France
TOPIC STARTER
Super merci :) Sep 11, 2015

Je pense donc que je vais me lancer en janvier histoire de bien me préparer avant. En faisant quelques recherches, je suis tombée sur cet article qui dit que seul les libéraux peuvent s'inscrire en ligne, c'est donc bien le cas pour un traducteur? Ca précise également qu'il faut ouvrir un compte bancaire spécial : il faut demander quoi au banquier? un compte pro? ou faut-il changer de banque?

Merci pour vos infos.


 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 15:42
Member (2007)
German to French
+ ...
Ce qu'on peut Sep 11, 2015

Cacahouette, vous avez un chouette pseudo, prémonitoire !icon_wink.gif
Bien sûr, commencer par travailler en entreprise est toujours une bonne idée, c'est le meilleur moyen d'apprendre et de se constituer un réseau. Le problème est que de nos jours, on n'a pas trop le choix. Il y a très peu de postes salariés en traduction, et à de rares exceptions près, ils sont payés des cacahuètes.
Donc, si vous avez l'occasion de travailler en entreprise, saisissez-la ! Mais le plus probable est que vous n'aurez pas à choisir, par manque d'opportunités.


 

Kay Denney  Identity Verified
France
Local time: 15:42
Member (Apr 2018)
French to English
commencer en entreprise Sep 11, 2015

Commencer en entreprise est souvent une bonne introduction.

De nombreuses agences font signer des contrats qui interdisent de travailler en tant qu'indépendant à côté. C'est normal, elles ont peur de se faire voler leur clientèle. Bien se renseigner avant de se lancer!

Et puis les postes salariés en traduction sont très rares. Il est plus facile de trouver un poste en tant que chef de projet dans une agence. Certes ce n'est pas de la traduction, au mieux de la relecture à faire, mais c'est une façon d'apprendre comment ça marche dans une agence. Vous pourrez ensuite travailler en indépendante pour cette agence, votre remplaçant/e serait ravi/e de pouvoir confier des traductions à quelqu'un qui connaît bien le client et ses caprices. (Caprices? que dis-je? ses exigences je veux dire!)


 

Cacahouette
France
TOPIC STARTER
:) Sep 11, 2015

Sophie Dzhygir wrote:

Cacahouette, vous avez un chouette pseudo, prémonitoire !icon_wink.gif
Bien sûr, commencer par travailler en entreprise est toujours une bonne idée, c'est le meilleur moyen d'apprendre et de se constituer un réseau. Le problème est que de nos jours, on n'a pas trop le choix. Il y a très peu de postes salariés en traduction, et à de rares exceptions près, ils sont payés des cacahuètes.
Donc, si vous avez l'occasion de travailler en entreprise, saisissez-la ! Mais le plus probable est que vous n'aurez pas à choisir, par manque d'opportunités.



A défaut de me rassurer vous m'avez fait sourire! Je vais donc faire des recherches et envoyer des candidatures spontanées. Pourquoi pas me trouver un stage avant de finir mes études, histoire de rencontrer des gens.

En tout cas je l'ai compris ca ne va pas être simple. Est-ce que c'est la situation en France où c'est partout dans le monde que c'est "bouché" ?


Et oui chef de projet, pourquoi pas mais n'ayant aucune expérience face à un autre candidat qui en a je pense que je ne ferais pas le poids... mais qui ne tente rien n'a rien après tout!


 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 15:42
English to French
+ ...
Stage de fin d'études Sep 11, 2015

Quelle formation suis-tu ?
Normalement il y a un stage de fin d'études obligatoire. Le mieux est de le faire dans une agence de traduction, en France ou à l'étranger d'ailleurs, pour voir l'envers du décor. Ce sera très utile plus tard si tu poursuis dans cette voie et que tu t'installes à ton compte.
Au-delà du stage (pas ou peu rémunéré) il ne faut pas espérer beaucoup plus que le SMIC quand on début.
Ensuite : si le fait d'être salarié est essentiel, tu devras sans doute abandonner l'idée de la traduction pure. Peu d'entreprises ont encore des traducteurs internes.
Si tu veux vraiment traduire, alors il faudra t'installer comme indépendant. Certes c'est un peu difficile au début mais nous sommes nombreux à vivre de ce métier. Je ne dirais pas que l'horizon est "bouché" , la demande est forte mais il faut faire son trou et se démarquer.

On trouve davantage de traducteurs salariés dans les pays bilingues qui ont de ce fait une obligation de tout traduire, que ce soit pour l'administration, le droit du travail, le commerce, le marketing. Par exemple en Belgique, en Suisse, au Canada. Ailleurs la situation est plus ou moins la même qu'en France.

Par contre, "chercher de petites missions" avant la fin de tes études n'est pas une très bonne idée. Tu risques de te retrouver face à des agences peu scrupuleuses qui n'hésitent pas à profiter de la naïveté des jeunes débutants ... de quoi te dégoûter du métier.


 

Kay Denney  Identity Verified
France
Local time: 15:42
Member (Apr 2018)
French to English
expérience Sep 11, 2015

Cacahouette wrote:

Et oui chef de projet, pourquoi pas mais n'ayant aucune expérience face à un autre candidat qui en a je pense que je ne ferais pas le poids... mais qui ne tente rien n'a rien après tout!


d'après ma propre expérience, la plupart des chefs de projet sont de jeunes diplômés qui sortent des écoles de traduction.

et pour être passée par là, ceux qui en ont l'expérience préfèrent se mettre à leur compte en tant que traducteur...


 

Maggie WAKEFIELD  Identity Verified
France
Local time: 15:42
Member (2015)
French to English
+ ...
Compte pro pas obligatoire Sep 11, 2015

Cacahouette wrote:

Je pense donc que je vais me lancer en janvier histoire de bien me préparer avant. En faisant quelques recherches, je suis tombée sur cet article qui dit que seul les libéraux peuvent s'inscrire en ligne, c'est donc bien le cas pour un traducteur? Ca précise également qu'il faut ouvrir un compte bancaire spécial : il faut demander quoi au banquier? un compte pro? ou faut-il changer de banque?

Merci pour vos infos.


Non, il ne faut pas demander un compte pro, à moins que vous ne préférez pour d'autres raisons. Ce n'est pas nécessaire pour un autoentrepreneur (la loi précise 'compte à usage professionnel' pas 'compte professionnel') et cela coûte bien plus cher.
Certaines banques pourront vous dire que c'est obligatoire mais ce n'est pas le cas. Si le vôtre refuse, vous pouvez par exemple ouvrir un compte en ligne, ou changer de banque.
Se lancer en janvier serait le mieux. Vous serez soumis(e) à la CFE à partir de votre 3ième année d'activité, ce qui veut dire que si vous vous lancez en décembre 2015, 2015=année 1, 2016=année 2, 2017=redevable. Si vous vous lancer en janvier 2016 vous ne serez redevable qu'en 2018. A moins que tout change...


 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 14:42
Member (2007)
English
+ ...
Autre possibilité Sep 11, 2015

Monter une entreprise, même très petite, n'est pas facile quand vous n'avez aucune expérience dans le monde de travail. Par exemple, négocier avec clients potentiels, facturer, suivre les factures impayées (éventuellement), faire les comptes...

Peut-être meilleur qu'un boulot dans une agence, où vous ne traduiriez rien, serait une poste de salariée bilingue dans une entreprise qui exerce dans un secteur qui vous intéresse. Assistante marketing, par exemple, dans le tourisme, l'informatique ou autre. Vous utiliseriez vos deux (ou plus) langues tous les jours, à l'écrit et à l'orale, et vous apprendriez le jargon pour en constituer une spécialisation plus tard.


 

Claire Dodé  Identity Verified
France
Local time: 15:42
German to French
l'autoentreprise a quand même quelques conséquences Sep 13, 2015

Cela n'engage à rien... certes... sauf à un changement de caisse de sécurité sociale, par exemple, à la nécessité (si l'on est un minimum sérieux et que l'on tient à se protéger un minimum) d'une assurance responsabilité civile professionnelle (ok, pas très chère, je m'en suis passée pendant un an, puis ai payé 95€ par an), et à toutes les conséquences liées au passage en indépendant : un autoentrepreneur est un indépendant avec statut fiscal et social particulier (impôts et charges sociales particulières), mais il a le statut d'indépendant. Avec, comme déjà cité, le changement de caisse de sécurité sociale, mais aussi l'assurance indemnités journalières à prendre sur son bénéfice (sinon, pas de remplacement de revenu en cas de maladie, hospitalisation, etc.).

Donc, comme d'habitude, le conseil habituel aux futurs autoentrepreneurs ou indépendants classiques est : ne déclarez votre activité qu'au moment d'avoir votre premier contrat. Préparez tout avant, mais n'envoyez les papiers qu'au premier contrat. Cela vaut aussi pour l'accre : pas la peine de gaspiller son accre qui ne dure qu'un an ou trois si l'on n'a pas un premier contrat.

Bonne entrée dans la vie active.


 

Cacahouette
France
TOPIC STARTER
merci pour vos réponses Sep 14, 2015

Por ceux qui ont posé la question j'ai fait une licence LEA et je suis maintenant en master métier de la traduction. Je sais que beaucoup de chargés de projet viennent de filière de la traduction mais face à quelqu'un qui sort d'école de commerce je pense que j'ai moins le profil.

Pour le compte bancaire c'est bien ce que je me disais! Je me laisse donc jusqu'à janvier pour réfléchir, je vais peut-être opter pour renforcer mes recherches de stages.

Et merci pour tes conseils Claire, je sais qu'il y a souvent une face cachée aux choses dites "faciles" surtout dans le monde de l'entrepreneuriat... je vais donc y réfléchir à deux fois et pourquoi pas en parler avec un de mes profs.

Bonne semaines à tous!


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Que faire à la fin des études : indépendant ou en entreprise?

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search