Acquérir de l'expérience en tant que traductrice
Thread poster: Alexia81

Alexia81
France
English to French
+ ...
Nov 23, 2015

Bonjour,

J'ai un Master LEA, administration des affaires. Depuis mon entrée dans la vie active, j'ai entre autres, travaillé en tant qu'assistante trilingue dans des sociétés industrielles. Je souhaite à présent me reconvertir professionnellement.
Je suis consciente qu'il s'agit d'une profession où il y a beaucoup de concurrence et qu'il faut beaucoup travailler pour pouvoir en vivre.

En matière d’expérience, j'ai effectué un stage de 3 mois dans une agence de traduction lors de ma dernière année de Master.
Dans le cadre de mon dernier emploi, j'ai également eu l'opportunité de traduire des communications pour nos partenaires étrangers.
A part cela, je n'ai aucune expérience dans ce secteur. Je me suis inscrite en tant que traductrice bénévole dans plusieurs associations afin de me sentir utile en collaborant à une cause et également apprendre et acquérir petit à petit de l'expérience.

Cependant, pour l'instant, aucune association ne m'a encore contactée. Connaissez-vous des associations qui recherchent des traducteurs débutants en ce moment?
Quels conseils me donneriez-vous pour acquérir de l'expérience dans ce domaine?

Je vous remercie par avance de votre aide.


 

SBtranslations  Identity Verified
France
Local time: 15:31
English to French
+ ...
Bonne chance Nov 24, 2015

Bonjour Alexia

Avez-vous postuler aupres de http://translatorswithoutborders.org ou http://www.fairfood.org ?

Bonne continuation

Sarah


 

Ekaterina Kroumova  Identity Verified
Local time: 16:31
French to Bulgarian
+ ...
Trommons Nov 24, 2015

Essayez ici: http://www.therosettafoundation.org/trommons/ , il y a de temps en temps des traductions vers le français. D'ailleurs, quelles sont vos langues de travail ? Votre profil est vide.

 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 14:31
Member (2007)
English
+ ...
Pourquoi pas travailler ? Nov 24, 2015

Alexia81 wrote:
Je souhaite à présent me reconvertir professionnellement.
Je suis consciente qu'il s'agit d'une profession où il y a beaucoup de concurrence et qu'il faut beaucoup travailler pour pouvoir en vivre.

Alors - lancez-vous dans la profession ! Oui, beaucoup de travail est nécessaire pour débuter bien, surtout beaucoup de travail de marketing. Mais à long terme, c'est la qualité du travail qui compte, alors il faut plutôt "bien travailler".

En matière d’expérience, j'ai effectué un stage de 3 mois dans une agence de traduction lors de ma dernière année de Master.
Dans le cadre de mon dernier emploi, j'ai également eu l'opportunité de traduire des communications pour nos partenaires étrangers.
A part cela, je n'ai aucune expérience dans ce secteur.

Mais c'est déjà loin de rien. Il me semble que vous êtes à la fois diplômée et expérimentée (un peu).

Je me suis inscrite en tant que traductrice bénévole dans plusieurs associations afin de me sentir utile en collaborant à une cause et également apprendre et acquérir petit à petit de l'expérience.

Cependant, pour l'instant, aucune association ne m'a encore contactée. Connaissez-vous des associations qui recherchent des traducteurs débutants en ce moment?

C'est bien de traduire pour les associations pour les aider. Mais que cherchez-vous donner et recevoir ? Vous donnerez des traductions qu'ils accepteront telles qu'elles car ils n'auront pas de services de relecture. Vous n'obtiendrez pas de retours de leur part - ils n'ont pas le temps - donc vous ne saurez pas si vous avez fait des erreurs. Non, les associations - au moins les grandes comme Traducteurs Sans Frontières - cherchent les traducteurs déjà expérimentés. TSF demandent deux ans au minimum et il y a des tests assez strictes - ils ne cherchent pas n'importe qui.

Quels conseils me donneriez-vous pour acquérir de l'expérience dans ce domaine?

Cherchez du vrai travail de traduction, avec les agences d'abord. Les agences, les bonnes en tout cas, vont faire relire vos traductions et elles seront tout à fait prêtes à vous donner des retours.

Mais d'abord il vous faut :
- rédiger un bon CV de travailleur indépendant (pas un CV de chercheur d'emploi),
- formuler quelques paragraphes très marketing pour vos mails,
- remplir votre profil professionnel ici, ailleurs, sur LinkedIn etc.,
- apprendre comment éviter les arnaqueurs,
- calculer vos tarifs, déterminer vos CGV,
- ...

Tout cela se fait avec l'aide indispensable de ce site. La rubrique http://www.proz.com/guidance-center est faite pour vous, ainsi que http://search.proz.com/?sp=pfe/rates , http://www.proz.com/translator-rates-calculator/ , http://www.proz.com/about/translator-scam-alerts/ et http://wiki.proz.com/wiki/index.php/Main_Page.
Il y a aussi des organismes comme les CCI qui vous aideront à établir votre établissement professionnel.

[Edited at 2015-11-24 16:55 GMT]


 

Andrea Halbritter  Identity Verified
France
Local time: 15:31
Member (2014)
French to German
+ ...
D'accord avec Sheila Nov 24, 2015

Mon conseil: Lancez-vous!

 

Catherine De Crignis  Identity Verified
France
Local time: 15:31
Member (2012)
English to French
+ ...
Bien dit Sheila Nov 25, 2015

Bonjour,

Sheila a raison sur plus d'un point. Le bon sens a parlé !
J'insisterais sur le fait qu'il faut impérativement réfléchir, calculer, se conduire en indépendant. Il me semble que beaucoup de personnes peinent grandement de ce point de vue. J'ajouterais aussi qu'une qualité essentielle du traducteur est de savoir trouver des infos (savoir chercher donc).

Bon courage et bonne chance à vous,
Catherine


 

Alexia81
France
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Bonjour Sarah! Je vais le faire. Bonne idée. Merci. Nov 26, 2015

SBtranslations wrote:

Bonjour Alexia

Avez-vous postuler aupres de http://translatorswithoutborders.org ou http://www.fairfood.org ?

Bonne continuation

Sarah


 

Alexia81
France
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Chère Ekaterina, merci pour l'info. Nov 26, 2015

Ekaterina Kroumova wrote:

Essayez ici: http://www.therosettafoundation.org/trommons/ , il y a de temps en temps des traductions vers le français. D'ailleurs, quelles sont vos langues de travail ? Votre profil est vide.


Chère Ekaterina,

Mes langues de travail sont l'anglais et l'espagnol vers le français. Il est vrai que je viens de créer mon compte et n'ai pas encore bien l'habitude de naviguer sur ce site.

Merci.


 

Alexia81
France
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Oui pourquoi pas Nov 26, 2015

Sheila Wilson wrote:

Alexia81 wrote:
Je souhaite à présent me reconvertir professionnellement.
Je suis consciente qu'il s'agit d'une profession où il y a beaucoup de concurrence et qu'il faut beaucoup travailler pour pouvoir en vivre.

Alors - lancez-vous dans la profession ! Oui, beaucoup de travail est nécessaire pour débuter bien, surtout beaucoup de travail de marketing. Mais à long terme, c'est la qualité du travail qui compte, alors il faut plutôt "bien travailler".

En matière d’expérience, j'ai effectué un stage de 3 mois dans une agence de traduction lors de ma dernière année de Master.
Dans le cadre de mon dernier emploi, j'ai également eu l'opportunité de traduire des communications pour nos partenaires étrangers.
A part cela, je n'ai aucune expérience dans ce secteur.

Mais c'est déjà loin de rien. Il me semble que vous êtes à la fois diplômée et expérimentée (un peu).

Je me suis inscrite en tant que traductrice bénévole dans plusieurs associations afin de me sentir utile en collaborant à une cause et également apprendre et acquérir petit à petit de l'expérience.

Cependant, pour l'instant, aucune association ne m'a encore contactée. Connaissez-vous des associations qui recherchent des traducteurs débutants en ce moment?

C'est bien de traduire pour les associations pour les aider. Mais que cherchez-vous donner et recevoir ? Vous donnerez des traductions qu'ils accepteront telles qu'elles car ils n'auront pas de services de relecture. Vous n'obtiendrez pas de retours de leur part - ils n'ont pas le temps - donc vous ne saurez pas si vous avez fait des erreurs. Non, les associations - au moins les grandes comme Traducteurs Sans Frontières - cherchent les traducteurs déjà expérimentés. TSF demandent deux ans au minimum et il y a des tests assez strictes - ils ne cherchent pas n'importe qui.

Quels conseils me donneriez-vous pour acquérir de l'expérience dans ce domaine?

Cherchez du vrai travail de traduction, avec les agences d'abord. Les agences, les bonnes en tout cas, vont faire relire vos traductions et elles seront tout à fait prêtes à vous donner des retours.

Mais d'abord il vous faut :
- rédiger un bon CV de travailleur indépendant (pas un CV de chercheur d'emploi),
- formuler quelques paragraphes très marketing pour vos mails,
- remplir votre profil professionnel ici, ailleurs, sur LinkedIn etc.,
- apprendre comment éviter les arnaqueurs,
- calculer vos tarifs, déterminer vos CGV,
- ...

Tout cela se fait avec l'aide indispensable de ce site. La rubrique http://www.proz.com/guidance-center est faite pour vous, ainsi que http://search.proz.com/?sp=pfe/rates , http://www.proz.com/translator-rates-calculator/ , http://www.proz.com/about/translator-scam-alerts/ et http://wiki.proz.com/wiki/index.php/Main_Page.
Il y a aussi des organismes comme les CCI qui vous aideront à établir votre établissement professionnel.

[Edited at 2015-11-24 16:55 GMT]


Chère Sheila,

Je vous remercie vivement pour tous vos conseils qui me seront d'une aide précieuse, j'en suis sûre!! Vous m'avez donné plein de pistes. J'ai soif d'apprendre et j'ai hâte d'acquérir de solides connaissances en la matière! Mais je dois être patiente! Bonne continuation et merci encore!


 

Alexia81
France
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
encore un bon conseil! Nov 26, 2015

Catherine De Crignis wrote:

Bonjour,

Sheila a raison sur plus d'un point. Le bon sens a parlé !
J'insisterais sur le fait qu'il faut impérativement réfléchir, calculer, se conduire en indépendant. Il me semble que beaucoup de personnes peinent grandement de ce point de vue. J'ajouterais aussi qu'une qualité essentielle du traducteur est de savoir trouver des infos (savoir chercher donc).

Bon courage et bonne chance à vous,
Catherine


Bonjour Catherine,

Je vais suivre votre conseil.

Merci pour vos encouragements

Bonne continuation,
Alexandra


 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 14:31
Member (2007)
English
+ ...
patience devient vite réticence Nov 26, 2015

Alexia81 wrote:
Vous m'avez donné plein de pistes. J'ai soif d'apprendre et j'ai hâte d'acquérir de solides connaissances en la matière! Mais je dois être patiente!

La patience est un vertu dans les situations où l'action n'est pas encore possible. Mais trop de patience au lieu d'action est plutôt signe de réticence, de crainte. Vous devez décider si vous voulez vous lancer en tant de traductrice freelance ou non.


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Acquérir de l'expérience en tant que traductrice

Advanced search






PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search