Traduction d'un livre en chinois
Thread poster: Francechine

Francechine
France
Local time: 20:20
French to Chinese
Jun 17, 2016

Bonjour à tous,

je suis une traductrice native de Chine.
Je me suis diplomée en Master 2 dans le domaine des lettres en France puis j'ai suivi une formation de traduction.

Depuis la création de mon entreprise en 2014, j'ai réalisé des travaux de traduction basique : traductions de sites internet, traductions d'annonces immobilières d'articles de journaux, de catalogues.

Cette semaine un écrivain m'a contactée pour que je traduise son livre de 500 pages (environ 120 000 mots).
Je lui ai proposé un tarif de 12 000 *0.11€ soit 13 200 € et elle semble intéressée puisque nous sommes en train de définir les modalités de paiement.
Je l'ai prévenu qu'il s'agissait de ma première traduction d'un roman en entier.

Ce roman semble être un roman à succès puisqu'il se vend sur toutes les plateformes (fnac, amazon...) et en plus il y a de nombreux commentaires.

Je pense avoir un bon style de rédaction dans ma langue maternelle mais malgré mon excitation et ma motivation, je me demande quand même si je serai à la hauteur.
La traduction n'est pas très difficile mais il y a beaucoup d'humour qu'il faudra que je réussisse à faire passer.
Il ne s'agira pas d'une simple traduction car il faudra que mon style littéraire plaise aux lecteurs.

On a convenu que je serai payée par acompte après l'envoi de chaque partie.
J'ai inclue dans le devis le paiement d'une collègue qui sera m'a relectrice.

Quelle garantie dois-je prendre ?
Que faire si au final, mon style littéraire ne convient pas et que l'auteur demande à être remboursé ?
Quelle méthodologie avoir pour traduire un roman ?

J'attends les conseils des traductrices littéraires.

Merci à vousicon_smile.gif


 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 20:20
Member
English to French
Conseils d'un traducteur technique Jun 17, 2016

Francechine wrote:
...Cette semaine un écrivain m'a contactée pour que je traduise son livre de 500 pages (environ 120 000 mots).
Je lui ai proposé un tarif de 12 000 *0.11€ soit 13 200 € et elle semble intéressée puisque nous sommes en train de définir les modalités de paiement.
Je l'ai prévenu qu'il s'agissait de ma première traduction d'un roman en entier...

ATTENTION ATTENTION
Les arnaques par Internet sont extrêmement courantes, il convient d'être très vigilant.
As-tu vérifié que c'est bien l'auteur de l'e-book qui te contacte?
Avez-vous parlé par téléphone fixe?
Où habite-t-il? (Google Maps) L'as-tu vu pour de vrai dans un lieu public?
Consulte les histoires d'horreur du forum Scams de ce site (en anglais)
Francechine wrote:Quelle garantie dois-je prendre ?

Au moins 2-3000 d'acompte par virement sur ton compte bancaire en France (pas de chèque, WU, Paypal et autres qui sont les moyens de paiement des escrocs). Fais confirmer à ta banque que le virement ne va pas s'évaporer dans les jours ou semaines qui viennent.

Francechine wrote:Que faire si au final, mon style littéraire ne convient pas et que l'auteur demande à être remboursé ?

Ecrire un contrat
Tout faire payer d'avance par virement et livrer de manière échelonnée
Commencer par un chapitre et demander l'avis de l'"écrivain"

Appelle-moi parano, mais si un inconnu frappe à ma porte pour me commander une trad de 10k€ sans la moindre vérif. de ce que je sais faire, j'aurais de gros doutes sur ses intentions. Je ne suis pas si connu que ça.

S'il te donne des excuses pour ne pas payer par virement sur ton compte en France, enfuis-toi en courant et ferme les volets.

Philippe


 

Francechine
France
Local time: 20:20
French to Chinese
TOPIC STARTER
Protection juridique des traducteurs littéraires Jun 17, 2016

Merci de votre réponse.

Oui, c'est prévu qu'elle me règle un acompte puis d'autres acomptes au fur et à mesure de la traduction.
Ce n'est pas l'écrivain qui m'a contacté mais une personne qui a le même nom donc sans doute un membre de la famille.
Je ne commencerai pas la traduction avant d'avoir été payée.

Après c'est au niveau juridique que je suis un peu perdue :

- Ai-je le droit de traduire un livre entier sans l'accord de l'auteur ? n'y a t'il pas un problème de droits d'auteur ?
- Que faire si après avoir terminé la traduction, le client me dit que ma traduction ne convient pas et me demande de le rembourser ?

Comment les traducteurs littéraires se protègent-ils des éventuels conflits ?


 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 20:20
English to French
+ ...
Prudence, enquête, etc. Jun 17, 2016

Francechine wrote:

...
Ce n'est pas l'écrivain qui m'a contacté mais une personne qui a le même nom donc sans doute un membre de la famille.
Je ne commencerai pas la traduction avant d'avoir été payée.

Après c'est au niveau juridique que je suis un peu perdue :

- 1- Ai-je le droit de traduire un livre entier sans l'accord de l'auteur ? n'y a t'il pas un problème de droits d'auteur ?
- 2 - Que faire si après avoir terminé la traduction, le client me dit que ma traduction ne convient pas et me demande de le rembourser ?

- 3 - Comment les traducteurs littéraires se protègent-ils des éventuels conflits ?


Traduire pour un particulier est toujours un peu compliqué, même s'il est de bonne foi.
Voici ce qui se passe avec un éditeur en France :
L'éditeur demande d'abord un test (une dizaine de pages de l'ouvrage) pour s'assurer du style du traducteur. Ce n'est pas seulement une question de qualité mais de trouver le bon style, le rythme, celui qui donne envie de lire la suite. En général ce test n'est pas payé.
Ensuite seulement l'éditeur fait signer un contrat au traducteur. La traduction est payée 1/3 à la commande, 1/3 à la remise du manuscrit et 1/3 à l'émission du bon à tirer par l'éditeur donc après les corrections. Ensuite il y les droits d'auteur en % prévus au contrat mais c'est faible (nul) pour la plupart des traductions.

Donc
1) il faut s'assurer de l'accord de l'auteur. Si c'est lui qui commande la traduction, pas de problème. Dans le cas d'un éditeur c'est un professionnel donc on suppose qu'il a acheté les droits, et s'il y a un litige ultérieur ce sera son affaire mais en aucun cas celle du traducteur.

2) Comment l’auteur va-t-il juger de la qualité d'une traduction dans une langue qu'il ne maitrise pas ? Dans tous les cas on ne demande pas de rembourser, mais on fait retravailler ou on prend un autre traducteur. Et bien sûr le reste n'est jamais payé.

3) Les traducteurs littéraires signent avec un éditeur, qui est un professionnel. Et ils ont intérêt à être membre d'une association de traducteurs qui peut les aider AVANT (en relisant leur contrat, en apportant une aide juridique). Vois www.atlf.org qui propose un modèle de contrat : http://www.atlf.org/profession-traducteur/contrat/nouveau-modele-de-contrat/

Je suis peut-être trop méfiante, mais un auteur d'e-books qui accepte sans discuter de débourser plus de 10 000 euros pour une traduction ... ça me parait (très) louche. Les auteurs crient toujours au scandale quand ils entendent nos tarifs ! Quand on voit qu'un e-book se vend quelques euros, il faudra en vendre combien pour que ce soit intéressant ! Qu'est-ce qui lui fait penser que ce livre se vendra en Chine ?

Fais ton enquête sur l'auteur : notoriété, coordonnées réelles, téléphone fixe. Appelle directement pour vérifier qu'il n'y a pas usurpation d'identité - c'est déjà arrivée, je connais personnellement le cas d'une écrivain haïtien moyennement connu, quelqu'un s'est fait passer pour son agent et a contacté un traducteur. En contactant la vraie écrivain par l'intermédiaire de son éditeur le traducteur a découvert que c'était une tentative d'escroquerie, l'écrivain n'avait aucun projet de traduction.

Bonnes recherches !


 

Francechine
France
Local time: 20:20
French to Chinese
TOPIC STARTER
autorisation de l'auteur Jun 17, 2016

Il ne s'agit pas d'un ebook mais d'un livre imprimé auprès d'un éditeur assez connu. Il est vendu 12 € à la FNAC.
Il s'agit du premier livre de cet écrivain qui a écrit la suite depuis.

Je pense que j'ai vraiment été contacté par un membre de la famille de l'écrivain car elle s'est connectée sur mon site depuis une adresse IP qui vient de la petite ville d'origine de l'auteur.

1) Il faut donc obligatoirement que j'ai l'accord écrit de l'auteur (et uniquement de l'auteur) et que je lui fasse signer un contrat ?

Le chinois est une langue complètement différente du français, je ne pourrai pas faire du mot à mot, j'espère donc que mon style conviendra. Il faudra que je sécurise le contrat pour ne pas devoir tout rembourser en cas de litige.

En plus, elle aimerait que la traduction soit effectuée sous 2 mois. Je ne me rends pas encore bien compte de la charge de travail mais ça me semble juste car j'ai d'autres missions à côté.

Merci beaucoup pour le modèle de contrat qui est très complet.


[Modifié le 2016-06-17 19:46 GMT]

[Modifié le 2016-06-17 19:49 GMT]

[Modifié le 2016-06-17 19:53 GMT]

[Modifié le 2016-06-17 20:03 GMT]

[Modifié le 2016-06-17 20:51 GMT]


 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 20:20
English to French
+ ...
droits d'exploitation, contrat, délais Jun 18, 2016

Il faut l'accord de celui qui détient les droits d'exploitation de l'ouvrage.
Si le livre est déjà publié en France par un éditeur il faut l'accord écrit de l'éditeur. C'est indispensable de commencer par là. Un auteur publié est sous contrat avec l'éditeur, il lui a vendu les droits d'exploitation de son œuvre et il ne peut plus en disposer lui-même. La traduction est une forme d’exploitation de l’œuvre. A noter que les droits de traduction se vendent, plus ou moins cher selon la notoriété de l'auteur. Dans certains cas l'auteur rachète lui-même ses droits à l'éditeur.

Il faut impérativement éclaircir cette question avant toute chose.

Comment l'auteur compte-t-elle exploiter le livre en chinois ?
Est-ce qu'elle connait déjà un éditeur ? Ce ne sont pas des questions indiscrètes, ce sont des questions essentielles pour vous. Si elle s'imagine qu'il suffit de contacter un éditeur chinois avec la traduction en lui proposant de l'éditer ... disons que les choses ne marchent pas comme ça dans le monde de l'édition. Aucun éditeur n'achète une traduction toute faite, il préfère faire appel à un traducteur ou un relecteur qu'il connait et maitriser lui-même la chaîne éditoriale.

Le modèle de contrat concerne un contrat éditeur-traducteur. Avec un particulier il faudra l'adapter, sans doute avec l'aide d'un avocat spécialisé en droits d'auteur. Vous devez conserver des droits sur votre traduction en cas de publication.

120 000 mots source, à une moyenne de 2000 mots/jour (ce qui est beaucoup pour du rédactionnel, il faudrait plutôt compter 1500 mots/jour) on arrive à 60 jours soit 3 mois de 20 jours (il faut bien se reposer les week-ends !). Question subsidiaire : pourquoi cet empressement ?

Pour la question du style en chinois : seul un traducteur ou un éditeur professionnel de langue chinoise (mandarin ?) peut en juger. Qu'en pense l'auteur ? Est-ce qu'elle est sensibilisée au problème ?

Pourquoi est-ce une personne de sa famille et pas l'auteur qui vous contacte ? A ce stade vous devez avoir un contact direct. Tout autre intermédiaire doit justifier de sa qualité à agir (avocat par exemple).

La solution la plus conforme aux pratiques éditoriales serait que VOUS trouviez un éditeur chinois intéressé, qu'il achète les droits de traduction auprès de l'éditeur français et que VOUS signiez un contrat avec lui pour la traduction.


 

CG Demaret  Identity Verified
France
Member (2010)
Macedonian to French
+ ...
Prudence ! Jun 19, 2016

Francechine wrote:

Merci de votre réponse.

Oui, c'est prévu qu'elle me règle un acompte puis d'autres acomptes au fur et à mesure de la traduction.
Ce n'est pas l'écrivain qui m'a contacté mais une personne qui a le même nom donc sans doute un membre de la famille.
Je ne commencerai pas la traduction avant d'avoir été payée.


Pardon d'insister, mais le problème n'est pas tant d'être payé, que d'être payée par virement bancaire.
Ce qui était important dans ce que disait Philippe Etienne, c'est bien le mode de paiement.

Si l'on vous propose un autre mode de paiement, c'est très probablement une arnaque. Le virement est le seul mode de paiement réellement fiable. Avec un chèque, vous croyez que l'argent est sur votre compte, puis votre banquier vous le retire en vous informant qu'il était volé. Le fait d'avoir "reçu" l'argent ne vous garantit rien...

Vous devriez aller lire les horribles histoires de scam que l'on trouve un peu partout sur PROZ pour vous mettre en garde contre les escrocs.

Dans votre cas, le fait que ce soit quelqu'un qui porte le même nom que l'auteur mais qui ne soit pas l'auteur me parait déjà douteux d'avance.

Insistez pour que la transaction se fasse par virement bancaire, cela devrait déjà régler une bonne partie du problème.

Soyez vraiment très prudente.

NB : le fait que la personne se soit connectée du village de l'auteur ne prouve rien de ferme, un lieu de connexion, ça se trafique quand on fait du scam. Et rien ne dit que l'arnaque ne vient pas d'un homonyme habitant dans le même village.


 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 19:20
Member (2007)
English
+ ...
Pourquoi choisir une débutante ? Jun 20, 2016

Francechine wrote:
Depuis la création de mon entreprise en 2014, j'ai réalisé des travaux de traduction basique : traductions de sites internet, traductions d'annonces immobilières d'articles de journaux, de catalogues.

Cette semaine un écrivain m'a contactée pour que je traduise son livre de 500 pages (environ 120 000 mots).
Je lui ai proposé un tarif de 12 000 *0.11€ soit 13 200 € et elle semble intéressée puisque nous sommes en train de définir les modalités de paiement.
Je l'ai prévenu qu'il s'agissait de ma première traduction d'un roman en entier.

Je ne dis rien de votre capacité (ou non) de faire la traduction, mais il me semble un peu étrange que cette personne a choisi quelqu'un sans expérience, et sera prêt à payer une somme aussi importante à un inconnu.

Votre devis est plus que correcte - je crois que dans le secteur littéraire c'est très généreux. Je ne doute pas que cet auteur réussirait à trouver une traduction à moitié prix, de la part d'un traducteur expérimenté. Mais peut-être pas en deux mois si le traducteur est conscient de la qualité nécessaire.

Franchement, cela a toutes les odeurs d'une arnaqueicon_frown.gif.


 

Francechine
France
Local time: 20:20
French to Chinese
TOPIC STARTER
Traduction gratuite du premier chapitre Jun 20, 2016

Je n'ai jamais traduit de romans mais j'ai 2 ans d’expériences en tant que traductrice free-lance et j'ai un double master de littérature française et de traductrice.
Je ne suis donc pas complètement novice.

J'ai eu la personne au téléphone, et j'ai vérifié ses coordonnées. Son identité me semble correcte.

Avant d'accepter mon devis, elle souhaite que je traduise gratuitement le premier chapitre du livre (7 pages) pour tester si mon style convient à l'esprit du livre.

Sa demande me semble légitime et même rassurante car c'est normal qu'elle s'assure dès le départ de la qualité de ma traduction. Mais est-ce que c'est bien comme ça qu'on pratique dans le milieu ?
Ca va représenter pour moi un travail important et il n'y aura peut être pas de contrepartie. peut être que je peux lui proposer de traduire qu'1 ou 2 pages pour le test ?

Au niveau du délai, je vais lui proposer un délai de 4 mois au lieu de 2mois pour une meilleure qualité de traduction. J'ai d'autres clients que je ne peux pas délaisser, je vais donc pas me consacrer à plein temps à la traduction de ce roman.

Sinon, est-ce que c'est ma responsabilité de m'assurer qu'elle détient bien les droits d'édition ? qu'est ce que je risque si j'effectue une traduction privée pour un particulier qui ne détient pas les droits d'exploitations du livre ?

Si par exemple, je traduit un article du Monde en chinois pour un particulier chinois, je suis obligé de demander l'autorisation au Monde ?


 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 20:20
English to French
+ ...
bonnes pratiques, droits d'auteur Jun 21, 2016

La pratique est effectivement de traduire un essai suffisant pour juger du style du traducteur. C'est plus long que les 300 mots d'un test classique de traduction technique. C'est un effort important, surtout qu'il faut entrer dans l’univers de l'ouvrage et on est moins rapide au début.
Tu peux traduire partiellement le chapitre, en faisant des choix pour refléter la variété des styles : une longue description de paysage, une description d'un personnage, une description d'action, un dialogue ...

Qui jugera de la qualité de la traduction ? L'auteur parle chinois ?

Concernant les droits d'exploitation : il faut te protéger par une clause dans le contrat qui dit que "le donneur d'ordre signataire XXX affirme qu'il détient les droits de traduction en chinois de l'ouvrage zzzz (références, publié en français chez truc en 2xxx) "

Pour répondre à la question : si tu traduis gratuitement un article du Monde pour un particulier on reste dans le domaine privé, c'est possible. A condition que ta traduction ne se retrouve pas sur son blog...

Mais si tu vends une prestation de traduction d'un article du Monde, alors tu fais une exploitation commerciale, et il te faut leur autorisation. Peu importe que le client soit un particulier ou une entreprise.


 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 19:20
Member (2007)
English
+ ...
Précision Jun 21, 2016

Francechine wrote:
Je n'ai jamais traduit de romans mais j'ai 2 ans d’expériences en tant que traductrice free-lance et j'ai un double master de littérature française et de traductrice.
Je ne suis donc pas complètement novice.

Mes excuses - j'avais l'intention d'écrire "débutante en traduction de textes littéraires". Je cherchais comment le dire car je n'écris pas beaucoup en français maintenant, et puis je l'ai oubliéicon_smile.gif.


 

bouskilar
France
Je cherche pareil Jul 24, 2016

Moi aussi je suis écrivain et j'aimerais faire traduire mon livre vers le chinois

Francechine wrote:

Merci de votre réponse.

Oui, c'est prévu qu'elle me règle un acompte puis d'autres acomptes au fur et à mesure de la traduction.
Ce n'est pas l'écrivain qui m'a contacté mais une personne qui a le même nom donc sans doute un membre de la famille.
Je ne commencerai pas la traduction avant d'avoir été payée.

Après c'est au niveau juridique que je suis un peu perdue :

- Ai-je le droit de traduire un livre entier sans l'accord de l'auteur ? n'y a t'il pas un problème de droits d'auteur ?
- Que faire si après avoir terminé la traduction, le client me dit que ma traduction ne convient pas et me demande de le rembourser ?

Comment les traducteurs littéraires se protègent-ils des éventuels conflits ?


 

bouskilar
France
chinois Jul 24, 2016

Francechine wrote:

Bonjour à tous,

je suis une traductrice native de Chine.
Je me suis diplomée en Master 2 dans le domaine des lettres en France puis j'ai suivi une formation de traduction.

Depuis la création de mon entreprise en 2014, j'ai réalisé des travaux de traduction basique : traductions de sites internet, traductions d'annonces immobilières d'articles de journaux, de catalogues.

Cette semaine un écrivain m'a contactée pour que je traduise son livre de 500 pages (environ 120 000 mots).
Je lui ai proposé un tarif de 12 000 *0.11€ soit 13 200 € et elle semble intéressée puisque nous sommes en train de définir les modalités de paiement.
Je l'ai prévenu qu'il s'agissait de ma première traduction d'un roman en entier.

Ce roman semble être un roman à succès puisqu'il se vend sur toutes les plateformes (fnac, amazon...) et en plus il y a de nombreux commentaires.

Je pense avoir un bon style de rédaction dans ma langue maternelle mais malgré mon excitation et ma motivation, je me demande quand même si je serai à la hauteur.
La traduction n'est pas très difficile mais il y a beaucoup d'humour qu'il faudra que je réussisse à faire passer.
Il ne s'agira pas d'une simple traduction car il faudra que mon style littéraire plaise aux lecteurs.

On a convenu que je serai payée par acompte après l'envoi de chaque partie.
J'ai inclue dans le devis le paiement d'une collègue qui sera m'a relectrice.

Quelle garantie dois-je prendre ?
Que faire si au final, mon style littéraire ne convient pas et que l'auteur demande à être remboursé ?
Quelle méthodologie avoir pour traduire un roman ?

J'attends les conseils des traductrices littéraires.

Merci à vousicon_smile.gif







 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction d'un livre en chinois

Advanced search






memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »
SDL MultiTerm 2019
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2019 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2019 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search