Orientation professionnelle
Thread poster: alauda01
alauda01
France
Sep 21, 2016

Bonjour,

Je me permets de m'adresser à vous car je suis nouvelle dans le monde de la traduction et je souhaiterais avoir quelques conseils.....

De langue maternelle espagnole, professeur certifiée au collège et lycée, je souhaiterais faire une reconversion professionnelle dans le domaine de la traduction (en freelance) et m'inscrire à l'école de l'ESIT. Cependant j'ai énormément de doutes concernant l'avenir professionnel d'une traductrice et surtout, par rapport à ma combinaison linguistique. Je voudrais m'inscrire avec une combinaison Espagnol - Français - Anglais. Selon vous, cette association de langues peut-elle être intéressante pour le marché du travail? En ce qui concerne ma langue C (l'anglais), aurai-je des occasions de travailler avec? Une dernière question: pourrai-je traduire vers le français ou serai-je limitée à traduire vers l'espagnol?

Merci par avance,

Paola


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 21:52
Member (2007)
English
+ ...
Les études, c'est une chose ; le boulot de traductrice en freelance, c'est une autre. Sep 22, 2016

alauda01 wrote:
De langue maternelle espagnole, professeur certifiée au collège et lycée, je souhaiterais faire une reconversion professionnelle dans le domaine de la traduction (en freelance) et m'inscrire à l'école de l'ESIT. Cependant j'ai énormément de doutes concernant l'avenir professionnel d'une traductrice et surtout, par rapport à ma combinaison linguistique. Je voudrais m'inscrire avec une combinaison Espagnol - Français - Anglais. Selon vous, cette association de langues peut-elle être intéressante pour le marché du travail? En ce qui concerne ma langue C (l'anglais), aurai-je des occasions de travailler avec? Une dernière question: pourrai-je traduire vers le français ou serai-je limitée à traduire vers l'espagnol?

Les études, c'est une chose ; le boulot de traducteur freelance, c'est une autre.
A l'université vous apprendrez en toute probabilité à traduire dans tous les sens, dans tous les domaines. C'est une bonne base. Mais en tant de traductrice professionnelle, vous serez un travailleur indépendant. Sans aucun contraint mais ... pourquoi un client choisirait-il vos services, quand il est libre de choisir entre les dizaines de milliers qui postulent sur l'Internet ? Il y a deux raisons principales :
1. Vous êtes le fournisseur le moins cher
2. Vous êtes le fournisseur qui donne la plus de confiance, qui devrait livrer la meilleur traduction possible.

Alors, si vous ne voulez pas vous positionner en termes de tarif (car il faut aller très, très bas), vous devez suivre la route d'excellence. Vous parlez espagnol depuis la naissance, oui ? Votre français est probablement impeccable (qui n'est pas mon cas), mais votre langue maternelle est probablement plus nuancée. C'est pourquoi on traduit toujours vers la langue maternelle sauf quand il y une très bonne raison de faire l'inverse. C'est pareil pour les domaines - pourquoi choisir un expert du marketing pour une traduction médicale ?

Votre avenir professionnelle dépend surtout de cette spécialisation, qui vous donne une démarcation. ESIT serait un bon départ, mais tout sera perdu si vous prenez la mauvaise route professionnelle.

J'ajoute : Vous devez communiquer très souvent en anglais, mais c'est à vous de décider si vous avez les capacités pour l'utiliser comme une langue source.


[Edited at 2016-09-22 10:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 
alauda01
France
TOPIC STARTER
Nouvelles réflexions Sep 22, 2016

Bonjour Sheila,

Je vous remercie pour votre réponse et pour les précieuses informations que vous me fournissez, qui me permettent de mieux comprendre certains aspects du métier du traducteur.

Pourtant, suite à la lecture de votre post et d'autres commentaires dans différents forums, je me pose une nouvelle question. Sans avoir l'intention de mettre en cause la formation de l'ESIT, je me dis que dans d'autres pays hispanophones il doit y avoir aussi des formations d'excellence. Alors pourquoi une société commerciale utiliserait-elle les services d'un traducteur diplômé basé en France quand ils peuvent très bien utiliser un traducteur diplômé basé en Espagne ou dans un pays hispanophone moins cher? Pour quelle raison chercheraient-ils une traduction d'excellence dans un pays plus cher sachant qu'ils peuvent très bien trouver ce service tout en payant moins?

Cordialement,

Paola


Direct link Reply with quote
 

Claire Dodé  Identity Verified
France
Local time: 22:52
German to French
les clients rencontrent les fournisseurs Sep 24, 2016

alauda01 wrote:

Bonjour Sheila,

Je vous remercie pour votre réponse et pour les précieuses informations que vous me fournissez, qui me permettent de mieux comprendre certains aspects du métier du traducteur.

Pourtant, suite à la lecture de votre post et d'autres commentaires dans différents forums, je me pose une nouvelle question. Sans avoir l'intention de mettre en cause la formation de l'ESIT, je me dis que dans d'autres pays hispanophones il doit y avoir aussi des formations d'excellence. Alors pourquoi une société commerciale utiliserait-elle les services d'un traducteur diplômé basé en France quand ils peuvent très bien utiliser un traducteur diplômé basé en Espagne ou dans un pays hispanophone moins cher? Pour quelle raison chercheraient-ils une traduction d'excellence dans un pays plus cher sachant qu'ils peuvent très bien trouver ce service tout en payant moins?

Cordialement,

Paola


Bonjour,

Pour l'espagnol et le français, je ne sais pas. Mais pour l'allemand vers le français, il est très clair qu'à part les agences, les clients sont majoritairement allemands, de langue allemande et qu'il est apparemment plus facile de les trouver si l'on peut aller régulièrement en Allemagne.

Voyez en fonction de la langue cible que vous choisirez.
Si votre langue cible est l'espagnol, peut-être cela vaut-il le coup d'envisager une formation en Espagne pour ensuite vivre en France, non loin de vos clients ?

Bonne soirée,
Claire


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 21:52
Member (2007)
English
+ ...
Le prix n'est qu'une critère Sep 25, 2016

alauda01 wrote:
Pour quelle raison chercheraient-ils une traduction d'excellence dans un pays plus cher sachant qu'ils peuvent très bien trouver ce service tout en payant moins?

D'abord, le lieu de la formation ne compte pour rien. Au début de votre vie professionnelle, c'est le niveau et la réputation de l'institution qui compte; plus tard c'est votre propre réputation qui compte - c'est tout.

Deuxième, bien que le prix soit toujours un élément important de la décision, il y a plusieurs autres facteurs en jeu :
- il existe des clients qui veulent un fournisseur dans leur propre pays, même aujourd'hui
- ce n'est pas vrai que tous les traducteurs en Espagne ont des tarifs bas (je vis en Espagne tout en traduisant du français vers l'anglais pour une somme correcte, la même que j'ai utilisé en France).
- les clients approchent les traducteurs qu'ils trouvent, alors ils vous trouveront si vous êtes très visible (par ex ici sur ProZ.com)
- les clients soucieux de qualité sont susceptibles d'insister sur un traducteur qui habite en France, même si plus cher qu'un résident d'Espagne, simplement car il aura plus de familiarité avec la langue source. Pourquoi choisir un Espagnol qui n'a jamais quitté son pays et qui ne connait que le français de la salle de classe ?

En bref, c'est à vous de trouver les moyens de convaincre le client.


Direct link Reply with quote
 
alauda01
France
TOPIC STARTER
Grand merci! Sep 25, 2016

Bonjour Claire, bonjour Sheila,

Je vous remercie vivement pour vos réponses complètes et pour le temps que vous avez passé dessus. C'est très gentil de votre part! Maintenant j'y vois plus clair sur le métier de traducteur.

Bon dimanche!

Paola


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 22:52
English to French
+ ...
C'est votre choix Sep 26, 2016

La formation de traducteur est non réglementée en France et dans la plupart des pays d'Europe. (sauf s'il s'agit de devenir traducteur expert et de travailler pour la justice mais cela concerne des traducteurs déjà en activité).
Donc le diplôme n'a aucun caractère obligatoire - ce qui ne veut pas dire que c'est inutile ! mais c'est à vous de choisir la formation qui vous semble la plus adaptée à vos objectifs.
De manière générale un traducteur traduit vers sa langue maternelle uniquement, mais il y a des exceptions si vous êtes parfaitement à l'aise avec une autre langue parce que vous vivez et travaillez dans ce pays depuis des années, que vous y avez fait vos études, etc. Toutefois ces exceptions sont très rares. Un traducteur sérieux se rend compte assez vite s'il peut réellement travailler dans les deux sens avec la même qualité et la même efficacité... car n'oublions pas que pour vivre de la traduction il faut aussi pouvoir travailler vite et en confiance dans ses propres capacités.
Certes il y a beaucoup de traducteurs dans la paire français-espagnol, mais il y en a encore plus dans la paire anglais-français. Vos client ne doivent pas nécessairement être des agences espagnoles low-cost - même si ce sont les plus visibles. Vous pouvez travailler pour des agences en France ou ailleurs en Europe (vive l'euro !), c'est d'ailleurs pourquoi la pratique d'un minimum d’anglais pour communiquer avec les clients est nécessaire.

Le 30 septembre c'est la journée mondiale de la traduction. Profitez-en pour vous joindre à des événements organisés un peu partout en France , par exemple par la SFT https://www.sft.fr/actualites.html#.V-jVQzW2poM mais aussi divers centres culturels. C'est le meilleur moyen de rencontrer des traducteurs passionnés par leur métier.


Direct link Reply with quote
 
alauda01
France
TOPIC STARTER
Merci Nordiste! Sep 27, 2016

J'ai lu attentivement votre message et j'y ai trouvé des informations bien intéressantes et utiles pour ma formation. Je me renseignerai concernant les événements du 30/09 dans ma ville.

Direct link Reply with quote
 
Dulz  Identity Verified
Germany
French to German
+ ...
C'est plutôt le contraire Sep 27, 2016

Sheila Wilson wrote:

- les clients soucieux de qualité sont susceptibles d'insister sur un traducteur qui habite en France, même si plus cher qu'un résident d'Espagne, simplement car il aura plus de familiarité avec la langue source. Pourquoi choisir un Espagnol qui n'a jamais quitté son pays et qui ne connait que le français de la salle de classe ?


J'ai fait l'expérience exactement contraire : beaucoup d'agences de traduction insistent sur ce que leurs traducteurs sont résidents des pays où l'on parle la langue cible (et non la langue source).


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 22:52
English to French
+ ...
question de spécialisation Sep 27, 2016

Marcel Geitz wrote:

Sheila Wilson wrote:

- les clients soucieux de qualité sont susceptibles d'insister sur un traducteur qui habite en France, même si plus cher qu'un résident d'Espagne, simplement car il aura plus de familiarité avec la langue source. Pourquoi choisir un Espagnol qui n'a jamais quitté son pays et qui ne connait que le français de la salle de classe ?


J'ai fait l'expérience exactement contraire : beaucoup d'agences de traduction insistent sur ce que leurs traducteurs sont résidents des pays où l'on parle la langue cible (et non la langue source).


C'est vrai que pour des textes très "dans l'air du temps" comme la publicité ou les magazines il est peut-être préférable de résider dans la pays de la langue cible pour rendre un texte qui épouse les expressions à la mode.
Et certaines agences sont particulièrement rigides à ce sujet.
Mais dans d'autres spécialisations ou avec d'autres clients c'est moins important. Pour un client direct qui exporte il est plus rassurant d'avoir affaire à un traducteur qu'il connait, près de chez lui, (donc dans son pays de langue source) pour l'accompagner dans sa communication à l'export.

Ce qui est essentiel dans tous les cas pour le traducteur c'est de rester au contact de sa langue source vivante, ce qui est assez facile aujourd'hui avec Internet, la presse en ligne et les chaînes de TV disponibles par satellite. Et selon la situation familiale il est possible aussi pour un traducteur de passer de longues périodes dans les pays de ses langues de travail sans interrompre son activité.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Orientation professionnelle

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search