Demande de renseignements
Thread poster: Marie-Charlotte Mesny

Marie-Charlotte Mesny
Vietnam
Local time: 18:08
Spanish to French
+ ...
Oct 18, 2016

Bonjour,

Je suis à la recherche de conseils bien utiles concernant les premiers pas dans la traduction.Pour le moment tous les tests que je passe, bien que non diplômée, ne se révèlent pas concluants.De plus , j'ai postulé au diplôme de traducteur du CI3M mais je n'ai pas été acceptée (je suis anéantie).Je pense que mon niveau de langue (anglais) est bon, ma compréhension de la langue est plus que correcte et ma motivation excellente mais je pense que le problème vient de ma méthodologie.
Je suis consciente que ce métier est difficile, qu'il ne suffit pas de savoir parler la langue mais je reste également persuadée qu'il peut aussi s'apprendre.

J'aimerais connaître votre avis, des ouvrages à me recommander peut-être ou d'autres formations à distance disponibles?

Je viens de recevoir une offre pour Comment réussir un test de traduction de l'anglais vers le français ? Rappel des règles du français (Guide pratique de traduction t. 1) de Caroline Bajwel, qu'en pensez-vous?

Je vous remercie pour votre aide dans ce métier que je trouve passionnant.

BONNE JOURNÉE!


Direct link Reply with quote
 
Laure Trads  Identity Verified
France
Local time: 13:08
Member (2004)
English to French
Salut Marie-Charlotte Oct 19, 2016

Les débuts sont presque toujours très lents. Beaucoup de gens abandonnent rapidement, car il faut vraiment s'accrocher.
La première année, j'ai écrit à 200 agences et je n'ai eu presque aucun travail. Et en plus, il y a des agences qui ne sont pas sérieuses.
En plus, certaines personnes vont essayer de te décourager : "la traduction, ça ne s'improvise pas", "on ne peut pas vivre de ce métier", "il n'y a aucune sécurité financière", etc.

Il m'a fallu 2 ans pour commencer vraiment à en vivre mais, maintenant, ça fait 21 ans que je fais ce métier, donc, tu vois, ça vaut la peine de s'accrocher. Beaucoup de choses s'apprennent sur le tas, y compris les réflexes de traduction.

Puisque tu utilises l'anglais, je te conseille de t'intéresser au Dip Trans:
http://www.ciol.org.uk/diptrans

Bon courage, et accroche-toi, ça en vaut la peine.


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 13:08
English to French
+ ...
Faire le point objectivement Oct 19, 2016

Marie-Charlotte Mesny wrote:
... j'ai postulé au diplôme de traducteur du CI3M mais je n'ai pas été acceptée (je suis anéantie).Je pense que mon niveau de langue (anglais) est bon, ma compréhension de la langue est plus que correcte et ma motivation excellente mais je pense que le problème vient de ma méthodologie.
Je suis consciente que ce métier est difficile, qu'il ne suffit pas de savoir parler la langue mais je reste également persuadée qu'il peut aussi s'apprendre.
...


Je pense qu'il faut sérieusement t'interroger sur ce résultat. As-tu contacté CI3M pour connaître leurs raisons de te refuser l'accès à leur formation ? Il ne s'agit pas de râler ou de contester mais de comprendre où sont les insuffisances pour pouvoir y remédier.
Un traducteur traduit vers sa langue maternelle. Il faut donc un excellent niveau de compréhension de la langue source ("plus que correcte" ne suffit pas) et aussi et surtout une excellente maîtrise du français.
C'est une étape indispensable, tu dois faire le point objectivement.

Je n'ai pas d'avis sur le livre dont tu parles mais le problème n'est pas forcément de "réussir les tests d'anglais" , d'autant plus que les tests d'agence ne sont pas un passage obligé pour devenir traducteur.
Le DipTrans dont parle Laure est excellent et recommandable. Il est assez cher et le niveau est élevé. Vois s'il y a a une possibilité de test préalable pour te situer avant de te lancer.


[Edited at 2016-10-19 10:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Laure Trads  Identity Verified
France
Local time: 13:08
Member (2004)
English to French
As-tu vécu en pays anglophone ? Oct 19, 2016

Une autre chose me vient à l'esprit : as-tu vécu en pays anglophone ?

Les traducteurs n'ont pas tous vécu à l'étranger, mais ça aide beaucoup. En passant 11 ans en Grande-Bretagne, j'ai pu accéder à énormément de terminologie, en contexte, sur tout un tas de sujets, et comprendre au moins en partie le fonctionnement des gens et de leurs institutions.

Si tu n'as pas encore vécu en pays anglophone, je te conseille vivement de le faire, 1 an minimum.


Direct link Reply with quote
 

AnneGS  Identity Verified
France
Local time: 13:08
Member (2016)
English to French
Ne te décourage pas ! Oct 19, 2016

Comme le dit Nordiste, il serait intéressant de te renseigner sur les raisons de ton échec au test d'entrée de Ci3M. Cela pourrait t'aider à analyser tes lacunes et orienter tes démarches afin de combler celles-ci.

Puisque tu es anglophone, je te conseille le livre de Corinne McKay "How to succeed as a freelance translator", que j'ai trouvé très utile (et optimiste !), même si certaines parties concernent plutôt les traducteurs établis aux Etats-Unis.

Je te souhaite bon courage et bonne chance pour la suite !


Direct link Reply with quote
 

Andrea Halbritter  Identity Verified
France
Local time: 13:08
French to German
+ ...
Mes conseils Oct 19, 2016

Personnellement, je n'ai jamais pris l'initiative d'écrire à une agence.

Je travaille essentiellement avec des clients directs et les peu d'agences pour lesquelles je travaille m'ont trouvée sur Proz elles.

J'ai dû en tout accepter maximum 7 tests dans les trois dernières années. 5 ont été payés. Je considère que je n'ai pas le temps de faire des tests gratuits et qu'une agence (ou un client autre) qui est vraiment intéressée à travailler avec moi me paie le test si elle/il en veut un.

Quant à comment être retrouvé par des futurs clients sur Proz je te conseille de participer à un webinaire gratuit à ce sujet. Proz en propose régulièrement et par la suite il est même possible de demander des conseils gratuits qui concernent plus spécifiquement ton profil. Je pense qu'il y aurait pas mal de choses à améliorer (fautes, échantillons, WWA...).

Sinon Laure a raison. Pouvoir vivre de ce métier prend du temps. Quant à moi j'ai mis presque 3 ans avant que ce ne soit le cas.

Il est essentiel aussi de connaître vraiment bien sa/ses langue(s) source et d'avoir une excellent maîtrise de sa langue maternelle. Pour cela, à mon avis, un an à l'étranger ne suffit même pas. J'opterais de mon côté pour plusieurs années (en plus d'études approfondies à la fac).


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 13:08
Member (2007)
German to French
+ ...
Pouvoir s'affirmer Oct 19, 2016

Bonjour,

Il est toujours très compliqué de cerner ce qui va ou ne va pas dans une démarche. L'échec auprès de CI3M devrait être un bon point de repère. Je connais leurs exigences pour l'allemand et ne doute pas qu'elles sont aussi rudes pour l'anglais.

Il n'en demeure pas moins qu'au prix des formations, il est peu probable que l'on refuse une candidature à la légère...

Il y a donc un problème et je ne sais pas si l'organisme commente les raisons du refus. À titre personnel, j'aimerais savoir ce qu'il en est.

Je ne me permettrais certainement pas de commenter un CV (en anglais), qui cependant ne met aucunement en évidence une ouverture sur l'univers de la traduction, malgré un passé professionnel ouvert aux échanges et à la communication et l'apparente maîtrise de certaines langues.

Ces expériences peuvent être mises à profit, mais ne sont, selon moi, pas des arguments ici.

Attention aux adresses gmail, loin de refléter quelque chose de vraiment pro.

Votre méthodologie serait défaillante ? En avez-vous vraiment une ?

Il va de soi que le démarchage est plus qu'ingrat, et comme indiqué par ailleurs, on est vraiment dans le dur. Mais donc, il existe des réussites.

Pour terminer ce premier retour, il est certain que le diable se cache dans les détails. De manière générale, les CV et les candidatures spontanées passent très vite à la trappe, sauf si...

Mais dans votre message une chose bien dérangeante m'a immédiatement sauté aux yeux : la ponctuation (la gestion des espaces). Il est clair que la frappe dans un forum tel que celui-ci ne dispose pas du confort d'un outil dédié et qu'il est facile de faire des fautes de frappe parfois non décelées, mais là, attention. Si vous effectuez des tests avec l'absence d'espace après un point (par exemple) ou avant un point d'exclamation ou d’interrogation...

La réponse est claire et immédiate. Sauf si bien entendu le texte s'adresse à d'autres pays francophones où certaines règles ortho-typo ne sont pas les mêmes... Cela fait, peut faire partie des apprentissages.

Prenez le temps de parcourir ce forum (et aussi dans d'autres langues) avec des critères de recherche appropriés et vous allez découvrir bien d'autres choses sur les réussites et les déboires des uns et des autres.

De la littérature, il y en a un peu partout et à tout propos. Il est difficile de conseiller à ce niveau. Il est sans doute probable que toutes les expériences sont bonnes ou utiles, mais il n'existe certainement pas le vade-mecum idéal.

Très bonne continuation quoiqu'il advienne et bon courage pour la suite !





[Modifié le 2016-10-19 14:26 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Marie-Charlotte Mesny
Vietnam
Local time: 18:08
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Oct 20, 2016

Je vous remercie tous pour ces conseils, forts utiles qui vont me pousser à travailler davantage les détails et mon CV.

Direct link Reply with quote
 

Jane Vazzotti  Identity Verified
France
Local time: 13:08
French to English
+ ...
Formation à distance Oct 20, 2016

Bonjour,

Vous demandez conseil sur des formations à distance, pour ma part j'ai fait la certification proposée par Words Language Services. Elle n'est certes pas reconnue officiellement mais je l'ai trouvée très utile, elle consiste en 8 devoirs dans des domaines différents à renvoyer par mail à votre rythme, chaque devoir étant composé de plusieurs textes à traduire et à analyser au niveau des problèmes de traduction. Effectuer ce travail m'a fait progresser dans la traduction (que j'ai pratiquée dans le cadre de mon travail mais jamais à temps plein ni avec le titre de traductrice) et à mieux analyser les textes, cerner les différents publics et types de traduction, de plus les corrections de ma tutrice étaient très détaillées avec exemples à l'appui et avec des critiques constructives, grâce à cela j'ai pu connaître mes points forts et travailler davantage mes faiblesses. Pour moi le seul bémol de cette formation à distance est le contenu des textes qui date d'une dizaine d'années (voire plus) ce qui donne parfois l'impression d'être en décalage avec ce que l'on peut être amené à traduire aujourd'hui. Il n'y a pas de test pour y accéder et cela pourrait vous donner un retour sur vos traductions et vous aider savoir ce qu'il faut améliorer.

Bonne chance à vous


Direct link Reply with quote
 
xxxPLR TRADUZIO  Identity Verified
Italy
Local time: 13:08
English to French
+ ...
Petite remarque Oct 20, 2016

Le seul manque d'espace avant la première lettere d'une nouvelle phrase, c'est à dire après un point (ex: ....les premiers pas dans la traduction.Pour le moment ....) suffit à te faire rejetter immédiatement un test.
La ponctuation a son importance....

Bon courage


Direct link Reply with quote
 
Schtroumpf
Local time: 13:08
German to French
+ ...
Périple Oct 21, 2016

Bonjour Marie-Charlotte,

Pour commencer, j'ai trouvé votre demande de renseignement plutôt agréable à lire, fluide et correctement orthographiée - notre obsession professionnelle à nous tous -, malgré le souci de ponctuation. Ce truc-là sera facile à régler, je suppose que vous l'avez aussitôt intégré, on n'en parle plus.

Mais en regardant votre profil, je vois que vous n'avez peut-être pas encore de spécialisation dans un domaine vraiment porteur. Tourisme, vin, cuisine...? Tout le monde en fait un peu, et à des tarifs plutôt bas. D'ailleurs les vôtres sont très bas, et notre deuxième obsession professionnelle chronique, c'est de rappeler aux débutants qu'ils sapent leur propre marché avec ce genre de prix. Et le nôtre, celui des anciens, avec. Bon, c'est dit, on n'y reviendra pas non plus.

Mais voilà le point capital : si vous traduisez de l'espagnol et de l'anglais en français en étant installée au Vietnam, vous sortez un peu du cadre habituel. C'est hors UE, juridiquement compliqué, décalé sur le plan des horaires (avantage ou inconvénient - à discuter), culturellement en tout cas pas un avantage pour traduire dans vos couples de langues. Si à l'inverse vous espérez trouver un marché sur place en Asie, la plupart d'entre nous ne saurons pas vous conseiller.

Si vous aviez indiqué habiter à Strasbourg ou Paris, on aurait pu vous proposer de rejoindre des réunions de la SFT ou des autres assos professionnelles. De là où vous êtes, ça fera peut-être un peu loin...


[Bearbeitet am 2016-10-21 14:45 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Arianne Farah  Identity Verified
Canada
Local time: 07:08
Member (2008)
English to French
Tirer profit de ses particularités Oct 22, 2016

J'ai travaillé presque huit ans en traduction anglais->français à partir de la Chine. J'ai trouvé très utile le fait de souligner qu'avec le décalage horaire, j'étais disponible pour les urgences hors des heures régulières et, à mes débuts, cela m'a permis d'aller chercher des agences qui autrement n'auraient pas été intéressées vu mon manque d'expérience à l'époque.

Cependant, je relève 4 (!) fautes dans ton profil About me, ce qui ferait fuir bien des clients potentiels. Autre détail, les mots en gras semblent désorganisés, voire aléatoires. Aussi, le lien vers ton CV est brisé; le suivre génère une erreur 404.

Ce n'est pas pour dire qu'un traducteur professionnel ne fait jamais de fautes, mais plutôt il est conscient de ses lacunes et ne lésine pas sur les correcteurs par excès d'orgueil. Je recommande par ailleurs Antidote et le Robert Correcteur.


[Edited at 2016-10-22 15:41 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Andrea Halbritter  Identity Verified
France
Local time: 13:08
French to German
+ ...
Tarifs, domaines de travail et décalage horaire Oct 22, 2016

Rebonjour,

Comme l'a déjà souligné quelqu'un d'autre vos tarifs sont en effet trop bas. Personnellement, je fais aussi un peu de gestion de projet et quand je vois des traducteurs proposant leurs services à ces prix-là je doute de la qualité de ce qu'ils vont me fournir. Au lieu de terminer à 0,09 € je vous suggérerais donc de plutôt commencer vos tarifs à 0,09 € HT.

Quant aux domaines dans lesquels vous travaillez il est sûr qu'il y a des domaines qui paient nettement plus. Par contre je travaille à peu près dans les mêmes et peux en vivre plus que correctement en travaillant surtout en direct.

Je pense aussi qu'il faut plutôt essayer de profiter des particularités de votre profil comme l'a déjà suggéré Arianne.

Si vous souhaitez travailler avec des agences, mettez en avant les avantages que votre décalage horaire peut avoir pour elles.

Je ne connais pas très bien, quasiment pas le marché asiatique mais je pense que votre profil pourra peut-être aussi intéresser des clients sur place qui souhaitent exporter en France ou accueillir des touristes francais.

Concernant les remarques sur la viticulture je ne suis pas d'accord. Il s'agit là d'un domaine qui n'intéresse pas tant de collègues que ca et il n'est pas si facile que ca de trouver un traducteur qui soit capable de fournir de bonnes traductions dans le domaine du vin tout en respectant le langage technique qu'il faut. Si en plus on arrive à trouver des clients directs pour qui cela marche plutôt bien ce domaine-là peut très bien payer. Par contre ce ne sera peut-être pas facile du Vietnam.


Direct link Reply with quote
 

Marie-Charlotte Mesny
Vietnam
Local time: 18:08
Spanish to French
+ ...
TOPIC STARTER
Intéressant Oct 23, 2016

Merci à tous pour votre franchise, j'ai procédé à quelques changements.

Je n'avais pas envisagé que mon lieu de résidence puisse être un obstacle dans le développement de ma nouvelle activité. Par conséquent, je vais le tourner à mon avantage comme Arianne le suggère.

Très bon dimanche à tous!


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 12:08
Member (2007)
English
+ ...
Le tourisme peut être un domaine porteur Oct 23, 2016

Schtroumpf wrote:
je vois que vous n'avez peut-être pas encore de spécialisation dans un domaine vraiment porteur. Tourisme, vin, cuisine...? Tout le monde en fait un peu, et à des tarifs plutôt bas.

Je suis d'accord que beaucoup, beaucoup de textes dans le tourisme sont traduit par n'importe qui. Souvent il s'agit des salariés qui ont fait quelques études dans la langue cible. C'est très facile à comprendre ces textes, et toute personne qui a un niveau assez correcte arrivera à une traduction. Mais il y a quand même des clients, avec un gros volume de textes, qui demandent une traduction de qualité. Si on parle d'un paysage, un événement, une tradition ce n'est pas tout simplement question de donner une description ; c'est pour les vendre aux touristes. Et dans le vin et la cuisine la terminologie est presque toujours très spécifique, et sa traduction est très compliquée. Je vous assure que les tarifs raisonnable existent.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Demande de renseignements

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search