Pages in topic:   [1 2] >
Recherche conseils
Thread poster: MultiPro

MultiPro  Identity Verified
United States
Local time: 12:43
Member (2006)
English to French
+ ...
Dec 22, 2016

Chers collègues,

Bonjour ! Je vous approche ce matin à bout de ressources pour une question de non-paiement. Je regrette de vous apporter mes soucis ici mais je trouverai sans doute dans vos conseils et recommandations la solution qui m'a jusqu'ici échappé. En résumé, un traducteur m'a confié un boulot de traduction d'environ 5 000 mots en novembre/décembre 2013. J'ai bossé deux nuits là-dessus puis après le peaufinement et les relectures adéquates, je le lui ai soumis. Il en a accusé réception, notant sa satisfaction de mon travail, de mon respect du délai et de la qualité de ma traduction.

Je lui ai ensuite transmis ma facture. Il en a également accusé réception. Puis, après quelques semaines, silence complet de sa part. Dans un premier temps après ce silence, et après ma relance de demande de paiement, il a prétendu ne pas l'avoir reçue. J'ai dû alors le contacter en ligne via son profil ProZ et j'ai réacheminé mes courriels à son adresse électronique personnelle. Il s'est montré irascible après mon rappel que j'appliquerais des frais de retard si le paiement n'était pas reçu dans les délais escomptés (30 jours).
Dans un esprit de conciliation, au début de cette année, j'ai encore relancé ma demande avec le montant initial de la facture (sans appliquer des frais de retard). Il continue de me vouer le silence le plus absolu. Lorsqu'il apparaît dans les Kudoz, je me vois malheureusement contrainte d'intervenir et de lui rappeler son non-paiement publiquement. Je le fais évidemment bien à contre-coeur, mais c'est le seul recours dont je dispose.

Notez bien que j'ai soumis un ticket d'assistance également à maintes reprises et j'ai contacté un membre du personnel de ce site également à maintes reprises. Aucune action ne peut être prise contre lui (apparemment et autant que je me souvienne). Et mes notes sont souvent effacées sur KudoZ sans aucune répercussion pour lui. Le montant qui m'est dû n'est pas négligeable et j'aimerais bien renouveler mes inscriptions de logiciels/progiciels/TAO ou m'en offrir un nouveau (CafeTran) en cadeau pour la Noël et/ou le Nouvel an.

Je suis aux États-Unis et lui (selon son profil), au Brésil. Même si je prends l'avis d'un avocat, je crains qu'il ne puisse poursuivre aucune action contre lui à cause de sa résidence géoagraphique.

Que feriez-vous à ma place et à ce stade ? Merci de vos conseils.

Sandra (MultiPro sur ProZ)


Direct link Reply with quote
 
mariealpilles  Identity Verified
France
Local time: 21:43
Member (2014)
English to French
+ ...
non-paiement Dec 22, 2016

Je commencerai par l'informer que je laisse un commentaire sur le Blue Board - en général cela fonctionne plutôt bien. Avez-vous regardé également si vous pouvez faire appel à une agence de recouvrement ? La plupart (en Europe) ne vous facturent de frais que si elles réussissent, donc il n'y a pas grand risque à essayer. Bon courage et bonne chance parce que ce genre de situation est très désagréable - je tente moi aussi de me faire payer depuis plus d'un par une société monégasque qui est de très mauvaise foi.

Direct link Reply with quote
 

Catherine De Crignis  Identity Verified
France
Local time: 21:43
Member (2012)
English to French
+ ...
Questions Dec 22, 2016

Bonjour Sandra,

Juste pour clarifier : ce client vous avait-il contactée par ProZ au départ ou aviez-vous répondu à une annonce de sa part ici ? Est-il inscrit dans la BB (je suppose que non) ? D'après votre récit on a l'impression que vous vous êtes rabattue sur ProZ faute mieux. Vous savez que KudoZ n'est pas le bon outil, mais vous n'aviez aucun autre moyen de contact à votre disposition, ai-je bien compris ?
Le fait d'être au Brésil ne met pas cette personne à l'abri. Y a-t-il un tribunal de type Small claims court dans votre état ?
Le mieux avec les nouveaux clients est toujours de demander un acompte, je connais même des traducteurs qui demandent la totalité d'avance avec tout nouveau client. Perso je demande simplement un acompte (sauf si la commande est toute petite) et je demande l'acceptation de mes conditions de paiement, voire la signature de mes CGV.

Pour ce que ça vaut,
Catherine


Direct link Reply with quote
 

David GAY  Identity Verified
Member (2014)
English to French
+ ...
autres sites Dec 22, 2016

Il y a beaucoup de sites répertoriant les mauvais payeurs où vous pouvez l'inscrire.
Se faire payer ses traductions pour pouvoir s'offrir des abonnements et des licences TAO pour la Noel,
c'est touchant


Direct link Reply with quote
 

Nikki Scott-Despaigne  Identity Verified
Local time: 21:43
French to English
Blue board et recouvrement Dec 22, 2016

Bonsoir,

Pour un volume de 5.000 mots, dont réception accusée, idem votre note d'honoraires, vous pouvez essayer de poursuivre pour récupérer votre dû. Presque partout, il vous sera demandé de porter les preuves (lettre recommandée et accusé de réception, ou équivalent) que vous ayez tout tenté: envoi de courrier indiquant un dernier délai et les conséquences pour le créancier s'il ne le respecte pas. Mais, je crains que vous ayez peu de chances, surtout après trois ans!

Dans un monde idéal, vous vous êtes mis d'accord sur les délais pour régler vos honoraires et les conséquences d'un défaut de paiement. Toujours dans ce monde idéal, vous avez aussi établi le pays de la loi qui s'appliquerait en cas de souci. Si tout cela est établi, vous devez vous appuyer dessus et solliciter des sources officielles pour apprendre quel recours vous avez. Il existe parfois des moyens très simples, même gratuits, pour des petites créances. Il faut toujours pouvoir apporter les preuves de votre accord, prouver que le travail a été effectué, livré et la facture envoyée et reçue.

En revanche, si vous n'avez pas de trace écrite de votre accord (juridiction, intérêts, frais de recouvrement, etc.), cela va être difficile de savoir par où commencer. Si vous avez besoin de faire appel à un professionnel, selon le pays, il faut souvent mettre des sous sur la table avant que le dossier soit ouvert.

Désolée d'être pessimiste, mais je crains qu'après trois ans vous soyez obligée de lâcher l'affaire et d'en tirer des leçons pour mieux vous protéger à l'avenir. Avec des clients sérieux, j'arrive à avoir un acompte, souvent de 30%. Je précise aussi que si le travail est annulé, ce 30% me reste acquis. Je ne suis pas une flèche en affaires, mais j'ai appris à mes dépens, qu'il faut se protéger. Autre astuce, si le règlement traîne, je n'hésite pas à proposer un règlement échelonné (en deux ou trois fois, par exemple) si je soupçonne des difficultés. C'est pénible, mais pour ceux qui peuvent payer, et/ou qui sont de bonne foi, c'est déjà ça sur votre compte en banque. Pour les autres, vous êtes avisé plus tôt que vous allez avoir du mal à récupérer. Si j'ai bien compris, vous avez attendu trois ans et vous n'avez pas encore entrepris des démarches formelles de recouvrement? Peut-être que votre client pouvait/voulait payer à un moment; peut-être a-t-il eu des difficultés passagères. Dans tous les cas, vous ne précisez pas, mais je suppose qu'il n'a pas communiqué sur ce point, et il n'a pas proposé de vous régler en plusieurs fois.

Trois ans plus tard, sans aucune démarche de recouvrement de votre part, il ne vous prend pas au sérieux. Il doit avoir l'impression qu'il ne sera pas inquiété. Après tout, sa mauvaise foi fonctionne depuis trois ans déjà.

Le Blue Board semble être une bonne idée, au moins pour éviter la même peine à d'autres et/ou de faire réagir la personne concernée, surtout si elle peut payer.

[Edited at 2016-12-22 16:38 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sheila Wilson  Identity Verified
Spain
Local time: 20:43
Member (2007)
English
+ ...
Vous avez moins de possibilités maintenant Dec 22, 2016

Catherine De Crignis wrote:
Juste pour clarifier : ce client vous avait-il contactée par ProZ au départ ou aviez-vous répondu à une annonce de sa part ici ?

Très bonne question. Le vol d'identité n'est pas inconnu dans le monde de traduction, malheureusement. Êtes-vous sûre à 100 pour cent, Sandra, que le traducteur qui répond actuellement aux KudoZ est en fait votre donneur d'ordre ?

Nikki Scott-Despaigne wrote:
Pour un volume de 5.000 mots, dont réception accusée, idem votre note d'honoraires, vous pouvez essayer de poursuivre pour récupérer votre dû. Presque partout, il vous sera demandé de porter les preuves (lettre recommandée et accusé de réception, ou équivalent) que vous ayez tout tenté: envoi de courrier indiquant un dernier délai et les conséquences pour le créancier s'il ne le respecte pas. Mais, je crains que vous ayez peu de chances, surtout après trois ans!

Je suis d'accord - sur les possibilités de recouvrement, mais aussi sur la diminution de la probabilité après trois ans. Vous n'avez rien fait sauf envoyer une deuxième fois la facture, Sandra ? Vous avez adressé cette deuxième facture à la même adresse mail ? Ou à une autre ? Ou en version papier à une adresse postale en Brésil ? Vous devriez l'envoyer recommandé, avec avis de réception. Une fois armée de cet avis vous aurez la preuve de culpabilité. Cette possibilité vous reste encore, mais je suis moins sûre de l’admissibilité après trois ans d'inactivité.

Mon propre processus varie mais c'est toujours soutenu, surtout pour un nouveau client :
Jour de paiement + 2 : première relance, dans un ton amical (c'est une simple erreur, c'est sûr).
Jour de paiement + 7 à 10 : deuxième relance, à deux adresses différentes, ou par mail et par un site web, etc., dans un langage plus formel.
Jour de paiement + 15 : troisième relance, glaciale cette fois.
Jour de paiement + 1 mois : mise en demeure, recommandé avec AR (vous trouverez des formulations typiques sur Internet)
A l'expiration des délais accordés par la mise en demeure, il faut décider quoi faire.


Direct link Reply with quote
 

MultiPro  Identity Verified
United States
Local time: 12:43
Member (2006)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Mauvaise foi Dec 22, 2016

mariealpilles wrote:

Je commencerai par l'informer que je laisse un commentaire sur le Blue Board - en général cela fonctionne plutôt bien. Avez-vous regardé également si vous pouvez faire appel à une agence de recouvrement ? La plupart (en Europe) ne vous facturent de frais que si elles réussissent, donc il n'y a pas grand risque à essayer. Bon courage et bonne chance parce que ce genre de situation est très désagréable - je tente moi aussi de me faire payer depuis plus d'un par une société monégasque qui est de très mauvaise foi.


Bonjour Marie,

Je l'ai prévenu que j'allais laisser un commentaire pour lui sur le BB. Je l'ai fait ! J'ai vraiment tout essayé : la diplomatie, un peu de rigueur, les tickets d'assistance, mes contacts avec un membre du site, ma publication sur le BB, mes échanges de courriels avec lui, mes contacts directs sur son profil après coup, et finalement 3 ou 4 notes sur KudoZ. ll est évidemment de très mauvaise foi. Je me rends à l'évidence que c'est là que réside ma plus grande gageure ! Il n'y absolument rien qu'on puisse faire contre un mauvais payeur qui refuse de payer une dette et qui de plus est de mauvaise foi...
La seule option que je n'ai pas encore utilisée est celle d'une agence de recouvrement en Europe. S'il se trouve réellement au Brésil, comment une telle agence peut-elle le contacter ? Ne serait-ce pas en dehors de ses compétences ?

[Edited at 2016-12-22 21:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 

MultiPro  Identity Verified
United States
Local time: 12:43
Member (2006)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Réponse volatilisée Dec 22, 2016

Ah ! Grand Dieu ! J'ai reçu 6 notifications de réponses à ce fil. Maintenant, je n'en vois que cinq... Quelqu'un saurait-il ce qui s'est passé ? Je n'ai pas le coeur aux émotions fortes. Je suis déjà personnellement éprouvée au point de vue familial pour le moment. Que la personne qui a répondu m'envoie sa réponse en privé s'il-vous-plaît.
Je n'aimerais pas manquer sa perspective et dévaloriser ses efforts. Peut-être il ou elle m'avait offert de bons conseils !!


Direct link Reply with quote
 

Juan Jacob  Identity Verified
Mexico
Local time: 14:43
French to Spanish
+ ...
Vous dites... Dec 23, 2016

"En résumé, un traducteur m'a confié un boulot de traduction d'environ 5 000 mots en novembre/décembre 2013."

Il y a trois ans ?


Direct link Reply with quote
 

MultiPro  Identity Verified
United States
Local time: 12:43
Member (2006)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Non, Oui, Oui, Noui (Oui et Non) Dec 23, 2016

Catherine De Crignis wrote:

Bonjour Sandra,

Juste pour clarifier : ce client vous avait-il contactée par ProZ au départ ou aviez-vous répondu à une annonce de sa part ici ?


1) Non, il ne m'avait pas contactée au départ. 2) Oui, j'avais répondu à son annonce de traduction ici.

Est-il inscrit dans la BB (je suppose que non) ?


3) Oui, et il a une très mauvaise note...

D'après votre récit on a l'impression que vous vous êtes rabattue sur ProZ faute mieux. Vous savez que KudoZ n'est pas le bon outil, mais vous n'aviez aucun autre moyen de contact à votre disposition, ai-je bien compris ?


4) Noui. Je n'ai maintenant recours aux KudoZ qu'en ultime ressort et seulement quand il répond à une question. Je précise que j'ai bien fait les démarches nécessaires au préalable, notamment : les tickets d'assistance que j'avais soumis sur la question et mes contacts par courriels avec l'un des membres du personnel du site. J'ajoute encore que je ne le fais pas de toute gaieté de coeur, sachant que ça l'éclabousse publiquement... Mais, il semble n'en avoir cure... Il est revenu 3 fois après que je l'aie mis sur la sellette kudozienne. Lorsque mes notes sont masquées ou rendues invisibles, je ne sais si c'est sur sa demande ou celle d'autres répondeurs...

Le fait d'être au Brésil ne met pas cette personne à l'abri. Y a-t-il un tribunal de type Small claims court dans votre état ?


Je me renseignerai à ce sujet. J'ai une amie, également formée à MIIS, qui était interprète dans un tribunal de ma ville. Je la contacterai sur les voies à suivre.

Le mieux avec les nouveaux clients est toujours de demander un acompte, je connais même des traducteurs qui demandent la totalité d'avance avec tout nouveau client. Perso je demande simplement un acompte (sauf si la commande est toute petite) et je demande l'acceptation de mes conditions de paiement, voire la signature de mes CGV.


Oui je demande un acompte. Je ne l'ai pas fait dans ce cas parce que je ne m'attendais pas à être escroquée par un soi-disant collègue sur un site soi-disant professionnel et dont je suis une membre payante depuis DIX (10) ans...





[Edited at 2016-12-23 03:23 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 21:43
Member (2007)
German to French
+ ...
Taratata Dec 23, 2016

"fait les démarches nécessaires" : je pense qu'il en manque une grosse : comme l'ont indiqué les collègues, as-tu envoyé ta facture de rappel par courrier postal recommandé, ainsi qu'une mise en demeure par le même moyen ? (as-tu seulement les coordonnées du donneur d'ordre ?)
Sans cela, même pas la peine de chercher plus loin. Les tickets d'assistance et tout ça, ça ne sert à RIEN du tout. ProZ n'est pas un intermédiaire dans la transaction entre toi et le client, ils ne se portent nullement garants du paiement et il ne feront donc strictement rien, peu importe que tu sois membre payant ou que sais-je.
Tu dois entamer des démarche au plan judiciaire (si toutefois c'est possible après autant de temps), mais aucune juridiction ne pourra faire quoi que ce soit dans une affaire où il n'y a pas de mise en demeure en bonne et due forme.


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 21:43
Member (2007)
German to French
+ ...
Trêve des confiseurs Dec 23, 2016

Bonjour Sandra,

Tu demandes conseil sur une solution qui t'aurait jusqu'à présent échappé. D'autres l'ont déjà fait, chacun à se manière. Je vais donc le faire à la mienne, qui va tout simplement consister à dire : laisse tomber.

Quelques raisons à cela :

- ProZ.com n'est aucunement concerné par des bisbilles entre traducteurs et donneurs d'ordre (quels qu'ils soient, inversement et réciproquement). Référence ici à tes démarches auprès du Staff, des Kudoz. En revanche ce forum est tout à fait ouvert à ce genre de problématique.

- Il en va de même pour le Blue Board (attention il n'y a que deux entrées, dont la tienne sur cette affaire, l'une de mars 2013 et l'autre, la tienne donc, de février 2014...). Le donneur d'ordre concerné n'est pas une agence et à ce titre ne porte pas le moindre intérêt à ce qui peut être dit sur son compte. Preuve au demeurant en a été donnée.

- Pour des interventions intempestives dans les Kudoz (en réponse, commentaire de réponse ou discussion), je peux te garantir qu'il en est d'autres qui, parfois pour moins que cela, se sont vus interdire d'antenne pour des périodes plus ou moins longues. Si des choses ont été supprimées ou masquées à ton insu, estime-toi heureuse de n'avoir pas eu à subir les foudres d'un modérateur ou du staff lui-même. Ce serait dommage que cela arrive. En ce qui concerne les forums, si un message est supprimé, cela est mentionné avec la raison invoquée.

- Cette affaire remonte à 3 ans maintenant. Même si ce n'est dit nulle part, il y a prescription. Pas sur le papier sans doute, et encore faudrait trouver ou le prouver, mais intellectuellement et moralement. Tu t'es fait avoir, pas marrant et frustrant, mais tu t'es fait avoir. Point. Qui dans une longue et brillante carrière n'a pas perdu deux nuits de dur labeur ? Je demande à voir.

- D'autres considérations concernant la situation géographique et l'adresse du Blue Board me laissent penser qu'il devrait être pratiquement impossible de mettre la main sur la personne...

- Pour ce qui concerne l'acquisition de CafeTran, j'ai cru apercevoir dans les romans fleuve générés par les récentes avancées du site (le Truc + et ses désormais ramifications sans fin) que tu aurais souscrit au paquet ? Dans ce cas, j'ai cru comprendre que CafeTran faisait partie du lot. Si je me trompe et pour l'un et pour l'autre, merci de rectifier. Mais les conversations sont tellement parties dans tous les sens avec tellement d'intervenants se citant et se contredisant les uns les autres, qu'il y a de qui s'y perdre.

Voilà ma contribution pour que toi et les tiens passiez, et nous tous d'ailleurs, une happy and healthy holiday season !!!


Direct link Reply with quote
 
ph-b  Identity Verified
France
Local time: 21:43
Member
English to French
+ ...
Solutions fiscales possibles (en France) Dec 23, 2016

Adrien Esparron wrote:

Tu demandes conseil sur une solution qui t'aurait jusqu'à présent échappé. D'autres l'ont déjà fait, chacun à se manière. Je vais donc le faire à la mienne, qui va tout simplement consister à dire : laisse tomber.



Le meilleur conseil dans le cas présent est effectivement de laisser tomber… Pas la peine de se rendre malade pour quelque chose qui vous dépasse désormais. Triste à dire, mais c’est une question d’équilibre perso, ce qui n’a pas de prix.

J’ai failli être dans ce cas mais j’ai été payé en fin de compte. J’ai quand même appris à cette occasion certaines choses qu’il est peut-être utile de partager ici, notamment le fait (en gros) que l’on peut provisionner les créances douteuses et les déduire de son chiffre d’affaires net et donc, vous l’avez compris, de ses impôts.

Cela répond bien sûr à des critères très stricts et les AGA/comptables etc. devraient être en mesure de conseiller celles et ceux qui se trouveraient dans cette situation.

À titre d’information (mais vérifier auprès de l’administration fiscale, AGA et comptables) :

http://www.weblex.fr/fiches-conseils/consequences-fiscales-facture-impayee

http://rfconseil.grouperf.com/article/0188/ms/rfconsms0188_5013.html

Sandra, désolé : ça ne vous concerne pas puisque vous êtes zozuessa mais il existe peut-être chez vous des dispositions fiscales équivalentes ?


[Edited at 2016-12-23 11:10 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Nikki Scott-Despaigne  Identity Verified
Local time: 21:43
French to English
termes et conditions, choix de droit applicable, conflits de juridictions et de lois Dec 23, 2016

MultiPro wrote:

Bonjour Marie,

Je l'ai prévenu que j'allais laisser un commentaire pour lui sur le BB. Je l'ai fait ! J'ai vraiment tout essayé : la diplomatie, un peu de rigueur, les tickets d'assistance, mes contacts avec un membre du site, ma publication sur le BB, mes échanges de courriels avec lui, mes contacts directs sur son profil après coup, et finalement 3 ou 4 notes sur KudoZ. ll est évidemment de très mauvaise foi. Je me rends à l'évidence que c'est là que réside ma plus grande gageure ! Il n'y absolument rien qu'on puisse faire contre un mauvais payeur qui refuse de payer une dette et qui de plus est de mauvaise foi...
La seule option que je n'ai pas encore utilisée est celle d'une agence de recouvrement en Europe. S'il se trouve réellement au Brésil, comment une telle agence peut-elle le contacter ? Ne serait-ce pas en dehors de ses compétences ?

[Edited at 2016-12-22 21:12 GMT]


Pourquoi une agence de recouvrement en Europe? Si le client se trouve au Brésil et tu te trouves aux Etats-Unis, sur quelle base accepterait-elle de te représenter?

Je me permets de reprendre la réponse que tu as donnée à Marie.

Si, il y a des choses à faire face à un mauvais payeur:
- En guise de prévention, il faut établir un accord clair avec ses clients, notamment ce qui se passera en cas de litige. C'est la loi déterminée par les parties qui s'appliquera avant tout. Encore faut-il l'avoir prévue...
- Si un problème survient, il faut adopter des procédures standards, qu'on modifie selon le cas, mais qui soient en tout cas claires dans sa façon de se comporter avec ses clients.
(Un comportement du type indiqué par Sheila; une montée progressive de contact allant d'un coup de fil, un mail (signalant "l'oubli") jusqu'à la mise en demeure (reprenant l'historique et précisant le délai ultime et les conséquences d'un manque d'action de sa part)).
- Pour effectuer un recouvrement, ces étapes seront demandées. Pour en avoir fait l'expérience, par une procédure sans l'intervention d'un agent de recouvrement, le tribunal demande qu'on remplisse un formulaire détaillant les étapes entreprises. S'il n'y en a pas, cela s'arrête là. C'est le cas pour la France, mais ailleurs aussi.
- Agir rapidement. Au bout de trois ans, cela m'étonnerait qu'une société de recouvrement prenne votre dossier en charge.

Il faut "se blinder" autant que possible quand le client n'est pas sur le même territoire car le coût de recouvrement et le facteur emm*******t sont au maximum en cas de souci. Le contrat entre les parties sera prioritaire pour une lecture de leurs intentions. De toutes les façons, tout litige risque d'être plus compliqué pour des questions de conflits de juridiction et de lois. En cela, le dossier risque déjà de coûter cher!
A l’avenir, il faudra penser établir clairement le droit applicable en cas de litige, on prend un acompte et/ou on limite le montant du risque en acceptant un travail d'un montant peu élevé si on ne connait pas le client (ou on se redouble de vigilance dans le cas contraire).

Il est notoirement plus facile de poursuivre un tiers qui ne peut pas payer (mais qui voudrait bien car cela l'empêche de fermer l'oeil) qu'un tiers qui ne VEUT pas payer (qui s'en fout royalement). Il va s'appuyer sur le manque d'action formelle et précoce, d'autant plus qu'en l'occurrence, il a toutes les raisons de croire (ou/ou de faire croire) que tu ne t'y intéressais plus. Il a pu interpréter cette inaction comme une indication que de ton point de vue, pour le montant dont il est question, le jeu n'en valait pas la chandelle... et il en a profité.

Mes conseils ne vont pas te plaire, mais je pense qu'il est temps de laisser tomber, d'en tirer des leçons et de réfléchir à comment t'y prendre une prochaine fois. L'autre est en tort, on est tous d'accord, mais face à un tort il faut se manifester rapidement et selon les règles de l'art, sinon, on a peu de chance de gagner, aussi injuste que cela puisse paraître. Trois ans, cela fait long, trop long, cela mine, c'est injuste mais, de tout cœur avec toi, je pense qu'il est temps de passer à autre chose.

Deux petits ajouts:
i) une prochaine fois ce n'est pas vers ton ami traducteur auprès d'une cour quelconque qu'il faut se tourner (après avoir entrepris toutes les démarches formelles), mais vers un professionnel du recouvrement.
- Révise d'ores et déjà tes termes et conditions et la façon de les communiquer à tes clients. Il faut que tout le monde sache où il se trouve dès le départ, pas juste sur le coût et le délai, ce qui concerne uniquement le boulot que tu dois fournir après tout. L'autre moitié du contrat concerne le règlement et tu te dois d'en être avisé quand même!
ii) tu dis ne pas avoir pris d'acompte car tu ne pensais pas qu'il allait y avoir un problème.
- Mes meilleurs clients ne rechignent pas quand je leur demande un acompte. Je n'attends pas à avoir des problèmes avec eux, et je n'en ai jamais eus. Un de ces clients est à l'étranger donc c'est forcément plus compliqué si j'ai un défaut de paiement et il le sait et il respecte cette contrainte. Je m'engage? Et bien, eux aussi!



[Edited at 2016-12-23 15:05 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 21:43
Member (2007)
German to French
+ ...
Limité ? Dec 23, 2016

ph-b wrote:

J’ai quand même appris à cette occasion certaines choses qu’il est peut-être utile de partager ici, notamment le fait (en gros) que l’on peut provisionner les créances douteuses et les déduire de son chiffre d’affaires net et donc, vous l’avez compris, de ses impôts.
As-tu un statut de société ? A ma connaissance, seules les sociétés peuvent faire des provisions, pas les entreprises individuelles que la plupart d'entre nous sommes.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Recherche conseils

Advanced search






memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search