Off topic: De l'urgence...
Thread poster: Jean-Marie Le Ray

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Italy
Local time: 20:57
Member
Italian to French
+ ...
Aug 31, 2017

Petit billet d'humeur !

L'un des grands classiques de notre profession est d'être contacté le vendredi pour le lundi, c'est bien connu. De toute façon, il est notoire que les traducteurs n'ont jamais rien à foutre pendant le week-end, tandis que les clients sont toujours très occupés...

Toutefois j'ai eu une légère variante aujourd'hui : un contrat de bail de 2500 mots sources reçu à 10h28', à faire pour ... aujourd'hui !

Je réponds non. Réplique immédiate : - "et pour demain" ?

J'argumente un peu plus mon deuxième refus : - "je suis déjà pris jusqu'à lundi, donc si ce travail était à faire je pourrais le commencer lundi avec livraison mardi matin, pas avant.", en espérant que cette fois, c'est bon, le client se cherchera un autre pigeon.

Cela étant, je constate dernièrement que pratiquement tous les boulots sont "urgents". Depuis plus de 30 ans que j'exerce, ça a toujours été comme ça, mais il semble que c'est de plus en plus comme ça ! Au point que les "délais normaux" sont devenus l'exception, alors qu'avant c'était quand même l'urgence qui était une exception.

A quoi est due cette "urgentite chronique", allez savoir. Internet, peut-être, où l'illusion est que tout va toujours très vite, tout est immédiat. On devrait peut-être penser à se faire greffer "Google Translate" du côté du cervelet, voire un implant cutané, ça augmenterait probablement notre temps de réactivité et nous serions davantage enclins à satisfaire les constants besoins d'urgence de nos chers clients.

Petit bémol quand même : à vue de nez, l'expérience me dit que sur 100 traductions soi-disant "urgentes", il y en a peut-être 10 qui le sont vraiment, et le reste peu ou pas du tout. Ça correspond bien plus souvent à une lubie du client plutôt qu'à une réalité.

Et puisque j'y suis, autre chose que je supporte difficilement, ce sont les "petits boulots" urgents, dont l'urgence est justement motivée par leur "petite taille" : quelques paragraphes ici, une page là, deux trucs à relire juste pour vérifier (le piège...), etc.

Or ces petits boulots à répétition (parfois plusieurs par jour) me fatiguent bien plus qu'un gros texte bien long et cohérent : changer constamment de sujet, voire passer d'une langue à l'autre, avec à chaque fois la nécessité "urgente" de se reprogrammer le cerveau pour slalomer entre les domaines, etc., d'où ma propension à toujours les refuser s'ils sont pour le jour même.

Je serais curieux de connaître vos anecdotes en la matière, les traductrices et les traducteurs en ont forcément des sacs pleins icon_smile.gif


 

Steven Ritchie  Identity Verified
Japan
Local time: 04:57
Member (2011)
French to English
+ ...
Une pression artificielle Aug 31, 2017

Oui, je crois que ce sont des responsables de traduction qui pensent faire autant petits boulots que possible dans une seule journée pour compenser les tarifs très bas.

Les traducteurs vaudraient bien avoir un tarif plus élévé pour ces boulots, conformément à leur état d'urgence.


 

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 20:57
Dutch to French
+ ...
Je m'y reconnais bien ;-) Aug 31, 2017

J'ai noté cette tendance aussi. Le pire c'est quand, une fois la traduction "urgente" rendue, on y revient une semaine plus tard avec "quelques remarques du relecteur"....

Comme je traduis surtout du juridique, il y a souvent de vraies urgences (pour un procès, un réquisitoire, un mémoire de réponse par ex.). Pour le reste c'est certainement une lubie du client. Il paie, donc il veut la traduction tout de suite, hier si possible!

Quant aux petites traductions, moi aussi je les refuse la plupart du temps, car certaines agences demandent une facturation pour chaque traduction. J'ai donc instauré un minimum de facturation, ça les refroidit souvent. Par contre, j'aime bien justement jongler entre mes 3 langues, c'est comme un jeu et ce n'est pas ça qui me refroiditicon_wink.gif Donc quand elles acceptent mon minimum de facturation, ça me va!

Elisabeth


 

Jacek Sierakowski
Belgium
Local time: 20:57
English to French
+ ...
Pareil ici Aug 31, 2017

A 15h05 aujourd'hui, j'ai reçu une demande de traduction technique de 5.600 mots pour 18h ce soir. Comme je m'étonnais, on m'a demandé "Et demain matin 10h?"

 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 20:57
Member
English to French
Il est surtout urgent de ralentir Aug 31, 2017

Bonjour Jean-Marie,

C'est sans doute l'époque qui veut ça, on est perpétuellement dans un tourbillon d'infos, il faut aller vite, le temps ne va que dans un sens, Paris-Strasbourg en moins de 2 heures et tout ça.

Dans ce tumulte, j'apprécie l'illusion d'être maître de mon esquif et le bonheur de laisser aux autres les activités qui m'emm*rdent prodigieusement. C'est d'ailleurs pourquoi je paye un comptable.
Et peut-être pourquoi je n'ai pas constaté de hausse des travaux urgents.
D'autant qu'aujourd'hui, tous mes clients agences prennent le plus grand soin de leurs traducteurs/trices bien-aimé(e)s, et le traitement est réciproque.

Nous offrons déjà aux agences une flexibilité exceptionnelle, une expertise extrêmement variée et régulièrement actualisée, une réactivité de ouf, des dépenses d'exploitation pour abaisser leur revenu imposable, un crédit à 30 jours voire plus pour les plus philanthropes d'entre nous, des conseils gratuits, une fiabilité exemplaire, des capacités d'adaptation dignes du tardigrade et des tarifs somme toute très abordables par rapport à ma banque.

C'est déjà pas mal, mais certaines poussent un peu le bouchon avec des plateformes de gestion permettant d'externaliser gratuitement plusieurs fonctions d'entreprise à leurs gentils traducteurs multitâches.

Bref.

Mon crédo: si les conditions de travail ne sont pas optimales (stress, horaires, mauvais traitements...), il faut se prémunir des futurs ennuis de santé et autres baisses de productivité, et donc prélever une taxe auprès des responsables.

Urgence ou WE: surtaxe 50%
Petits jobs: tarif min pour chacun, gratuit pour les habitués si je n'ai rien d'autre à ouvrir que l'e-mail
Révision: à l'heure

Quant aux prospects qui prétendent payer au mot une page de 300 mots, ils peuvent s'adresser ailleurs.

Si je sais être conciliant avec mes clients agences (événement, sortie de produit, dossier de presse, soumission à un AO...), c'est qu'elles me le rendent bien en prolongeant les échéances autant qu'elles le peuvent. La confiance mutuelle a au final de gros avantages.
Jean-Marie Le Ray wrote:
...Je réponds non. Réplique immédiate : - "et pour demain" ?
J'argumente un peu plus mon deuxième refus :...

En pratique, si je reçois une offre dont l'échéance est incompatible avec mon emploi du temps, j'annonce systématiquement ma meilleure date dans la première réponse, ce qui évite ce genre de double interruption pour rien: "Due to my current workload, my best delivery date would be JOUR HEURE".
Si le client insiste pour raccourcir ce délai, il entre en territoire 150%.

Philippe


 

Kay Denney  Identity Verified
France
Local time: 20:57
Member (Apr 2018)
French to English
du bon pain Sep 1, 2017

Je dis toujours que traduire, c'est comme faire du bon pain. Il vaut mieux le laisser dans le frigo toute la nuit.
Mes clients imaginent-ils mon frigo rempli de documents et de clés USB?


 

Haneder  Identity Verified
Austria
Local time: 20:57
Member (2016)
German to French
+ ...
L'urgence... Sep 2, 2017

Bonjour

Je pense que c'est surtout une affaire en début de carrière. Maintenant, mes clients réguliers ont tendance à me réserver des semaines à l'avance pour que je traduise leurs traductions, donc s'il y a une autre agence que mes clients habituels qui peuvent me rejongler ma série de commandes pour faire place à de l'urgence, pas de chance j'ai déjà accepté un autre boulot sans chance de pouvoir en rajouter, et si j'en rajoute il y a souvent ces mêmes agences urgentes qui se prennent ensuite des semaines pour chercher la petite bête et ne pas payer le montant dû.

Bref, pour moi, l'urgence une espèce en voie d'extinction. Bien sûr avoir plusieurs clients qui ne savent rien des autres et se croient le seul client est déjà assez stressant.

Yolande


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

De l'urgence...

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
SDL Trados Studio 2019 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2019 has evolved to bring translators a brand new experience. Designed with user experience at its core, Studio 2019 transforms how new users get up and running, helps experienced users make the most of the powerful features, ensures new

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search