Même client, autre agence. Informer ou pas ?
Thread poster: Laurène

Laurène  Identity Verified
France
Local time: 13:11
English to French
+ ...
Apr 24

Bonjour,

peut-être que la question a déjà été posée mais je ne sais comment formuler ma recherche.
Je m'explique. J'ai postulé pour travailler avec une nouvelle agence de traduction qui me propose d'effectuer des traductions régulières pour un certain client. Or en réceptionnant le test de traduction, il s'avère être une marque pour laquelle j'ai déjà travaillé par le passé mais pour une autre agence de traduction.
Je tiens à préciser qu'il n'y avait pas de soucis quant à mes traductions. L'agence quant à elle m'avait demandé si j'acceptais de baisser mon tarif au mot car "vous comprenez la conjoncture actuelle....si on veut garder notre client, etc....". Et plus de nouvelles.

Ma question est : dois-je informer cette nouvelle agence que j'ai déjà effectué des traductions pour ce client ? Ce qui indique que je possède la terminologie attendue, je n'ai pas besoin de formation supplémentaire, etc.

Qu'en pensez-vous ?

Merci !


 

Josephine Cassar  Identity Verified
Local time: 13:11
Member (2012)
Italian to English
+ ...
Intéressante Apr 24

Mais je crois que vous devez garder la confidentialité du client aussi, n'importe si vous avez signé ou non.

[Edited at 2018-04-24 13:25 GMT]


 

Thomas T. Frost  Identity Verified
Member (2014)
Danish to English
+ ...
Je pense que non Apr 24

Cela dépend de ce que stipule tout document contractuel avec l'autre agence, mais la plupart de ces contrats interdisent toute divulgation sur les informations en relation avec les clients. Dans ce cas, fournir des telles informations à cette nouvelle agence pourrait constituer une violation d'un tel contrat.

Mais vous pouvez probablement indiquer que vous avez déjà travaillé avec des textes assez similaires.


 

Laurène  Identity Verified
France
Local time: 13:11
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Suivre sa première intuition Apr 24

Merci.

À vouloir faire preuve de franchise on en oublie la base du métier. La confidentialité.


 

Kay Denney  Identity Verified
France
Local time: 13:11
Member (Apr 2018)
French to English
Il vaut mieux pas! Apr 24

Outre les problèmes de confidentialité, il pourrait y avoir des problèmes concernant la qualité des traductions.
Imaginons que l'agence a donné vos traductions à relire à un stagiaire doté de plus d'enthousiasme que de talent, qui aurait introduit des erreurs. L'agence ne vous le dirait pas puisque vous n'y êtes pour rien, et elle ne voudrait pas admettre de telles erreurs non plus. Dans ce cas de figure, dire que c'était vous qui faisiez les traductions avant n'inspirerait pas confiance.
Autrement, il est possible que le client final a peut-être décidé de complètement changer sa communication, son identité etc. Ils ont choisi une nouvelle agence de com et une nouvelle agence de traduction pour mieux se libérer de leur image d'avant.
Dans ce cas-là, vous le verrez rapidement et vous pourrez vous adapter. ça ne sert à rien de dire que vous faisiez partie de l'ancienne équipe.


 

Catherine De Crignis  Identity Verified
France
Local time: 13:11
Member (2012)
English to French
+ ...
Non Apr 24

Bonsoir,

Effectivement, il vaut mieux ne pas trop en dire. Faire savoir que vous connaissez bien le domaine avec un ou deux exemples devrait suffire. Pas de noms.
Il m’est arrivé la même chose il y a quelques années, tout simplement parce que le client final passait par plusieurs agences (multinationale à gros besoins oblige). Il s’est d’ailleurs avéré qu’il était beaucoup plus intéressant de travailler pour ce client final par l’une des agences que par l’autre.

Pour l’anecdote, ensuite la "bonne" agence a été rachetée et naturellement ils ont commencé par remplacer tous les prestataires (ou du moins, ils ont demandé aux prestataires existants de baisser leurs prix). Ce fut pour moi la fin d’une collaboration agréable et rentable de deux-trois ans ! Sans regret, j’ai trouvé encore mieux depuis.


 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 13:11
Member
English to French
Marque et client Apr 24

Les agences cherchent à protéger leur clientèle, autrement dit les entités qu'elles facturent. C'est pour garder leurs clients qu'elles nous font éventuellement signer des contrats de non-concurrence, confidentialité et autres. Au cas où l'envie nous prendrait de court-circuiter l'agence pour travailler en direct avec son client.

La marque, qu'il s'agisse de Barclays, PwC, Autodesk, LG, Nestlé ou Ford, c'est une autre affaire. Un traducteur qui ne "fait" que des machines-outils aurait vite fait le tour des principaux fabricants, et ce serait quand même un comble s'il lui était impossible de prendre de nouveaux clients sous prétexte qu'il a déjà "fait" toutes les marques.

Clairement, les mastodontes ont des besoins colossaux en traduction: de la com interne, du rédactionnel, de la doc, du logiciel, de la formation, des RP, de la pub... De tout, partout, tout le temps. Et évidemment, une seule agence de traduction ne peut et ne sait pas tout faire. Les travaux qu'elle reçoit pour ces marques viennent des divers bureaux ou représentations de la marque, d'agences de com, de tests logiciels, d'événementiel, de pub, de cabinets juridiques, d'audit, d'architectes...
Ce sont eux les clients des agences, pas la marque.

Donc voilà. Je ne vois pas franchement quel contrat peut nous empêcher de dire qu'on a déjà traduit des emballages de slips Calvin Klein s'il y a un quelconque intérêt à le faire, par exemple si l'agence le demande explicitement ou comme facteur de différentiation pour écraser, anéantir, régler son compte et atomiser la concurrence sur un projet précis.
On peut aussi dire simplement qu'on a déjà "traduit" des pneus, sans nécessairement préciser Michelin ou Bridgestone. Bref, il convient toujours d'ouvrir sa bouche avec discernement en affaires.

Inversement, si tu n'as aucun intérêt à révéler que tu connais la marque, je ne vois pas au nom de quoi tu pourrais y être tenue. D'ailleurs tu ne connais sans doute ni le client de l'un, ni le client de l'autre. En revanche, si la nouvelle agence veut te former (sans te payer pour ton temps) sur des trucs que tu connais déjà, là tu aurais intérêt à lui dire que tu as déjà fait, ça t'évitera de perdre ton temps.

Philippe

DISCLAIMER: les marques citées sont fictives. Toute ressemblance avec des marques existant ou ayant existé est purement fortuite.


 

Schtroumpf
Local time: 13:11
German to French
+ ...
Tant mieux Apr 26

Bonsoir,

Les rares fois qu'il m'est arrivé de me retrouver dans cette situation, je n'ai rien dit ni à l'agence A ni à l'agence B. J'affichais mes spécialisations, et ne m'estimais pas tenue de révéler toutes les commandes reçues dans le passé dans mon domaine, avec les coordonnées des clients tant qu'à faire. Après tout, MES contacts aussi m'appartiennent !

Ce qui je trouve intéressant dans l'affaire, c'est surtout de retrouver une notion de "propriété intellectuelle" : ayant traduit trois manuels via A, ce sera tout bénef d'en faire un 4ème, même si c'est pour B. En effet, mes mémoires de traduction m'appartiennent d'abord à moi ! Et l'agence elle, ne "possède" qu'un carnet d'adresses, sans être (bien souvent) capable de faire le boulot spécialisé demandé.

Je serais surtout vigilante à ne pas baisser le prix (sans doute le but premier est ENCORE celui-là ?) puisque la "marchandise" est toujours la même ! Serait-ce logique d'accorder aux agences d'être appâtées par le gain, et pas à moi-même ? Pardi...

Enfin, petit détail qui tue : lorsque je livre à un client B des mémoires issues de l'utilisation de commandes effectuées pour A, il est facile et peut-être pas inutile de maquiller ça. Trados ou Transit me propose des matchs à 99 ou 100 % ? Super. Mais au lieu de les intégrer de manière à laisser apparaître le taux de ressemblance ("contrôle T"), je préfère parfois copier le texte dans la fenêtre des suggestions et l'insérer dans le segment à traduire. Ensuite je valide, et les statistiques reconnaissent... un segment entièrement traduit par Bibi from scratch. Vous me suivez...?


 

Laurène  Identity Verified
France
Local time: 13:11
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Quelle jungle ! Apr 30

Bonjour à tous,

je vous remercie de vos retours, commentaires et partage d'expérience ; j'y vois un peu plus clair dans cette jungle.La confidentialité et la discrétion sont à privilégier. Et je confirme avoir eu peur d'être discréditée en dévoilant mon expérience passée.

Je suis face à la même aventure que Catherine. La nouvelle agence pour laquelle j'ai passé le test, me propose un tarif au mot largement supérieur à celui fixé par l'autre agence. À ce jour j'attends toujours le résultat du test.

Pour ce qui est de la terminologie, je n'ai aucune création car le client disposait de sa propre terminologie à respecter à la lettre.

Merci à tous et bonne journée !


 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Même client, autre agence. Informer ou pas ?

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search