Pages in topic:   [1 2] >
Société de portage
Thread poster: armelle
armelle
Local time: 22:25
English to French
+ ...
Aug 12, 2005

Je viens de terminer mes études de traduction et je voudrais me lancer comme freelance. Je recherche des témoignages de personnes travaillant avec une société de portage. J'ai lu beaucoup de doc sur la question mais je souhaiterais connaître les impressions des traducteurs concernés. Et éventuellement obtenir le nom d'une société de confiance, qui ne prenne pas un pourcentage trop élevé sur le salaire de base. Mon chiffre d'affaires sera plutôt faible au début étant donné que j'ai un enfant encore en bas âge et que je ne pourrai pas consacrer beaucoup de temps à mon travail.

Merci de bien vouloir m'aider!
Armelle


Direct link Reply with quote
 
remyrosf
Local time: 22:25
English to French
ACCRE ! Aug 12, 2005

Je conseillerais plutôt d'opter pour l'ACCRE la première année. Les calculs sont vite faits :

- la société de portage s'octroie environ 50% de ton CA

- avec l'ACCRE, tu es exonérée de pratiquement toutes les charges. La durée de l'aide est passée en juillet à 3 ans pour les micro-entreprises (exo. totale la première année, partielle ensuite)

Mais le sujet a déjà été maintes fois abordé dans ces forums... N'hésite pas à utiliser la fonction "Search".

Cordialement,

Rémy

armelle wrote:

Je viens de terminer mes études de traduction et je voudrais me lancer comme freelance. Je recherche des témoignages de personnes travaillant avec une société de portage. J'ai lu beaucoup de doc sur la question mais je souhaiterais connaître les impressions des traducteurs concernés. Et éventuellement obtenir le nom d'une société de confiance, qui ne prenne pas un pourcentage trop élevé sur le salaire de base. Mon chiffre d'affaires sera plutôt faible au début étant donné que j'ai un enfant encore en bas âge et que je ne pourrai pas consacrer beaucoup de temps à mon travail.

Merci de bien vouloir m'aider!
Armelle


Direct link Reply with quote
 
armelle
Local time: 22:25
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci mais... Aug 12, 2005

Merci d'avoir répondu. Je viens de jeter un coup d'oeil sur un site ACCRE. Il semblerait que je ne puisse pas en bénéficier puisque que cela s'adresse aux moins de 30 ans (j'en ai 34...), ou aux personnes reprenant une entreprise en difficulté, ce qui n'est pas mon cas.

Cas de figure: je passe par une société de portage; mon CA est très faible; est-ce que je paie beaucoup d'impôts?

Armelle


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 22:25
English to French
+ ...
Si ton CA est faible... Aug 13, 2005

Si ton CA est faible, ton revenu du Portage le sera encore plus, donc tes impôts seront faibles. A moins que tu aies une fortune personnelle placée en bourse, ou un mari qui gagne bien sa vie, bien sûr
Le portage, niveau impôts, c'est du salariat... tu bénéficies des mêmes abattements, tu peux te mettre aux frais réels si tu penses que tu as de grosses dépenses et que tu ne te les fais pas rembourser par la société de portage.


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 22:25
English to French
+ ...
l'ACCRE Aug 13, 2005

armelle wrote:

Merci d'avoir répondu. Je viens de jeter un coup d'oeil sur un site ACCRE. Il semblerait que je ne puisse pas en bénéficier puisque que cela s'adresse aux moins de 30 ans (j'en ai 34...), ou aux personnes reprenant une entreprise en difficulté, ce qui n'est pas mon cas.
Armelle


L'ACCRE s'adresse également aux demandeurs d'emploi !


Direct link Reply with quote
 
xxxsarahl
Local time: 13:25
English to French
+ ...
ACCRE Aug 13, 2005

aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d'entreprise.

Je ne pense pas qu'il y ait une limite d'âge ?

Quand au portage, je crois que c'est intéressant à partir d'un certain CA, sinon quel intérêt ? Si c'est ta première année d'activité, tu ne seras sûrement pas imposable l'an prochain et ton travail administratif va être très simple.


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 22:25
English to French
+ ...
oui mais Aug 13, 2005

sarahl a écrit :


Quand au portage, je crois que c'est intéressant à partir d'un certain CA, sinon quel intérêt ? Si c'est ta première année d'activité, tu ne seras sûrement pas imposable l'an prochain et ton travail administratif va être très simple.


Juste une petite question aux bénéficiaires (ou déboutés) de l'ACCRE :

Est-ce ue l'exonération est automatique ? Je sais qu'on dépose le dossier avant inscription de l'URSSAF, mais tant qu'on n'a pas la réponse, on paie les charges, c'est ça ?
Ou est-on considéré exonéré jusqu'à réponse au dossier ?
Combien de temps avez-vous attendu une réponse à votre dossier ?

Merci


Direct link Reply with quote
 
remyrosf
Local time: 22:25
English to French
ACCRE Aug 13, 2005

ACCRE :

Il suffit d'être demandeur d'emploi (inscrit depuis plus de 6 mois, je crois, si tu as plus de 25 ans). Le dossier est à faire AVANT de s'inscrire à l'URSSAF. Il est chiant et long à mettre en place, mais si ton projet tiens la route, pas de problème. Renseigne-toi auprès de l'ANPE, c'est eux qui te redirigeront ensuite vers la DDTEFP. Tu commences par demander un chéquier conseil, et là tu peux commencer à monter ton projet. Il y a beaucoup de paperasse, mais c'est vraiment intéressant.

@ +

R

Bénéficiaires

Les demandeurs d'emploi indemnisés ou susceptibles de l'être : allocation d'assurance chômage, allocation d'insertion (AI), ou allocation de solidarité spécifique (ASS).
Les demandeurs d'emploi non indemnisés, ayant été inscrits 6 mois au cours des 18 derniers mois à l'ANPE.
Les bénéficiaires de l’API (Allocation Parent Isolé),
Les bénéficiaires du RMI (Revenu Minimum d'Insertion), ou leur conjoint ou concubin.
Les personnes remplissant les conditions pour bénéficier de contrats "Nouveaux services - Emplois-Jeunes" ainsi que celles embauchées dans le cadre de ce dispositif et dont le contrat de travail a été rompu avant le terme de l'aide.
Il s'agit :
- des jeunes âgés de 18 à moins de 26 ans (sans autre condition), y compris ceux titulaires d'un Contrat Emploi Solidarité ou d'un Contrat Emploi Consolidé
- ainsi que les jeunes âgés de 26 à moins de 30 ans, qui n'ont pas travaillé pendant une période suffisamment longue pour s'ouvrir des droits aux Assedic, ou qui sont reconnues handicapées.
Les salariés repreneurs de leur entreprise en difficulté (dans le cadre d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire),
Les titulaires d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape), s'ils remplissent l’une des conditions ci-dessus,

qui créent ou reprennent une entreprise, quelle que soit son activité.


Nature de l'aide

L'ACCRE consiste en une exonération de charges sociales pendant un an à compter, soit de la date de l'affiliation au régime des non-salariés, soit du début d'activité de l'entreprise, si l'assuré relève d'un régime de salarié.



L'exonération ne porte que sur la partie des revenus ou rémunérations ne dépassant pas 120 % du SMIC.


Sont prises en charge, dans les deux cas, quel que soit leur nouveau statut (salarié ou non salarié), les cotisations (patronales et salariales pour les salariés) correspondant :

à l'assurance maladie, maternité, invalidité, décès,
aux prestations familiales,
à l'assurance (de base) vieillesse et veuvage,
au risque accident du travail, lorsque les bénéficiaires entrent dans le champ d'application d'un régime obligatoire d'assurance contre ce risque (personnes salariées ou assimilées).

Les créateurs ayant le statut de TNS (travailleurs non salariés non agricoles) peuvent adhérer pour le risque accident du travail à l'assurance volontaire, en versant les cotisations correspondantes.

Les personnes créant ou reprenant une entreprise agricole doivent souscrire un contrat d'assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles et acquitter la prime correspondante.



Attention : les cotisations relatives à la CSG-CRDS, à la retraite complémentaire, au Fnal, à la formation professionnelle continue et le versement transport ne sont pas exonérés.



L'exonération doit être demandée par le créateur ou repreneur que son nouveau statut soit celui des non-salariés ou des salariés en envoyant aux caisses une attestation délivrée par la DDTEFP.


Prolongation de la durée de l’exonération pour les micro- entrepreneurs

Les personnes soumises au régime fiscal de la micro-entreprise et dont le revenu professionnel (correspondant au chiffre d'affaires - abattement) est inférieur ou égal à 1 820 fois le SMIC (soit 13 850 € pour 2005) peuvent demander une prolongation de l’exonération de charges sociales qui leur a été accordée au titre de l'ACCRE. Cette prolongation est d’une durée de 24 mois maximum.


Modalités de l’aide



L’exonération est totale jusqu’à 5 105 € de revenus professionnels annuels.

L’exonération est de 50% de 5 105 € à 13 850 € de revenus professionnels annuels.

Procédure

Une demande écrite doit être adressée aux organismes sociaux chargés de recouvrer les cotisations, au plus tard à la date d'échéance du premier avis d'appel des cotisations suivant le 12ème mois de l'exonération initiale.

Cette demande doit être renouvelée dans les mêmes conditions au bout des 12 premiers mois de prolongation.

Précision : Les personnes bénéficiaires, au 29 mai 2005, de l'exonération accordée au titre de l'ACCRE, peuvent demander cette prolongation, s'ils en remplissent les conditions.





Céline Odo wrote:

sarahl a écrit :


Quand au portage, je crois que c'est intéressant à partir d'un certain CA, sinon quel intérêt ? Si c'est ta première année d'activité, tu ne seras sûrement pas imposable l'an prochain et ton travail administratif va être très simple.


Juste une petite question aux bénéficiaires (ou déboutés) de l'ACCRE :

Est-ce ue l'exonération est automatique ? Je sais qu'on dépose le dossier avant inscription de l'URSSAF, mais tant qu'on n'a pas la réponse, on paie les charges, c'est ça ?
Ou est-on considéré exonéré jusqu'à réponse au dossier ?
Combien de temps avez-vous attendu une réponse à votre dossier ?

Merci



Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 22:25
English to French
+ ...
Euh oui rémy Aug 13, 2005

Mais ça c'est les textes, concrètement comment ça se passe vraiment ?
Tu en bénéficies ?


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 22:25
Member (2003)
German to French
Accre Aug 13, 2005

Céline Odo wrote:

Mais ça c'est les textes, concrètement comment ça se passe vraiment ?
Tu en bénéficies ?


J'en ai bénéficié moi aussi, la réponse est rapide à venir, et on ne paie la première année qu'un minimum de cotisations assez ridicule (env. 180 euros par trimestre pour l'Urssaf me semble-t-il, pour la CFP et la CGS-CRDS, ainsi qu'un minimum pour la retraite). En fait, ça ne fait que décaler le paiement des cotisations au « plein régime ». L'Accre s'accompagne d'une autre aide dont j'ai oublié le nom, et qui correspond à un prêt remboursable. Là, les conditions d'attribution sont différentes et je n'y avais pas eu droit à l'époque.
Mais l'Accre, oui, c'est pratique pour commencer.

Sylvain


Direct link Reply with quote
 
armelle
Local time: 22:25
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
MERCI, MAIS Aug 16, 2005

De retour de week-end, ai lu toutes vos contributions. Merci pour votre aide.
Cependant, je voudrais VRAIMENT travailler avec une société de portage (comme indiqué dans mon premier post): je ne suis pas inscrite comme demandeur d'emploi depuis 6 mois comme il le faudrait pour l'ACCRE, et je ne veux pas attendre 6 mois avant de pouvoir faire ma demande, je ne veux pas m'embarrasser de paperasserie, je veux bénéficier tout de suite du statut de salariée pour diverses raisons.
Bref, je recherche quelqu'un qui travaille avec une société de portage dont il est satisfait. Et qui pourrait éventuellement me communiquer le nom de cette société...
Armelle


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 22:25
English to French
ACCRE Aug 16, 2005

Le dossier ACCRE est un peu long à monter car il faut qu'il tienne la route : il n'est pas accepté d'office par la DDTEFP qui prend sa décision en fonction de la viabilité du projet. Mais l'obtention de cette aide est un tel ballon d'oxygène pour la 1e année d'activité que ça vaut la peine de plancher un peu sur la préparation pour l'obtenir. Pas de charges hormis la csg/crds a payer et la possibilité de continuer à toucher un complément Assedic si on y avait déjà droit (c'était mon cas après un licenciement). On peut, en plus (je ne l'avais pas fait), demander un chéquier-conseil ou un prêt remboursable et, dans ce cas, le dossier sera étudié différemment et sans doute d'un peu plus près. Un ami qui avait demandé ce prêt en sus a défendu son dossier oralement devant une commission. Alors qu'une simple demande d'Accre sans prêt est étudiée uniquement sur pièces par la commission.

[Là j'ai édité une bêtise] Chaque cas est différent et rien ne remplace une demande de renseignements et surtout une rencontre avec un responsable qui connaît bien les rouages ACCRE/ANPE/ASSEDIC/URSSAF.

Quant à s'inscrire auprès d'une société de portage dès la 1e année, ça me paraît absolument injustifié étant donné le peu de travail administratif nécessaire si, par prudence, on opte pour un statut de micro-entreprise en attendant de voir comment évolue son CA.

Bonne chance,
Cécile

[Edited at 2005-08-16 14:13]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Paul rosfelder
Local time: 22:25
English to French
+ ...
Tout est dit... Aug 18, 2005

Pour être encore plus concret :

Hypothèse : 20 000 € de CA pour la première année

Avec société de portage : - 50 % = 10 000 € de bénéfices (ou "salaire"). Montant imposable : 10 000 €.

Avec ACCRE : 20 000 € - environ 1500 € (CSG etc.) = 18 500 €.
Montant imposable = 20 000 € - 38 % d'abattement, soit 12 400 €.

Ce "ballon d'oxygène" dont parle Cécile permet de plus de provisionner le montant des charges de l'année suivante, si tu sais être économe... Indispensable pour un bon départ.

Bon courage à tous

Rémy

Cecile Watrin wrote:

Le dossier ACCRE est un peu long à monter car il faut qu'il tienne la route : il n'est pas accepté d'office par la DDTEFP qui prend sa décision en fonction de la viabilité du projet. Mais l'obtention de cette aide est un tel ballon d'oxygène pour la 1e année d'activité que ça vaut la peine de plancher un peu sur la préparation pour l'obtenir. Pas de charges hormis la csg/crds a payer et la possibilité de continuer à toucher un complément Assedic si on y avait déjà droit (c'était mon cas après un licenciement). On peut, en plus (je ne l'avais pas fait), demander un chéquier-conseil ou un prêt remboursable et, dans ce cas, le dossier sera étudié différemment et sans doute d'un peu plus près. Un ami qui avait demandé ce prêt en sus a défendu son dossier oralement devant une commission. Alors qu'une simple demande d'Accre sans prêt est étudiée uniquement sur pièces par la commission.

[Là j'ai édité une bêtise] Chaque cas est différent et rien ne remplace une demande de renseignements et surtout une rencontre avec un responsable qui connaît bien les rouages ACCRE/ANPE/ASSEDIC/URSSAF.

Quant à s'inscrire auprès d'une société de portage dès la 1e année, ça me paraît absolument injustifié étant donné le peu de travail administratif nécessaire si, par prudence, on opte pour un statut de micro-entreprise en attendant de voir comment évolue son CA.

Bonne chance,
Cécile

[Edited at 2005-08-16 14:13]


Direct link Reply with quote
 
armelle
Local time: 22:25
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Réalité? Aug 18, 2005

Pour être encore plus concret :

Hypothèse : 20 000 € de CA pour la première année

Avec société de portage : - 50 % = 10 000 € de bénéfices (ou "salaire"). Montant imposable : 10 000 €.

Avec ACCRE : 20 000 € - environ 1500 € (CSG etc.) = 18 500 €.
Montant imposable = 20 000 € - 38 % d'abattement, soit 12 400 €.


J'aimerais être sûre de ce pourcentage retenu par la soc. de portage: 50%, vraiment? J'ai entendu plusieurs versions: 10%, 25%, 40%... à qui se fier, qui croire?
Armelle


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 22:25
English to French
+ ...
Armelle Aug 18, 2005

Une société de Portage se "garde" entre 5 et 15% du chiffre d'affaire. En revanche, elle retient ensuite sur le montant restant les charges sociales et patronales. Du coup au final elle retient, tout compris, entre 45 et 55% du CA.
Voilà le pourquoi du comment.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Société de portage

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search