Pages in topic:   < [1 2 3 4] >
Off topic: l'école à la maison
Thread poster: Isabelle DEFEVERE (X)

IsaPro  Identity Verified
France
Local time: 23:51
English to French
+ ...
J'ai passé mon bac en 84... Nov 30, 2005

mais toi je ne sais pas... Le fait est qu'il y a vingt (et un) ans, mon lycée, au moins, était épargné.
Je sais que la société a évolué (dans le TRES mauvais sens) et que l'on trouve un dealer à chaque sortie de collège.
Mais le problème de la drogue est, à mon sens, un problème de prévention et d'information au sein de la famille.
Quoi qu'il en soit, l'école de Jules Ferry, quoi qu'elle vaille, mérite d'être respectée, tout comme ses enseignants.

sarahl wrote:

IsaPro wrote:

Jamais une barrette ni un gramme de coke n'est entrée dans l'enceinte de mon lycée


Isa,

j'ai moi aussi fait mes études primaires et secondaires dans l'école de la république, plusieurs en fait puisque nous avons beaucoup déménagé, et je n'en ai pas vu une seule d'épargnée ! Et je crois que ça empire plus qu'autre chose.


 

sylver  Identity Verified
Local time: 06:51
English to French
Relaxe Nov 30, 2005

IsaPro wrote:

mais l√† je bondis !!! Nous devons avoir le m√™me √Ęge √† quelque chose pr√®s et, personnellement, j'ai suivi toute ma scolarit√© √† l'√©cole de la R√©publique (avec une majuscule s'il te pla√ģt) et je ne suis pas devenue junkie pour autant. Je dirais m√™me que je fuis la drogue comme la peste ! Je ne sais pas o√Ļ tu as suivi tes √©tudes secondaires... Jamais une barrette ni un gramme de coke n'est entr√©e dans l'enceinte de mon lyc√©e, notre directeur √©tait extr√™mement vigilant. Crois-moi, je n'ai pas suivi mes cours √† Louis le Grand mais dans la r√©gion parisienne. Arr√™tons de tirer √† boulets rouges sur l'√©cole publique ! Ce n'est ni un squat ni un repaire d'analphab√®tes. Peu de choses me choquent dans la vie, mais tes propos m'ont fait hurler...

Sorry


Inspirer. Expirer. Inspirer....

Bon trèves de plaisanteries. Je comprends que ton expérience peut être différente, et je suis content d'apprendre que ce n'était pas le cas dans ton lycée.

Toutefois, ce que je décrivais, c'était mon *expérience*. Ni plus, ni moins. C'était pas une supposition ou une idée comme ça.

Ca te dérange? Crois moi, ça ne te dérange pas autant que ça me dérangait moi, quand mon voisin de bureau m'expliquait qu'il faisait ses plantations sur son balcon, à la Ciotat, et que, une fois sa conso perso couverte, il lui restait assez pour gagner plus que le SMIC.

Tu es libre de ne pas me croire. Le lycée en question s'appelle "Lycée Joliot Curie", et se trouve à Aubagne, une petite ville à une vingtaine kilomètres de Marseille. Je ne l'ai pas visité depuis environ 10 ans, et mon frère l'a quitté il y a de ça 4 ans, mais il est probable que la situation n'ait pas vraiment évolué à cet égard, donc rien ne t'empêche de vérifier la chose, si ça te tient à coeur.

Plus simple √† v√©rifier: Quand je suis arriv√© au coll√®ge Lou Garlaban -√©galement √† Aubagne- le coll√®ge √©tait entour√© d'un petit grillage √† mailles l√Ęches. 5 ans plus tard, il √©tait entour√© d'un grillage de 5 m√®tres+ de haut, pour emp√©cher les √©l√®ves de faire l'√©cole buissoni√®re. La partie inf√©rieure est une grille de s√©curit√© en alliage ultra-r√©sistant -pour √©viter la d√©coupe √† la cisaille.

Je veux bien croire que ton lycée était idillique. Le mien ne l'était pas. Peut être que je suis tombé dans un bled pourri, la honte de notre belle République. Mais ce bled pourri n'était pas connu en temps que tel, et lorsque je le fréquentais les parents n'avaient aucune idée de ce qui se passait "intra muro". Aubagne, c'était censé être une petite ville bien tranquille, connue pour ses santons et un enfant de la garrigue qui répondait au nom de Marcel.


 

sylver  Identity Verified
Local time: 06:51
English to French
Ancêtre :-) Nov 30, 2005

IsaPro wrote:
mais toi je ne sais pas... Le fait est qu'il y a vingt (et un) ans, mon lycée, au moins, était épargné.
Je sais que la société a évolué (dans le TRES mauvais sens) et que l'on trouve un dealer à chaque sortie de collège.
Mais le problème de la drogue est, à mon sens, un problème de prévention et d'information au sein de la famille.
Quoi qu'il en soit, l'école de Jules Ferry, quoi qu'elle vaille, mérite d'être respectée, tout comme ses enseignants.


Je crois que tu t'es gour√© sur mon age, Isa. Moi, je suis un jeun√īt, un minot, un gamin, quoi. En 84, j'avais tout juste 8 ans!

Maintenant, je comprends ta surprise. J'ai travaill√© pendant un moment en temps que b√©n√©vole pour la lutte contre la drogue dans les quartiers les plus pourris de Marseille. Sans √™tre un expert, je connais plut√īt bien le probl√®me.

En 90, il y avait peut être un dealer à la sortie des écoles, mais en 95, le dealer était *dans* l'école, et il n'y en avait pas qu'un.

Le lycée que tu connaissais en 84, je ne l'ai jamais connu, et je le regrette. Je suppose que tu n'as jamais vu un élève qualifier sa prof de français de "****" de ****" ou la menacer de lui faire sa fête à la sortie, ou encore de sortir un cran d'arrêt en classe ou ...

Paye donc une visite à ton ancien lycée et discute avec quelques jeunes, mine de rien.

"Qu'est-ce que tu penses du hashich?", "T'as déjà fumé?" "à ton avis, combien d'élèves dans ta classe ont déjà essayé le hashich?..."

Fais-le. Pour de bon. Si c'est comme pour mon lycée, tu trouveras des bars pas loin, fréquentés par les élèves et c'est plus facile d'aborder le sujet dans ce contexte. Autant acheter un sandwich steak/frites, et éventuellement discuter le bout de gras avec le tavernier.

Fais-le, et dis moi ce qu'il en est.

(Note, je ne te cache pas qu'habitant en Thailande depuis plus de 3 ans, je n'ai pas eu l'occasion de suivre l'évolution depuis, mais je suis prêt parier ma chemise et ma cravatte que ça ne s'est pas amélioré.)


[Edited at 2005-11-30 15:34]


 

IsaPro  Identity Verified
France
Local time: 23:51
English to French
+ ...
Pas de méprise, Sylver Nov 30, 2005

Je ne m'emballe pas, mais je ne pense pas qu'il faille r√©sumer l'√©cole √† un probl√®me de drogue. C'est l'√©ternel probl√®me du contenant et du contenu. Le contenant doit-il s'adapter au contenu ou n'est-ce pas plut√īt l'inverse ? A mon √©poque (ben oui, j'ai 38 ans), celui qui se vantait d'avoir fum√© un p√®t' passait pour un c** aux yeux des autres, pour un "mec qui se la p√©tait grave" comme ils disent maintenant nos p'tits jeunes.
Je sais que les choses ont bien changé, jamais je n'
... See more
Je ne m'emballe pas, mais je ne pense pas qu'il faille r√©sumer l'√©cole √† un probl√®me de drogue. C'est l'√©ternel probl√®me du contenant et du contenu. Le contenant doit-il s'adapter au contenu ou n'est-ce pas plut√īt l'inverse ? A mon √©poque (ben oui, j'ai 38 ans), celui qui se vantait d'avoir fum√© un p√®t' passait pour un c** aux yeux des autres, pour un "mec qui se la p√©tait grave" comme ils disent maintenant nos p'tits jeunes.
Je sais que les choses ont bien chang√©, jamais je n'ai entendu un seul √©l√®ve, dans toute ma scolarit√© (primaire, secondaire et universitaire) menacer un prof de lui √©clater les pneus ou la t√™te ! Je me dis que nos profs ont vraiment du m√©rite, quoi qu'on en dise, d'essayer de remettre tout un tas de jeunes cr√©tins dans le droit chemin alors qu'il s'agirait que les parents assument cette simple t√Ęche.


sylver wrote:

IsaPro wrote:
mais toi je ne sais pas... Le fait est qu'il y a vingt (et un) ans, mon lycée, au moins, était épargné.
Je sais que la société a évolué (dans le TRES mauvais sens) et que l'on trouve un dealer à chaque sortie de collège.
Mais le problème de la drogue est, à mon sens, un problème de prévention et d'information au sein de la famille.
Quoi qu'il en soit, l'école de Jules Ferry, quoi qu'elle vaille, mérite d'être respectée, tout comme ses enseignants.


Je crois que tu t'es gour√© sur mon age, Isa. Moi, je suis un jeun√īt, un minot, un gamin, quoi. En 84, j'avais tout juste 8 ans!

Maintenant, je comprends ta surprise. J'ai travaill√© pendant un moment en temps que b√©n√©vole pour la lutte contre la drogue dans les quartiers les plus pourris de Marseille. Sans √™tre un expert, je connais plut√īt bien le probl√®me.

En 90, il y avait peut être un dealer à la sortie des écoles, mais en 95, le dealer était *dans* l'école, et il n'y en avait pas qu'un.

Le lycée que tu connaissais en 84, je ne l'ai jamais connu, et je le regrette. Je suppose que tu n'as jamais vu un élève qualifier sa prof de français de "****" de ****" ou la menacer de lui faire sa fête à la sortie, ou encore de sortir un cran d'arrêt en classe ou ...

Paye donc une visite à ton ancien lycée et discute avec quelques jeunes, mine de rien.

"Qu'est-ce que tu penses du hashich?", "T'as déjà fumé?" "à ton avis, combien d'élèves dans ta classe ont déjà essayé le hashich?..."

Fais-le. Pour de bon. Si c'est comme pour mon lycée, tu trouveras des bars pas loin, fréquentés par les élèves et c'est plus facile d'aborder le sujet dans ce contexte. Autant acheter un sandwich steak/frites, et éventuellement discuter le bout de gras avec le tavernier.

Fais-le, et dis moi ce qu'il en est.

(Note, je ne te cache pas qu'habitant en Thailande depuis plus de 3 ans, je n'ai pas eu l'occasion de suivre l'évolution depuis, mais je suis prêt parier ma chemise et ma cravatte que ça ne s'est pas amélioré.)


[Edited at 2005-11-30 15:34]
Collapse


 

sylver  Identity Verified
Local time: 06:51
English to French
Ecole Dec 1, 2005

IsaPro wrote:

Je ne m'emballe pas, mais je ne pense pas qu'il faille r√©sumer l'√©cole √† un probl√®me de drogue. C'est l'√©ternel probl√®me du contenant et du contenu. Le contenant doit-il s'adapter au contenu ou n'est-ce pas plut√īt l'inverse ? A mon √©poque (ben oui, j'ai 38 ans), celui qui se vantait d'avoir fum√© un p√®t' passait pour un c** aux yeux des autres, pour un "mec qui se la p√©tait grave" comme ils disent maintenant nos p'tits jeunes.
Je sais que les choses ont bien chang√©, jamais je n'ai entendu un seul √©l√®ve, dans toute ma scolarit√© (primaire, secondaire et universitaire) menacer un prof de lui √©clater les pneus ou la t√™te ! Je me dis que nos profs ont vraiment du m√©rite, quoi qu'on en dise, d'essayer de remettre tout un tas de jeunes cr√©tins dans le droit chemin alors qu'il s'agirait que les parents assument cette simple t√Ęche.



Qu'est ce qui te fais penser que je résume l'école à un problème de drogue? Qu'est ce qui te fais penser que je méprise les profs? Relis mes posts de plus près.

"Un des problèmes des écoles publiques est la prépondérance des drogues."

C'est un fait, dans le cadre de mon expérience, mais cela ne revient pas à résumer l'école à un problème de drogue, et je ne rejette pas toute la faute sur les enseignants, qui sont parfois des gens de vocation et essayent de faire les choses correctement.

Seulement il faudrait voir à ne pas faire l'autruche non plus. Le problème des drogues étant ce qu'il est à l'heure actuelle, il convient d'en tenir compte quand on compare l'enseignement à la maison et l'école publique.

Tu envoies ton gosse à l'école pensant qu'il va apprendre ses maths et sa physique, et en fait dans un bon nombre de cas, il apprend à planter l'herbe et à se faire des bongs. (En parlant de bong, cherche donc ce mot sur le Web. Le résultat est flippant).

C'est pas que les profs soient tous des ****, loin de là. Ils sont sur le terrain, confrontés à des problèmes graves et pour lesquels ils n'ont pas de solutions. Et quand ils essayent vraiment de faire face, d'éduquer leurs élèves et de donner un futur à ces gamins, ils sont véritablement des héros.

Mais il faut bien admettre qu'il y a aussi un bon nombre d'enseignants qui sont là pour la sécurité de l'emploi et les vacances. Aujourd'hui les standards des écoles sont bien plus faibles qu'ils ne l'étaient il y a quelques années.
Quand j'ai passé mon Bac on m'a donné une feuille contenant toutes les formules de math nécessaires pour l'exam. C'était pareil en 84?

Le problème, ce n'est pas un problème de contenant/contenu. Ce n'est pas un problème de "à qui la faute". C'est un problème de fait accompli. L'école étant ce qu'elle est *maintenant*, si j'avais un gosse, il serait absolument hors de question que je l'envoie à l'école publique. Niet! No can do! Peut-être une école privée, après inspection minutieuse de ladite école, mais plus probablement l'école à la maison.

C'est un point de vue personnel et chacun est libre de voir midi à sa porte.


 

Soizic CiFuentes  Identity Verified
United States
Local time: 17:51
Member (2003)
English to French
+ ...
Légalité Dec 1, 2005

Isabelle DEFEVERE wrote:


Est-ce légal, illégal ? Je n'en sais rien et je n'ose pas trop atttirée l'attention sur nous en allant demander à la Consejalía de Educación ou autre. Comme Maxime est inscrit au CNED et qu'il a un certificat de scolarité, ça devrait passer... De toute façon, Maxime n'a pas encore 6 ans, nous avons encore 6 mois devant nous.

Isabelle


Je ne connais pas les lois en Espagne mais je te conseille de te renseigner. Aux Etats Unis j'avais utilisé le CNED aussi mais ce n'était pas suffisant face à la loi. Un certificat de scolarité étranger ne fait pas l'affaire. Il faut établir son école privée et enseigner en anglais. Il y a pas mal de papiers à maintenir en cas d'inspection. Sinon les voisins qui n'embrassent pas la philosophie de l'école à la maison auraient vite fait de t'envoyer le CPS (child Protection Service) et quand on voit de la manière dont on enlève les enfants de leur famille, même si c'est temporairement, il est préférable de suivre les lois à la lettre.
Voici un site qui pourrait t'aider.

http://homeschooling.gomilpitas.com/regional/Europe.htm

Spain

Asociation for Freedom in Education
http://www.educacionlibre.org/legalmarc.htm
ALE, Apdo. 68, 08880 Cubelles, Barcelona, Spain.
La Asociaci√≥n para la Libre Educaci√≥n es una asociaci√≥n registrada en Diciembre de 2002 en Espa√Īa que defiende el derecho a Educar en el Hogar.

Code civil
http://www.educacionlibre.org/legalmarc.htm


Bonne lecture


 

Isabelle DEFEVERE (X)  Identity Verified
Spain
Local time: 23:51
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
merci Dec 1, 2005

Merci beaucoup Soizic, j'ai pris contact par email avec cette association (www.educacionlibre.org) ce matin même.

Isabelle


 

sylver  Identity Verified
Local time: 06:51
English to French
Ritaline Dec 1, 2005

soizic wrote:

sylver wrote:



L'école "de la république" laisse à désirer, et pas seulement en termes de contenu éducatif.


La ritaline est aussi prescrite trés facilement pour calmer les enfants un peu trop fougueux. Je ne sais pas en France mais utilisée à haute dose aux Etats Unis. La jeunesse américaine est encouragée à se bourrer de psychotropes et en même temps, il faut dire non à la drogue. Bonjour la confusion !
Une étude de l'université de Californie à Berkeley montre d'ailleurs que les enfants traités à la Ritaline présentent trois fois plus de risques que les autres de devenir toxicomanes.


Je crois que l'université de Berkeley joue un peu sur les mots. Un enfant "traité" à la Ritaline est *déjà* un toxicomane. La Ritaline (methylphenidate) est un stimulant dont les effets secondaires et primaire sont quasi-identiques à ceux de l'amphétamine. Du speed quoi.

Quand les gosses ne se tiennent pas tranquilles, tu leur files un cachet, et c'est radical. Bon, bien s√Ľr la liste des effets secondaires fait trois pans de long et comprends entre autres un comportement robotique, et parfois des tendances sucidaires -souvent li√©es au sevrage.

Tout ça pour obtenir un enfant "sage" qui se la ferme en classe?

www.breggin.com/congress.html résumé assez bien la situation (en anglais)


Un grand pourcentage de ces enfants prennent d'autres psychotropes comme le prozac pour soigner les effets secondaires de la ritaline; pertes d'appétit, depression ect...

Et plus il y a les problèmes de violence et de racisme et même dans les quartiers les meilleurs.

Aprés tout ça il ne reste plus beaucoup de place pour le contenu académique.



 

Saifa (X)
Local time: 23:51
German to French
+ ...
L'école publique peut aider aussi Dec 1, 2005

Après avoir lu attentivement tout ce que tu a écrit, Isabelle, je pense que tu as raison de faire l'école à la maison.

Je suis contente que tu aies pris cette décision en raison de la maturité de Maxime et non parce que tu étais contre l'école de la République ou de la Monarchie.

J'aimerais faire partager mon expérience à ceux que cela intéresse. J'ai passé mon bac en 81, donc, à 3 ans près, à la même époque qu'IsaPro. Je ne peux parler que de 2 lycée
... See more
Après avoir lu attentivement tout ce que tu a écrit, Isabelle, je pense que tu as raison de faire l'école à la maison.

Je suis contente que tu aies pris cette décision en raison de la maturité de Maxime et non parce que tu étais contre l'école de la République ou de la Monarchie.

J'aimerais faire partager mon expérience à ceux que cela intéresse. J'ai passé mon bac en 81, donc, à 3 ans près, à la même époque qu'IsaPro. Je ne peux parler que de 2 lycées: il y avait de la drogue dans l'école et des dealers aussi. (Cependant, pas de couteaux ni de violence).

Dans le premier lycée situé dans un quartier assez prolétaire, certains élèves volaient à gauche et à droite pour se procurer cette drogue. Dans le second lycée situé dans un quartier très chic, la plupart avait assez d'argent de poche pour se la procurer sans devenir criminel.

Je n'ai jamais essayé.
Pour moi, l'école publique, c'était le refuge auquel je dois d'être là aujourd'hui.
Ce que je veux dire par l√†: tous les enfants n'ont pas des parents comme Isabelle. Je ne pense pas uniquement aux familles vraiment d√©favoris√©es, o√Ļ le p√®re n'existe pas ou est derri√®re des barreaux, la m√®re boit, etc. etc.
Je pense tout simplement √† mon cas: une famille relativement ais√©e o√Ļ r√®gne de la violence physique et psychique.
Les enfants ne manquent de rien, en apparence, sauf ce dont ils auraient le plus besoin. Si l'école n'avait pas été là, avec quelques profs compréhensifs et, surtout, la psychologue, eh bien, je n'aurais jamais tenu le coup. Je ne sais pas si je me serais procuré de la drogue, peut-être. En tout cas j'aurais mis fin à mes jours.
Voilà la raison pour laquelle je défendrai toujours pour l'école publique. Même si je trouve bon que, dans certains cas comme dans celui-ci, la possibilité existe de faire exception (¡Ojalá!).

Chademu
Collapse


 

Soizic CiFuentes  Identity Verified
United States
Local time: 17:51
Member (2003)
English to French
+ ...
Avoir le choix Dec 1, 2005

chademu wrote:

En tout cas j'aurais mis fin à mes jours.
Voilà la raison pour laquelle je défendrai toujours pour l'école publique. Même si je trouve bon que, dans certains cas comme dans celui-ci, la possibilité existe de faire exception (¡Ojalá!).

Chademu




Je comprends parfaitement ta situation et je suis trés heureuse que l'école publique ait été ta sauvegarde.
Comme je le disais l'école à la maison n'est pas pour tout le monde pour beaucoup de raisons différentes.
Les parents qui choisissent cette option ne le font pas à la légère et la plupart se dévoue complètement à leurs enfants d'une façon inconditionnelle parce qu'ils savent qu'ils peuvent faire mieux ce que l'école publique offre. Et ils ont raison. Sur tous les plans ils font mieux. Je ne dis pas que c'est facile.

Ca n'a pas de rapport avec la maturit√© de l'enfant. Il y a des enfants qui sont plus lents que d'autres et ceux l√† sont g√©n√©ralement laiss√©s √† la tra√ģne √† l'√©cole ou √©tiquet√©s de fa√ßon pas tr√©s plaisantes, ce qui peut laisser des marques.
Il y a toutes sortes de situations et ce qui est important c'est que le choix existe.

J'ai un fils tr√©s intelligent mais depuis l'√Ęge de deux ans il a toujours √©t√© extr√©mement actif. Il ne peut pas se tenir en place. Des amis bien intentionn√©s m'ont expliqu√© qu'un enfant comme √ßa b√©n√©ficierait d'un p'tit coup de Ritaline.
Aujourd'hui il a 14 ans et est toujours aussi actif, trés vif. Il faut le suivre. Il ne peut pas faire ses maths sans se lever toutes les 15 minutes, tapper son punching bag, faire deux trois calipettes et hop tout content il repart continuer son exercice. Je dois dire qu'il suit une classe de géométrie virtuelle d'une durée de 30 minutes chaque fois et que son prof ne le voit pas faire sa calipette, donc ça ne le dérange pas.
Mais bon pas plus tard qu'il y a une semaine il a cassé la porte de son armoire en retombant dessus d'une calipette les pieds en avant. Ce sera à lui de la réparer. Pas de punition; pas de détention mais une réparation. Casser ça lui connait mais peut être qu'il deviendra un bon bricoleur à force de casser et d'essayer de réparer. D'ailleurs réparer l'aide à mettre en application les concepts abstraits de géométrie.

Il pourrait rendre fou n'importe quel √©ducateur surtout si l'√©ducateur en question essaie de lui faire avaler un sujet qui ne l'interesse pas le moins du monde avec une technique pr√™t √† porter pour tous. Mon fils apprend en faisant. C'est son style. C'est aussi l'avantage de l'√©cole √† la maison. J'ai trois enfants, trois styles d'apprentissage, de rythmes et de conduites cognitives compl√®tement diff√©rents. Sans compter que le rythme et le style d'apprentissage d'un m√™me enfant a des phases de d√©veloppement qu'il faut respecter. Quand on a 35 enfants dans une classe pour juste une ann√©e, on ne peut pas se permettre de respecter le style de chaque enfant. On ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup de place pour les diff√©rences individuelles, consid√©r√©es en fait plut√īt mena√ßantes dans une classe trop large.

Des gens m'ont dit: mais si il n'apprend pas à se calmer, il n'arrivera jamais à se conformer. Justement, je ne veux pas qu'il se conforme. Je veux qu'il réalise tout le potential qui est en lui. Pour se calmer il fait du sport tous les jours et du théatre et on fait attention à ce qu'on mange.
Il a été un super Petit Prince quand il avait dix ans et est devenu un actor professionnal bien qu'il ait pris une pause car en ce moment il s'interesse plus à la musique et passe des heures à composer des arrangements sur son ordi et à écrire des chansons. Suivre ses passions est un autre remède.

Quand il est sur un plateau de ciné il est évident que la maladie ADD n'est plus là. Il devient responsable, complètement motivé, captivé par ce ce qui se passe autour de lui et sait ce que l'on attend de lui. Aucun problème à se conformer à ce qui lui plait et à ce qu'il a choisit de faire.

Aussi ce que je constate chez mes enfants c'est leur habilit√© √† naviguer dans diff√©rents milieux sociaux et de communiquer avec des gens de diff√©rents √Ęges ce que je dois √† leur participation communautaires √† travers des clubs, des associations, des sports, ainsi que des activit√©s artistiques et puis nos voyages. Les murs de notre √©cole n'ont pas de limites et croyez moi, le r√©sultat se voit.

Ah et puis aussi un autre avantage, on a le temps de se faire de bons p'tits lunchs ensemble. On s'assoit et on prend le temps de manger, de discuter. La nourriture qu'on offre à l'école américaine contient beaucoup d' aliments calorifiques et riches en sodium, en sucres ajoutés, en gras saturés et trans, et trés peu de fruits, de légumes et l'eau on connait pas.

Je pourrais parler de mes filles mais bon je ne voudrais pas écrire un roman sur PROZ au sujet de ma famille bien qu'il ne me serait pas difficile de le faire.

Sur ce, je m'en vais préparer un onion car le plan aujourd'hui c'est d'extraire le DNA d'un onion pour l'examiner au microscope. Ca devrait être interessant.


 

Soizic CiFuentes  Identity Verified
United States
Local time: 17:51
Member (2003)
English to French
+ ...
normalisation et décervelage Dec 1, 2005

[quote]sylver wrote:

Je crois que l'université de Berkeley joue un peu sur les mots. Un enfant "traité" à la Ritaline est *déjà* un toxicomane. La Ritaline (methylphenidate) est un stimulant dont les effets secondaires et primaire sont quasi-identiques à ceux de l'amphétamine. Du speed quoi.


Tout ça pour obtenir un enfant "sage" qui se la ferme en classe?

www.breggin.com/congress.html résumé assez bien la situation (en anglais)

[quote]

Ben oui du speed et le pire c'est que je connais certains parents qui ont refusé de se conformer et se sont vus menacés d'aller faire un séjour en prison pour négligence.

Tiens lisez cet article par G. Agamben professeur de philosophie à l'Université de Venise et New York

"Savez -vous que le minist√®re de l'Education Nationale avec le Minist√®re de la Sant√© a a programm√© pour la rentr√©e prochaine un questionnaire national sur tous les √©l√®ves de 3¬į , √† remplir par les enseignants , les administratifs des √©coles , les personnels des cantines et les √©l√®ves eux m√™me , questionnaires destin√©s √† constituer un fichier sur l'√©tat de la sant√© mentale de nos adolescents, questionnaire pr√©lude √† un fichage g√©n√©ralis√© : dites que vous avez fum√© un p√©tard et vous serez class√©s comme "tendance toxicomane", que vous r√™vez aux seins de votre prof et vous serez class√© "pervers" , que le monde vous fait gerber et vous serez class√© comme "asocial" ou "d√©pressif ", bons pour les entreprises de normalisation et de d√©cervelage qui nous viennent d√©j√† des Am√©riques , o√Ļ, comme au Canada, on exclut les gamins un peu vifs des √©coles (gamins dits "hyperactifs " ) , quand les parents refusent de leur donner de la Ritaline, (!) (amph√©tamine connue dont on commence √† peine √† d√©couvrir les effets nocifs , et ce au grand dam des labos qui l'ont promue et qui font avec √ßa leur beurre) ."


 

sylver  Identity Verified
Local time: 06:51
English to French
Chiche Dec 2, 2005

soizic wrote:

...

Je pourrais parler de mes filles mais bon je ne voudrais pas écrire un roman sur PROZ au sujet de ma famille bien qu'il ne me serait pas difficile de le faire.


Peut-être pas sur Proz, mais je serais plus qu'heureux de le lire, ce roman. Je trouve ton expérience totalement fascinante.

L'éducation à la maison, c'est un sujet rare, et ton cas semble une réussite remarquable.


 

Saifa (X)
Local time: 23:51
German to French
+ ...
Ne pas se conformer rend la vie plus passionnante Dec 2, 2005

soizic wrote:

Quand on a 35 enfants dans une classe pour juste une année, on ne peut pas se permettre de respecter le style de chaque enfant.


Là, tu as bien raison. De mon temps, nous étions 20-25 en classe, c'était déjà beaucoup trop.
Maintenant, une classe compte presque toujours plus de 30 enfants, et je vois que les parents qui peuvent se le payer ont de plus en plus recours aux cours particuliers.

soizic wrote:
Des gens m'ont dit: mais si il n'apprend pas à se calmer, il n'arrivera jamais à se conformer. Justement, je ne veux pas qu'il se conforme.


Bravo encore. Ce n'est pas la voie la plus facile, mais la vie est tellement plus passionnante!

Bonne chance!

Chademu


 

Isabelle DEFEVERE (X)  Identity Verified
Spain
Local time: 23:51
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
suite Dec 2, 2005

Chademu, sans entrer dans les détails, je me demande si nous ne serions pas soeurs, l'école a toujours été pour moi une libération, je me souviens qu'un jour une institutrice nous avait demandé à nous les élèves ce que nous préférions; l'école ou les vacances, j'étais la seule à avoir répondu l'école... Heureusement, pendant ses longues journées de vacances, les livres me permettaient une autre forme de survie. ... See more
Chademu, sans entrer dans les détails, je me demande si nous ne serions pas soeurs, l'école a toujours été pour moi une libération, je me souviens qu'un jour une institutrice nous avait demandé à nous les élèves ce que nous préférions; l'école ou les vacances, j'étais la seule à avoir répondu l'école... Heureusement, pendant ses longues journées de vacances, les livres me permettaient une autre forme de survie.

Le plus grand avantage de l'√©cole √† la maison, c'est la Libert√©, libert√© d'√©tudier quand et comme on veut, libert√© d'√©largir le programme, de passer sur certains points pour y revenir plus tard, libert√© de se lever √† 09h30 et non √† 06h30 comme le font certains copains de Maxime qui ont pourtant le m√™me √Ęge que lui... Libert√© de concocter un programme "scolaire" en prenant en compte les acquis imp√©ratifs (lecture, √©criture, math√©matiques) en plusieurs langues (chez nous fran√ßais, espagnol et anglais), d'√©tudier un jour comment on fait le pain et le lendemain les pays tropicaux, de respecter le rythme qu'on veut, c'est-√†-dire de partir en vacances quand les prix sont les plus bas ou simplement quand on le d√©sire, libert√© de respecter les jours ch√īm√©s qu'on veut (√©tant ath√©es, nous travaillons les jours f√©ri√©s ayant une connotation religieuse, sauf No√ęl...quand m√™me ), mais nous ne travaillons pas le 14 juillet (France), ni le 12 octobre (Hispanidad), ni le 10 ao√Ľt (f√™te nationale en √Čquateur, pays du papa de Maxime), cet √©t√© nous avions chez nous une fille au-pair am√©ricaine donc par amiti√© pour elle le 4 juillet fut ch√īm√©, etc.

J'aime beaucoup les proverbes chinois, et j'ai choisi que le suivant serait notre ligne de conduite :

"Le chemin vers la liberté n'existe pas,
La liberté est le chemin".
Collapse


 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
France
Local time: 23:51
Member
Italian to French
+ ...
Très beau ! Dec 2, 2005

Isabelle DEFEVERE wrote:

"Le chemin vers la liberté n'existe pas,
La liberté est le chemin".



Je ne connaissais pas ce proverbe, il est vraiment très beau.
Ça m'en rappelle un autre, chinois aussi, qui dit à peu près ceci: le chemin de milliers de kilomètres commence par le premier pas.
Si quelqu'un sait quelle est la formulation exacte

Jean-Marie


 
Pages in topic:   < [1 2 3 4] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

l'école à la maison

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search