Pages in topic:   [1 2 3] >
Les "écorche-sens"
Thread poster: co.libri

co.libri
France
Local time: 08:26
German to French
+ ...
Jan 22, 2006

Je propose aux Proziens de placer sur ce fil les termes que vous rencontrez de manière récurrente lors de vos recherches sur Internet et qui vous "écorchent" le sens linguistique (à défaut des oreilles). J'entends par là, les termes français qui ont pris une acceptation non "acceptable"

Je viens de trouver dans la revue de la Défense de la Langue Française (DLF) n° 214 (2004) un petit article qui vient enfin me (ré)conforter quant à l'emploi du verbe "dédier" que j'ai souvent vu mal employé.
Il suffit de googler...
Ainsi, même si vraisembablement, le temps fera que cette acception finira par s'imposer, "dédier" ne peut être employé dans le sens de "consacrer", "prévoir à cet effet", "réserver".
De quoi se rassurer, lorsque nos acquis vacillent sous le poids des mauvais emplois

D É D I E R ?
Le verbe dédier subit une agression impitoyable et généralisée. Les médias ne sont pas seuls en cause dans cette déconfiture, puisque les moindres imprimés (modes d’emploi, contrats, notes, tarifs, dépliants, etc.) sont littéralement infestés par l’usage dévoyé de ce mot.
Voici quelques exemples de ce que nous lisons ou entendons partout et quotidiennement :
« Dédier une carte de crédit », « des places de stationnement dédiées », « iun espace dédié pour vos remarques », « recevoir les clients dans un salon dédié », « un emplacement dédié pour le rangement », « conservez vos dossiers dans des classeurs dédiés » et ainsi de suite jusqu’à la nausée...
Ceux qui se livrent à ce jeu dangereux s’imaginent, bien à tort, que dédié peut se substituer à des termes tels que réservé à, conçu pour, à cet effet, personnalisé, etc.
Pratiquement plus personne, aujourd’hui, n’est capable de saisir le sens exact de ce mot et c’est pourquoi il est urgent d’ouvrir nos dictionnaires :
Dédier, tout comme dédicacer, vient du latin ecclésiastique dedicare, qui signifie « consacrer » dans le sens d’une dévotion ou d’un hommage. C’est ainsi qu’une église est dédiée à un saint, qu’un mémorial est dédié à des victimes, qu’un ouvrage est dédié à une (ou des) personne(s), qu’une partition peut être dédiée à l’interprète qui l’a créée, que Baudelaire a dédié Les Fleurs du mal à Théophile Gautier, etc.
Et dans tous les cas, dédier, verbe transitif, doit être suivi, après son indispensable complément d’objet direct, de la préposition à(et jamais « ipour », comme cela se rencontre trop fréquemment).

(..)
Daniel VALRANGES

http://www.langue-francaise.org/sommaire214.PDF






[Edited at 2006-01-23 11:18]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 08:26
English to French
+ ...
Suis bien d'accord... Jan 22, 2006

Bonjour Hélène,

complètement d'accord avec toi au sujet du verbe 'dédier'...
Son utilisation à mauvais escient m'énerve bien souvent.
Pour les autres termes, là, il ne m'en vient aucun, mais je suis sûre que celui-ci n'est pas le seul...

Je vais y accorder plus d'attention à partir de maintenant.

Bonne fin de fin de semaine

Béatrice


Direct link Reply with quote
 

marie-christine périé  Identity Verified
France
Local time: 08:26
English to French
+ ...
tout à fait d'accord Jan 22, 2006

Bonjour à tous,

Cette utilisation de dédié m'agace aussi souvent. Je l'ai toujours attribuée - à tort ou à raison - à une mauvaise traduction de l'anglais "dedicated".
Encore un coup de ces bon sang de prétendus traducteurs qui n'ont pas une connaissance minimale de la langue vers laquelle ils traduisent ?
Comme Béatrice, aucun autre "écorche-sens" (joli) ne me vient à l'esprit, mais je suis sûre aussi qu'il y en a d'autres.

Marie-Christine


Direct link Reply with quote
 

bohy  Identity Verified
France
Local time: 08:26
English to French
+ ...
Edition Jan 22, 2006

Ah, et que dire donc de "édition"... Depuis que Microsoft a eu la malencontreuse idée d'intituler Edition un menu consacré aux modifications du document, il faut jongler tant bien que mal avec la terminologie ! Mais au moins, de grâce, lorsqu'on n'est pas ficelé par le contexte d'un logiciel précis, il faudrait se souvenir que "edit" consiste à "modifier", pas à éditer !
Microsoft nous a dotés d'un bon nombre de telles plaies. Si l'on attribuait un trophée de massacreur de langue, celui-ci lui reviendrait très vraisemblablement.


Direct link Reply with quote
 
xxxsarahl
Local time: 23:26
English to French
+ ...
gérer ! Jan 22, 2006

encore un qu'on met à toutes les sauces, et qui me sort par les yeux. Exemple : elle a un caractère qui n'est pas facile à gérer. grrr !

autres mots à la mode :

perdurer

pérennité, "pérennité de l'entreprise" !!!

échauffourée, pour une manif.

pointu. c'est quoi des gens pointus, faut pas s'y frotter ?

canaliser. vous arrivez à canaliser vos enfants, vous ?


Direct link Reply with quote
 
remyrosf
Local time: 08:26
English to French
Cruel dilemne............ Jan 23, 2006

uote]bohy wrote:

Ah, et que dire donc de "édition"... Depuis que Microsoft a eu la malencontreuse idée d'intituler Edition un menu consacré aux modifications du document, il faut jongler tant bien que mal avec la terminologie !/quote]

..........car le client (qui est roi, c'est bien connu), préfère souvent que l'on parle de "fonctions d'édition dédiées" plutôt que de "fonctions de modification spécialisées".

Bonne semaine !

Rémy


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 08:26
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Précisions Jan 23, 2006

Bonjour Sarah,

Quand tu cites "perdurer", à quoi penses-tu ?

Pour pérennité, je ne vois pas vraiment en fait où est le mauvais usage, le terme est employé dans le sens de "continuité". Évidemment, il y a emphase (style : notre entreprise est éternelle), mais il n'y a pas erreur d'acceptation. Ou me trompe-je ?
Même chose pour échauffourée qui renvoie aux bagarres qui peuvent se produire dans les manifestations.

Non ?

Pour dédier, je pense que l'erreur vient de l'anglais, même si on trouve souvent l'erreur dans les traductions de l'italien (dedicare).
Pour "éditer", je l'ai entendu récemment dans le sens de modifier effectivement, dans la bouche d'un programmateur informatique

[Edited at 2006-01-23 11:17]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 08:26
Member (2007)
German to French
+ ...
Un programmateur informatique ? Jan 23, 2006

Hélène Cheminal wrote:

Pour "éditer", je l'ai entendu récemment dans le sens de modifier effectivement, dans la bouche d'un programmateur informatique ...



Un programmateur, j'en ai un dans une machine à laver et un autre dans un four, mais je me sens assez mal en tant que "programmeur", qui au demeurant, classe oblige, se nomme plutôt un développeur ... de nos jours !

Bonne journée !

Adrien


Direct link Reply with quote
 
TTV  Identity Verified
France
Member
German to French
ketchup Jan 23, 2006

en voilà un mot qui est mis à toutes les sauces

Direct link Reply with quote
 

marie-christine périé  Identity Verified
France
Local time: 08:26
English to French
+ ...
dénoter Jan 23, 2006

au lieu de détonner m'agace toujours.

Mais me voilà toute troublée : le Médiadico, qui ne fait pas référence mais quand même, donne détoner/détonner comme synonymes de dénoter.

Qu'en pensez-vous ?


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 08:26
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Paronyme Jan 23, 2006

marie-christine périé wrote:

au lieu de détonner m'agace toujours.

Mais me voilà toute troublée : le Médiadico, qui ne fait pas référence mais quand même, donne détoner/détonner comme synonymes de dénoter.

Qu'en pensez-vous ?

Détonner

En fait, Marie-Christine, le Médiadico le donne comme paronyme, sur le modèle de imminent/éminent. Donc source d'erreur. Et détoner comme homonyme.
La présentation des termes n'est pas "top"

> détonner
(verbe intransitif)
Chanter hors du ton.• Contraster désagréablement.

Homonymes - paronymes :
• détoner (exploser).• dénoter (indiquer).

Ketchup : j'allais écrire : à part la sauce tomate Heinz, je ne vois pas...
Mais j'ai découvert qu'on l'utilise dans certaines expressions liées au management :

Le client, ketchup des affaires ?
Franck COCHOY *
Maître de conférences en sociologie, CERTOP-CNRS/Université Toulouse II

Jean-Philippe NEUVILLE *
Maître de conférences, INSA-Lyon

Le client-roi, d'abord adulé par le marketing pour élargir et diversifier les débouchés de la production de masse, a fini par envahir non seulement les entreprises mais aussi les administrations. Tous les pouvoirs lui sont conférés, et notamment celui de rendre plus performante toute forme d'échange. Mais cette figure du client continuellement invoquée représente-t-elle le client réel, ou n'est-elle qu'une formule de rhétorique ? Selon Jean-Philippe Neuville, elle est souvent récupérée et détournée, à leur profit, par les pouvoirs traditionnels ; Franck Cochoy montre cependant qu'à travers le développement de la traçabilité, le client pénètre réellement dans l'organisation et y exerce un certain contrôle.
http://www.ecole.org/Vie_des_Affaires_1999_9.htm

Le syndrome de la bouteille de ketchup.
http://management.journaldunet.com/dossiers/041262corporate/dessin8.shtml


Ceci dit, il s'agit d'images (même si je n'ai pas compris la première utilisation), il n'y a pas détournement de l'acception d'un terme français, comme dédier ou éditer...

[Edited at 2006-01-23 13:29]


Direct link Reply with quote
 

marie-christine périé  Identity Verified
France
Local time: 08:26
English to French
+ ...
merci Hélène Jan 23, 2006

me voilà rassérénée !

Mais non, pas du tout, détoner en synonyme me choque aussi !

[Edited at 2006-01-23 13:55]


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 08:26
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Homonyme Jan 23, 2006

marie-christine périé wrote:

me voilà rassérénée !

Mais non, pas du tout, détoner en synonyme me choque aussi !

[Edited at 2006-01-23 13:24]


Pas synonyme, M.C.


Direct link Reply with quote
 

marie-christine périé  Identity Verified
France
Local time: 08:26
English to French
+ ...
ouh là là ! Jan 23, 2006

je le savais bien, pourtant, que ça ne me valait rien de travailler le week-end !

Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 08:26
Member (2003)
German to French
et c'est ainsi Jan 23, 2006

remyrosf wrote:




..........car le client (qui est roi, c'est bien connu), préfère souvent que l'on parle de "fonctions d'édition dédiées" plutôt que de "fonctions de modification spécialisées".


Rémy


Tout à fait, et c'est ainsi que le terme passe allègrement dans notre langue et que je l'utilise désormais sans ciller (dans ce domaine et ce sens bien précis s'entend).
Mais un "serveur dédié", c'est serveur consacré à un type d'activité, non ? Et sur trois des définitions de "dédier" données dans le Petit Robert, deux disent bien "consacrer", non ? On finit par y retrouver ses petits en cherchant bien

Allez, fini le off-topic.

Je propose "initier" au bûcher prozien


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Les "écorche-sens"

Advanced search






memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »
Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search