Avant de dévenir traducteur...
Thread poster: Williamson

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 22:45
Flemish to English
+ ...
Dec 9, 2006

Avant de s'implanter dans un pays on cherche d'abord à comprendre son contexte fiscal, administratif et juridique. On aborde un pays sans a priori, et par la suite, on décide si l'investissement en vaut la peine", dixit un directeur de Bougyes Immo.

Beaucoup des traducteurs, qui se trouvent en France se plaignent des taxes et sécurité sociale élevées. Ils n'ont donc pas cherché d'abord à comprendre le contexte fiscal, administratif et juridique de la France? Le régime sociale et fiscale n'est pas le même partout en Europe et en dehors de l'Europe on travaille tax-free.


Direct link Reply with quote
 

Giulia TAPPI  Identity Verified
France
Local time: 23:45
French to Italian
+ ...
On ne choisit pas que sur la base de considérations rationnelles Dec 9, 2006

Dans mon cas, j'ai choisi la France pour des raisons personnelles et familiales, et non suite à une étude de marché.
Ce que tu dis s'applique à des investisseurs, qui vivent dans leur pays, et font des affaires ailleurs.
Je ne pense pas qu'on puisse s'établir, comme ça, dans n'importe quel Pays, européen ou non.


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 22:45
Flemish to English
+ ...
TOPIC STARTER
Fondaments de l'Union-européenne. Dec 9, 2006

la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux dans l'Union et interdit strictement toute discrimination en raison de la nationalité est un des valeurs fondamentaux de l'Union européenne. On peut s'établir n'importe où en Europe.
En tant que pigiste/freelance à temps plein, la traduction est un "business". Chaque entreprise cherche pour lui les conditions judiciaires et fiscales les plus favorables.


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 23:45
Dutch to French
+ ...
changer de pays, pas si facile ... Dec 9, 2006

Williamson wrote:

la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux dans l'Union et interdit strictement toute discrimination en raison de la nationalité est un des valeurs fondamentaux de l'Union européenne. On peut s'établir n'importe où en Europe.
En tant que pigiste/freelance à temps plein, la traduction est un "business". Chaque entreprise cherche pour lui les conditions judiciaires et fiscales les plus favorables.


Une fois qu'on est bien installé dans un pays, que l'on est marié, avec des enfants en prime, un prêt à rembourser pour la maison, etc., il est difficile d'en changer, car cela implique la vie de plusieurs personnes. C'est évidemment bien plus facile pour un célibataire sans attaches...

Cependant, ce que l'on sait rarement, c'est que même au sein d'un pays, on peut trouver des incitations...

Personnellement, j'avais envie de changer de pays (dans quelques années, avec les enfants majeurs et le mari à la retraite), en partie à cause des charges et impôts, mais....

La France propose une exemption de l'impôt sur le revenu si l'on crée et installe sa petite entreprise dans un certain nombre de petites communes à la campagne (c'est mon cas). Ca change tout de suite la situation. Les charges sont toujours là mais pas d'impôt sur le revenu pendant 5 ans à 100 %, puis 60 % pendant les 5 suivantes puis ....

D'ici la fin de l'exemption, je serai à la retraite et je pourrai partir où je voudrai... Car l'envie est toujours là, et les possibilités sont légion, même en dehors de l'Europe

Elisabeth


Direct link Reply with quote
 
xxxSaifa
Local time: 23:45
German to French
+ ...
L'argent n'est pas tout... Dec 9, 2006

Heureusement, les gens ne "fonctionnent" pas comme les entreprises. Sinon, la situation de notre pauvre planète serait encore pire qu'elle ne l'est déjà.

Direct link Reply with quote
 

Ruxi
German to Romanian
+ ...
Lack of information Dec 10, 2006

I am sorry to answer in English, but the subject is interesting and my French not good enough.
I have some experience in this field. Actually it is a lack of information.
First of all is not only about UE but generally for any country.
Information does not travel, unfortunately.
We know and can decide only based on information we can receive in our country.
It is hard to decide, especially for private reasons.
Yes, for business reasons one can read some laws and it would be enough for a decision.
In a certain part of the continent we got only the view of rich countries and endless possibilities when talking about UE countries, or other big countries of the world.
When you actually live there for a while you find out the reality: no jobs, enough poor people there too, few possibilities to work, social aspects, taxes, assurances, people aso.
On the other side the image of some other countries offered in UE or other big countries is often wrong.
Where are these sources of information,complete and who can show the reality of a country or another from all points of view?
And yes, money is not everything. We have to consider a lot of other aspects before moving in another country, inclusive for business reason.
Coming back to translation: the best opportunities for jobs are usually in your native country, couse abroad many languages are not needed.
Translation is always based on economical and political bases and it depends who is needing whom (as a country).


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 22:45
Flemish to English
+ ...
TOPIC STARTER
Si l'argent n'est pas tout... Dec 14, 2006

Je veux bien vous envoyer des traductions à faire gratuitement. En effet, selon vous, l'argent n'est pas tout...

[Edited at 2006-12-14 17:23]


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 23:45
Member (2003)
German to French
Une question d'éclairage... Dec 15, 2006

Williamson wrote:

Je veux bien vous envoyer des traductions à faire gratuitement. En effet, selon vous, l'argent n'est pas tout...

[Edited at 2006-12-14 17:23]


Il ne faut pas exagérer non plus, et inutile de prendre ce ton condescendant. Entre « l'argent n'est pas tout » et « travailler gratuitement », la marge de manœuvre est très large.

Ne pouvez-vous pas comprendre que l'on reste dans son pays simplement parce que l'on n'a pas envie d'en partir ?
Ne pouvez-vous pas imaginer une seule seconde que l'on démarre une activité en sachant que l'on va payer et en acceptant qu'il en soit ainsi ?

Personnellement, je réside et travaille dans cet État français impitoyable qui nous traîte comme des vaches à lait, je me tue à la tâche pour enrichir les caisses du gouvernement (dois-je mettre un panneau « ironie » ou ça ira ?), et laissez-moi vous dire que j'en suis très content ; je paie certes (beaucoup ? je ne crois pas, tout est relatif…), mais je gagne aussi très bien. Et savoir que je pourrais gagner mieux ailleurs ne m'intéresse pas forcément.
Comme mes collègues du dessus, je ne raisonne pas uniquement en termes d'avantages fiscaux mais aussi en termes de cadre de vie personnel. Si j'envisage de partir m'installer dans un autre pays, je ne choisirais pas celui où je paierais moins, mais celui où j'aurais envie de vivre.
Si ça vous semble incompréhensible, je crois que nous ne vivons pas dans le même monde, c'est tout. C'est juste une question d'éclairage.

Sylvain


Direct link Reply with quote
 
TTV  Identity Verified
France
Member
German to French
Bordeaux Chesnel Dec 15, 2006

Ca me rappelle une pub pour des rillettes... "nous n'avons pas les mêmes valeurs"

Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 23:45
Member (2007)
German to French
+ ...
Billet d'humeur Dec 15, 2006

Sylvain Leray wrote:

Si j'envisage de partir m'installer dans un autre pays, je ne choisirais pas celui où je paierais moins, mais celui où j'aurais envie de vivre.
Si ça vous semble incompréhensible, je crois que nous ne vivons pas dans le même monde, c'est tout.



Hey Sylvain !

J'avais pas suivi ce fil dont le post initial tombe comme un cheveu sur la soupe et semble devoir être une réponse à quelqu'un qui posait ce genre de question pour savoir comment s'établir. J'avais vu passer un truc, mais je retrouve pas.

Merci éventuellement à l'auteur de nous confirmer l'erreur d'aiguillage ??? Certaines choses deviendraient plus compréhensibles.

Pour ce qui est du reste, voilà 20 ans que j'ai redécidé de vivre en France, certes avec un pied en Italie et l'autre en Suisse, mais avec le siège en France ... sans le moindre regret. Le triangle alpin francophone.

Ce qui ne veut pas dire que l'on puisse se sentir bien ailleurs, comme ce fut mon cas pendant les 20 années d'avant.

J'apprécie ta mise au point,

Amicalement,

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 22:45
Flemish to English
+ ...
TOPIC STARTER
Pour la gloire de quel pays? Dec 15, 2006

Comme Jean-Philippe Smet, un idôle national français, qui aime le fisc autant qu'il s'installe en Suisse ou un "star de tennis belge", trois fois gagnante de Roland Garros qui vit à Monaco ou même un petit traducteur d'origine belge qui séjourne pendant plus que 183 jours en Angleterre et le reste du temps en Belgique. C'est peut-être le sang belge dans leur veines qui "détermine "l'amour" pour la patrie".


[Edited at 2006-12-15 14:31]


Direct link Reply with quote
 
Olivier Vasseur  Identity Verified
France
Local time: 23:45
Member (2004)
English to French
+ ...
homo economicus (berk) Jan 26, 2007

Bonjour,
le message d'origine me fait penser aux délires de certains tenants de l'ultra-libéralisme économique (heureusement, la plupart des économistes n'adhèrent pas à cette caricature de science économique) et à leur "homo economicus" qui ne prend ses décisions que sur la base de calculs coût-avantage. Personnellement, je n'ai jamais rencontré cet oiseau rare. Les personnes que je côtoie n'ont pas une calculette greffée dans la tête, elles sont faites de chair et de sang, elles connaissent l'amour et la haine, la joie de vivre et le mal du pays. Elles ont des familles, des amis, des habitudes et des préférences qui échappent à toute "rationalité" économique. Quant à l'argument des chanteurs et des sportifs qui s'expatrient, je ne le comprends pas. Si Johnny décide de ne plus vivre en France, en quoi cela donne-t-il tort à ceux qui ont fait le choix contraire? Notez aussi que cette expatriation est largement facilité par une très confortable situation financière qui permet de revenir une partie de l'année en France, de faire venir près de soi ceux qu'on aime, etc...

"Je veux bien vous envoyer des traductions à faire gratuitement. En effet, selon vous, l'argent n'est pas tout..."
Non merci. Je réserve mes traductions gratuites pour un contexte où personne n'est payé. Et oui, ça existe, des gens qui se donne du mal pour une cause qu'ils estiment juste sans contrepartie financière.
Autre point : il serait bon de relire les messages précédents avant de répondre; quand je lis "Pour la gloire de quel pays?" en titre, je ne comprends pas. Personne n'a parlé de la "gloire" d'un pays ni même d'un quelconque "patriotisme", mais seulement d'une "envie de vivre" dans un pays "où on se sent bien". Cela donne la fâcheuse que vous poursuivez votre argumentation dans votre coin avec de nouveaux éléments, et non pas que vous répondez aux réactions, ce qui est confirmé par votre ton condescendant. Je veux bien admettre que cela était involontaire la première fois, mais vous persistez, alors que cela vous a été signalé.


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 23:45
Member (2007)
German to French
+ ...
A propos de Johnny ... Jan 26, 2007

Olivier Vasseur wrote:


Si Johnny décide de ne plus vivre en France, en quoi cela donne-t-il tort à ceux qui ont fait le choix contraire?



Une brève de comptoir :

- Ben voilà que la France est encore victime de la fuite des cerveaux ...

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 22:45
Flemish to English
+ ...
TOPIC STARTER
A propos de Johnny II Jan 31, 2007

et des capitaux :

http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/6313671.stm


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Avant de dévenir traducteur...

Advanced search






PDF Translation - the Easy Way
TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation.

TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation. It also puts your translations back into the PDF to make new PDFs. Quicker and more accurate than hand-editing PDF. Includes free use of Infix PDF Editor with your translated PDFs.

More info »
BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search