Quel est l'intérêt d'être en micro-entreprise la première année ?
Thread poster: Beatrice Einsiedler

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 04:18
English to French
+ ...
Jan 3, 2007

Bonjour à vous tous et chaleureuse année 2007 !

Revenons à nos moutons ...

J'aimerais connaître vos opinions à la question que je me pose et que je vous pose, car je suis certaine que les expériences de chacun me seront utiles à déterminer si oui ou non, lors de mon inscription prochaine à l'urssaf, j'opte ou non pour la micro.

Je sais déjà qu'en micro, on ne facture pas la TVA à nos clients français et on bénéficie d'office d'un abattement de 25% pour les impôts de la première année.

Mais, outre cela, quels sont les autres avantages et les inconvénients de la micro ?


Merci pour vos témoignages,

Béatrice


Direct link Reply with quote
 

Eloïse Notet  Identity Verified
France
Local time: 04:18
Member (2005)
German to French
+ ...
pour ma part... Jan 3, 2007

Tout d'abord meilleurs voeux également à tout le monde!

Mon comptable a préféré ne pas opter pour la micro pour me faire bénéficier d'avantages fiscaux (je suis jeune créatrice d'entreprise et ne suis donc pas imposable à 100% merci messieurs dames ). L'on peut également bénéficier de cette exonération en cas de siège social situé dans certaines zones géographiques, dans lesquelles on favorise la création d'entreprise, par le biais d'exonérations, justement, entre autres.

Vos revenus annuels escomptés sont également un baromètre important. A partir d'un certain chiffre, je crois qu'il n'est plus possible, ou bien plus avantageux d'être en micro.


Enfin, je crois (je crois beaucoup en ce début d'année!!!) que la déclaration d'impôts est beaucoup plus facile en micro qu'en régime contrôlé. (pas de dépenses à comptabiliser si je ne m'abuse)

Attendons l'avis des collègues ...


Bonne soirée!


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 04:18
English to French
+ ...
Tout savoir sur le régime micro Jan 3, 2007

http://www.urssaf.fr/profil/independants/dossiers_reglementaires/dossiers_reglementaires/independants_:_regime_des_micro_entreprises_01.html


Concernant le dépassement du seuil micro en cours d'année :
http://www.canam.fr/aide_a_la_creation_d_entreprise/statut_fiscal/franchissement_des_seuils_des_regimes_d_imposition.php

[Edited at 2007-01-03 19:26]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 04:18
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
exonérations et micro Jan 4, 2007

Merci à vous deux pour vos réponses.

Je ne suis plus si jeune que ça, mais je reste néanmoins jeune créatrice d'entreprise (de toutes façons, pour le moment, je ne suis même pas encore inscrite à l'URSSAF)

La question des exonérations ne se pose pas réellement, qu'on soit en micro ou au réel, car quand on introduit un dossier d'ACCRE, quelle que soit la forme d'entreprise que l'on crée, si le dossier est accepté, les exonérations ont lieu.

Quant à l'aspect simplifié de la déclaration d'impôts et à l'absence de facturation de TVA, c'est vrai que ce sont des aspects importants, mais quelquefois, il peut être bénéfique de se compliquer la vie si le régime réel apporte des avantages/micro-entreprise.

Une de mes collègues d'équipe m'a notamment expliqué que la sous-traitance et la gestion de projet étaient très coûteuses quand on est en micro-entreprise (la boutique de gestion me l'a même fortement déconseillée).
En outre, selon elle, l'abattement forfaitaire de 25 % ne couvrirait pas la totalité des frais professionnels que nous avons.

C'est sur ces points-là que je souhaite connaître votre opinion (sachant que l'aspect comptable et administratif ne m'effraie pas plus que ça).

Béatrice

PS: Enotet, pourrais-tu en dire plus sur les avantages fiscaux dont tu parles, stp ? (peut-être même en privé, si c'est nécessaire)


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 04:18
English to French
+ ...
Pour moi, réel et TVA c'est le régime de croisière Jan 4, 2007

Je suis moi aussi une "jeune" créatrice plus si jeune et je me suis inscrite à l'URSSAF en novembre 2006 au réel avec TVA d'entrée de jeu.
J'ai également obtenu l'ACCRE mais franchement ça n'a rien à voir.

Plusieurs raisons en ce qui me concerne :
- le seuil micro sera raisonnablement dépassé dès la première année (si j'en crois mon plan d'affaires) donc il faudra de toute façon passer au réel. Alors autant le faire tout de suite et prendre de bonnes habitudes en matière comptable.

- pour la TVA, je peux ainsi la récupérer sur mon investissement initial (micro portable + imprimante, 400 E quand même ! ) et ceci dès janvier 2007 sans attendre la mise en place d'une compensation TVA encaissée / TVA payée ; mon centre d'impôts des entreprises m'a obligeament transmis le formulaire

- TVA toujours : je vise une clientèle professionnelle, qui a l'habitude de récupérer la TVA et je me vois mal leur dire "je facture hors TVA " ce qui veut dire immédiatement faible CA avec des soupçons d'activité de complément, pas très professionnel etc...

- concernant les clients UE, je ne facture pas de TVA car nous nous contentons d'échanger nos N° de TVA respectifs que je mentionne sur la facture ==> c'est simple et d'ailleurs c'est ce que mon premier client (un Hollandais) attendait naturellement.
- enfin je n'aime pas beaucoup les systèmes de déclaration forfaitaire déjà par principe ; je préfère savoir exactement comment ça marche. Et puis mes dépenses professionnelles peuvent comporter des dépenses marketing, des déplacements, etc... qui ne seraient pas couverts par le forfait.

- je me suis inscrite à une AGA, je suis les sessions de formation, je lis leur doc et celle des impôts , ce qui me permet de m'y retrouver sans trop de mal et d'envisager de ne pas prendre d'expert comptable pour le moment. Je "profite" d'une activité encore réduite pour prendre le temps de comprendre le système, ce qui me permettra de me faire moins de soucis plus tard.

Le régime réel avec TVA correspond finalement au régime de croisière d'une activité libérale à temps plein en direction d'une clientèle d'entreprises assujeties à la TVA. Les autres solutions (aussi bien micro / franchise de TVA / que portage d'ailleurs) m'apparaissent comme des solutions provisoires à n'envisager dans des cas particuliers.


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 04:18
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Excellents arguments Jan 4, 2007

La récupération de la TVA sur les nouveaux matériels est en effet un très bon argument.
Je dois d'ici peu acheter un nouveau PC portable, donc récupérer la TVA serait une excellente chose.

Idem, si je sous-traite des collègues qui travaillent en portage, je paierai la TVA sur leurs prestations donc autant pouvoir la récupérer. Et cela vaut de toutes façons pour tous nos autres frais professionnels.

En outre, concernant l'impôt sur le revenu, avec un investissement informatique et toutes les autres charges professionnelles qui incombent, je pense dépasser les 25 % correspondant à l'abattement fiscal forfaitaire auquel on a droit qd on est en micro.

Résultat: même si je ne dépassais pas le CA annuel de 27000 euros, je ne vois plus très bien quel est l'avantage du régime micro, à vrai dire...

Ce qui me rassure, c'est de voir que nous sommes nombreux à nous poser ce genre de questions avant de démarrer un tel projet.

Nordiste, tu as dû attendre combien de temps la réponse pour ton dossier ACCRE ? T'es- tu inscrite à l'URSSAF avant d'avoir la réponse définitive ?

Merci de vos éclaircissements à la fois en privé et sur le forum.


Direct link Reply with quote
 

bologna
French to Italian
+ ...
Et la micro en Italie? Jan 5, 2007

Bonjour,

je vais surement etre contrainte de me mettre à mon compte en Italie pour une question de résidence.

Connaissez-vous l'équivalent de la microentreprise en Italie?
Merci d'avance et bonne année.


Direct link Reply with quote
 

Angie Garbarino  Identity Verified
Local time: 04:18
Member (2003)
French to Italian
+ ...
Oui, la "micro impresa" Jan 6, 2007

bologna wrote:

Bonjour,

je vais surement etre contrainte de me mettre à mon compte en Italie pour une question de résidence.

Connaissez-vous l'équivalent de la microentreprise en Italie?
Merci d'avance et bonne année


Mais tu peux bien ouvrir un fil dans le forum italien, je crois qu'ils seront en mesure de te donner des bons conseils à ce sujet.

Bon week end !



[Edited at 2007-01-06 10:09]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 04:18
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Très bonne suggestion Jan 6, 2007

Je crois affectivement que d'ouvrir un fil sur le forum italien est la meilleure solution.


Bon courage !


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Quel est l'intérêt d'être en micro-entreprise la première année ?

Advanced search






LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search