Pages in topic:   [1 2 3] >
Tests de Traduction
Thread poster: Helene Martin-Hernandez

Helene Martin-Hernandez  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 04:47
English to French
+ ...
Jan 9, 2007

Bonjour à tous.
J'aimerais avoir votre avis au sujet des tests de traduction.
J'ai fait, début septembre, un test pour une agence, et malgré mes rappels, je n'ai toujours aucune réponse...
Étant donné que je suis dans ma première année d'expérience, je ne facture pas les tests que je fais, mais après cela, je me demande fortement si je ne vais changer ma méthode (surtout si, dans le cas présent, mon test a été "vendu").
Cela est-il déjà arrivé à quelqu'un? Est-ce normal d'attendre aussi longtemps le résultat d'un test? Facturez-vous les tests, et si oui, combien?

Merci d'avance de vos réponses.

Hélène


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 05:47
Member (2003)
German to French
Ne rien attendre d'un test... Jan 9, 2007

Bonjour,

S'il est « normal » de faire des tests de traduction en début d'activité, il faut en revanche garder à l'esprit que dans une grande majorité des cas, les agences ne daigneront même pas vous informer des suites du test.
Cela ne veut pas dire que la traduction est mauvaise ou ne leur plaît pas, mais c'est simplement une manière pour les agences de tester sans cesse de nouveaux traducteurs à ajouter à leur base de données, car la plupart des agences sont réellement en recherche permanente de traducteurs.

Il arrive même que l'on soit contacté jusqu'à 3 ans plus tard par une agence qui s'adresse à vous comme si elle vous connaissait bien, alors que vous n'avez jamais travaillé pour elle, et vous demande une traduction suite au test passé avec succès 3 ans auparavant…

Pour l'aspect payant/gratuit, c'est une question de choix. J'ai fait des tests gratuits qui n'ont jamais eu de suite, et certains tests payants m'ont apporté de très bons clients. Et vice-versa…

Aujourd'hui, si je ne devais pas refuser par manque de temps, je proposerais un forfait minimum de facturation pour un test qui ne devrait pas excéder 300 mots.

Bonne journée,
Sylvain


Direct link Reply with quote
 

Helene Martin-Hernandez  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 04:47
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Intéressant... Jan 9, 2007

Merci Sylvain,

Comme c'est la première fois que ça m'arrive, je trouvais ça bizarre, surtout que l'agence m'a répondu plusieurs fois disant que le texte était "toujours en cours de relecture". J'avoue que ça me fait bien rire, au bout de 4 mois, pour un texte de 300 mots... Je persiste à trouver cette pratique étrange, mais je vais devoir m'y faire, et je pense désormais facturer ces tests. Qui me dit qu'ils ne sont pas utilisés comme de "vrais textes"? Ou bien suis-je en train de devenir trop méfiante?

Hélène


Direct link Reply with quote
 

Giulia TAPPI  Identity Verified
France
Local time: 05:47
French to Italian
+ ...
Je ne fais aucun test gratiut Jan 9, 2007

mais je facture aussi le prix forfaitaire d'une page, le cas échéant.

Il y a très longtemps (j'ai plus de 20 ans de métier), un célèbre bijoutier parisien m'a demandé une traduction-test, que j'ai fait avec le plus grand soin, en perdant pas mal de temps en recherches terminologiques spécialisées. Tout ceci dans l'espoir d'entamer une collaboration suivie par la suite.

Cela n'a rien donné, et je soupçonne bien la personne d'avoir proposé la même chose à un certain nombre de collègues, pour obtenir une traduction gratuite de ses fiches-produit.

Donc, maintenant, plus de test!

Bon courage!

Giulia


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 05:47
Member (2007)
German to French
+ ...
Question délicate Jan 9, 2007

Entre la réponse de Sylvain et celle de Giulia, tout est presque dit.

Je me permets d'ajouter les échos suivants :

Ce n'est pas qu'en début de "carrière" qu'un traducteur peut se voir proposer un test, cela arrive même après bien des années et des références longues comme le bras.

La non réponse est une "norme", et plus vous relancez, moins vous vous faites des amis. Inutile de perdre son temps et cela évite de s'énerver.

Facturer un test ? Si le donneur d'ordre ne vous propose pas de test payant, comment pratiquer ? Vous ne facturez pas sans bon de commande ou similaire. Donc facture nulle et non avenue si pas convenue d'avance entre gens de bonne composition. D'accord ?

Si je me trompe sur ce dernier point, j'apprécierais les démentis.

Cela m'amène à considérer que le donneur d'ordre devrait de lui-même songer à proposer une rémunération, même forfaitaire, voire symbolique : cela engage réciproquement.

Et pas simplement "ce test sera rémunéré si le projet vous est confié".

Mais nous sommes ici dans les voeux pieux, qui, même en début d'année, se soldent par des mirages.

Un salarié à sa première embauche a une période d'essai : elle lui est rémunérée même pour des clopinettes et ce n'est pas au bout de un ou trois mois (euh, il y a des mauvais exemples exemples récents ...) qu'on va lui dire qu'il ne fait pas l'affaire et qu'il peut se tirer sans sou en poche.

Donc test payant et si pas d'accord, pas de test. Point. Selon moi.

Bon courage et bienvenue au club !

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Helene Martin-Hernandez  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 04:47
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Je prends note Jan 9, 2007

J'avais déjà lu bon nombre de traducteurs dire qu'ils refusaient les tests gratuits. Évidemment, il faut avoir quelque chose à marchander, l'expérience entre autres.
Mais je me rends compte grâce à vos réponses qu'être traducteur freelance, c'est aussi apprendre à se faire respecter, et ne pas considérer les agences comme le messie.
Merci de vos commentaires, je serai dorénavant plus ferme!

Bonne soirée à tous.

Hélène


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 05:47
Member (2007)
German to French
+ ...
Eclairages Jan 9, 2007

Helene Martin-Hernandez wrote:

Comme c'est la première fois que ça m'arrive, je trouvais ça bizarre, surtout que l'agence m'a répondu plusieurs fois disant que le texte était "toujours en cours de relecture". J'avoue que ça me fait bien rire, au bout de 4 mois, pour un texte de 300 mots...
Mais je pense que c'est une question de point de vue... tu trouves ça ridicule parce que toi tu as besoin de leur réponse, de leur travail, et que (enfin, je suppose) tu as encore beaucoup de temps à perdre et trouves donc tes 300 mots d'une importance phénoménale et prioritaire. Mais pour l'agence, c'est la dernière des priorités ! Les PM sont par définition toujours débordés, donc les tests de recrutement des freelances, c'est la dernière roue du carosse. Vu qu'ils ne servent le plus souvent qu'à qualifier des traducteurs dans la base de données "au cas où", ils est même possible qu'on ne se mette à relire ton test que le jour ou ce "cas où" se présente.

Helene Martin-Hernandez wrote:

Je persiste à trouver cette pratique étrange, mais je vais devoir m'y faire, et je pense désormais facturer ces tests. Qui me dit qu'ils ne sont pas utilisés comme de "vrais textes"? Ou bien suis-je en train de devenir trop méfiante?
Pourquoi est-ce si étrange ? Trouves-tu étranges les démonstrateurs en supermarché qui te font goûter le saucisson ou les échantillons de parfum dans le sac de tes achats en parfumerie ?

Pour ce qui est de savoir si ce sont de "vrais textes", je pense qu'il faut du nez. Déjà, je pense pouvoir te dire qu'avec les grandes agences tu ne devrais pas avoir de problèmes. Il est facile de vérifier que les mêmes tests ont été réalisés par d'autres traducteurs, car elles renouvellent assez peu leurs tests et il y a tellement de gens qui les passent ! Les tests de SDL par exemple sont les mêmes depuis des années et on en trouve des traduction sur Internet les doigts dans le nez. Pour les autres... Bon, franchement je ne pense pas qu'une agence ait d'intérêt particulier à faire traduire un texte de 300 mots à un traducteur inconnu juste pour l'arnaquer. C'est prendre beaucoup de risques pour 3 kopecks. Qui voudrait risquer de perdre un client pour gagner quelques dizaines d'euros ? après, s'il s'agit d'un test de 1000 mots, bien sûr la question se pose en de tout autres termes... Mais j'ai aussi fait un test de 1000 mots qui nous a rapporté des commandes de 100 000 mots. Pour cette agence-là, 100 000 mots était un "petit projet", donc évidemment, tout dépend de l'échelle de valeurs, pour eux 1000 mots c'était vraiment du pipi de chat.

Olivier MANESSE wrote:

Et pas simplement "ce test sera rémunéré si le projet vous est confié".
Mais, je pense qu'il y a deux types de tests : des tests de recrutement généraux (auquel cas il n'est pas question de confier un projet en particulier mais d'établir une collaboration en général) et dans ce cas ils sont généralement gratuits. Et puis il y a des tests destinés à une commande précise, en vue de décrocher la commande. Dans ce cas, ils sont généralement rémunérés (et toute agence digne de ce nom le propose spontanément).


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 05:47
Member (2007)
German to French
+ ...
et encore Jan 9, 2007

J'ai encore oublié quelque chose...
Tu as l'air de compter beaucoup sur le feedback des agences sur ton test, mais je ne sais pas si c'est vraiment utile d'attendre ça avec autant d'impatience. Enfin, là-dessus j'aimerais bien avoir l'avis de ceux qui ont passé beaucoup de tests : avez-vous déjà eu beaucoup de véritables feedbacks critiques de vos tests ?
En ce qui me concerne, si je lis et corrige (d'ailleurs plutôt nous lisons et corrigeons) toujours attentivement les tests et si je fournis toujours un feedback assez détaillé (type et quantité d'erreurs), je sais que (malheureusement) la responsable du personnel répond toujours au traducteur par une formule neutre du type "Nous avons bien pris connaissance de votre test et ne manquerons pas de vous contacter si un projet correspondant à vos compétences se présente" - même si on n'a pas l'intention de recontacter qui que ce soit parce qu'on a trouvé ça super nul.
Mais je ne sais pas si c'est une pratique générale ? Dans l'ensemble, je pense que c'est encore plus simple, c'est comme sylvain l'a dit, pas de réponse du tout. Mais je serais intéressée de savoir si quelqu'un a des expériences différentes.


Direct link Reply with quote
 

Helene Martin-Hernandez  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 04:47
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Légitime Jan 9, 2007

Je ne trouve pas ça ridicule, je me posais simplement la question de savoir si c'est normal d'attendre ou pas qu'une agence avec laquelle il y a déjà eu un échange professionnel me réponde.
En tant que traductrice indépendante, je suis une professionnelle, donc j'ai une attitude professionnelle vis-à-vis de mes clients, si on me demande de rendre le test à telle date, et que je m'engage, je le rends à la date décidée. Ce que je trouve étrange, c'est que les choses s'arrêtent là. J'ai effectué une partie du travail, je voudrais savoir ce qu'il en est.
Je crois que le problème (et je dis ça basé sur ce que je lis dans tous les forums et les sites des traducteurs), c'est l'attitude envers les traducteurs, et l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes. Ça rejoint, je crois, la question des tarifs. Au final, si on fait le compte: le client nous paye quand il a envie, on doit faire des tests gratuits, accepter des tarifs misérables sous couvert de concurrence, et j'en passe. Tu me parles d'échantillon de parfum ou de morceaux de saucisson: effectivement, c'est pareil, faire tester pour donner envie, mais moi je travaille seule, je ne m'appelle pas Christian Dior ou Cochonou, et j'estime que je devrais, à ce titre, faire valoir le moindre travail que j'effectue. C'est une simple question de survie. Je me trompe?

Peut-être que je m'emballe, mais je trouve que ma question est légitime...

Merci pour toutes vos opinions.

Hélène


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Hingant  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 04:47
English to French
Tout dépend de la réussite Jan 9, 2007

Je n'ai jamais fait payer les tests qu'on m'a demandé de faire, surtout parce qu'on ne me l'a jamais proposé. La plupart du temps, les agences indiquent "test gratuit". Après à nous de décider si ça vaut le coup ou non.

Cependant, récemment, j'ai passé 3 tests pour une grande société et ils m'ont proposé de payer 30$ (par test) si je réussissais le test, 15$ si je le ratais. C'est la première fois que je voyais ça mais j'ai trouvé que c'était un bon compromis. Bon maintenant, j'attends toujours les résultats et je ne sais pas quand je pourrai facturer parce que je n'aurai peut-être jamais de réponse mais bon, je ne désespère pas.

Certains clients m'ont recontactée 6 mois après que je leur ai envoyé un email de candidature, puis encore 3 mois après avoir passé les tests. La patience est mère de toutes les vertus, non?

Manue


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 05:47
Member (2007)
German to French
+ ...
Non, tu ne te trompes pas ! Jan 9, 2007

Helene Martin-Hernandez wrote:

mais moi je travaille seule, je ne m'appelle pas Christian Dior ou Cochonou, et j'estime que je devrais, à ce titre, faire valoir le moindre travail que j'effectue. C'est une simple question de survie. Je me trompe?



Ce que tu n'as pas pigé, c'est que Sonka est salariée d'une agence de traduction.

Vrai ?

Son point de vue s'il en existe un ne peut pas être le même que le tien.

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Nadzeya Manilava
Belgium
Local time: 05:47
German to French
+ ...
bien vu, Olivier! Jan 9, 2007

Olivier MANESSE wrote:

Sonka est salariée d'une agence de traduction.
Son point de vue ne peut pas être le même que le tien.

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 05:47
Member (2007)
German to French
+ ...
Bien sûr, légitime ! Jan 9, 2007

Son point de vue s'il en existe un
Pardon ? On n'a même plus le droit d'avoir un point de vue ? Ou ai-je mal compris (pour la énième fois) ta remarque ?

ne peut pas être le même que le tien
...ce qui est bien la raison pour laquelle je l'exprime. Si tout le monde pensait la même chose, quel serait l'intérêt d'un tel forum ?




@ Hélène : par ridicule, je parlais du délai de correction, que tu semblais railler. Je voulais simplement dire que le temps du traducteur (débutant et désoeuvré) n'est pas le même que celui de l'agence (débordée). Ce rapport se modifie quand le traducteur est expérimenté et a une large clientèle : il est alors débordé lui aussi et le plus souvent ne s'intéresse plus guère à ces histoires de tests.

Helene Martin-Hernandez wrote:

En tant que traductrice indépendante, je suis une professionnelle, donc j'ai une attitude professionnelle vis-à-vis de mes clients, si on me demande de rendre le test à telle date, et que je m'engage, je le rends à la date décidée. Ce que je trouve étrange, c'est que les choses s'arrêtent là. J'ai effectué une partie du travail, je voudrais savoir ce qu'il en est.
Alors, je ne sais pas si je comprends bien : ce qui te chagrine, c'est que tu as respecté le délai, mais pas eux ? Mais en fait, avaient-ils un délai pour te rendre réponse ? Si vous n'étiez convenu de rien, il est un peu normal qu'ils ne se sentent pas très obligés. Je ne dis pas que ce soit très élégant, mais ce n'est quand même pas la même chose que quand on s'est mis d'accord (comme sur le date de retour du test par exemple). -> Peut-être une leçon à tirer pour une prochaine fois ? Leur demander de s'engager sur une réponse ?


Je crois que le problème (et je dis ça basé sur ce que je lis dans tous les forums et les sites des traducteurs), c'est l'attitude envers les traducteurs, et l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes. Ça rejoint, je crois, la question des tarifs. Au final, si on fait le compte: le client nous paye quand il a envie, on doit faire des tests gratuits, accepter des tarifs misérables sous couvert de concurrence, et j'en passe. Tu me parles d'échantillon de parfum ou de morceaux de saucisson: effectivement, c'est pareil, faire tester pour donner envie, mais moi je travaille seule, je ne m'appelle pas Christian Dior ou Cochonou, et j'estime que je devrais, à ce titre, faire valoir le moindre travail que j'effectue. C'est une simple question de survie. Je me trompe?
Honnêtement, je pense un peu, oui. La survie, ça a bon dos, mais ça concerne tout le monde. Les agences ne roulent pas toutes sur l'or (nous, ça arrive qu'on ait une marge négative, mais le traducteur est payé - ce n'est qu'un exemple) et pour ce qui est des Cochonou, je vois de plus en plus souvent dans les supermarchés non pas des Cochonou, mais des agriculteurs qui viennent payer de leur personne pour écouler leurs produits, au détriment du temps passé dans leur exploitation. Bon, on va pas passer la nuit là-dessus, mais tout ça pour dire que y'a pas que les traducteurs qui souffrent, les temps sont durs dans toutes les professions, et quand on a du mal à trouver des clients, il me semble logique de faire un geste commercial envers eux pour essayer de les attirer. Enfin, je ne sais pas moi, je ne connais pas non plus ton profil à fond, mais tu débutes, tu es dans une combinaison de langues archi-saturée, tu es peut-être sans expérience (ça, on ne sait pas), tu n'as aucune spécialisation - donc en gros, t'as pas d'atout massue : si en plus tu veux même pas faire un test, explique moi sur la base de quoi une agence devrait te faire confiance ? D'un diplôme ? De ta tête sympa sur la photo ? Dans tous les jobs, les gens sont obligés de faire la preuve de leurs talents, et surtout au début de leur carrière. Olivier parlait de la période d'essai (bien que je sois pas convaincue qu'on puisse comparer le statut d'un salarié à celui d'un freelance), mais je suis désolée, avant d'être pris en préiode d'essai, on passe des tests (dans presque toutes les professions) et des entretiens (dans toutes). Je pense pas qu'on embauche un cuistot sans lui demander au préalable de faire une béchamel ou un expert comptable sans lui faire faire un bilan. Et je vous parle pas des cadres, je pense que vous avez tous entendu parler des batteries de tests et d'entretiens qu'il leur faut surmonter.

Bon bref, il me semble que c'est une règle élémentaire du business, celui qui est demandeur ne dicte pas ses conditions et je ne pensais pas qu'il fût besoin d'être "salariée d'une agence de traduction" (insulte suprême si je comprends bien, lol) pour connaître la loi de l'offre et de la demande.

PS : j'édite car je me rends compte que je n'ai pas répondu à ta toute dernière question, en fait : non, à mes yeux, ça n'est pas une question de survie, ça devrait faire partie de ton budget marketing. Un test de 300 mots gratuit, ça fait quoi, une perte de 30 euros ? Allez, même 50. C'est pas ça qui devrait te faire mettre la clé sous la porte, à moins que tu ne fasses que des tests sans arrêt ? Toutes les entreprises réinvestissent une partie de leurs revenus dans la publicité et le démarchage de nouveaux clients. Et c'est normal au démarrage d'investir plus.

[Edited at 2007-01-09 21:47]


Direct link Reply with quote
 

Agnès Levillayer
Italy
Local time: 05:47
Italian to French
+ ...
pas si inutiles que ça, les tests Jan 9, 2007

Mon expérience avec les agences (plutôt longue: j’ai commencé il y a 24 ans) m’enseigne qu’elles sont très paresseuses. Quand elles ont un petit groupe de traducteurs de confiance, bien rodés, il faut vraiment que le ciel leur tombe sur la tête pour qu’elles élargissent le cercle.
Personnellement, je fais partie de ce petit noyau de référence, une place gagnée après des années de bons et loyaux services.
Il m’arrive assez souvent de solliciter mes plus fidèles clients pour qu’ils recherchent de nouveaux collaborateurs car j’ai du mal à prendre en charge de nouveaux projets (entendus comme suivi d’entreprises).
De ce fait, il m’arrive, encore plus souvent, de relire à leur demande des tests, il s’agit généralement de 2 fois 200 mots sur deux types de textes différents (à choisir à l’intérieur d’un texte plus long pour juger du contexte…). Je n’y mets pas des mois et le traducteur non plus…
N.B. Pour Sonka, 1000 mots de test ce n’est pas du “pipi de chat”, c’est très long, trop long à mon avis.

Tout cela pour dire que souvent tous les grands mots que l’on associe au travail d’agence, “chef de projet” et autres titres ronflants etc., me font bien rire car c’est souvent du travail d’arrière-cuisine (rien de péjoratif, c’est sans doute là qu’on prépare les meilleurs petits plats)! Nous ne sommes pas dans un ministère où les paperasses se perdent: si au bout de trois mois tu n'as pas de réponses sur ton test, tu n'en auras plus mais cela ne veut pas du tout dire que ton test était négatif comme le précise Sylvain.

Sonka par contre a raison dans son raisonnement sur les 2 familles de tests possibles (recrutement général/projet particulier). Dans le 2e cas une réponse rapide s’impose puisque le besoin était ponctuel. Dans le 1er cas, si une agence reçoit un CV (candidature spontanée) et si elle est sérieuse, elle ne l’archive pas sans savoir de quoi cette personne est capable: un test est donc sans doute l’un des seuls moyens d’écrémer. Je suis d’accord sur le fait que la moindre des politesses est d’avertir la personne qui s’y est soumise du verdict mais de là à payer le test (surtout si c’est toi qui as envoyé un CV, si on t’a contactée, c’est différent)… Enfin, les temps ont peut-être changé : moi, je les relis gratuitement avec souvent un commentaire écrit à la clé, je dois vraiment être poire!

Personnellement, je peux te dire que mes critères de classement sont les suivants:
1) Vous avez trouvé la perle rare, youpi, je vais pouvoir prendre ma retraite
2) Bon niveau, personne sérieuse et démontrant des compétences, quelques ingénuités ou détails à revoir mais je vous invite vraiment à creuser
3) Si vous avez des clients pas exigeants, avec des textes faciles, qui vous demandent sans cesse des remises, vous avez là un traducteur pas trop pointilleux, qui ne va pas très loin mais qui ne coûte probablement pas trop cher, à vous de voir!
4) Traducteur? il est où le traducteur?

Si les agences raisonnent comme moi, et si tu rentres dans les catégories 1 et 2, tu peux être sûre qu’un jour ou l’autre (pas trop lointain) tu auras un excellent retour sur investissement pour ces quelques tests que tu auras faits, “gratuitement”.
Tu parles de “faire valoir le moindre travail que tu effectues”… je ne suis pas d’accord (et je ne suis pas d’accord avec Olivier. Dans bon nombre de professions, impliquant beaucoup plus de créativité que la nôtre, la rétribution n’arrive que quand on a convaincu son client. Pensez aux publicitaires, aux designers, aux architectes, mais aussi et surtout aux journalistes free lance, en voilà qui noircissent beaucoup de papier pour la gloire! (Attention, je n’ai pas dit que je trouvais ça juste ou normal). N’importe quel travail manuel ou intellectuel implique de faire ses preuves, le temps où un diplôme en poche suffisait pour se creuser une place douillette dans le monde du travail est révolu; c’est dur mais c’est la réalité.

Maintenant, je vais me permettre une réflexion que tu ne dois pas prendre pour une critique personnelle puisque je ne connais pas ta valeur, ton niveau, tes capacités, etc., c’est seulement un point de vue... Une agence sérieuse devrait donner un minimum de feedback, j’en conviens, et tu as bien fait de solliciter une réponse (ça fait partie des règles élémentaires de politesse) mais tu dis avoir un an d’expérience, tu commences donc par le bas de l’échelle et tu dois savoir que tu passes très sûrement après de nombreux collègues qui ont plus de “bouteille”, ce sont les règles du jeu.
Les personnes qui t’ont répondu ne pas faire ou ne plus faire de tests gratuits ont 20 ans d’expérience, elles peuvent se permettre de les changer à leur gré, ces règles…
En ce qui me concerne, si l’on me demande de faire un test, je le choisis court et et je prends mon temps, mais si le client me semble intéressant où s'il a fait preuve de courtoisie, moi je le fais, du haut de mes 23 ans d’expérience…Je trouve que l’une des premières qualités d’un traducteur est la modestie et faire un test, c’est comme passer un petit examen, ça remet les pendules à l’heure…


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 12:47
English to French
Quelques réflexions... Jan 10, 2007

J'apprécie bcp les réflexions d'Agnès. Pour rajouter mon grain de sel...

* Réponse de l'agence...
Un réponse, c'est la moindre des choses, mais un simple "Merci. Nous avons bien reçu votre test, nous vous contacterons si ..." est à peu près tout ce que tu es en droit d'attendre.

Rares sont les agences qui offrent une évaluation du test, d'autant plus que si le test est un test standard, l'agence n'a pas nécessairement envie d'envoyer des corrections, au risque de fausser les résultats.

* Temps...
Les tests, c'est pour quand tu as du temps. Inutile de t'encombrer avec des tests quand tu as déjà trop de travail à faire. Toutefois, si tu n'en as pas assez et que tu te sens de bonne humeur, pourquoi pas?

Comme le disait Sylvain (l'autre), il n'est pas rare qu'une agence te contacte des années plus tard suite à un test, alors en fin de compte, faire un test ou deux quand t'as rien d'autre à faire, c'est pas un mauvais investissement.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Tests de Traduction

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search