Pages in topic:   [1 2] >
Vous pensez dans quelle langue ?
Thread poster: ALAIN COTE
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 06:57
Japanese to French
Nov 23, 2002

Je viens de lire la présentation de SARAJ dans la discussion lancée par Claudia (Il y a des nouveaux parmi nous), et je me demandais :



SARAJ, quand tu es tout seul, sans télé ni radio, ni rien pour te distraire ou t\'influencer, tu \"penses\" (réfléchis) dans quelle langue ?



Ma question s\'adresse en fait à toutes les personnes qui parlent plus d\'une langue (donc à tout le monde ici).



C\'est une question qui m\'intéresse beaucoup. Dans mon cas, la première fois que j\'ai réalisé que je pensais en japonais, c\'était en faisant du jogging, pendant mes études à l\'Université de Tokyo, en 1992, je crois, donc pendant ma deuxième année au Japon. Soudain, comme ça, je me suis rendu compte que je pensais en japonais. C\'était plutôt primitif comme niveau de raisonnement, faute d\'avoir les mots pour raisonner , mais quand même, je pense que c\'est un premier pas important dans l\'apprentissage, le fait d\'être dans la lune dans une langue seconde.



Qu\'en pensez-vous ???



Alain


Direct link Reply with quote
 

truptee  Identity Verified
Local time: 03:27
French to English
+ ...
oh .... Nov 23, 2002

c\'est parfois en anglais.. je pense.. mais parfois meme en français! ça depend..



Une penseé très juste selon moi.. cette question!



Pour moi, c\'était très difficile comme une jeune fille d\'apprendre l\'anglais, il y a 15 ans... mais.. j\'était tres persistante.. j\'ai toujours essayé encore une fois..



Aujourd\'hui c\'est un peu plus facile quand j\'ouvre mon cerveau pour trouver des mots français... bien sur.. que c\'est pas si facile... ici.. (en Inde.. prèsque tout le monde dans les grande villes parle l\'anglais!.. alors on peut essayer de parler n\'importe où!)







Direct link Reply with quote
 

Véronique Le Ny  Identity Verified
France
Local time: 23:57
Member (2006)
Spanish to French
+ ...
et rêver? Nov 23, 2002

Il y a plusieurs années, après seulement quelques mois passés en Espagne, j\'étais parvenue à rêver en espagnol.

Déconcertant!! Mais comme j\'étais en période d\'apprentissage (chose qui ne s\'arrête jamais mais c\'est un autre débat) je me souviens avoir été très fière de moi.

Ce qui est étrange c\'est que même si maintenant je suis revenue en France et que je continue à parler et écrire en espagnol pratiquement tous les jours, je ne rêve plus en espagnol.

En fait il faut vraiment baigner dans la langue pour en arriver là.



Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 23:57
Member (2002)
French to German
+ ...
Question difficile... Alain ;) Nov 23, 2002

Bonjour à tous,



Je pense en général dans la langue d\'actualité dans ma vie. Cela dépend de ce que je lis, de mes interlocuteurs etc. En ce moment, ou en allemand ou en français.

J\'ai vécu 3 ans en Norvège et parlais à l\'époque couramment le norvégien de Bergen et pensais aussi dans cette langue quand j\'étais en Scandinavie. Ou avec des scandinaves.



Mais en fait, je n\'ai pas toujours l\'impression de penser dans une langue précise, mais plutôt sous forme de réseaux ou de structures ou d\'images. Que je traduis ensuite dans une langue ou une autre. Et il existe des expressions que je trouve \"mieux\" ou en français ou en allemand et que je laisse telles quelles.



Excellente journée à tous



Geneviève



Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 06:57
Japanese to French
TOPIC STARTER
Rêver... Nov 23, 2002

J\'ai aussi rêvé très tôt en japonais, et je crois que c\'était la conséquence directe d\'une stratégie adoptée dès ma première année d\'études à Tokyo, qui consistait toujours à lire dans cette langue avant de m\'endormir. Je lisais n\'importe quoi, des livres de sociologie, des magazines, des \"mangas\", sans rien comprendre. Et ça marchait, je rêvais en japonais (ou du moins dans ce que j\'imaginais être du japonais). Et, phénomène amusant, je parlais très bien et tout le monde me comprenait dans mes rêves, contrairement à la triste réalité diurne de cette première année...

[ This Message was edited by: on 2002-11-23 12:21 ]


Direct link Reply with quote
 
Nathalie M. Girard, ALHC  Identity Verified
English to French
+ ...
Bonne question Alain Nov 23, 2002

Bon matin à tous



Étant donné que j\'ai appris les deux langues (FR & AN) presque simultanément (FR en premier, AN à partir de 5 ans), je me rappelle que c\'est vers l\'âge de 9 ans que j\'ai \"rêvé\" en anglais pour la première fois.



J\'étais en (court) voyage aux É.-U. à ce moment-là, et cela m\'avait donné un choc de savoir que je pouvais rêver en anglais.



Je pense que Geneviève soulève un très bon point: L\'environnement où je me trouve actuellement, les gens avec qui je suis en contact durant une certaine période de ma vie (c.-à-d. mari et amis qui ne parlent qu\'anglais) etc. tout cela affecte le choix de la langue que j\'utilise pour penser...



J\'ai souvent des périodes où je ne pense pas dans une langue en particulier, mais plutôt en images (Geneviève l\'a bien décrit), comme une langue privée, interne et je me comprends. Je n\'identifie plus, je pense, c\'est tout (ok, à par ce matin alors que tu me demandes d\'y réfléchir!)



J\'espère que mes commentaires sont compréhensibles... Comme tu peux voir, c\'est un peu la bouillie dans mon cerveau!



À +

Nathalie


Direct link Reply with quote
 

JCEC  Identity Verified
Canada
Local time: 17:57
Member
English to French
Les trois ! Nov 23, 2002

Alain soulève un point qui intrigue les linguistes depuis longtemps. Pensons-nous dans une langue particulière, ou la langue sert-elle à énoncer la pensée ? Les adeptes de Chomsky ont formulé l\'hypothèse d\'un tronc commun d\'universaux avec une énonciation et une compréhension par une série de transformations entre structure profonde et structure de surface. Malheuresuement, ce modèle ne fonctionne bien que dans un sens comme le savent tous ceux qui, comme Samuel Petrick d\'IBM, se sont cassés les dents sur l\'analyse transformationnelle. Les remarques de Geneviève et de Nathalie semblent indiquer qu\'on pense indépendamment de la langue.



Le rêve est souvent une récapitualtion ou une extrapolation fantaisiste des évènements de la journée écoulée. Ce qui explique qu\'on rêve souvent dans les langues qui ont servi de support à la communication ce jour-là et qu\'on rève plus facilement dans une langue étrangère quand on est dans le pays.



Par contre, cela n\'explique pas pourquoi on rêve parfois dans une langue qu\'on ne parle plus depuis longtemps. Il m\'arrive de rêver dans un allemand beaucoup plus idiomatique que mes élucubrations conscientes et mon épouse rêve en lithuanien. Dans les deux cas, c\'est la langue de notre petite enfance.



Plus curieux encore sont les changements de personnalité qui peuvent accompagner l\'usage d\'une langue. J\'ai une personnalité caustique et méfiante en français. En deux mots, je suis un ours. Dès que je passe la frontière américaine, je change de peau. Je deviens un quasi anglophone badin et grégaire. Ce qui fait dire à mon épouse qu\'elle en a deux pour le prix d\'un. Il faut dire que mon père a été traducteur au Pentagone pendant six ans et que j\'ai vécu toute mon adolescence à Washington.



Merci, Alain, d\'avoir ouvert un forum un peu plus décontracté,



John (dans toutes les langues)

[ This Message was edited by: on 2002-11-23 15:47 ]


Direct link Reply with quote
 

Said Kaljanac a.k.a. SARAJ  Identity Verified
Belgium
Local time: 23:57
Bosnian to French
+ ...
une méga-langue + le(s) concept(s) Nov 24, 2002

C\'est une excellente question Alain. J\'ai lu tous les commentaires et j\'en déduis qu\'on a tous au moins un point commun, celui de traduire les pensées en langue du pays ou de l\'entourage dans lequel on se trouve depuis un certain temps. Ça me semble logique vu que le cerveau est conditionné ainsi.

En ce qui me concerne, j\'ai l\'impression que le bosniaque et le français inextricables forment une seule langue bourrée de synonymes. Par moments je réfléchis en anglais, ma troisième langue (voire deuxième, vu que le bosniaque et le français sont quasi une seule langue pour moi), et c\'est comme si je surprenais un étranger en moi. Idem pour le russe, ou encore le néerlandais (quelques bribes de pensées).

Le hic c\'est que certains domaines me sont plus familiers en français qu\'en bosniaque et vice versa. Je les ai assimilées ces langues, je ne les ai pas apprises. C\'est peut-être la raison pour laquelle mon cerveau les considère comme une seule langue. Ma théorie peut paraître ridicule, cependant rien que le fait de songer que mes pensées sont traduites quotidiennement en deux langues différentes m\'angoisse, parce que cela voudrait dire que je n\'ai pas de langue maternelle.

Maintenant que j\'y pense, ce qui est intéressant c\'est le concept. Pour un mot donné en français, le concept n\'est pas nécessairement le même que pour son correspondant bosniaque. (Vous me suivez?). Parfois ce sont deux images différentes, alors que la signification est la même, parfois une seule, ou alors dans certains cas une image imparfaite, informe, brouillée.

Certains d\'entre vous parlaient des langues utilisées dans les rêves; peut-être que cela peut vous sembler bizarre, mais je ne sais absolument pas en quelle langue je m\'exprime dans mes rêves. J\'ai plutôt l\'impression de communiquer en un langage universel. Barrière linguistique est inexistante.





Bien à vous


Direct link Reply with quote
 

Bruce Popp  Identity Verified
United States
Local time: 17:57
French to English
et les calculs? Nov 24, 2002




Bonjour,

Et si vous faites les calculs

(addition, soustractions …) mentaux, vous les faites en quelle langue ?


Je connaissais des gens qui

semblaient être complètements bilangues, mais qui juraient qu’ils n’étaient

capables de faire les calculs mentaux qu’en français. Ce qui m’étonnait, car je

peux faire les calculs mentaux aussi bien en anglais que français.


A bientôt

Bruce







Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 18:57
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Pour moi : simultanéité et facilité Nov 24, 2002

Je crois que je me rapproche plus de ce qui a été décrit par Geneviève. Cela dépend du contexte, mais il y a des canaux parallèles et je peux être en train de m\'exprimer dans une langue et respecter sa structure et tout, mais tout d\'un coup le mot dont j\'ai besoin me vient dans l\'autre langue, et là je comprends le concept d\'image dont parle Nathalie, un signifié dont le signifiant ne me vient pas dans le code qui convient.



Pour le rêve, je n\'ai aucune idée de la langue de mes rêves actuellement, je pense qu\'espagnol ou français indifféremment, mais je me souviens d\'avoir rêvé et d\'avoir fait des cauchemars (en parlant à voix haute) quand j\'étais en apprentissage du français ou de l\'anglais. Pour moi cela correspond à une période où j\'étais soumise à une pression et je n\'arrivais pas à m\'en débarrasser, même en dormant, mais là j\'arrivais à mieux me débrouiller que dans la réalité.



Et les calculs...

Bonne question aussi. Je pense qu\'on les fait dans la langue de l\'école. J\'ai appris les tables en espagnol (de même que réciter l\'alphabet), et ce n\'est que longtemps après avoir atteint un niveau de bilinguisme avancé que j\'ai pu les réciter ou faire mes calculs en français.



À mon tour de poser une question : Et les gros mots ? Moi je ne sais pas, je n\'en dis pas


Direct link Reply with quote
 

Tecpatl
France
Local time: 23:57
Spanish to French
+ ...
Math Nov 24, 2002

Je suis bilingue de naissance, c.a.d. que j\'ai fait de la consécutive non-rémunérée avant d´ apprendre à lire et comme j´ avais une tante qui me donnait des cours de math en français j\'ai tendance à faire les calculs en français et j\'ai connu au moins une autre bilingue naturelle (\"TexMex\") qui avait du mal à noter un numéro de téléphone en espagnol qu\'elle parlait pourtant même avec un lourd accent régional.

Direct link Reply with quote
 

Tecpatl
France
Local time: 23:57
Spanish to French
+ ...
Gros mots Nov 24, 2002

Il semble que les gros mots sont la première chose que certains apprennent à voir la popularité de certains \"4-letter words\" chez certaines personnes qui peuvent à peine apprendre des rudiments de \"broken English\".

Direct link Reply with quote
 

Tecpatl
France
Local time: 23:57
Spanish to French
+ ...
Math Nov 24, 2002

Je suis bilingue de naissance, c.a.d. que j\'ai fait de la consécutive non-rémunérée avant d´ apprendre à lire et comme j´ avais une tante qui me donnait des cours de math en français j\'ai tendance à faire les calculs en français et j\'ai connu au moins une autre bilingue naturelle (\"TexMex\") qui avait du mal à noter un numéro de téléphone en espagnol qu\'elle parlait pourtant même avec un lourd accent régional.

Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 06:57
Japanese to French
TOPIC STARTER
Et les langues mélangées... Nov 24, 2002

Anecdote



Il y a 2 ou 3 ans, je suis allé en France pour un travail d\'interprétariat qui durait une semaine, dans une usine. Un bon soir, à la fin d\'une bonne journée de travail, le consultant japonais dont je traduisais les propos me dit de faire attention... précisant que parfois je ne traduis pas du français au japonais et du français au japonais, mais reformule simplement dans la même langue! Autrement dit, lorsqu\'il faisait un commentaire ou donnait un conseil en japonais, je répétais parfois inconsciemment la même chose en japonais, en termes plus simples, pour bien faire passer le message (et la même chose en français), avec pour conséquence que j\'étais le seul à pouvoir suivre la discussion, qui n\'allait évidemment nulle part. Le plus drôle, c\'est que je n\'ai jamais réalisé la chose, il a fallu qu\'on me le fasse remarquer. Par contre, les francophones de l\'usine n\'ont fait aucun commentaire pendant toute la semaine passée avec eux et le consultant. J\'en ai conclu que les Français étaient, de trois choses l\'une :



1. Soit trop polis pour me dire que je leur parlais en japonais.

2. Ou bien ils se foutaient complètement de ce que le consultant leur racontait.

3. Ou encore ils ne faisaient pas la différence entre mon \"québécois\" et le japonais.



Il m\'est d\'ailleurs déjà arrivé, au téléphone, d\'appeler une amie belge qui habitait elle aussi au Japon. C\'était une fille très douée pour les langues, qui en parlait cinq couramment, si ma mémoire est bonne. Lorsqu\'elle a décroché le téléphone, j\'ai engagé la conversation avec l\'accent québécois, pour voir sa réaction. Il y a eu un long silence, puis elle a dit : I\'m sorry Sir, I don\'t speak Chinese...



Pris de fou rire face à cette réaction que je n\'aurais jamais crue possible, j\'ai eu bien du mal à reprendre la discussion en français plus \"standard\".

[ This Message was edited by: on 2002-11-24 10:38 ]


Direct link Reply with quote
 

Said Kaljanac a.k.a. SARAJ  Identity Verified
Belgium
Local time: 23:57
Bosnian to French
+ ...
une "méga-langue" + le concept Nov 24, 2002

C\'est une excellente question Alain. J\'ai lu tous les commentaires et j\'en déduis qu\'on a tous au moins un point commun, celui de traduire les pensées en langue du pays ou de l\'entourage dans lequel on se trouve depuis un certain temps. Ça me semble logique vu que le cerveau est conditionné ainsi.

En ce qui me concerne, j\'ai l\'impression que le bosniaque et le français inextricables forment une seule langue bourrée de synonymes. Par moments je réfléchis en anglais, ma troisième langue (voire deuxième, vu que le bosniaque et le français sont quasi une seule langue pour moi), et c\'est comme si je surprenais un étranger en moi. Idem pour le russe, ou encore le néerlandais (quelques bribes de pensées).

Le hic c\'est que certains domaines me sont plus familiers en français qu\'en bosniaque et vice versa. Je les ai assimilées ces langues, je ne les ai pas apprises. C\'est peut-être la raison pour laquelle mon cerveau les considère comme une seule langue. Ma théorie peut paraître ridicule, cependant rien que le fait de songer que mes pensées sont traduites quotidiennement en deux langues différentes m\'angoisse, parce que cela voudrait dire que je n\'ai pas de langue maternelle.

Maintenant que j\'y pense, ce qui est intéressant c\'est le concept. Pour un mot donné en français, le concept n\'est pas nécessairement le même que pour son correspondant bosniaque. (Vous me suivez?). Parfois ce sont deux images différentes, alors que la signification est la même, parfois une seule, ou alors dans certains cas une image imparfaite, informe, brouillée.

Certains d\'entre vous parlaient des langues utilisées dans les rêves; peut-être que cela peut vous sembler bizarre, mais je ne sais absolument pas en quelle langue je m\'exprime dans mes rêves. J\'ai plutôt l\'impression de communiquer en un langage universel. Barrière linguistique est inexistante.



Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Vous pensez dans quelle langue ?

Advanced search






WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »
Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search