Installation: besoin de renseignements sur les tarifs pratiqués
Thread poster: Audrey Bernard-Petitjean

Audrey Bernard-Petitjean
France
Local time: 05:39
Member (2008)
English to French
Jan 17, 2008

Bonjour à tous,

je suis nouvelle dans la communauté de Proz.com et j'ai bien besoin de votre expérience !

Voici ma situation: agée de 29 ans, je suis Docteur en Biologie Moléculaire et Cellulaire (spécialisée en Cancérologie) et pour de nombreuses raisons personnelles, j'ai arrêté mon activité dans la recherche et l'enseignement et je souhaite m'installer en tant que traducteur scientifique, de l'anglais vers le français. Je veux élargir mon activité à la rédaction scientifique et la veille bibliographique, mais la traduction sera (devrait être) mon activité principale.
Je me suis renseignée sur le côté administratif: l'inscription à l'URSSAF avec la mise en place du paiement des cotisations sociales + le choix d'un organisme conventionné pour l'assurance maladie et l'attribution de l'organisme auquel on paye les cotisations retraites. J'ai également pris contact avec des organismes de gestion qui m'ont renseignée sur le choix du régime fiscal : la micro-entreprise ou bien le réel simplifié. Au départ, j'étais partie sur la micro-entreprise pour la facilité de la gestion, mais je réfléchis encore (apparemment, si l'on ne dépasse pas 27000 euros de revenus en étant en régime réel, on a un crédit d'impôt qui correspondrait au tarif du comptable dont on a besoin dans ce cas)... Je me renseigne également sur l'ACCRE et l'ouverture d'un compte en banque professionnel.
Quoiqu'il en soit, mon installation approche (d'autant plus que je suis en train de prendre des contacts pour développer mon projet) et des questions purement pratiques s'imposent maintenant à moi:
- sachant que je vais travailler à mon domicile, est-il nécessaire de prendre des assurances supplémentaires ? J'ai notamment entendu parler d'une assurance responsabilité civile professionnelle ? est-ce facultatif, conseillé ou nécessaire ?
- je n'ai que peu d'expérience dans le domaine (je n'ai la traduction que de 2 pages web à mon actif) et j'ignore complètement la gamme de tarifs pratiqués: combien vaut le mot ? est-ce que l'on peut aussi tarifer à la page ? Je suppose que l'expérience entre également en jeu...

Comme vous le voyez, je suis très demandeuse de renseignements et autres conseils. J'espère que vous pourrez m'aider, en espérant pouvoir être un jour moi aussi utile à la communauté de proz !

Je vous remercie d'avance !

Audrey


Direct link Reply with quote
 

Anna & Richard Brunet
France
Local time: 05:39
French to Russian
+ ...
En voilà une série de questions qu'elles sont bonnes Jan 17, 2008

Audrey Petitjean wrote:
Docteur en Biologie Moléculaire et Cellulaire (spécialisée en Cancérologie).....je souhaite m'installer en tant que traducteur scientifique, de l'anglais vers le français.

Bon début car le segment est pointu, mais le marché de la traduction est exsangue (masculin ou féminin. (Médecine) Qui a peu de sang ou dont le sang parait appauvri) Le fait que la cible soit le français protège un peu de la mondialisation des contacts.

Audrey Petitjean wrote:
Je veux élargir mon activité à la rédaction scientifique et la veille bibliographique, mais la traduction sera (devrait être) mon activité principale.

La plus pointue peut tuer les autres. Qui vivra verra, il faudrait tester un ou deux clients pour vérifier la faisabilité de : je suis payée XX€ de l'heure pour lire et écrire ou XX € pour traduire.

Audrey Petitjean wrote:
Sachant que je vais travailler à mon domicile, est-il nécessaire de prendre des assurances supplémentaires ?

Je ne crois pas, sauf à recevoir régulièrement des clients.

Audrey Petitjean wrote:
J'ai notamment entendu parler d'une assurance responsabilité civile professionnelle ? est-ce facultatif, conseillé ou nécessaire ?

Dans un premier temps non, l'assurance responsabilité civile professionnelle va couvrir les risques d'une erreur de traduction mais elle n'est réclamée que pour soumissionner à un appel d'offre.


Audrey Petitjean wrote:
- je n'ai que peu d'expérience dans le domaine (je n'ai la traduction que de 2 pages web à mon actif) et j'ignore complètement la gamme de tarifs pratiqués: combien vaut le mot ? est-ce que l'on peut aussi tarifer à la page ? Je suppose que l'expérience entre également en jeu...

2 pages c'est peu. De plus en plus on vend des mots sources "à traduire" ce qui permet de "figer" la transaction commerciale avant de commencer le travail. Les tarifs proposés sur Proz font peur.
Il faut raisonner sur un nombre de mots à l'heure que je peux traduire et comparer le résultat au tarif du coiffeur pour dame ou du mécanicien automobile.
Application numérique : Un mot anglais = 0,10 €( tarif actuel courant français), 250 mots à l'heure = 25 € (c'est une demi-heure de coiffeur) - Il faut soit vendre plus cher soit traduire plus vite (pas possible au début) donc vendre plus cher 0,15 € ht x 250= 37€ c'est mieux mais c'est le tarif vendu en direct par une agence à son client.
Il faut donc trouver des clients en direct chez les industriels (qui peuvent payer et qui ne sont as sous contrat avec des grosses agences) etc ...


Direct link Reply with quote
 

Sara Freitas
France
Local time: 05:39
French to English
Formation "Comment réussir son implantation et se constituer une clientèle..." Jan 18, 2008

Bonjour,

Le 2 février à Metz, la SFT propose une formation intitulée "Réussir son implantation et se constituer une clientèle". Cette formation est à mon avis incontournable pour tout traducteur souhaitant démarrer son activité en France.

Voir le site de la SFT (www.sft.fr) pour plus d'informations (rubrique "formations et manifestations" depuis la page d'accueil).

La SFT propose également une assurance résponsablité civile professionnelle à ses membres pour un tarif défiant toute concurrence (je viens de résilier mon ancien contrat pour prendre celui de la SFT à un tiers du prix que je payais avant). Ce n'est pas obligatoire.

Pour les tarifs, normalement en traduction on vend au mot (mais pas toujours). Vu que vous êtes hautement spécialisée (de par votre formation et parcours), vous pourrez à mon avis demander un tarif plus élevè une fois que vous aurez gagné un peu plus d'expérience en traduction et que vous aurez trouvé vos premiers clients. Je ne suis pas forcément d'accord quand on dit que le tarif de 0,15 est *le* tarif agence-> client direct. Je connais personnellement des agences (généralistes, rien d'extraordinaire) qui vendent à entre 17 et 35 centimes. Les agences spécialisées facturent encore plus (jusqu'à 50 centimes et plus). Se positionner trop bas au début peut être dangeureux, car on s'enferme dans un cycle où on ne gagne pas très bien sa vie et une fos enclenchée, c'est difficile d'en sortir.

Pour le crédit d'impôt, c'est vrai, on peut déduire les frais de comptable de ses impôts sur le revenu si on ne dépasse pas 27KEUR en régime réel. Attention, par contre : les experts comptables ont l'habitude de facturer les honoraires correspondant à l'année N pendant l'année N+1 (lors des déclarations). Si vous pensez ne pas dépasser les 27KEUR et donc pouvoir bénéficier du crédit, demander à votre comptable de vous facturer et d'encaisser votre réglement de ses honoraires **avant la fin de l'année N**. Ma première année j'ai gagné 26 999 euros mais j'ai loupé le crédit d'impôt (750 EUR quand même) car le réglement correspondant à ses honoraires était sur l'année d'après.

Bonne installation!


Cordialement,

Sara Freitas-Maltaverne

[Edited at 2008-01-18 12:13]

[Edited at 2008-01-18 12:18]

[Edited at 2008-01-18 12:21]


Direct link Reply with quote
 

Audrey Bernard-Petitjean
France
Local time: 05:39
Member (2008)
English to French
TOPIC STARTER
Réaction à vos commentaires: assurance & tarifs Jan 18, 2008

Bonjour,

et tout d'abord, merci pour votre réponse... L'installation est une étape qui demande beaucoup de réflexion et les informations ne sont pas toujours évidentes à trouver !

En ce qui concerne l'assurance responsabilité civile professionnelle , même si je peux attendre un peu après mon installation avant de la prendre, j'ai l'impression qu'elle s'avère quand même nécessaire, non ?...

Concernant les tarifs que je peux pratiquer, je crois qu'il faut que je réfléchisse encore un peu... j'ai 2 essais à faire (4 textes) qui pourront me donner une idée du nombre de mots que je peux traquire en 1 heure, sachant qu'au début, je serai certainement un peu lente et que je vais m'améliorer avec le temps... La notion de taux horaire est une bonne indication je pense... après il faudra "simplement" trouver des clients ! Et là, ça ne sera pas une mince affaire, j'ai l'impression...
Après, les tarifs pour la rédaction scientifique et la veille bibliographique me paraissent un peu plus aléatoires...
J'ai encore un peu de chemin à faire de ce côté là avant de me lancer vraiment ! Mais je crois que je serai opérationnelle fin janvier, voire mi-février... j'espère !

Merci encore et @ bientôt de vous lire

Audrey


Direct link Reply with quote
 

Audrey Bernard-Petitjean
France
Local time: 05:39
Member (2008)
English to French
TOPIC STARTER
SFT et assurance responsabilité civile professionnelle Jan 18, 2008

Sara Freitas-Maltaverne wrote:

Bonjour,

Le 2 février à Metz, la SFT propose une formation intitulée "Réussir son implantation et se constituer une clientèle". Cette formation est à mon avis incontournable pour tout traducteur souhaitant démarrer son activité en France.

Voir le site de la SFT (www.sft.fr) pour plus d'informations (rubrique "formations et manifestations" depuis la page d'accueil).

La SFT propose également une assurance résponsablité civile professionnelle à ses membres pour un tarif défiant toute concurrence (je viens de résilier mon ancien contrat pour prendre celui de la SFT à un tiers du prix que je payais avant).


Cordialement,

Sara Freitas-Maltaverne



Bonjour,

et merci pour votre intérêt à mes interrogations...
Je viens de consulter le site de la sft.. cette formation a l'air en effet très intéressante et je vais voir si je peux y participer.
Concernant, l'assurance responsabilité civile pro que propose la sft, je ne sais même pas si je pourrai adhérer à la sft, n'étant pas traducteur de formation. Je leur ai envoyé un mail pour leur demander, mais je n'ai pas encore eu de réponse... A voir donc !

En tout cas, merci encore pour le tuyau sur l formation !

Audrey


Direct link Reply with quote
 

Sara Freitas
France
Local time: 05:39
French to English
Adhésion SFT Jan 21, 2008

Bonjour,

Du site de la SFT :
--------------------------------------------------------------------------------
Qui peut adhérer à la SFT ?

Tout traducteur professionnel en activité peut adhérer au syndicat :

en tant que membre actif,
s’il exerce son activité depuis un an ou plus

en tant que membre candidat,
s’il exerce son activité depuis moins d’un an

À ce titre, les traducteurs titulaires depuis moins d'un an d'un master en traduction ou d'un diplôme équivalent sont admis.

----------------------------------------------------------------------------
Toutes les infos sont sur le site de la SFT (www.sft.fr).

Cordialement,

Sara Freitas-Maltaverne
(membre du Comité directeur de la SFT 2007-2009)


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 05:39
English to French
+ ...
infos complémentaires Jan 21, 2008

L'ACCRE concerne principalement les les chômeurs indemnisés, il y a des conditions d'accès.
La micro-entreprise n'est pas forcément une bonne idée si on a des frais d'installation (ordinateur, logiciels, déplacements) car il y a application d'un forfait pour les dépenses.
Idem pour la TVA, qui n'est pas si compliquée une fois qu'on a compris le mécanisme, et c'est bien agréable de pouvoir la récupérer sur ses investissements.

Concernant la tenue de la comptabilité, en micro-entreprise elle est très simplifiée (inconvénient : on prend de mauvaises habitudes !) ; certains n'imaginent pas de se passer d'un comptable, d'autres prennent quelques heures pour se former et préfèrent gérer eux-mêmes avec un bon logiciel et les conseils ou les formations de leur AGA (Association de gestion agréée). A chacun de voir selon sa compréhension du système, son sens de l'organisation et ses priorités.

L'assurance Responsabilité Civile n'est pas obligatoire, mais elle est demandée par certaines agences et dans le cas de traductions très techniques (médicales/pharmacie par exemple) elle est à mon avis indispensable car les conséquences d'une erreur de traduction peuvent se payer très cher.

Beaucoup d'infos sur le site www.apce.com dédié à la création/reprise d'entreprise. Ils éditent une fiche métier (faite avec l'aide de la SFT) qui est très intéressante.

Il est également intéressant de faire un tour à la Chambre de commerce pour les aspects pratiques de la création d'entreprise.


Direct link Reply with quote
 

Audrey Bernard-Petitjean
France
Local time: 05:39
Member (2008)
English to French
TOPIC STARTER
Merci pour votre aide Jan 21, 2008

Bonjour à tous,

et merci pour les commentaires que vous avez postés récemment.

Je me renseigne actuellement sur les tarifs d'une assurance responsabilité civile professionnelle et j'essaye d'établir un provisionnel (au moins de mes dépenses) afin de m'aider à choisir au mieux mon régime d'imposition.

J'espère que je serai en mesure de m'installer sous peu parce que j'ai hâte de commencer ! Mais je pense que cette période est nécessaire pour faire les choses correctement...

A bientôt,
Audrey


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Installation: besoin de renseignements sur les tarifs pratiqués

Advanced search






WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search