Grande interrogation sur la recherche de clients au Canada
Thread poster: Tommy Guignard
Tommy Guignard  Identity Verified
Local time: 22:15
English to French
+ ...
Sep 17, 2008

Bonjour à vous tous,

Je n'ai pas tendance à écrire sur ce forum, mais je le lis depuis maintenant quelques jours et je n'ai pu me retenir aujourd'hui après avoir pris conscience des débats entourant la fonction publique et le monde de la traduction à la pige. J'ai été particulièrement saisi par le message d'une autre traductrice concernant le désintérêt apparent du gouvernement fédéral vis-à-vis des traducteurs pigistes.

Mon interrogation ne porte pas sur la pertinence des poursuites ou la qualité des traductions qui sont faites. Je soulève seulement un point qui me semble avoir été oublié. J'ai lu un article de la première chaîne publié en janvier dernier où il était question du besoin criant de traducteurs. Je comprends que beaucoup d'entre vous, ô chers collègues qui me lisez, sont très occupés et doivent refuser des textes, entre autres en raison de cette pénurie.

Cela dit, comment se fait-il qu'un traducteur agréé comme moi qui se fait complimenter par ses clients cherche encore à meubler son temps (et je ne veux me vanter, ce n'est que pour exposer mon point)? Comment se fait-il que je rencontre souvent des jeunes en traduction qui ne demandent qu'à prendre de l'expérience à la pige? Certes, la question d'aptitude à la recherche de client et à la « commercialisation » de ses services y est pour quelque chose. Je me demande par contre si cette pénurie ne s'explique pas en partie par le manque de diffusion. Car il y en a de bons traducteurs qui veulent travailler (certes pas assez pour combler le manque, mais c'est déjà ça de gagné).

Prenons l'exemple du gouvernement. Rectifiez-moi si je me trompe, mais je n'ai jamais vu de site, peu importe comment il serait présenté, où on mentionne que le gouvernement fédéral cherche activement des traducteurs pigistes dans telle ou telle combinaison de langues. Comment faut-il donc s'y prendre pour manifester son intérêt? Une marche à suivre, quelqu'un?

Je suis peut-être complètement « dans le champ », mais je pense que les offres de travail à la pige et même la profession de traducteur dans son ensemble manquent franchement de visibilité au Canada. J'aimerais avoir votre opinion et vos conseils là-dessus. Merci beaucoup d'avance!

Tommy, trad. a.


Direct link Reply with quote
 

Josée Desbiens
Canada
Local time: 22:15
English to French
Dommage... Sep 18, 2008

..que votre courriel ne suscite pas de réactions car je me pose les mêmes questions.

Pourtant, les agences de traduction semblent pour leur part bien « branchées » sur les offres de traduction, qu'elles proviennent des gouvernements ou des entreprises privées...

Pour ma part, je possède trois diplômes universitaires, mais je n'ai qu'un certificat dans le domaine de la traduction, ce qui fait que je ne peux même pas postuler pour les offres gouvernementales qui s'adressent aux pigistes...

Trouver des clients, ce n'est pas facile et faire en sorte que la relation soit de longue durée encore moins. Même si les clients sont satisfaits, ils ne reviennent pas tous de façon régulière. J'ai coutume de comparer la traduction à la pige comme un « one night stand », il ne faut pas avoir d'attentes ni d'un bord (traducteur) ni de l'autre (client). Jusqu'à présent, le fait de connaître d'autres traducteurs et d'autres traductrices est ce qui m'a aidée le plus à trouver des contrats. Ces autres traducteurs, plus expérimentés et qui semblent trouver des clients plus facilement que moi sont respectueux, offrent des tarifs décents et pensent souvent à me confier des projets.

Bref, bonne chance dans vos démarches...je survis depuis trois ans dans le monde de la traduction à la pige parce que j'aime traduire, mais heureusement que mon conjoint a un travail permanent pour subvenir aux besoins de la famille.


Direct link Reply with quote
 

OMDF  Identity Verified
Local time: 22:15
English to French
+ ...
Nov 27, 2008



[Edited at 2008-11-27 16:57 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Marc Sejourné  Identity Verified
Cambodia
Local time: 09:15
English to French
Piges francophones et Euro "cher" Dec 4, 2008

Ne travaillant pas au Canada, j'élargirai la question à la recherche de piges francophones.

Je traduis depuis une dizaine d'années de l'anglais vers le français (gaulois!), parfois à plein temps, souvent à temps partiel. Je n'ai aucun diplôme de traduction, juste une bonne plume et une solide expérience anglophone.

Jusqu'à présent je ne me suis jamais inquiété de trouver des clients ou des commandes, elles arrivaient très simplement par courriel de façon régulière, mes clients se chargeant de se transmettre mes coordonnées entre eux.

Mais avec un Euro cher contre le dollars US et le Yuan Chinois, puis à présent la grande méchante crise, mes clients chinois et américains qui payaient 8 Cts d'Euro du mot ont quasiment tous disparu.

C'est peut être un atout pour les traducteurs de ces pays (Canada, USA, Chine), qui sont mécaniquement moins chers actuellement.

En Europe, la solution me semble être de rechercher des clients Européens, pour qui la valeur de l'Euro est neutre.

Et pour chercher je compte sur mes "réseaux" - collègues traducteurs, clients, web social par exemple Facebook, sites de traduction. Etre visible et communicatif.









Tommy Guignard wrote:

Bonjour à vous tous,

Je n'ai pas tendance à écrire sur ce forum, mais je le lis depuis maintenant quelques jours et je n'ai pu me retenir aujourd'hui après avoir pris conscience des débats entourant la fonction publique et le monde de la traduction à la pige. J'ai été particulièrement saisi par le message d'une autre traductrice concernant le désintérêt apparent du gouvernement fédéral vis-à-vis des traducteurs pigistes.

Mon interrogation ne porte pas sur la pertinence des poursuites ou la qualité des traductions qui sont faites. Je soulève seulement un point qui me semble avoir été oublié. J'ai lu un article de la première chaîne publié en janvier dernier où il était question du besoin criant de traducteurs. Je comprends que beaucoup d'entre vous, ô chers collègues qui me lisez, sont très occupés et doivent refuser des textes, entre autres en raison de cette pénurie.

Cela dit, comment se fait-il qu'un traducteur agréé comme moi qui se fait complimenter par ses clients cherche encore à meubler son temps (et je ne veux me vanter, ce n'est que pour exposer mon point)? Comment se fait-il que je rencontre souvent des jeunes en traduction qui ne demandent qu'à prendre de l'expérience à la pige? Certes, la question d'aptitude à la recherche de client et à la « commercialisation » de ses services y est pour quelque chose. Je me demande par contre si cette pénurie ne s'explique pas en partie par le manque de diffusion. Car il y en a de bons traducteurs qui veulent travailler (certes pas assez pour combler le manque, mais c'est déjà ça de gagné).

Prenons l'exemple du gouvernement. Rectifiez-moi si je me trompe, mais je n'ai jamais vu de site, peu importe comment il serait présenté, où on mentionne que le gouvernement fédéral cherche activement des traducteurs pigistes dans telle ou telle combinaison de langues. Comment faut-il donc s'y prendre pour manifester son intérêt? Une marche à suivre, quelqu'un?

Je suis peut-être complètement « dans le champ », mais je pense que les offres de travail à la pige et même la profession de traducteur dans son ensemble manquent franchement de visibilité au Canada. J'aimerais avoir votre opinion et vos conseils là-dessus. Merci beaucoup d'avance!

Tommy, trad. a.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
NancyLynn[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Grande interrogation sur la recherche de clients au Canada

Advanced search







LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search