Le français, bof...
Thread poster: Christiane Lalonde

Christiane Lalonde  Identity Verified
Canada
Local time: 23:13
Member
English to French
Jan 23, 2009

C'est du moins ce que doit penser le gouvernement fédéral canadien quand il permet que des traductions comme celle-ci soient affichées sur ses sites.
Vaut mieux une traduction bâclée que rien du tout?

http://www.canadainternational.gc.ca/guatemala/highlights-faits/whats_new-quoi_de_neuf_4850.aspx?lang=fra&highlights_file=&left_menu_en=&left_menu_fr=&mission=&redirect=true


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 23:13
English to French
+ ...
Traduction automatique Jan 23, 2009

Ça me semble être une traduction automatique, rapidement révisée par un anglophone "who can French". Rien de surprenant à mon avis.

Moi, ce qui m'emmerde royalement, c'est lorsque je clique sur le lien Français sur un site du fédéral et que je reçois un 404 not found, ou pire encore, la même page en anglais. Certains me diront que j'exagère, mais lorsqu'il s'agit de pages importantes qui permettent justement aux citoyens de se tenir informés de ce que leur gouvernement fait pour eux (et qui leur donnent donc une idée du candidat pour lequel ils préfèrent voter aux prochaines élections) ou des pages très importantes qui présentent par exemple les exigences de réhabilitation de site, qui sont des renseignements nécessaires pour ne pas contaminer l'environnement et pour ne pas s'exposer à des amendes, qu'on me dise ce qu'on voudra, ne pas traduire ne devrait pas être une option.

Je fais beaucoup de recherche dans les pages du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le gouvernement fédéral devrait suivre leur exemple - la différence entre le bilinguisme fédéral et le bilinguisme néo-brunswickois est flagrante!

Moi, ce que je trouve ridicule, c'est un gouvernement fédéral qui martèle à tout bout de champ que ce pays a deux langues officielles. Yeah, right!

[Edited at 2009-01-23 08:05 GMT]


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 23:13
English to French
+ ...
Dans la même veine Feb 2, 2009

Autre joyau: http://www.ceaa.gc.ca/050/details-fra.cfm?CEAR_ID=10160&ForceNOC=Y

Je me demande en quoi consiste le piégeage de cuves de stockage - est-ce qu'on fait ça avec des pièges à rat ou on creuse des fossés en espérant qu'elles tombent dedans?


Direct link Reply with quote
 
Fabienne1969
Local time: 05:13
French to English
+ ...
Opinion d'une petite Française... Jun 13, 2009

Je viens de tomber sur ce sujet très intéressant et une phrase vient de me sauter aux yeux, soulevant une question assez crucial dans ce beau pays qu'est le vôtre: le bilinguisme...
J'ai l'impression, mais je ne vis pas au Canada, il est donc possible que je fasse erreur, que le bilinguisme, bien qu'étant proclamé au niveau national, n'existe pas!
J'ai des amies au Canada, francophones et anglophones, et force m'est de constater que si les francophones se débrouillent très bien en anglais (elles participent à des forums où la langue anglaise est la seule langue), à l'inverse les anglophones, eux, ne sentent visiblement pas concernés par le bilinguisme et ne connaissent que quelques mots de français. Mieux encore, ils ne semblent pas véritablement intéressés par l'apprentissage du français. Je trouve cela dommage d'avoir un pays bilingue et de ne pas profiter de cette chance. Moi qui adore les langues, et c'est pour cela que j'ai choisi d'en faire mon métier, je ne parviens pas à concevoir cette façon de penser.
Petite aparté...


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 05:13
French to German
+ ...
Grosses différences Jun 13, 2009

Il y a quand même de grosses différences de niveau linguistique et de compréhensibilité entre les deux pages. C'est ça que je trouve le plus choquant au premier abord : que l'on n'ait même pas droit, dans le deuxième cas, à une petite "mise en forme" de la traduction visiblement automatique.

OT
ViktoriaG wrote:
Je me demande en quoi consiste le piégeage de cuves de stockage - est-ce qu'on fait ça avec des pièges à rat ou on creuse des fossés en espérant qu'elles tombent dedans?

Si on arrive à les faire se déplacer de manière autonome, c'est une solution./OT

Laurent K.

PS :
ViktoriaG wrote:
Je fais beaucoup de recherche dans les pages du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le gouvernement fédéral devrait suivre leur exemple - la différence entre le bilinguisme fédéral et le bilinguisme néo-brunswickois est flagrante!


D'après ce que j'ai lu sur le site du 4ème. Congrès Mondial Acadien (http://www.cma2009.ca/index.php?page=content&id=13), le Nouveau-Brunswick serait la seule province officiellement bilingue du Canada, avec environ 35% de francophones. Ceci expliquerait cela...

[Edited at 2009-06-13 19:31 GMT]


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 23:13
English to French
+ ...
Conception du bilinguisme Jul 28, 2009

Fabienne1969 wrote:

J'ai l'impression, mais je ne vis pas au Canada, il est donc possible que je fasse erreur, que le bilinguisme, bien qu'étant proclamé au niveau national, n'existe pas!

Pour l'instant, tu penses que ce n'est qu'une impression, mais dans les faits, tu as vu parfaitement juste.

Tout dépend de la conception de bilinguisme de chacun. Je dirais qu'au Canada, sauf exception, la conception générale du bilinguisme est que deux langues sont parlées au pays. Ça ne veut pas dire pour autant que chaque personne parle les deux. Une perversion du sens d'un mot très convenable pour certains...
Laurent wrote:

...le Nouveau-Brunswick serait la seule province officiellement bilingue du Canada, avec environ 35% de francophones.

C'est vrai. Lorsqu'on parle uniquement des provinces individuelles, c'est le seul renseignement utile. Mais si on considère que le Canada est, du moins sur papier, bilingue...

Moi, je dois me conformer aux lois fédérales aussi, pas juste aux lois provinciales. Lorsque les renseignements importants concernant le gouvernement canadien ne sont disponibles que dans une des deux langues, ou ils sont très médiocrement traduits, de sorte qu'on ne les comprend pas, je conclus que les gens qui administrent le pays font fi des langues officielles. Mais bon... Rien de nouveau sous le soleil.

Par exemple, bon nombre des pages de la Gendarmerie Royale du Canada n'existe qu'en anglais. Quelqu'un peut-il me dire en quoi il n'est pas important qu'un francophone ait accès à ces renseignements souvent indispensables, alors qu'on juge en même temps que les anglophones devraient y avoir accès?


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 05:13
French to German
+ ...
Conception du bilinguisme (2) Jul 28, 2009

ViktoriaG wrote:

Par exemple, bon nombre des pages de la Gendarmerie Royale du Canada n'existe qu'en anglais. Quelqu'un peut-il me dire en quoi il n'est pas important qu'un francophone ait accès à ces renseignements souvent indispensables, alors qu'on juge en même temps que les anglophones devraient y avoir accès?


Ce n'est effectivement pas normal au quotidien et j'ai l'impression qu'il y a une mise à l'écart des francophones dont je m'explique mal l'origine. Des raisons historiques, la vieille et vilaine guéguerre entre la France et l'Angleterre par exemple ?
Cela étant et de ma propre expérience, les Canadiens anglophones (Montréalais) que je connais font bien des efforts pour parler et écrire français...
Et au vu de ce que je lis, je comprends beaucoup mieux la campagne actuelle du GNB, cf. http://www.beinthisplace.ca/index-e.asp


Laurent K.

[Edited at 2009-07-28 05:46 GMT]


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 23:13
English to French
+ ...
Le mérite est dû à certains... Jul 28, 2009

ScottishWildCat wrote:

Ce n'est effectivement pas normal au quotidien et j'ai l'impression qu'il y a une mise à l'écart des francophones dont je m'explique mal l'origine. Des raisons historiques, la vieille et vilaine guéguerre entre la France et l'Angleterre par exemple ?
Cela étant et de ma propre expérience, les Canadiens anglophones (Montréalais) que je connais font bien des efforts pour parler et écrire français...

Ce que je trouve étrange, c'est que les anglophones de l'Ouest de Montréal (surtout du West Island, nom assez révélateur), parlent presque tous le français à un niveau acceptable, et même dans certains cas de façon très articulée. Les gens que je connais dans ce coin de la ville se mettent à parler leur français souvent empreint d'un fort accent anglais sans hésiter si on leur parle français. Alors qu'en ville, les anglophones semblent tenir mordicus à parler anglais. Ça doit être la proximité des francophones (et l'éternelle évocation de la Loi 101) qui les irrite...

Malheureusement, les gens qui sont mêlés à cette guéguerre, comme nous l'appelons tous les deux, ont tendance à glisser vers un extrême ou un autre. Ou, du moins, c'est ce que les médias semblent chercher à nous vendre comme idée (il ne faut pas oublier que tous les médias ont des affiliations politiques). Dans les faits, il y a dans les camps des deux langues des gens qui parlent les deux et qui ne sont pas intéressés à se chicaner - ils veulent simplement prendre une bière en bonne compagnie. Mais ça, ce n'est pas newsworthy, alors, on ignore trop souvent leur existence. On croit que tous sont des extrémistes, alors qu'en réalité, il n'y a qu'une infime partie du peuple qui en est.

C'est peut-être un peu extrême comme article, mais je te donne le lien quand même, étant donné que tu sembles quelque peu intéressé au sujet:
http://angryfrenchguy.com/2009/07/19/in-montreal-people-who-dont-speak-french-are-uneducated-bigots/

J'espère que ça te fournira un peu plus de détail sur le sujet, bien que je reconnaîs que l'article en question penche plus d'un côté que de l'autre. Les commentaires sont très intéressants à lire (tout comme les autres articles d'ailleurs).


Direct link Reply with quote
 
Fabienne1969
Local time: 05:13
French to English
+ ...
Tout à fait vrai Sep 15, 2009

ViktoriaG wrote:


Par exemple, bon nombre des pages de la Gendarmerie Royale du Canada n'existe qu'en anglais. Quelqu'un peut-il me dire en quoi il n'est pas important qu'un francophone ait accès à ces renseignements souvent indispensables, alors qu'on juge en même temps que les anglophones devraient y avoir accès?


C'est tout à fait juste, pourquoi une langue, dans un pays dit bilingue, devrait être en quelque sorte supérieure à l'autre? Le bilinguisme fait que tout document devrait être accessible tant aux francophones qu'aux anglophones, et ce dans n'importe quelle province. A fortiori pour tout ce qui est gouvernemental et institutionnel, qui concerne donc tant une langue que l'autre, ce devrait être obligatoire.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
NancyLynn[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Le français, bof...

Advanced search







memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search