DRAFT DIRECTIONS ORDER

French translation: projet d\'ordonnance de mise en état

GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
English term or phrase:DRAFT DIRECTIONS ORDER
French translation:projet d\'ordonnance de mise en état
Entered by: Bridget Jean

14:24 Aug 24, 2020
English to French translations [PRO]
Law/Patents - Law (general) / Staff transfer
English term or phrase: DRAFT DIRECTIONS ORDER
DRAFT DIRECTIONS ORDER
BEFORE DISTRICT JUDGE
UPON reading the consent of the Claimant, First Defendant and Second Defendant, it is hereby ordered as follows:
By virtue of the Judgment obtained by the Claimant against the Second Defendant herein the proceedings brought by the Claimant against the First Defendant shall be stayed with general liberty to restore and the following Directions shall apply in respect of the Claimant's assessment of damages as against the Second Defendant.
Bridget Jean
United Kingdom
Local time: 11:25
projet d'ordonnance de mise en état
Explanation:
Les nouveaux délais de la procédure de mise en état
23 octobre 2017 par Sheherazade AQIL chat_bubble_outline0 commentaire (s)

Le décret 2017-891 du 6 mai 2017 relatif aux exceptions d’incompétence et à l’appel en matière civile, a instauré des nouveaux délais que nous avons tenté de synthétiser dans plusieurs tableaux récapitulatifs.

Ces délais sont applicables aux appels formés à compter du 1er septembre 2017.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur la procédure de mise en état.

1. Bref rappel de la notion de « mise en état »

L’instruction devant le juge de la mise en état est prévue par l’article 763 et suivants du Code de procédure civile.

La mise en état sert à l’instruction de l’affaire. L’affaire est instruite sous le contrôle d’un magistrat de la chambre à laquelle elle a été distribuée.
Ce dernier a pour mission de veiller au déroulement loyal de la procédure, spécialement à la ponctualité de l’échange des conclusions et de la communication des pièces.
Il peut entendre les avocats et leur faire toutes communications utiles. Il peut également leur adresser des injonctions.

Le juge de la mise en état est exclusivement compétent pour connaître des exceptions de procédure et des incidents mettant fin à l’instance (article 771 du Code de procédure civile).

On parle de conseiller de la mise en état devant la cour d’appel.

Le juge de la mise en état déclare l’instruction close dès que l’état de celle-ci le permet et renvoie l’affaire devant le tribunal pour être plaidée à la date fixée par le président ou par lui-même s’il a reçu délégation à cet effet : on dit que l’affaire est en état d’être jugée (article 779 du Code de procédure civile).
Un autre cas de figure est possible : si l’un des avocats n’a pas accompli les actes de la procédure dans le délai imparti, le juge peut ordonner la clôture à son égard.

2. Les délais prévus par le décret du 6 mai 2017 pour la procédure de mise en état

Nous avons tenté de synthétiser les délais de la procédure de mise en état prévus par le décret 2017-891 du 6 mai 2017.

Devant la cour d’appel, le recours à la procédure de mise en état semble être la procédure de principe (article 907 du Code de procédure civile).

Vous trouverez ci-dessous 5 tableaux synthétiques relatifs aux :

délais concernant l’appelant ;
délais concernant l’intimé ;
délais concernant l’intimé à un appel incident ou provoqué ;
délais concernant l’intervenant forcé et
délais concernant l’intervenant volontaire.

https://www.apprendre-le-droit.fr/procedure-civile/les-nouve...

Cette procédure a donc pour objet de mettre le dossier en état d’être jugé. Cette procédure est indispensable et concerne la quasi majorité des litiges. Autrement dit, lorsque un procès est intenté, il y a toujours une procédure de mise en état, quel que soit le type de dossier et quelque soit la juridiction saisie.

Concrètement les choses se dérouleront ainsi :

Imaginons que le tribunal soit saisi par une partie qui sollicite la condamnation de son adversaire à lui payer une somme d’argent.

Celui qui saisit le tribunal est appelé le demandeur. Celui contre qui le tribunal est saisi est appelé le défendeur.

Il va de soit que le tribunal ne peut savoir à l’avance si le demandeur est dans son droit. Il va également de soit que le défendeur doit pouvoir faire valoir ses arguments.

Il va donc y avoir un échange d’arguments entre chacune des parties qui permettra au tribunal de dire en fin de parcours "qui a tort et qui a raison".

Cet échange d’arguments se fera par écrit dans ce que l’on appelle des « conclusions ».

Les conclusions sont des actes de procédure dans lesquels chacun expose ses arguments. De la même façon, les parties devront produire les pièces sur lesquelles elles fondent leurs arguments.

Exemple :
Celui qui cherche à recouvrer une créance va produire au tribunal la facture sur laquelle il se fonde.

Là encore, les parties devront s’envoyer mutuellement et réciproquement une copie de leurs pièces.

Cet échange de conclusions et de pièces se fera au cours de la procédure de mise en état.

De ce fait, la procédure de mise en état sera constituée de différentes audiences dites « audiences de mise en état » au cours desquelles les parties vont produire leurs conclusions écrites et s’échanger leurs pièces.

Une fois que les parties auront déposé toutes leurs conclusions écrites, qu’elles auront ainsi pu faire valoir l’ensemble de leurs arguments et répliqué aux arguments de la partie adverse, le tribunal va clôturer la mise en état c’est-à-dire y mettre un terme.

Le tribunal va ensuite fixer une date de plaidoirie qui sera l’ultime date d’audience au cours de laquelle les parties viendront exposer oralement leurs prétentions et leurs arguments.

Voyons concrètement comment cela peut se passer à l’aide d’un exemple concret.

Supposons qu’une société attaque un particulier en lui réclamant un montant de 20 000,00 euros.
Cette société, par le biais de son avocat, va donc rédiger une assignation qui est l’acte par lequel celle-ci expose ses prétentions, ses arguments, et explique pourquoi elle estime que son adversaire lui doit 20 000,00 euros.

Le tribunal va donc ouvrir la procédure de mise en état.

Une première date d’audience va être fixée.
Cette première date d’audience permettra à l’avocat du défendeur de se constituer, c’est-à-dire d’informer la demanderesse et le tribunal qu’il va représenter le défendeur.
Lors de cette première audience de mise en état, le tribunal va donc constater que le défendeur à un avocat et va fixer une seconde date d’audience afin que cet avocat puisse déposer ses conclusions écrites.

Dès la constitution de l’avocat du défendeur, l’avocat du demandeur a l’obligation de lui transmettre une copie de ses pièces.

Pour la seconde audience de mise en état, l’avocat du défendeur devra donc déposer au tribunal ses conclusions écrites et envoyer à l’avocat du demandeur une copie de ses conclusions ainsi qu’une copie de ses propres pièces.
Lors de cette seconde audience de mise en état, le tribunal va alors constater que l’avocat du défendeur a déposé des conclusions écrites et fixer une troisième audience de mise en état afin que l’avocat du demandeur puisse à son tour déposer des conclusions en réplique.

En effet, le défendeur va soulever un certain nombre d’arguments auxquels le demandeur va certainement vouloir répondre.

Lors de la troisième audience de mise en état, l’avocat du demandeur va déposer ses conclusions en réplique et le tribunal renverra cette affaire à une quatrième audience de mise en état pour que l’avocat du défendeur puisse répliquer à son tour aux conclusions en réplique du demandeur.

Bref, au cours des différentes audiences de mise en état, les parties déposent et s’échangent leurs écrits afin que chacun puisse connaître les arguments de l’autre.

On appelle cela le « principe du contradictoire » c’est-à-dire le fait que chacun puisse contredire les arguments de l’autre.

Mais, tout a une fin...
Au bout de quelques audiences de mise en état, chacun arrive au bout de ce qu’il avait à dire.
Il n’est alors plus nécessaire de déposer d’autres écrits sous peine de tourner en rond…
On arrive donc à la fin de la procédure de mise en état et lorsque chacune des parties a déposé tous les écrits dans lesquels elle a consigné tous ses arguments, le tribunal clôturera cette mise en état et fixera une date pour la plaidoirie.

Le justiciable doit donc savoir qu’un procès est toujours émaillé de telles audiences de mise en état et que cela n’a pas pour but de rendre la justice plus lente mais tout simplement plus efficace.

En effet, pour qu’un tribunal puisse rendre une décision conforme au droit, celui-ci doit connaître l’ensemble des arguments de chacun des protagonistes de même qu’il doit pouvoir disposer de l’ensemble des pièces nécessaires à l’appréciation du litige.

https://www.village-justice.com/articles/Procedure-mise-etat...

So courts approach their problem-solving role in a methodical way which is clear, by the gathering of all relevant information to equip the judge to make the best decision possible, by making “directions orders” specifying what steps are to happen to gather all evidence.5 Feb 2019

What Are Directions Orders? - OnlyDads
Selected response from:

AllegroTrans
United Kingdom
Local time: 11:25
Grading comment
Merci beaucoup!!!!!
4 KudoZ points were awarded for this answer



Summary of answers provided
4 +1projet d'ordonnance de mise en état
AllegroTrans
3 +1projet des indications que le juge peut donner
B D Finch
3Projet de dispositif de jugement dressé par acte d'avocat pour homologation judiciaire
Adrian MM.


Discussion entries: 1





  

Answers


52 mins   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5 peer agreement (net): +1
draft directions order
projet des indications que le juge peut donner


Explanation:
There might not be a direct French equivalent.

https://www.cabinetaci.com/la-procedure-devant-le-tribunal/
La mission de l'expert : elle est purement technique, il doit donc se conformer aux indications données par le juge. Puis, il rédige un rapport ...

http://www.jeunesseetdroit.be/jdj/documents/docs/Peine_trava...
Les indications données par le juge ne peuvent toutefois pas porter sur les modalités très concrètes de la sanc- tion (43).

Quant aux indications que le juge pouvait donner au jury, la cour d'appel se déclara non convaincue que le temps était venu de renvoyer aux.

B D Finch
France
Local time: 12:25
Works in field
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in category: 81

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  sajad neisi
59 mins
  -> Thanks Sajad. I noticed that French isn't one of the languages on your profile?

neutral  Danielle Gerard: Projet d'ordonnance de directives / ordonnance d'instructions préliminaire
2 hrs
  -> Those are probably better, but I thought "directives" might be too strong.

neutral  Germaine: il n'y a pas de "que le juge peut donner"
4 hrs
  -> Perhaps that should have been in brackets; I added it just to clarify what sort of "indications" it was a draft of.
Login to enter a peer comment (or grade)

18 hrs   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5
draft directions order
Projet de dispositif de jugement dressé par acte d'avocat pour homologation judiciaire


Explanation:
p.e. de minute passé en grosse pour exécution..

Looks counter-intutive, but I'm prrety sure the litigant's Counsel drafts this order for possible adoption - pace Allegro: rubber-stamping - by the court.

I can't recall such a 'labour-saving' device for judges being used in French-speaking countries, but British judges like their staple fare served on a plate - preferably on diskette or by e-filing..

--------------------------------------------------
Note added at 18 heures (2020-08-25 09:16:50 GMT)
--------------------------------------------------

minute passée en grosse...

Example sentence(s):
  • RSC: confiscation of proceeds of crime > In such cases the prosecutor's draft order should normally either include an appropriate financial limit or specify the particular assets to which the order should apply.
  • Une grosse d'un jugement civil est la copie exécutoire de la décision (arrêt, jugement ou ordonnance), délivrée par le greffe aux parties à la procédure

    Reference: http://context.reverso.net/traduction/anglais-francais/draft...
    Reference: http://verotfournetavocat.fr/grosse-et-minute/
Adrian MM.
United Kingdom
Specializes in field
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in category: 16
Login to enter a peer comment (or grade)

21 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +1
draft directions order
projet d'ordonnance de mise en état


Explanation:
Les nouveaux délais de la procédure de mise en état
23 octobre 2017 par Sheherazade AQIL chat_bubble_outline0 commentaire (s)

Le décret 2017-891 du 6 mai 2017 relatif aux exceptions d’incompétence et à l’appel en matière civile, a instauré des nouveaux délais que nous avons tenté de synthétiser dans plusieurs tableaux récapitulatifs.

Ces délais sont applicables aux appels formés à compter du 1er septembre 2017.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur la procédure de mise en état.

1. Bref rappel de la notion de « mise en état »

L’instruction devant le juge de la mise en état est prévue par l’article 763 et suivants du Code de procédure civile.

La mise en état sert à l’instruction de l’affaire. L’affaire est instruite sous le contrôle d’un magistrat de la chambre à laquelle elle a été distribuée.
Ce dernier a pour mission de veiller au déroulement loyal de la procédure, spécialement à la ponctualité de l’échange des conclusions et de la communication des pièces.
Il peut entendre les avocats et leur faire toutes communications utiles. Il peut également leur adresser des injonctions.

Le juge de la mise en état est exclusivement compétent pour connaître des exceptions de procédure et des incidents mettant fin à l’instance (article 771 du Code de procédure civile).

On parle de conseiller de la mise en état devant la cour d’appel.

Le juge de la mise en état déclare l’instruction close dès que l’état de celle-ci le permet et renvoie l’affaire devant le tribunal pour être plaidée à la date fixée par le président ou par lui-même s’il a reçu délégation à cet effet : on dit que l’affaire est en état d’être jugée (article 779 du Code de procédure civile).
Un autre cas de figure est possible : si l’un des avocats n’a pas accompli les actes de la procédure dans le délai imparti, le juge peut ordonner la clôture à son égard.

2. Les délais prévus par le décret du 6 mai 2017 pour la procédure de mise en état

Nous avons tenté de synthétiser les délais de la procédure de mise en état prévus par le décret 2017-891 du 6 mai 2017.

Devant la cour d’appel, le recours à la procédure de mise en état semble être la procédure de principe (article 907 du Code de procédure civile).

Vous trouverez ci-dessous 5 tableaux synthétiques relatifs aux :

délais concernant l’appelant ;
délais concernant l’intimé ;
délais concernant l’intimé à un appel incident ou provoqué ;
délais concernant l’intervenant forcé et
délais concernant l’intervenant volontaire.

https://www.apprendre-le-droit.fr/procedure-civile/les-nouve...

Cette procédure a donc pour objet de mettre le dossier en état d’être jugé. Cette procédure est indispensable et concerne la quasi majorité des litiges. Autrement dit, lorsque un procès est intenté, il y a toujours une procédure de mise en état, quel que soit le type de dossier et quelque soit la juridiction saisie.

Concrètement les choses se dérouleront ainsi :

Imaginons que le tribunal soit saisi par une partie qui sollicite la condamnation de son adversaire à lui payer une somme d’argent.

Celui qui saisit le tribunal est appelé le demandeur. Celui contre qui le tribunal est saisi est appelé le défendeur.

Il va de soit que le tribunal ne peut savoir à l’avance si le demandeur est dans son droit. Il va également de soit que le défendeur doit pouvoir faire valoir ses arguments.

Il va donc y avoir un échange d’arguments entre chacune des parties qui permettra au tribunal de dire en fin de parcours "qui a tort et qui a raison".

Cet échange d’arguments se fera par écrit dans ce que l’on appelle des « conclusions ».

Les conclusions sont des actes de procédure dans lesquels chacun expose ses arguments. De la même façon, les parties devront produire les pièces sur lesquelles elles fondent leurs arguments.

Exemple :
Celui qui cherche à recouvrer une créance va produire au tribunal la facture sur laquelle il se fonde.

Là encore, les parties devront s’envoyer mutuellement et réciproquement une copie de leurs pièces.

Cet échange de conclusions et de pièces se fera au cours de la procédure de mise en état.

De ce fait, la procédure de mise en état sera constituée de différentes audiences dites « audiences de mise en état » au cours desquelles les parties vont produire leurs conclusions écrites et s’échanger leurs pièces.

Une fois que les parties auront déposé toutes leurs conclusions écrites, qu’elles auront ainsi pu faire valoir l’ensemble de leurs arguments et répliqué aux arguments de la partie adverse, le tribunal va clôturer la mise en état c’est-à-dire y mettre un terme.

Le tribunal va ensuite fixer une date de plaidoirie qui sera l’ultime date d’audience au cours de laquelle les parties viendront exposer oralement leurs prétentions et leurs arguments.

Voyons concrètement comment cela peut se passer à l’aide d’un exemple concret.

Supposons qu’une société attaque un particulier en lui réclamant un montant de 20 000,00 euros.
Cette société, par le biais de son avocat, va donc rédiger une assignation qui est l’acte par lequel celle-ci expose ses prétentions, ses arguments, et explique pourquoi elle estime que son adversaire lui doit 20 000,00 euros.

Le tribunal va donc ouvrir la procédure de mise en état.

Une première date d’audience va être fixée.
Cette première date d’audience permettra à l’avocat du défendeur de se constituer, c’est-à-dire d’informer la demanderesse et le tribunal qu’il va représenter le défendeur.
Lors de cette première audience de mise en état, le tribunal va donc constater que le défendeur à un avocat et va fixer une seconde date d’audience afin que cet avocat puisse déposer ses conclusions écrites.

Dès la constitution de l’avocat du défendeur, l’avocat du demandeur a l’obligation de lui transmettre une copie de ses pièces.

Pour la seconde audience de mise en état, l’avocat du défendeur devra donc déposer au tribunal ses conclusions écrites et envoyer à l’avocat du demandeur une copie de ses conclusions ainsi qu’une copie de ses propres pièces.
Lors de cette seconde audience de mise en état, le tribunal va alors constater que l’avocat du défendeur a déposé des conclusions écrites et fixer une troisième audience de mise en état afin que l’avocat du demandeur puisse à son tour déposer des conclusions en réplique.

En effet, le défendeur va soulever un certain nombre d’arguments auxquels le demandeur va certainement vouloir répondre.

Lors de la troisième audience de mise en état, l’avocat du demandeur va déposer ses conclusions en réplique et le tribunal renverra cette affaire à une quatrième audience de mise en état pour que l’avocat du défendeur puisse répliquer à son tour aux conclusions en réplique du demandeur.

Bref, au cours des différentes audiences de mise en état, les parties déposent et s’échangent leurs écrits afin que chacun puisse connaître les arguments de l’autre.

On appelle cela le « principe du contradictoire » c’est-à-dire le fait que chacun puisse contredire les arguments de l’autre.

Mais, tout a une fin...
Au bout de quelques audiences de mise en état, chacun arrive au bout de ce qu’il avait à dire.
Il n’est alors plus nécessaire de déposer d’autres écrits sous peine de tourner en rond…
On arrive donc à la fin de la procédure de mise en état et lorsque chacune des parties a déposé tous les écrits dans lesquels elle a consigné tous ses arguments, le tribunal clôturera cette mise en état et fixera une date pour la plaidoirie.

Le justiciable doit donc savoir qu’un procès est toujours émaillé de telles audiences de mise en état et que cela n’a pas pour but de rendre la justice plus lente mais tout simplement plus efficace.

En effet, pour qu’un tribunal puisse rendre une décision conforme au droit, celui-ci doit connaître l’ensemble des arguments de chacun des protagonistes de même qu’il doit pouvoir disposer de l’ensemble des pièces nécessaires à l’appréciation du litige.

https://www.village-justice.com/articles/Procedure-mise-etat...

So courts approach their problem-solving role in a methodical way which is clear, by the gathering of all relevant information to equip the judge to make the best decision possible, by making “directions orders” specifying what steps are to happen to gather all evidence.5 Feb 2019

What Are Directions Orders? - OnlyDads


AllegroTrans
United Kingdom
Local time: 11:25
Specializes in field
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in category: 591
Grading comment
Merci beaucoup!!!!!

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
neutral  Eliza Hall: Interesting & might work in another context (the UK term is used in various contexts: scheduling order, etc.). But this document directs payment of damages by Defendant 1 and remaining rights to sue Defendant 2, so doesn't seem synonymous w/ mise en état.
3 hrs
  -> Damages are about to assessed and a "mise en état" for that procedure will take place, i.e. a Judge will make any necessary directions; "Scheduling order" is a US term not used in GB.

agree  Adrian MM.: mise en état - I had been scratching & scraping around to recall - squares in E&W law with a summons for directions of old in the High Court & pre-trial review in the County Court. Anyway, draft drawn by a litigator & *not* the court IMO needs spell-out
6 hrs
  -> thanks and yes, a draft submitted by a litigator, you and I have drafted these
Login to enter a peer comment (or grade)



Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs (or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.

KudoZ™ translation help

The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.


See also:

Your current localization setting

English

Select a language

Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search