KudoZ home » English to French » Tech/Engineering

BABBITTING

French translation: le régulage

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
English term or phrase:babbitting
French translation:le régulage
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

13:26 Aug 14, 2001
English to French translations [Non-PRO]
Tech/Engineering
English term or phrase: BABBITTING
BABBITTING

Centrifuge repair
CNC Machining
Daniel
régulage / garnissage antifriction
Explanation:
Selon Le Grand Dico babitting = régulage

Babitter = white metaller = garnisseur de métal antifriction
Déf. :
Effectue, à la main ou à la machine, le revêtement de coussinets avec du métal antifriction.
[1974]

Tout ce que j'ai trouvé et qui tourne autour de ce Mr Babbit va dans le même sens, il s'agit de réduire les frictions, à l'origine sur paliers en fonte.

Le mot de régulage ne m'est pas inconnu, je l'ai donc cherché dans l'Encyclopédia Universalis. Il apparaît dans un article sur l'étain et sous la forme de "régule" qui comme par hasard parle de ce même M. Babbit.
Je te soumets une partie de l'article :

4. Alliages de l’étain
Les alliages cuivre-étain qui constituent les bronzes, et les alliages plomb-étain, utilisés comme soudures, sont parmi les plus importants alliages de l’étain.
L’addition d’étain au cuivre augmente rapidement la résistance mécanique et la dureté, diminue la température de fusion, la densité, les conductivités électriques et thermiques. Elle améliore également la résistance à la corrosion, notamment vis-à-vis de l’eau de mer. La couleur des bronzes varie suivant la teneur en étain: ils sont rouges jusqu’à 5 p. 100 d’étain en poids, puis jaune de plus en plus clair jusqu’à 25 p. 100, ensuite blancs. L’addition de métaux étrangers (plomb, argent, or...) permet, dans un but décoratif, d’en modifier la couleur. En raison de leur bonne conductivité électrique, les alliages à faible teneur en étain (1,25 p. 100) sont utilisés pour la fabrication de contacts électriques. Les industries mécaniques et chimiques mettent à profit les qualités mécaniques et la résistance à la corrosion des bronzes à 10 p. 100 d’étain (ressorts, engrenages, coussinets, tamis...). Les alliages à plus forte teneur en étain (environ 25 p. 100) sont les bronzes pour cloches. Enfin, les alliages à 30 ou 40 p. 100 d’étain sont employés pour la fabrication de miroirs.
Les alliages pour soudure sont constitués d’étain et de plomb, parfois améliorés par addition d’argent et d’indium. L’alliage à 62 p. 100 d’étain et 38 p. 100 de plomb constitue un eutectique fondant dès 183 0C. Il est utilisé pour les soudures de circuits imprimés. Cependant, les alliages pour soudure ne contiennent généralement que 40 à 50 p. 100 d’étain, en raison du prix élevé de ce métal et des meilleures caractéristiques mécaniques des soudures obtenues.
L’addition d’antimoine à l’étain augmente sa dureté. L’étain durci (Sn: 90 p. 100, Sb: 10 p. 100) est utilisé en poterie.
Les alliages étain-antimoine-cuivre (Sn: 85 p. 100, Sb: 10 p. 100, Cu: 5 p. 100) – alliages de Babbit – sont des alliages antifrictions (régules). Leurs propriétés sont dues à la présence de points durs (SnSb et Sn5Cu6) enrobés dans une matrice douce (Sn).
Signalons enfin la propriété remarquable de l’alliage niobium-étain, Nb3Sn, d’être un supraconducteur jusqu’à une température de 18,1 K. On envisage d’utiliser ce matériau pour la fabrication de lignes haute tension, maintenues à la température de l’hélium liquide, qui distribueraient le courant sans perte d’énergie par effet Joule; il sert à construire des électro-aimants servant à des travaux de recherche.

Selected response from:

Yves Georges
France
Local time: 07:45
Grading comment
Excellent!
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
narégulage / garnissage antifriction
Yves Georges
narégulage...
Germaine
nametal blanc, metal antifriction
1964


  

Answers


15 mins
metal blanc, metal antifriction


Explanation:
Babbitt: is white metal , alloy of tin , copper and antimony has antifriction properties. Covering with tihs perhaps

1964
Turkey
Local time: 09:45
Native speaker of: Native in TurkishTurkish
PRO pts in pair: 59
Login to enter a peer comment (or grade)

1 hr
régulage...


Explanation:
La phrase complète rendrait ça plus facile... Quoi qu'il en soit, le GDT a deux occurrences:

babbitting
régulage n. m.

Au Larousse: dépôt de régule en couche mince sur un support métallique
Régule: alliage antifriction à base de plomb ou d'étain utilisé pour le garnissage des coussinets - ce qui rejoint l'idée de notre confrère

babbitting helmet
casque antiéclaboussures n. m.
Note : Syntagme proposé par le Comité de référence en sécurité industrielle, d'après « visière en acétate anti-éclaboussures ».
Contexte : Babbitting helmets are used to protect the head and face against splashes of hot metal, rather than against heat radiation.


    GDT/Larousse
Germaine
Canada
Local time: 01:45
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in pair: 3733
Login to enter a peer comment (or grade)

1 hr
régulage / garnissage antifriction


Explanation:
Selon Le Grand Dico babitting = régulage

Babitter = white metaller = garnisseur de métal antifriction
Déf. :
Effectue, à la main ou à la machine, le revêtement de coussinets avec du métal antifriction.
[1974]

Tout ce que j'ai trouvé et qui tourne autour de ce Mr Babbit va dans le même sens, il s'agit de réduire les frictions, à l'origine sur paliers en fonte.

Le mot de régulage ne m'est pas inconnu, je l'ai donc cherché dans l'Encyclopédia Universalis. Il apparaît dans un article sur l'étain et sous la forme de "régule" qui comme par hasard parle de ce même M. Babbit.
Je te soumets une partie de l'article :

4. Alliages de l’étain
Les alliages cuivre-étain qui constituent les bronzes, et les alliages plomb-étain, utilisés comme soudures, sont parmi les plus importants alliages de l’étain.
L’addition d’étain au cuivre augmente rapidement la résistance mécanique et la dureté, diminue la température de fusion, la densité, les conductivités électriques et thermiques. Elle améliore également la résistance à la corrosion, notamment vis-à-vis de l’eau de mer. La couleur des bronzes varie suivant la teneur en étain: ils sont rouges jusqu’à 5 p. 100 d’étain en poids, puis jaune de plus en plus clair jusqu’à 25 p. 100, ensuite blancs. L’addition de métaux étrangers (plomb, argent, or...) permet, dans un but décoratif, d’en modifier la couleur. En raison de leur bonne conductivité électrique, les alliages à faible teneur en étain (1,25 p. 100) sont utilisés pour la fabrication de contacts électriques. Les industries mécaniques et chimiques mettent à profit les qualités mécaniques et la résistance à la corrosion des bronzes à 10 p. 100 d’étain (ressorts, engrenages, coussinets, tamis...). Les alliages à plus forte teneur en étain (environ 25 p. 100) sont les bronzes pour cloches. Enfin, les alliages à 30 ou 40 p. 100 d’étain sont employés pour la fabrication de miroirs.
Les alliages pour soudure sont constitués d’étain et de plomb, parfois améliorés par addition d’argent et d’indium. L’alliage à 62 p. 100 d’étain et 38 p. 100 de plomb constitue un eutectique fondant dès 183 0C. Il est utilisé pour les soudures de circuits imprimés. Cependant, les alliages pour soudure ne contiennent généralement que 40 à 50 p. 100 d’étain, en raison du prix élevé de ce métal et des meilleures caractéristiques mécaniques des soudures obtenues.
L’addition d’antimoine à l’étain augmente sa dureté. L’étain durci (Sn: 90 p. 100, Sb: 10 p. 100) est utilisé en poterie.
Les alliages étain-antimoine-cuivre (Sn: 85 p. 100, Sb: 10 p. 100, Cu: 5 p. 100) – alliages de Babbit – sont des alliages antifrictions (régules). Leurs propriétés sont dues à la présence de points durs (SnSb et Sn5Cu6) enrobés dans une matrice douce (Sn).
Signalons enfin la propriété remarquable de l’alliage niobium-étain, Nb3Sn, d’être un supraconducteur jusqu’à une température de 18,1 K. On envisage d’utiliser ce matériau pour la fabrication de lignes haute tension, maintenues à la température de l’hélium liquide, qui distribueraient le courant sans perte d’énergie par effet Joule; il sert à construire des électro-aimants servant à des travaux de recherche.



Yves Georges
France
Local time: 07:45
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in pair: 1459
Grading comment
Excellent!
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search