KudoZ home » French » Other

emplois-jeunes , les 35 heures

French translation: emplois-jeunes

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
French term or phrase:emplois-jeunes
French translation:emplois-jeunes
Entered by: Florence B
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

11:07 Jan 20, 2002
French to French translations [Non-PRO]
/ sociale
French term or phrase: emplois-jeunes , les 35 heures
grace a la politique conduite par le gouvernement et nottemant aux emplois-jeunes et aux trente-cinq heures , la situation de l'emploi s'etait de nouveau amelioré . Qu'est-ce que ca signifie ces 2 expressions ? merci
saeed
aux emplois-jeunes...
Explanation:
*...aux emplois(-)jeunes

L'objectif du programme "nouveaux services- emplois jeunes" est notamment de créer 350 000 emplois permettant aux jeunes de rentrer durablement dans la vie active. Les caractéristiques principales de la loi du 16 octobre 1997 relative au développement d'activités pour l'emploi des jeunes et du décret d'application du 17 octobre sont les suivantes :

Employeurs

Les employeurs potentiels sont essentiellement les collectivités territoriales, les établissements publics et les associations. Sont notamment exclus les services de l'Etat et les entreprises privées, sauf si elles sont chargées de la gestion d'un service public.

Bénéficiaires

Les emplois sont ouverts aux jeunes sans emploi de 18 à 25 ans révolus, ou à ceux de 26 à moins de 30 ans dans la mesure où ils ne sont pas indemnisés ou indemnisables par le régime d'assurance chômage, sauf s'ils ont acquis ces droits pendant leur scolarité.

Les jeunes titulaires d'un contrat d'apprentissage ou de formation en alternance ne pourront être embauchés qu'au terme normal de leur contrat ; par contre les bénéficiaires d'un emploi aidé - CES, CEC ou CEV - peuvent être embauchés directement.

Les contrats sont de droit privé, CDD ou CDI. L'aide financière de l'Etat est concentrée sur 5 années.

Activités visées

Il s'agit de répondre à des besoins émergents ou non satisfaits par la création de nouvelles activités d'utilité sociale, culturelle, sportive, d'environnement, de proximité. Les postes préexistants ne pourront bénéficier de ce type de recrutement.

Pour l'aménagement du territoire et l'environnement, les principaux domaines concernés sont :

* l'éducation à l'environnement ;
* la gestion des espaces et de l'eau ;
* les déchets ;
* la maîtrise des flux de consommation ;
* les énergies renouvelables ;
* l'agriculture biologique
* les transports et la qualité de l'air ;
* le bruit
* l'action associative ;
* les services publics ou d'intérêt général ;
* le développement économique local ;
* les filières émergentes / nouvelles technologies ;
A qui s'adresser :

Aux agences locales pour l'emploi, aux missions locales et aux permanences d'accueil, d'information et d'orientation (PAIO).

P.S. Les emplois proposés sont attachés à un projet, qui doit faire l'objet d'une convention entre l'Etat et l'employeur avant toute embauche. C'est une garantie pour la qualité des postes mais induit des délais pour leur mise en place.

http://www.environnement.gouv.fr/jeunes/Emplois-jeunes/emplj...


* ...aux trente-cing heures:

"2. Une information tronquée
Depuis qu'il a annoncé sa décision de réduire la durée légale hebdomadaire du travail à 35 heures, le Gouvernement a commis au moins deux omissions regrettables. L'une vis-à-vis de l'ensemble des Français, consistant à dissimuler l'ampleur des efforts qu'ils devront consentir afin que cette décision aboutisse à créer des emplois. L'autre vis-à-vis du Parlement concernant le coût de la mesure pour les finances publiques qui reste une des grandes incertitudes.

a) Le débat occulté sur l'ampleur des efforts
Il semble tout à fait clair, à ce stade de la réflexion, que, pour créer des emplois, la réduction de la durée du travail exigera des efforts considérables pour tous et notamment pour les salariés.

Citons encore ce propos important, puisqu'il émane de la personne qui a dirigé l'étude sur laquelle le Premier ministre s'est appuyé pour dire aux Français que la réduction du travail allait créer des emplois. Pour M. Gilbert Cette86(*) : " Le message principal de l'étude qui a été réalisée par la Banque de France est que les conditions de réussite d'une réduction du temps de travail sont simples, elles sont partagées d'ailleurs par tous les gens qui ont l'habitude de faire ce type d'évaluation, c'est que les coûts de production unitaires des entreprises n'augmentent pas. C'est tout. Et le fait que les coûts de production unitaires des entreprises n'augmentent pas nécessite, inévitablement, une contribution salariale au financement de la réduction du temps de travail. Et ce résultat là est avancé comme le résultat essentiel dans l'étude qui a été réalisée par mon service à la Banque de France. C'est ce résultat-là que nous avons voulu mettre en avant, valoriser. "

En d'autres termes, les 35 heures, si l'on reprend l'expression de M. Vincent Bronze87(*), chef d'une entreprise ayant mis en place la réduction du temps de travail, " c'est la galère " assurée pour tous, aux salariés la modération salariale, aux entreprises la nécessité de revoir leur système de production, à l'Etat d'assurer le financement, à tous de négocier."

http://www.senat.fr/rap/l97-279/l97-27911.html


Selected response from:

Evert DELOOF-SYS
Belgium
Local time: 07:46
Grading comment
Parfait . Merci
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
5 +1aux emplois-jeunes...
Evert DELOOF-SYS


  

Answers


14 mins   confidence: Answerer confidence 5/5 peer agreement (net): +1
aux emplois-jeunes...


Explanation:
*...aux emplois(-)jeunes

L'objectif du programme "nouveaux services- emplois jeunes" est notamment de créer 350 000 emplois permettant aux jeunes de rentrer durablement dans la vie active. Les caractéristiques principales de la loi du 16 octobre 1997 relative au développement d'activités pour l'emploi des jeunes et du décret d'application du 17 octobre sont les suivantes :

Employeurs

Les employeurs potentiels sont essentiellement les collectivités territoriales, les établissements publics et les associations. Sont notamment exclus les services de l'Etat et les entreprises privées, sauf si elles sont chargées de la gestion d'un service public.

Bénéficiaires

Les emplois sont ouverts aux jeunes sans emploi de 18 à 25 ans révolus, ou à ceux de 26 à moins de 30 ans dans la mesure où ils ne sont pas indemnisés ou indemnisables par le régime d'assurance chômage, sauf s'ils ont acquis ces droits pendant leur scolarité.

Les jeunes titulaires d'un contrat d'apprentissage ou de formation en alternance ne pourront être embauchés qu'au terme normal de leur contrat ; par contre les bénéficiaires d'un emploi aidé - CES, CEC ou CEV - peuvent être embauchés directement.

Les contrats sont de droit privé, CDD ou CDI. L'aide financière de l'Etat est concentrée sur 5 années.

Activités visées

Il s'agit de répondre à des besoins émergents ou non satisfaits par la création de nouvelles activités d'utilité sociale, culturelle, sportive, d'environnement, de proximité. Les postes préexistants ne pourront bénéficier de ce type de recrutement.

Pour l'aménagement du territoire et l'environnement, les principaux domaines concernés sont :

* l'éducation à l'environnement ;
* la gestion des espaces et de l'eau ;
* les déchets ;
* la maîtrise des flux de consommation ;
* les énergies renouvelables ;
* l'agriculture biologique
* les transports et la qualité de l'air ;
* le bruit
* l'action associative ;
* les services publics ou d'intérêt général ;
* le développement économique local ;
* les filières émergentes / nouvelles technologies ;
A qui s'adresser :

Aux agences locales pour l'emploi, aux missions locales et aux permanences d'accueil, d'information et d'orientation (PAIO).

P.S. Les emplois proposés sont attachés à un projet, qui doit faire l'objet d'une convention entre l'Etat et l'employeur avant toute embauche. C'est une garantie pour la qualité des postes mais induit des délais pour leur mise en place.

http://www.environnement.gouv.fr/jeunes/Emplois-jeunes/emplj...


* ...aux trente-cing heures:

"2. Une information tronquée
Depuis qu'il a annoncé sa décision de réduire la durée légale hebdomadaire du travail à 35 heures, le Gouvernement a commis au moins deux omissions regrettables. L'une vis-à-vis de l'ensemble des Français, consistant à dissimuler l'ampleur des efforts qu'ils devront consentir afin que cette décision aboutisse à créer des emplois. L'autre vis-à-vis du Parlement concernant le coût de la mesure pour les finances publiques qui reste une des grandes incertitudes.

a) Le débat occulté sur l'ampleur des efforts
Il semble tout à fait clair, à ce stade de la réflexion, que, pour créer des emplois, la réduction de la durée du travail exigera des efforts considérables pour tous et notamment pour les salariés.

Citons encore ce propos important, puisqu'il émane de la personne qui a dirigé l'étude sur laquelle le Premier ministre s'est appuyé pour dire aux Français que la réduction du travail allait créer des emplois. Pour M. Gilbert Cette86(*) : " Le message principal de l'étude qui a été réalisée par la Banque de France est que les conditions de réussite d'une réduction du temps de travail sont simples, elles sont partagées d'ailleurs par tous les gens qui ont l'habitude de faire ce type d'évaluation, c'est que les coûts de production unitaires des entreprises n'augmentent pas. C'est tout. Et le fait que les coûts de production unitaires des entreprises n'augmentent pas nécessite, inévitablement, une contribution salariale au financement de la réduction du temps de travail. Et ce résultat là est avancé comme le résultat essentiel dans l'étude qui a été réalisée par mon service à la Banque de France. C'est ce résultat-là que nous avons voulu mettre en avant, valoriser. "

En d'autres termes, les 35 heures, si l'on reprend l'expression de M. Vincent Bronze87(*), chef d'une entreprise ayant mis en place la réduction du temps de travail, " c'est la galère " assurée pour tous, aux salariés la modération salariale, aux entreprises la nécessité de revoir leur système de production, à l'Etat d'assurer le financement, à tous de négocier."

http://www.senat.fr/rap/l97-279/l97-27911.html




Evert DELOOF-SYS
Belgium
Local time: 07:46
Native speaker of: Native in DutchDutch, Native in FlemishFlemish
Grading comment
Parfait . Merci

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  Magrik: Et les 'emplois-jeunes' ne gagnent pas superbement leur vie!
17 mins
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search