KudoZ home » French » Other

codification des usages

French translation: explication

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
12:26 Jan 25, 2004
French to French translations [PRO]
/ vins; AOC
French term or phrase: codification des usages
Pourriez-vous expliquer cette expression en d'autres mots, je ne vois pas de quoi il s'agit exactement.

Toute la phrase: "_La codification des usages_, et plus particulièrement la définition des terroirs par la délimitation parcellaire, a conduit à une hiérarchie au sein des appellations régionales".

Merci
Larisa Luzan
United Kingdom
Local time: 10:52
French translation:explication
Explanation:
Créé en 1935, l'Institut national des appellations d'origine (INAO) a d'abord été chargé de reconnaître les vins et eaux de vie, d'en codifier les usages, de les protéger en France et à l'étranger contre toutes usurpations. Ses compétences ont été étendues en 1990 à l'ensemble des produits agricoles ou alimentaires, bruts ou transformés qui se placent sous le signe de l'AOC (appellation d'origine contrôlée)
La loi du 2 juillet 1990 a donné de l'AOC une définition précise : "constitue une appellation d'origine la dénomination d'un pays, d'une région, d'une localité servant à désigner un produit qui en est originaire et dont la qualité ou les caractères sont dus au milieu géographique comprenant des facteurs naturels et des facteurs humains". La réglementation communautaire de 1992 créant l'AOP (appellation d'origine protégée) a ajouté que la production, la transformation et l'élaboration du produit doivent avoir lieu dans l'aire géographique délimitée. Pour bénéficier de l'AOC, les produits doivent répondre à cette définition, posséder une notoriété dûment établie et faire l'objet d'une procédure d'agrément qui garantit le respect des disciplines de production. Dans ce concept, la notion d'origine recouvre d'abord une aire géographique, entendue comme le sol, le sous-sol et le climat environnant. C'est l'élément essentiel sur lequel repose tout le système.
L'aire géographique de production jouit d'une protection accrue contre les agressions de toutes natures dont elle peut être l'objet. Les menaces peuvent être matérielles : atteintes directes aux parcelles classées en appellation d'origine (autoroute, voie ferrée, carrières, etc.), rupture de l'équilibre climatique (installations classées insalubres, station de pompage, etc. ; ou intellectuelles : atteinte à l'image de l'appellation, par modification du paysage, de l'environnement et du site.
133 000 exploitations agricoles sont, en France, concernées par une démarche AOC. Les vins AOC représentent 74 milliards de francs (11,3 milliards d'euros), soit plus de 80% de la production française en valeur et les eaux de vie 10 milliards (1,5 milliard d'euros). C'est le premier solde du commerce extérieur agro-alimentaire français. Les produits laitiers, principalement les fromages représentent un chiffre d'affaires de 10,5 milliards de francs. L'AOC se développe dans d'autres secteurs très divers : fruits, légumes, huiles... Ces produits représentent un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard de francs (150 millions d'euros).
En dehors des conventions internationales, traditionnellement utilisées pour la protection des appellations d'origine, une avancée est intervenue avec l'accord multilatéral relatif aux aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC), signé à Marrakech le 15 avril 1994. Désormais, le principe de la protection des indications géographiques est posé dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce. Les modalités de la mise en œuvre de ce droit sont abordées dans le Conseil ADPIC (Genève).


--------------------------------------------------
Note added at 15 hrs 42 mins (2004-01-26 04:09:04 GMT)
--------------------------------------------------

codifier les usages = réglementer la production, la fabrication et les appellations des vins

--------------------------------------------------
Note added at 1 day 2 hrs 36 mins (2004-01-26 15:02:54 GMT)
--------------------------------------------------

l\'utilisation d\'un nom est réglementée - n\'importe quel fromage avec une croute et une pâte molle ne peut s\'appeler camembert
Selected response from:

Jean-Luc Dumont
France
Local time: 11:52
Grading comment
Merci beaucoup!
4 KudoZ points were awarded for this answer



Summary of answers provided
4 +2explication
Jean-Luc Dumont
1Destination de la production
Frédéric Bégon


  

Answers


38 mins   confidence: Answerer confidence 1/5Answerer confidence 1/5
Destination de la production


Explanation:
Plusieurs possibilités se présentent lorsque l'on souhaite fabriquer du vin à partir de raisins :
. User du produit en assemblant des grappes de plusieurs provenances
. User du produit selon un procédé particulier de vinification (Par exemple : les grappes peuvent être placées sur de la paille afin de compléter le mûrissement).

Ces différents usages du raisin ont été classifiés. En attribuant un code à chaque classe, on codifie.

Voici pourquoi "codification" et "usage" sont employés dans ce contexte.


Frédéric Bégon
France
Local time: 11:52
Native speaker of: Native in FrenchFrench
Login to enter a peer comment (or grade)

15 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +2
explication


Explanation:
Créé en 1935, l'Institut national des appellations d'origine (INAO) a d'abord été chargé de reconnaître les vins et eaux de vie, d'en codifier les usages, de les protéger en France et à l'étranger contre toutes usurpations. Ses compétences ont été étendues en 1990 à l'ensemble des produits agricoles ou alimentaires, bruts ou transformés qui se placent sous le signe de l'AOC (appellation d'origine contrôlée)
La loi du 2 juillet 1990 a donné de l'AOC une définition précise : "constitue une appellation d'origine la dénomination d'un pays, d'une région, d'une localité servant à désigner un produit qui en est originaire et dont la qualité ou les caractères sont dus au milieu géographique comprenant des facteurs naturels et des facteurs humains". La réglementation communautaire de 1992 créant l'AOP (appellation d'origine protégée) a ajouté que la production, la transformation et l'élaboration du produit doivent avoir lieu dans l'aire géographique délimitée. Pour bénéficier de l'AOC, les produits doivent répondre à cette définition, posséder une notoriété dûment établie et faire l'objet d'une procédure d'agrément qui garantit le respect des disciplines de production. Dans ce concept, la notion d'origine recouvre d'abord une aire géographique, entendue comme le sol, le sous-sol et le climat environnant. C'est l'élément essentiel sur lequel repose tout le système.
L'aire géographique de production jouit d'une protection accrue contre les agressions de toutes natures dont elle peut être l'objet. Les menaces peuvent être matérielles : atteintes directes aux parcelles classées en appellation d'origine (autoroute, voie ferrée, carrières, etc.), rupture de l'équilibre climatique (installations classées insalubres, station de pompage, etc. ; ou intellectuelles : atteinte à l'image de l'appellation, par modification du paysage, de l'environnement et du site.
133 000 exploitations agricoles sont, en France, concernées par une démarche AOC. Les vins AOC représentent 74 milliards de francs (11,3 milliards d'euros), soit plus de 80% de la production française en valeur et les eaux de vie 10 milliards (1,5 milliard d'euros). C'est le premier solde du commerce extérieur agro-alimentaire français. Les produits laitiers, principalement les fromages représentent un chiffre d'affaires de 10,5 milliards de francs. L'AOC se développe dans d'autres secteurs très divers : fruits, légumes, huiles... Ces produits représentent un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard de francs (150 millions d'euros).
En dehors des conventions internationales, traditionnellement utilisées pour la protection des appellations d'origine, une avancée est intervenue avec l'accord multilatéral relatif aux aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC), signé à Marrakech le 15 avril 1994. Désormais, le principe de la protection des indications géographiques est posé dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce. Les modalités de la mise en œuvre de ce droit sont abordées dans le Conseil ADPIC (Genève).


--------------------------------------------------
Note added at 15 hrs 42 mins (2004-01-26 04:09:04 GMT)
--------------------------------------------------

codifier les usages = réglementer la production, la fabrication et les appellations des vins

--------------------------------------------------
Note added at 1 day 2 hrs 36 mins (2004-01-26 15:02:54 GMT)
--------------------------------------------------

l\'utilisation d\'un nom est réglementée - n\'importe quel fromage avec une croute et une pâte molle ne peut s\'appeler camembert

Jean-Luc Dumont
France
Local time: 11:52
Native speaker of: French
PRO pts in pair: 189
Grading comment
Merci beaucoup!

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  Geneviève von Levetzow
5 hrs

agree  Thierry LOTTE: .
10 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search