KudoZ home » French to English » Medical (general)

DR. XXXX, médecin associé, PD et MER

English translation: adjunct associate professor

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
French term or phrase:PD et MER
English translation:adjunct associate professor
Entered by: Jean-Louis S.
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

18:08 Feb 8, 2009
French to English translations [PRO]
Medical - Medical (general) / Geriatrics/psychiatry
French term or phrase: DR. XXXX, médecin associé, PD et MER
Good afternoon/evening,

I am doing a two-page 'levée du secret médical' concerning the late parent of an individual requesting responses to some questions posed of the physician at a European university's geriatric clinic.
Could you please shed some light on the best translation in US terminology of 'médecin associé': would it be visiting physician or resident physician?

I thank you for your input.

Regards,

Richard
Richard Levy
United States
Local time: 03:45
Dr XXX, associate physician, adjunct associate professor
Explanation:
PD: Private-docent
MER: Maître d'Enseignement et de Recherche

http://www.unine.ch/dialectologie/DSR/PrivatDocent.html
privat-docent [privAdOsA$] n. m. (pl. privat-docents)
® Membre du corps enseignant d'une université, non titulaire d'une chaire, tenu de donner un certain nombre d'heures de cours non rétribuées (à l'exception d'une indemnité forfaitaire). H Contrairement au chargé de cours, engagé pour donner un cours dont le contenu est déterminé à l'avance, le privat-docent choisit librement son sujet. Il donne des "cours libres", portant sur des matières qui complètent l'enseignement régulier ou sur des matières nouvelles. Devenir privat-docent ; être nommé privat-docent ; enseigner, donner des cours libres à titre de privat-docent. Un enseignement de privat-docent.
# "Je ne pensais qu'à la thèse de doctorat qui allait faire de moi un privat-docent, puis, à vingt-sept ans, un chargé de cours, et l'année suivante, un professeur extraordinaire." J.-P. Monnier, La Terre première, 1965, p. 42.

"M. Merz, professeur émérite de l'Université de Berne, est né en 1907. Docteur en droit (Berne, 1932), avocat, il est devenu le collaborateur du professeur Arthur Homberger [...]. En 1942, la Faculté de droit de Berne le nomme privat-docent, puis, de 1951 à 1973, il sera, comme successeur de Theo Guhl, professeur ordinaire de droit civil dans la même faculté." Université de Neuchâtel, Annales 1972-73, 1974, [p. 133].

"A l'hôpital de Cadolles, le Dr W., privat-docent à l'Université de Lausanne, occupait le poste de chirurgien-chef ; le chrirugien R., chef de clinique, était ainsi son subordonné." Tribune-Le Matin, 25 novembre 1976, p. 5.

"Elle regardait de l'autre côté de la Moscova se déployer de grands feuillage verts ou jaunes. Etait-ce le Mont aux Moineaux ? / -- Le Mont Lénine, voyons ! gronda Fotami, privat-docent de l'université de Bâle, chef de la mission." C. Bille, Les Invités de Moscou, 1977, p. 15.

"Personnalité renommée du droit international, le professeur P. G. est décédé à Genève à l'âge de 78 ans. Né à Zurich en 1899, il fit ses études à Genève, Rome et Berlin. En 1928, il devient privat-docent à l'Université de Genève et, en 1955, professeur de droit international public." Tribune-Le Matin, 3 septembre 1977, p. 3.

"[...] le jeune savant tenait à témoigner de son attachement à Neuchâtel, [...] en proposant ses services à la Faculté des lettres. Celle-ci accorda successivement à R.-H. B. la venia legendi [en ital. dans le texte] de privat-docent, le rang de professeur associé, puis extraordinaire, en attendant de le nommer, en 1968, professeur ordinaire de langue et littératures allemandes." Université de Neuchâtel, Annales 1986-87, 1988, p. 313-4.

"De retour en Suisse, Ch.-G. B. enseignera à l'Université de Genève, à titre de privat-docent, la photo-chimie puis la thermodynamique chimique .ª Université de Neuchâtel, Annales 1986-87, 1988, p. 315.

"Les privat-docents sont agréés par le Conseil* d'Etat, sur présentation de la faculté intéressée et aux conditions précisées par l'article 41 du présent règlement. [...] Le candidat à un enseignement de privat-docent adresse au recteur une demande écrite accompagnée d'un curriculum vitae, de l'indication de ses titres universitaires (en règle générale le doctorat est exigé) et d'une liste de ses publications scientifiques. [...] Les privat-docents soumettent chaque année à la faculté le programme de leurs cours. S'il s'agit d'une discipline enseignée par un professeur ou un chargé de cours, le doyen s'assure préalablement de son assentiment. L'autorisation de donner un cours libre de privat-docent est accordée pour une période uniforme de quatre ans. Renouvelable, elle peut toutefois être retirée en tout temps, à la demande motivée de la faculté intéressée. [...] Les nouveaux privat-docents sont présentés par le doyen en séance publique. Ils font à cette occasion une leçon inaugurale." Grand Conseil de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement général de l'Université de Neuchâtel, 10 septembre 1997, p. 10, art. 41 et 42.

"Son fils Pierre suivit d'abord ses traces : licence en droit, vice-chancelier en 1916, puis docteur en droit et privat-docent à l'Université de Lausanne de 1925 à 1928." La Liberté, 20 février 1998, p. 10.

Rem. Pour une femme, le DictFémMasc recommande la forme privat-docent, sans modification morphologique.

Hist. Latinisme universitaire propre aux pays germanophones, d'où il est passé en Suisse romande. Première att. en France : 1805 (v. TLF); premières att. en SR : 1840 (v. LengertAmiel, en référence à l'Allemagne mais sans att. textuelle) ; 1848 (en référence à Genève, v. LengertAmiel, Journal intime, t. 1, p. 365). Dans la lexicographie française, la Suisse romande n'est mentionnnée explicitement que dans PLi 1998 ; les autres sources négligent la Suisse ("en Allemagne" Lar 1875 ; "dans les universités d'Allemagne" Lar 1904, 1932 ; "dans les universités allemandes" Lexis 1975, 1992), ou citent en bloc les pays germanophones ("dans une université allemande, autrichienne ou suisse" Rob 1961, PR 1984, GR 1985, NPR 1993 ; "dans les universités allemandes ou suisses" Lar 1963) ; dans le pire des cas, la Suisse romande est implicitement exclue ("dans les universités d'Allemagne, d'Autriche ou de Suisse alémanique" GLLF 1976 ; "dans une université all., autr. ou de Suisse aléman." TLF). Quant à la prononciation francisée du mot en SR, seul Alpha 1982, rédigé à Lausanne, en donne une bonne transcription. -- FEW 16, 650b, privatdozent ; Alpha 1982 ; DictFémMasc 1991 ; Lengert 1994 ; PLi 1998 (où le sens 2, marqué "Suisse", ne représente en fait qu'une formulation plus précise du sens 1) ; LengertAmiel. -- [Michaela Heinz]

--------------------------------------------------
Note added at 33 mins (2009-02-08 18:41:31 GMT)
--------------------------------------------------

PD: Privat-docent; sorry for the E...
Selected response from:

Jean-Louis S.
United States
Local time: 03:45
Grading comment
Thanks again for your help.
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
2 +5Dr XXX, associate physician, adjunct associate professorJean-Louis S.
4associate physicianxxxLionel_M
3 -1PD et MER = senior lecturer (US)MatthewLaSon
Summary of reference entries provided
translation of Privatdozent
SJLD

  

Answers


4 mins   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5
associate physician


Explanation:
PD et mer ???

Ne serait-ce pas par hazard une mauvaise OCR: MD et PhD ?

--------------------------------------------------
Note added at 21 mins (2009-02-08 18:30:05 GMT)
--------------------------------------------------

NIH Guide: NEW CLINICAL ASSOCIATE PHYSICIAN AWARD GUIDELINES - [ Traduci questa pagina ]NEW CLINICAL ASSOCIATE PHYSICIAN AWARD GUIDELINES Release Date: April 6, 1998 P.T. National Center for Research Resources The National Center for Research ...
grants.nih.gov/grants/guide/notice-files/not98-054.html - 5k - Copia cache - Pagine simili
Faculty / Admin. Position Vacancies, Office of the Provost, UNCG - [ Traduci questa pagina ]The Associate Physician is integrally involved in the quality of the ... The Associate Physician maintains a collaborative relationship with the other staff ...
provost.uncg.edu/Academic/EPA_Personnel/JobLists/DetailPage.asp?s=5221 - 11k - Copia cache - Pagine simili
University of Colorado Denver - [ Traduci questa pagina ]Child Health Associate/Physician Assistant Program at the. University of Colorado Denver. For over 30 years, the CHA/PA program has been preparing graduates ...
www.uchsc.edu/chapa/ - 12k - Copia cache - Pagine simili
Find Jobs - Sales Associate/Physician Outreach Jobs in Beverly ... - [ Traduci questa pagina ]Sales Associate/Physician Outreach - Find Marketing Jobs at Northeast Health System in Beverly, Massachusetts.
www.careerbuilder.com/JobSeeker/Jobs/JobDetails.aspx?job_di... - 42k - Copia cache - Pagine simili
Sales Associate/Physician Outreach - Northeast Health System ... - [ Traduci questa pagina ]Sales Associate/Physician Outreach - - BSN is preferred The Physician Outreach Program exists to support the medical staff's knowledge of each other and ...
www.indeed.com/viewjob?t=Sales Associate/Physician Outreach... - 19k - Copia cache - Pagine simili



--------------------------------------------------
Note added at 23 mins (2009-02-08 18:31:23 GMT)
--------------------------------------------------

James Wedner, M.D., allergy and immunology
Chief of clinical allergy and immunology, Washington University School of Medicine, St. Louis, Missouri
Professor of medicine, Washington University School of Medicine, St. Louis, Missouri
Associate physician, Barnes West County Hospital, St. Louis, Missouri
Associate physician, Barnes-Jewish Hospital, St. Louis, Missouri





--------------------------------------------------
Note added at 25 mins (2009-02-08 18:33:55 GMT)
--------------------------------------------------

Are you convinced for "associate physician" ?

Now, even in France, a "Docteur" (Dr) use to place MD (when he/she graduated in medicine) and PhD (when he/she holds a Doctorat de Recherche). That's why I wonder about OCR problem.

PD et MER...I've no idea.
Sorry

xxxLionel_M
Local time: 09:45
Specializes in field
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in category: 201
Notes to answerer
Asker: Hello Lionel, Thanks for your suggestion. I am not so sure so far, however, of your choice. As far as the two acronyms, it is not from the US or U, so I doubt that it refers to MD and PhD.


Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
neutral  B D Finch: Not an error, lots of French doctors are PD et MER, so they are some sort of quals.
22 mins
  -> Associate physician is wrong ? what PD et MER means ? Thanks
Login to enter a peer comment (or grade)

32 mins   confidence: Answerer confidence 2/5Answerer confidence 2/5 peer agreement (net): +5
Dr XXX, associate physician, adjunct associate professor


Explanation:
PD: Private-docent
MER: Maître d'Enseignement et de Recherche

http://www.unine.ch/dialectologie/DSR/PrivatDocent.html
privat-docent [privAdOsA$] n. m. (pl. privat-docents)
® Membre du corps enseignant d'une université, non titulaire d'une chaire, tenu de donner un certain nombre d'heures de cours non rétribuées (à l'exception d'une indemnité forfaitaire). H Contrairement au chargé de cours, engagé pour donner un cours dont le contenu est déterminé à l'avance, le privat-docent choisit librement son sujet. Il donne des "cours libres", portant sur des matières qui complètent l'enseignement régulier ou sur des matières nouvelles. Devenir privat-docent ; être nommé privat-docent ; enseigner, donner des cours libres à titre de privat-docent. Un enseignement de privat-docent.
# "Je ne pensais qu'à la thèse de doctorat qui allait faire de moi un privat-docent, puis, à vingt-sept ans, un chargé de cours, et l'année suivante, un professeur extraordinaire." J.-P. Monnier, La Terre première, 1965, p. 42.

"M. Merz, professeur émérite de l'Université de Berne, est né en 1907. Docteur en droit (Berne, 1932), avocat, il est devenu le collaborateur du professeur Arthur Homberger [...]. En 1942, la Faculté de droit de Berne le nomme privat-docent, puis, de 1951 à 1973, il sera, comme successeur de Theo Guhl, professeur ordinaire de droit civil dans la même faculté." Université de Neuchâtel, Annales 1972-73, 1974, [p. 133].

"A l'hôpital de Cadolles, le Dr W., privat-docent à l'Université de Lausanne, occupait le poste de chirurgien-chef ; le chrirugien R., chef de clinique, était ainsi son subordonné." Tribune-Le Matin, 25 novembre 1976, p. 5.

"Elle regardait de l'autre côté de la Moscova se déployer de grands feuillage verts ou jaunes. Etait-ce le Mont aux Moineaux ? / -- Le Mont Lénine, voyons ! gronda Fotami, privat-docent de l'université de Bâle, chef de la mission." C. Bille, Les Invités de Moscou, 1977, p. 15.

"Personnalité renommée du droit international, le professeur P. G. est décédé à Genève à l'âge de 78 ans. Né à Zurich en 1899, il fit ses études à Genève, Rome et Berlin. En 1928, il devient privat-docent à l'Université de Genève et, en 1955, professeur de droit international public." Tribune-Le Matin, 3 septembre 1977, p. 3.

"[...] le jeune savant tenait à témoigner de son attachement à Neuchâtel, [...] en proposant ses services à la Faculté des lettres. Celle-ci accorda successivement à R.-H. B. la venia legendi [en ital. dans le texte] de privat-docent, le rang de professeur associé, puis extraordinaire, en attendant de le nommer, en 1968, professeur ordinaire de langue et littératures allemandes." Université de Neuchâtel, Annales 1986-87, 1988, p. 313-4.

"De retour en Suisse, Ch.-G. B. enseignera à l'Université de Genève, à titre de privat-docent, la photo-chimie puis la thermodynamique chimique .ª Université de Neuchâtel, Annales 1986-87, 1988, p. 315.

"Les privat-docents sont agréés par le Conseil* d'Etat, sur présentation de la faculté intéressée et aux conditions précisées par l'article 41 du présent règlement. [...] Le candidat à un enseignement de privat-docent adresse au recteur une demande écrite accompagnée d'un curriculum vitae, de l'indication de ses titres universitaires (en règle générale le doctorat est exigé) et d'une liste de ses publications scientifiques. [...] Les privat-docents soumettent chaque année à la faculté le programme de leurs cours. S'il s'agit d'une discipline enseignée par un professeur ou un chargé de cours, le doyen s'assure préalablement de son assentiment. L'autorisation de donner un cours libre de privat-docent est accordée pour une période uniforme de quatre ans. Renouvelable, elle peut toutefois être retirée en tout temps, à la demande motivée de la faculté intéressée. [...] Les nouveaux privat-docents sont présentés par le doyen en séance publique. Ils font à cette occasion une leçon inaugurale." Grand Conseil de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement général de l'Université de Neuchâtel, 10 septembre 1997, p. 10, art. 41 et 42.

"Son fils Pierre suivit d'abord ses traces : licence en droit, vice-chancelier en 1916, puis docteur en droit et privat-docent à l'Université de Lausanne de 1925 à 1928." La Liberté, 20 février 1998, p. 10.

Rem. Pour une femme, le DictFémMasc recommande la forme privat-docent, sans modification morphologique.

Hist. Latinisme universitaire propre aux pays germanophones, d'où il est passé en Suisse romande. Première att. en France : 1805 (v. TLF); premières att. en SR : 1840 (v. LengertAmiel, en référence à l'Allemagne mais sans att. textuelle) ; 1848 (en référence à Genève, v. LengertAmiel, Journal intime, t. 1, p. 365). Dans la lexicographie française, la Suisse romande n'est mentionnnée explicitement que dans PLi 1998 ; les autres sources négligent la Suisse ("en Allemagne" Lar 1875 ; "dans les universités d'Allemagne" Lar 1904, 1932 ; "dans les universités allemandes" Lexis 1975, 1992), ou citent en bloc les pays germanophones ("dans une université allemande, autrichienne ou suisse" Rob 1961, PR 1984, GR 1985, NPR 1993 ; "dans les universités allemandes ou suisses" Lar 1963) ; dans le pire des cas, la Suisse romande est implicitement exclue ("dans les universités d'Allemagne, d'Autriche ou de Suisse alémanique" GLLF 1976 ; "dans une université all., autr. ou de Suisse aléman." TLF). Quant à la prononciation francisée du mot en SR, seul Alpha 1982, rédigé à Lausanne, en donne une bonne transcription. -- FEW 16, 650b, privatdozent ; Alpha 1982 ; DictFémMasc 1991 ; Lengert 1994 ; PLi 1998 (où le sens 2, marqué "Suisse", ne représente en fait qu'une formulation plus précise du sens 1) ; LengertAmiel. -- [Michaela Heinz]

--------------------------------------------------
Note added at 33 mins (2009-02-08 18:41:31 GMT)
--------------------------------------------------

PD: Privat-docent; sorry for the E...

Jean-Louis S.
United States
Local time: 03:45
Specializes in field
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in category: 207
Grading comment
Thanks again for your help.
Notes to answerer
Asker: -Hello jlsjr..thank you very much for the extensive response. It looks like what I'm searching for.


Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  Sylvie Mathis
47 mins
  -> Merci, Sylvie!

agree  atche84
1 hr
  -> Merci, Atche84!

agree  SJLD: once again we are reminded that France is not the only French-speaking country
1 hr
  -> Merci, SJLD!

agree  xxx::::::::::
2 hrs
  -> Merci, Dr Jones!

agree  B D Finch: In other words, a "visiting lecturer".
17 hrs
  -> Merci, BD!
Login to enter a peer comment (or grade)

1 hr   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5 peer agreement (net): -1
PD et MER = senior lecturer (US)


Explanation:
Hello,

First of all, I don't want to take away from the excellent research by jlsjr, but what you need is a translation.

I would believe that both these terms in French would translate into what we call a "senior lecturer"

PD = university lecturer
MER = senior (has done extensive research)

If you google, you'll see that MER is someone who is a "senior lecturer."

I hope this helps.



    Reference: http://en.wikipedia.org/wiki/Lecturer
MatthewLaSon
Local time: 03:45
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in category: 74
Notes to answerer
Asker: Hi Matthew. Thanks for your response.


Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
disagree  B D Finch: PD seems to be a visiting lecturer, i.e. not on the establishment. Not clear how you translate this into a senior lecturer.
16 hrs
  -> My translation is not targeted for a UK audience. A senior lecturer in the US is a professor (lecturer at a university) who has done extensive research (maître d'enseignment et de recherche=MER)). The "PD" means that the person is a university lecturer.
Login to enter a peer comment (or grade)




Reference comments


2 hrs
Reference: translation of Privatdozent

Reference information:
http://www.proz.com/kudoz/german_to_english/education_pedago...

SJLD
Specializes in field
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in category: 1923

Peer comments on this reference comment (and responses from the reference poster)
neutral  B D Finch: That Asker selected the wrong answer, methinks.
16 hrs
  -> well it really depends on whether you want to stress the academic level or the fact that it is an untenured position
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


Changes made by editors
Feb 13, 2009 - Changes made by Jean-Louis S.:
Created KOG entryKudoZ term » KOG term


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search